Vincent (Koh-Lanta) encore marqué par son coming-out : "Ça a été le pire moment de ma vie..."

Publié le 17 Mai 2021

Vincent n'a pas vécu une adolescence des plus faciles. Harcelé à l'école, l'aventurier de "Koh-Lanta" a aussi été confronté au rejet de ses parents au moment de leur révéler son homosexualité. Lors d'un entretien avec Jeremstar, il partage ses douloureux souvenirs.

Véritable chouchou de cette nouvelle saison de Koh-Lanta, Les Armes secrètes, Vincent est sollicité de toute part pour raconter son aventure. Un lot de consolation pour tous ses fans qui ont été déçus de le voir éliminé récemment. Le jeune homme aux phrases déjà cultes a notamment été invité à se livrer auprès du Youtubeur Jeremstar. L'occasion pour lui d'aborder des sujets qui lui tiennent à coeur comme le harcèlement qu'il a subi plus jeune en raison de sa personnalité jugée "différente" et de son orientation sexuelle.

"J'étais un peu la risée du collège et du lycée. Je subissais tout le temps insultes, moqueries et c'était très compliqué à gérer. J'avais honte de qui j'étais. (...) C'était tout le temps des insultes : gros p***, grosse pédale (...) Je redoutais d'aller en cours", a-t-il révélé.

Pour ne rien arranger, Vincent ne trouvait que peu de réconfort chez lui auprès de ses parents, lesquels ont eu du mal à accepter son homosexualité. "Ils avaient construit cette idée que j'allais me marier avec une femme et avoir des enfants. A 20 ans, je leur ai avoué que je n'allais pas reprendre la ferme et je leur ai avoué mon homosexualité. Deux grosses pilules compliquées à avaler. Les relations ont été beaucoup plus tendues, ça a marqué une certaine rupture avec ma famille. Et je l'ai encore plus mal vécu car ça se passait déjà mal à l'école. Je ne me sentais plus du tout à ma place dans cette famille catholique", a-t-il confié.

Avec ma mère, ça a été très compliqué

Pourtant, Vincent a tout fait pour devenir le fils que ses parents espéraient avoir. Il s'est donc "mis en couple avec un fille de (sa) classe pour camoufler tout ça, pour qu'on arrête de (le) persécuter". Mais l'aventurier de la Une n'a pu faire semblant qu'un court temps. Après quoi, les tensions sont réapparues. "Avec ma mère ça a été très compliqué. Elle me pose énormément de questions... Je monte dans ma chambre. Le lendemain au petit-déjeuner personne ne se parlait. On n'osait pas se regarder. Plus aucune communication (...) Tout ça a été le pire moment de ma vie car ça se passait mal à l'école, à la maison, dans mes activités extra-scolaires. Et je n'avais plus envie de ça, j'étais malheureux", a-t-il reconnu, expliquant avoir ensuite décidé de "fuir" en Chine.

Aujourd'hui, tout va pour le mieux entre Vincent et ses parents. Il nous avait d'ailleurs confié lors d'une interview que son retour d'aventure auprès d'eux avait été très émouvant. "C'était très fort, j'ai même pleuré. (...) Je n'oublierai jamais ce moment."

Source purepeople

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #homophobie

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article