Little Voice (Apple TV+) : que vaut la série musicale entêtante produite par J.J. Abrams ?

Publié le 14 Août 2020

DE QUOI ÇA PARLE ?

Bess, une jeune chanteuse dans la vingtaine, tente sa chance à New York dans l'espoir de trouver sa voie. Mais entre son frère handicapé très dépendant d'elle, les multiples jobs avec lesquels elle doit jongler pour payer son loyer et l'industrie musicale qui n'a pas l'air intéressée par ses compositions, rien n'est simple, mais l'inspiration ne lui manque pas...

Créée par Sara Bareilles et Jessie Nelson. Produite par J.J. Abrams. Avec Brittany O'GradySean TealeShalini Bathina...

Disponible sur Apple TV+. 9 épisodes vus sur 9.

 

ÇA VAUT LE COUP D'OEIL ?

Le genre de la série musicale, l'un des plus difficiles à maîtiser si l'on se fie à son taux d'échec élevé, trouve un nouveau souffle grâce à Little Voice, nouveauté disponible sur Apple TV+, qui a le bon goût d'être aussi charmante qu'entêtante, quand bien même elle serait un peu mièvre. Elle fait le pari, finalement assez osé, de la simplicité et du réalisme, sans artifices, à contre-pied de l'habituelle flamboyance de ses consoeurs, de Glee à la récente Zoey et son incroyable playlist. Au risque de moins marquer les esprits.

Plus proche d'un Nashville, sans l'aspect soap exarcerbé, elle jette un regard légèrement désabusé sur une industrie musicale toujours plus cynique, qui a de plus en plus de mal à faire émerger des artistes qui ne correspondent pas forcément aux standards du moment. Le parcours initiatique de Bess, jeune femme peu sûre d'elle et écrasée par le poids des obligations qui l'entravent, résonne avec force dans un monde où la jeunesse est plus que jamais désenchantée. Un parcours authentique aussi, sans doute parce qu'il est librement inspiré par celui de la chanteuse américaine à succès Sara Bareilles, co-productrice et compositrice des morceaux pop/folk inédits qui illuminent la série par leur pureté et leur sincérité et que l'on a irrémédiablement envie de réécouter encore et encore. 

Une romance queer :

Dans la nouvelle série basé sur le fait de rassembler son courage pour trouver sa voix, le personnage Prisha fait le geste audacieux de dire les mots «je suis gay», même si son identité se heurte au désir de ses parents qui veulent lui faire épouser un homme indien. Mais Prisha est amoureuse de sa camarade Ananya. "

source Allociné 

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #lesbien, #Apple tv+

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article