Antoine Griezmann : Son geste fort contre l'homophobie

Publié le 23 Juin 2021

Le joueur français fait partie des stars de l'Euro et il compte bien utiliser sa visibilité pour faire changer les mentalités. Alors qu'une polémique a enflé concernant l'affichage du drapeau arc-en-ciel sur le stade de Munich, Antoine Griezmann a posté un message très fort sur les réseaux sociaux.

Il n'y a pas de place pour l'homophobie, que ce soit dans la société, mais également dans les stades de foot. C'est le message qu'a voulu répandre Antoine Griezmann, qui vient d'apporter son précieux soutien à la cause LGBT.

Actuellement à l'Euro avec l'équipe de France, le coéquipier de Kylian Mbappé et Karim Benzema- qui fait son grand retour en bleu- fait partie des joueurs majeurs du sélectionneur Didier Deschamps. Buteur face à la Hongrie samedi dernier, l'attaquant du FC Barcelone est un des joueurs les plus populaires sur les réseaux sociaux où il compte des millions d'abonnés.

Une présence en ligne qui a du poids et que le mari d'Erika Choperena n'hésite pas à utiliser lorsqu'il a besoin de passer un message. Que ce soit pour l'annonce de la naissance d'un des ses trois enfants, ou pour des causes qui lui tiennent à coeur, comme il l'a fait ce mardi 22 juin.

LE "RAINBOW-GATE" QUI DIVISE EN EUROPE

Au départ de l'histoire, c'est la démarche de la municipalité de Munich de vouloir illuminer le stade de la ville des couleurs de l'arc-en-ciel, symbole de la communauté LGBT, en signe de protestation contre la politique de la Hongrie sur les minorités sexuelles, qui a mis le feu aux poudres. En refusant cet affichage, l'UEFA a déchaîné mardi les critiques et a suscité un mouvement de solidarité auquel Antoine Griezmann a participé. Le père de Mia (née en 2016), Amaro (né en 2019) et Alba (née en 2021), tous nés le même jour, a posté une photo du stade de Munich aux couleurs de l'arc-en-ciel, sur son compte Twitter où il est suivi par 7,9 millions d'abonnés. Accompagné des emojis arc-en-ciel et poing serré vers le ciel, le joueur a souhaité apporter son soutien à la municipalité allemande.

Un geste qui a été particulièrement bien perçu par les internautes puisque la publication, mise en ligne seulement hier après-midi, a été likée plus de 170 000 fois et retweetée 21 000 fois également. Un véritable carton sur les réseaux sociaux pour un joueur qui n'a pas peur de casser les codes.

ne très belle initiative au coeur de ce "rainbow-gate" pour l'attaquant des Bleus. Triste d'être éloigné de sa famille, le joueur montre qu'il est capable de la jouer collectif en dehors des terrains.

source purepeople.com 

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #homophobie

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article