Steve Bronski, du groupe Bronski Beat, est mort à l'âge de 61 ans

Publié le 10 Décembre 2021

Steve Bronski, le claviériste et cofondateur du groupe Bronski Beat, est décédé à l'âge de 61 ans. C'est son ancien ami et confrère, Jimmy Somerville, qui a confirmé sa disparition le jeudi 9 décembre 2021.

 

La scène new wave prend un sacré coup. Steve Bronski, le cofondateur de l'iconique groupe britannique Bronski Beat, est mort à l'âge de 61 ans. C'est Jimmy Somerville, ex chanteur de la formation musicale, qui a confirmé la nouvelle le jeudi 9 décembre 2021 sur son compte Twitter. "Triste d'apprendre la mort de Steve Bronski, a-t-il écrit. C'était un homme talentueux avec un joli sens de la mélodie. Travailler avec lui sur des chansons, et sur la chanson qui a changé nos vies, nous a permis de toucher tellement d'autres personnes. C'était une époque amusante et excitante. Merci pour tes mélodies, Steve."

 

Le groupe Bronski Beat a marqué toute une génération à l'aide de tubes inoubliables, dont le célèbre Why. Smalltown Boy, sorti en 1984, avait même été remixé par Arnaud Rebotini en 2017 et avait intégré la bande-originale du film 120 battements par minute, de Robin Campillo. Et pour cause. Ce titre, très autobiographique, retraçait l'histoire d'un jeune adolescent gay rejeté par sa famille et fuyant sa ville natale.

 

Steve Bronski avait formé ce trio en 1983 avec Jimmy Somerville et Larry Steinbachek. Ce dernier est mort en décembre 2016 des suites d'un cancer à 56 ans. "A cette époque on était juste trois mecs gays qui montaient un groupe, on n'avait pas l'impression de faire partie d'un mouvement particulier, déclarait le claviériste en 2018 au quotidien britannique The Guardian. Bien sûr, il est apparu bien des années après qu'il y avait bien plus d'artistes gays que le public ne pouvait le penser."

 

Hélas, le groupe Bronski Beat a perdu de sa superbe en 1985. Jimmy Somerville avait quitté ses camarades pour créer Les Communards. En 2017, Steve Bronski a tenté un retour en revisitant The Age of consent sans la voix de son ami et confrère et a sorti un album intitulé The Age of reason. C'est au Paradis, désormais, que résonne ses notes habiles...

Source purepeople.com 

 

 

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #Musique gay

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article