La prochaine série « Bridgerton » de Netflix tease une romance gay durant la Régence anglaise

Publié le 3 Novembre 2020

En guise de cadeau de Noël, la plateforme de streaming offrira à ses abonné·e·s  un soap-opera alléchant produit par la brillante Shonda Rhimes. Comme un Gossip Girl dans l'Angleterre aristocratique du XIXème siècle.

Quoi de mieux pour finir l'année qu'une nouvelle série produite par Shonda Rhimes ? Après Grey's Anatomy et How to Get Away with Murder, la reine des soap-operas s'apprête à dévoiler sa toute première production pour Netflix. Il s'agira donc de Bridgerton (ou La Chronique de Bridgerton en version française), un drame de reconstitution historique inspiré de la saga littéraire à succès de l'autrice Julia Quinn. Et surprise, un personnage gay encore méconnu fera partie de la distribution.

Se déroulant au début du XIXème siècle, en pleine période de Régence anglaise, la série contera les tribulations des Bridgerton, une famille d'aristocrates londoniens. L'action se focalisera en partie sur Daphné, l'aînée du clan enfin jugée prête à se marier. Mais ses affaires romantiques ne seront pas de tout repos. D'autant plus qu'elle évolue sous le regard pas toujours bienveillant de Lady Whistledown, une figure anonyme qui colporte des rumeurs dans une chronique populaire lue de tout son entourage.

Cadeau de Noël

Au vu de sa courte bande-annonce, Bridgerton laisse entrevoir un rapprochement charnel entre deux hommes, bien qu'il soit difficile d'identifier les acteurs concernés. En tout cas, un acteur ouvertement gay figure au casting de la série : Jonathan Bailey, croisé dans Broadchurch. Il avait d'ailleurs incarné un personnage découvrant sa bisexualité dans Crashing, la toute première série de Phoebe Waller-Bridge, qui avait ensuite séduit les sériephiles avec Fleabag. On espère qu'il sera en mesure d'incarner un nouveau personnage LGBTQ+ dans Bridgerton, dont le top départ est prévu le 25 décembre sur Netflix.

Source Têtu 

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #Netflix

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article