"Prix du Queer métrage" au Festival de Clermont-Ferrand avec TÊTU : les 14 films en compétition

Publié le 31 Janvier 2022

Le plus important des festivals du court-métrage au monde, celui de Clermont-Ferrand, s’est ouvert vendredi 28 janvier. Grande nouveauté de 2022 : le festival s’est associé à l’équipe de la Queer Palm et à Têtu pour créer le premier Prix du Queer métrage qui sera remis jeudi 3 février à un film de la compétition traitant de sujets LGBTQI+.Prix du Queer métrage, une première

 

La mise en avant de la diversité au cinéma gagne encore du terrain. Le festival du court-métrage de Clermont-Ferrand et la Queer Palm du festival de Cannes lancent cette année le premier prix dédié aux films traitant des thématiques LGBTQI+ et au-delà ("ouvert sur un monde résistant aux normes") en association avec TÊTU et TitraFilm.

 

Le premier jury est composé de la réalisatrice Pauline Penichout, multi-primée l’année dernière à Clermont-Ferrand pour son film Mat et les gravitantes (Grand prix compétition nationale, Prix Étudiant de la jeunesse/compétition nationale, Prix du meilleur film documentaire), du président du festival de cinéma queer Ecrans Mixtes de Lyon Olivier Leculier et du comédien Jonas Ben Ahmed, découvert dans Plus belle la vie et vu récemment aux côtés de Noémie Merlant dans A Good Man de Marie-Castille Mention-Schaar.

 

Ils devront départager 14 films issus des trois compétitions du festival. Le film lauréat bénéficiera d’une dotation en travaux techniques offerte par TitraFilm ainsi que d’une dotation financière de la DREETS, Direction régionale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités.

 

Les films en compétition :  

• Compétition Labo

Prosopagnosia / Prosopagnosie de Steven Fraser (Royaume-Uni - Animation – Documentaire – 10 mn)

 

• Compétition nationale

Jeudi vendredi samedi de Arthur Cahn (Fiction – 20 mn)

Léo la nuit de Nans Laborde-Jourdàa (Fiction – 23 mn)

Un corps brûlant de Lauriane Lagarde (Fiction – 14 mn)

Voyage à Santarém de Laure Desmazières (Fiction – 28 mn)

Warsha de Dania Bdeir (Coproduction France-Liban – Fiction – 16 mn)

 

• Compétition internationale

5pm Seaside / 17h au bord de la mer de Valentin Stejskal (Autriche/Grèce – Fiction – 25 mn)

Ambasciatori / Les Ambassadeurs de Francesco Romano (Italie – Fiction – 19 mn)

Como respirar fora d'água / Comment respirer hors de l’eau de Victoria Negreiros Guedes et Júlia Dordetti Fávero (Brésil - Fiction – 17 mn)

Egúngún de Olive Nwosu (Nigeria - Royaume-Uni - Fiction – 14 mn)

Ensom cowgirl / Cow-girl solitaire de Gina Kippenbroeck (Danemark – Fiction – 19 mn)

Die Geheimnisvollen Inseln / Îles dans la ville de Marian Freistuehler (Allemagne, Documentaire-Fiction, 23 mn)

São Paulo Open Wound / La Plaie ouverte de São Paulo de Elizabeth Rocha Salgado (Brésil - Pays-Bas, Documentaire, 18 mn)

Tjejtoan 4-ever / Toilettes filles 4-ever de Angelika Abramovitch (Suède – Fiction – 20 mn)

 

Source Têtu

Crédit photo : 5pm Seaside

 

 

Rédigé par Michael

Publié dans #festival gay, #Court-métrage gay

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article