Qui sont Alex & Alex, le duo de danseurs québécois de « La France a un incroyable talent » ?

Publié le 25 Novembre 2020

Tout droit venu de Montréal, cet agile tandem de chorégraphes a happé les téléspectateurs de M6 avec un message fort sur le coming out et la relation père-fils. Pour TÊTU, ils reviennent sur leur rencontre et le début de leur collaboration.

Une table et beaucoup de dextérité. C'est tout ce dont ont eu besoin Alex et Alex, les deux danseurs ouvertement gays venus briller sur le plateau de La France a un incroyable talent. D'un côté, il y a Alexandre Carlos, 30 ans, reconnaissable avec sa barbe finement entretenue. De l'autre, Alex Francoeur, qu'on repère tout de go avec son sourire Colgate. Bien que résidant à Montréal, le duo a décidé de traverser l'Atlantique afin de se produire devant les juges du télé-crochet de M6. Avec un objectif bien précis en tête : faire chavirer l'Hexagone avec un numéro de danse singulier sur le coming out.

Un message à véhiculer

"Au Québec, le numéro du coming out a quand même fait beaucoup jaser", se rappelle Alex Francoeur. Car en réalité, ils ont conçu cette chorégraphie atypique en 2019, pour les besoins d'une émission canadienne du même acabit appelée Révolution. "On était en demi-finale et il fallait présenter un numéro qui soit très personnel, confie son partenaire. On a cherché quelque chose qui nous ralliait sur le même thème et celui du coming out est venu assez vite". Quant au choix de "Kid" d'Eddy de Pretto pour accompagner leur danse, ça relevait presque de l'évidence. "Quand on a entendu la chanson reprise par un ami à nous dans un cabaret, on a tout de suite su qu'on voulait cette chanson précise", assure-t-il.

Il leur aura fallu trois semaines pour mettre au point cette chorégraphie minutieuse. Un processus rapide, certes, mais aussi laborieux puisque ce numéro de danse raconte un coming out plutôt brutal et conflictuel. Par contre, les choses ont été plus agréables lorsqu'Alex et Alex sont eux-mêmes sortis du placard. "La pièce est inspirée de notre vécu mais aussi de vécus d'autres personnes, précise Alexandre Carlos. La réalité que l'on voit sur scène, ce n'est pas du tout ce qui s'est passé avec nos pères. On a des pères qui sont extrêmement aimants et présents dans nos vies. On sait qu'on a beaucoup de chance".

Selon les deux artistes, leurs parents font partie intégrante de leur chorégraphie sur le coming out, dans le sens où ils aident à répandre un message d'acceptation de par leur présence. En effet, lors du prime de La France a un incroyable talent, ils sont présents en visio pour soutenir la prestation de leurs fils. Mais leur implication va plus loin. "Mon père est pompier donc il travaille seulement avec des hommes, avance Alex Francoeur. Il me dit que ses collègues parlent souvent de notre numéro avec lui. Et des gens machos hétéros qui parlent ensemble d'un coming out, d'une situation gay, c'est une réussite à mes yeux. C'est là qu'on a vu que le message faisait son chemin et que nos parents étaient une extension de notre travail".

Une rencontre qui remonte

Pour les deux Montréalais, la danse est quelque chose qu'ils ont commencé relativement jeunes… après avoir réalisé qu'ils n'aimaient véritablement pas jouer au hockey, le sport national du Canada. Alexandre Carlos s'essaie alors à la danse à 6 ans, avant d'entamer une formation professionnelle par la suite. Pour son acolyte, le déclic se fait un peu plus tard, à 9 ans. "Ma mère avait un salon de coiffure à la maison, explique-t-il. Quand elle recevait des clientes, avant qu'elles ne se fassent couper les cheveux, elles devaient s'arrêter au salon pour que je leur présente un spectacle que j'avais inventé. C'est pour ça que ma mère a décidé de m'inscrire dans des cours de danse, mais je ne voulais rien savoir. Je refusais, je lui disais que c'était pour les filles et pas pour les garçons". Heureusement, Alex Francoeur a vite changé d'avis.

S'ils collaborent ensemble depuis quelques années, Alex et Alex se connaissent depuis presque une décennie. "On s'est rencontrés plus jeunes dans un camp où tu pars deux semaines pendant l'été, explique Alex Francoeur. On s'est perdus de vue parce qu'on n'était pas dans la même région, puis on s'est retrouvés grâce à des amis en commun de la danse". Arrive alors un jour où les deux conviennent, un peu par hasard, de s'entraîner au studio ensemble. Ils se filment et postent quelques extraits sur les réseaux sociaux. Les retours sont positifs, l'expérience est renouvelée. "Une amitié s'est petit à petit créée, confie le plus jeune des deux. Et ça doit faire maintenant trois ans que le duo Alex & Alex existe".

En dépit d'une année 2020 grandement impactée par la crise sanitaire, le tandem québécois ne désespère pas. S'ils avaient un calendrier rempli pour la nouvelle année, les choses sont plus qu'incertaines à ce jour. Mais rien n'empêche leur créativité. "On est en pleine réflexion sur ce qu'on peut mettre en avant, ce qu'on peut créer pour développer notre univers, soutient Alex Francoeur. Mais on espère que cette émission va nous apporter de nouvelles offres de contrats, de nouveaux projets". En guise de petite précision, Alex & Alex ne sont pas ensemble. Pour les plus curieux, si l'un est en couple depuis quatre ans, le barbu du duo se qualifie comme "éternel célibataire". À bon entendeur.

Crédit photo : Lou Breton/M6

Source Têtu 

Rédigé par Michael

Publié dans #programmes télé gay, #danse gay

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article