Patience Mon Amour : c'est quoi cette websérie Arte sur un couple de femmes face à la PMA ?

Publié le 12 Juillet 2021

En couple depuis plusieurs années, Alice et Gabrielle veulent un enfant. De l'Espagne à la France, elles se lancent dans l'aventure semée d'embûches de la procréation médicalement assistée dans cette série touchante sous forme de stories Instagram

Alice veut un enfant depuis longtemps. Très longtemps. Gabrielle n’y a juste jamais pensé. Après sept ans de vie commune, ça y est, elles se lancent. Rendez-vous est pris avec une clinique à Barcelone. Mais Alice découvre qu’elle souffre d’endométriose. Gabrielle, qui n’a jamais voulu porter d’enfant, décide par amour de faire la PMA...

 

On ne peut pas accepter qu’en France, en 2021, des femmes hétérosexuelles en couple aient des enfants par PMA et que des femmes en couple lesbien ou célibataires ne puissent pas y avoir accès" déclarait récemment Elisabeth Moreno, ministre chargée de l’Égalité, au journal Libération. "C’est une question d’égalité.

Une égalité désormais tangible : après deux ans d'aller-retours législatifs et de débats sociétaux, le projet de loi de bioéthique est définitivement adopté par le Parlement le 29 juin 2021. Il ouvre désormais le droit à la procréation médicalement assistée à toutes les femmes en France, et plus seulement aux couples hétérosexuels infertiles.

 

Créée, écrite et réalisée par Camille Duvelleroy (également co-autrice de la jolie série d'animation Été) avec la complicité de Dorothée Lachaud (Je te promets), Patience mon amour montre un couple lancé dans une véritable course contre la montre, en décrivant le douloureux parcours du combattant pour les couples de femmes qui souhaitaient donner la vie en France avant cette mesure historique, à laquelle 67% des Français se montraient pourtant favorables

 

Au casting, Sophie de Fürst (Profilage, Derby Girl) et Isabelle Joly (Munch, Camweb) incarnent un duo aussi complémentaire que soudé face à une Zabou Breitman hilarante en gynécologue aux pratiques clandestines. De leurs pérégrinations sur le web à la recherche d'un donneur anonyme en passant par le protocole d'insémination artificielle en Espagne, Alice et Gabrielle doivent confronter leur désir d'enfant à la dure réalité de la PMA, et mettre à l'épreuve leur couple face aux nombreux échecs rencontrés en chemin.

Pensé sous forme de stories Instagram filmées à la verticale, chaque épisode, d'une durée de 3 minutes, nous plonge dans l'intimité de leur quotidien et des bouleversements auxquels les deux femmes vont devoir faire face

Injections d'hormones, examens médicaux fastidieux, espoirs déçus des premiers tests de grossesse, mais aussi le soutien précieux des proches et l'empathie nécessaire des membres du corps médical... En s'inspirant de sa propre expérience, Camille Duvelleroy dépeint les conséquences à la fois physiques et psychologiques de ce processus médical qui s'apparente à un véritable chemin de croix. Un tourbillon d'épreuves et d'émotions sublimé par un humour salvateur.

Patience mon amour est disponible dès le 12 juillet sur le compte Instagram @laserieen31episodes et sous forme de court-métrage accompagnant la série sur le site arte.tv

Source allocine.fr 

Rédigé par Michael

Publié dans #websérie gay, #Arte.tv, #homoparentalité, #lesbien

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article