La Chronique des Bridgerton : que vaut la série Netflix entre Gossip Girl et Downton Abbey ? (critique)

Publié le 25 Décembre 2020

La première production de Shonda Rhimes pour la plateforme se regarde comme une romance historique rafraîchissante et ingénue, à l'image de son héroïne Austenienne.

 
 
 

Trois ans après avoir signé un deal à 150 millions de dollars avec Netflix, la papesse des dramas Shonda Rhimes dévoile enfin sa première série pour la plateforme, en ce jour de Noël. Plus exactement, La Chronique des Bridgerton a été écrite par Chris Van Dusen, un fidèle collaborateur (auteur sur Grey's Anatomy ou Scandal notamment), et placée sous la bannière Shondaland. Mais force est de constater qu'on y retrouve bien la patte de la productrice, tantôt légère et romantique, tantôt torturée et mélo-dramatique.

Cette adaptation des romans de Julia Quinn nous plonge dans l'Angleterre de 1815. On y suit la veuve et les 8 enfants du Vicomte Bridgerton, récemment décédé, et leurs tribulations à la cour de Londres. Daphne est en âge de se trouver un mari et se retrouve propulsée dans un bal des débutantes des plus féroces, chroniqué par le journal à scandales de la mystérieuse Lady Whistledown (avec la voix Julie Andrews à la narration), véritable baromètre de cette chasse aux prétendants.

 

Avec un penchant Gossip Girl en bas de soie très assumé, la série s'amuse d'une modernité rafraîchissante, dépoussiérant le royaume anglais du XIXe siècle, tout en jouant d'un petit côté Downton Abbey jubilatoire. Lorgnant aussi vers Jane Austen, Bridgerton se regarde comme un pur drama romantique alternant entre comédie de mœurs historique et conte de fées. Certes, de robes de princesses en fastueuse réceptions, la peinture des convenances de l'époque à quelque chose d'un peu répétitif à la longue. Malgré tout, la fratrie est attachante, leurs péripéties romantiques ont de quoi faire battre les coeurs et les luttes de pouvoir à la cour d'Angleterre faire tourner les têtes. Sans aucun doute, cette Chronique des Bridgerton devrait rencontrer un beau succès.

La Chronique des Bridgerton, saison 1 en 8 épisodes à voir sur Netflix dès le 25 décembre 2020.

Source Première 

Rédigé par Michael

Publié dans #Séries gay, #Netflix

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article