Été 85, ma critique

Publié le 20 Décembre 2020

Dès le début, le film ce présente comme un thriller psychologique. Pourtant, ce n’est absolument pas ce que l’on va voir. Pour moi, il s’agit plus d’une histoire sur un amour adolescent. 

Même si le film m’a beaucoup plu, je suis déçu, car on nous vend une histoire que l’on ne voit finalement pas. Je ne veux pas spolier, je vous laisserai juge par vous-même.

Donc, je vais vous parler de cette magnifique romance adolescente. 

François Ozon nous offre un bel hommage aux années 80. Tout y est dans les moindres détails et ça réveille en nous l’ado que nous étions. Je pense qu’on aurait tous rêvé de rencontrer un tel amour incandescent aussi fulgurant que passionnel. On a plaisir à retrouver les tubes de cette époque et son atmosphère insouciante d’avant Sida.

Les deux jeunes acteurs sont exceptionnels et incarnent à la perfection ce premier amour de jeunesse. 

En conclusion, si Ozon nous avait vendu un autre pitch, j’aurais adhéré complètement. Là, je reste un peu sur ma faim, car je m’attendais vraiment à autre chose. 

Rédigé par Michael

Publié dans #dvd gay, #sorties dvd

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Extra 21/12/2020 04:59

Exactement, la bande annonce vendait autre chose, mais finale les quelques miettes font leur petit effet. Les acteurs sont bons, mais quelques scènes sont inutiles et l'actrice francophone qui joue l'anglaise et bien ce n'est pas géniale.

Michael 21/12/2020 09:18

Ah je me disais bien qu elle avait un accent tout pourri. En tout cas si ça intéresse un scénariste moi j ai une autre version du film dans ma tête : -)