Quand on a 17 ans : Que vaut ce film co-écrit par Céline Sciamma et André Téchiné ? [critique]

Publié le 17 Février 2021

Arte consacre sa soirée au cinéaste, en proposant ce drame sorti en 2016 au cinéma, puis un documentaire sur sa carrière.

 

Quand on a 17 ans sera diffusé à 21h05 sur Arte, suivi d'André Téchiné, cinéaste insoumis, un documentaire sur son metteur en scène (qui est déjà en ligne sur le site de la chaîne). Pour co-écrire ce drame, il a fait appel à Céline Sciamma, la réalisatrice de Portrait de la jeune fille en feu.

L'histoire de Quand on a 17 ans : Damien, fils de militaire, vit dans une caserne du Sud-Ouest de la France avec sa mère médecin, pendant que son père est en mission en Centrafrique. Homosexuel, il est malmené par un garçon au lycée, Tom, dont la mère adoptive tombe malade. La répulsion et la violence dont ils font preuve l'un envers l'autre va se troubler lorsque la mère de Damien décide de recueillir Tom sous leur toit...

La critique de Première : Cela commence comme Mes séances de lutte, de Jacques Doillon : un personnage des villes se confronte physiquement à un personnage des champs – en pleine montagne, Tom aide ses parents dans leur ferme isolée. Très vite, l’ambiguïté de leurs rapports ne fait aucun doute. Ces deux-là sont faits pour s’entendre mais ne savent l’exprimer autrement qu’à travers des corps-à-corps rugueux. Franche complicité ? Attirance? Téchiné, aidé de sa coscénariste, la réalisatrice Céline Sciamma (Bande de filles), avance subtilement masqué avant qu’un événement dramatique ne remette les choses à plat de façon grossière. A posteriori, certains personnages semblent avoir une fonction purement utilitaire et gâchent un peu la bonne impression laissée par le trio principal, formidablement incarné. 

Source Première

Rédigé par Michael

Publié dans #programmes télé gay

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article