Love, Victor (saison1) ma critique

Publié le 29 Août 2020

J’ai pu visionner les 10 épisodes de la série en un après-midi et c’est plutôt bien, car l’histoire aurait pu tenir en 1 h.

La série est de bonnes qualités et les comédiens très prometteurs. Mais honnêtement, j’ai eu l’impression que les 9 premiers épisodes étaient une mise en bouche. On y voit surtout un Victor qui fleurte avec sa copine et des intrigues très hétéros. Ok, il se cherche, mais il faut attendre les tout derniers épisodes pour qu’il explore son côté gay.


J’ai bien aimé l’épisode 10 car il donne vraiment envie de voir la saison 2 qui devrait être plus intéressante. Maintenant qu’il a enfin pu faire son coming out, le scénario va peut-être se pencher un peu plus sur sa vie et son avenir en tant que jeune homo.

Même si ce n’est pas parfait, on peut se réjouir qu’une telle série existe. Car c’est la première fois qu’une série tout publique aborde le thème de l’homosexualité avec un personnage principal. 

L’histoire est bien racontée. On sent bien toute la complexité de ce jeune homme qui tente par tous les moyens de faire passer le bonheur des autres avant le sien. Au point même de nier qui il est juste par peur de rendre encore plus malheureux ses proches qu’ils le sont bien déjà. 

Après, j’aurais bien aimé que son test de la vie de couple avec une fille ne fasse pas l’objet de toute la saison 1. Et oui, je ne suis pas très patient.

J’attends beaucoup de la saison 2, en espérant ne pas être déçu.

ci-dessous attention spolier c’est la seule scène touchante de la série.

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article