Que voir sur France tv en mars 2022

Publié le 28 Mars 2022

France 5

lundi 28 à  21h

L’homo invisible (doc)

Le 20 décembre 1981, l'Assemblée nationale votait en première lecture une loi mettant fin au "délit d'homosexualité". Jusque-là, les homosexuels ont dû vivre cachés et créer leurs propres espaces de liberté dans la société : les bals, la nuit et surtout l’art. Cocteau, Colette, Jouvet ou encore Guibert ont joué avec les interdits, subverti la morale, détourné les clichés, dissimulé pour mieux montrer l'homosexualité. Pierre et Gilles, Eddy de Pretto, Suzanne, Catherine Corsini, Charles Dantzig, Benjamin Lacombe et l’académicien Dominique Fernandez témoignent dans ce documentaire sur l'histoire de la visibilité des homosexuels.

France 2

Dimanche 20 mars

Fleuve noir (thriller)

Dany Arnault n'est pas rentré de l'école. Le commandant François Visconti, alerté par la mère de Dany, n'est pas inquiet : les adolescents fuguent souvent. Quelques jours plus tard, après l'enquête de routine et une battue infructueuse dans les bois où vit la famille Arnault, il faut toutefois se rendre à l'évidence : il s'agit bien d'une « disparition inquiétante ». Le policier, qui noie ses problèmes existentiels dans l'alcool, voit débarquer Yann Bellaile, un voisin professeur d'anglais, qui donnait des cours particuliers à Dany, et souhaite proposer ses services. Visconti finit par soupçonner ce bon samaritain, et commence à enquêter sur lui...

France 3

Lundi 14 mars à 21h10

Philomena (drame)

En 1952, Philomena, une adolescente irlandaise, tome enceinte sans être mariée et est envoyée dans un couvent. Quand son bébé Anthony est très jeune, les religieuses l'enlèvent à Philomena et le mettent en adoption aux États-Unis. Pendant les 50 années suivantes, elle a cherché sans arrêt son fils.

De l'autre côté (policier)

Une jeune apprentie d'une école d'horlogerie est retrouvée morte au pied d'une falaise. La thèse du suicide est privilégiée : Manon, seule fille de sa promotion, aurait craqué sous la pression. Jeanne Keller, la conseillère principale d'éducation de l'établissement ne veut pas y croire. Avec l'aide de son amie Alice, gendarme, Jeanne va mener une enquête qui les conduira de l'autre côté de la frontière Suisse, au coeur de l’horlogerie mondiale et qui l'obligera à affronter son passé...

France 2

Mercredi 2 à 21h10

Un homme abîmé (drame)

Avocat d’affaires, heureux en ménage, père de deux enfants, Vincent Sorrente est un homme dont la vie ressemble à celle dont il avait toujours rêvée. Une vie d’homme fort et sûr de lui que rien ne pourrait ébranler. Et pourtant… Il aura suffi d’une mauvaise rencontre avec un inconnu faussement amical, de la consommation involontaire d’une drogue dite « du violeur », pour se réveiller un matin des contusions sur le corps et le visage et du sang entre les jambes. Vincent a été violé. Plus rien ne sera jamais comme avant. Blessé dans son corps et son identité, Vincent se noie. Il devient un homme en danger qui va devoir se battre pour retrouver son intégrité et sa dignité bafouée. Qui est-il ? Quel mari peut-il encore être, quel père, quel homme ? Face aux siens, à son milieu professionnel, au souvenir de son agresseur, comment répondre à ce qui est attendu de lui ? Aujourd’hui, qu’est-ce qu’être un homme ? Et comment le redevenir ? 

A 22h50

La virilité (doc)

Résumé :
La réalisatrice a recueilli les témoignages d'hommes s’interrogeant sur leur rapport, parfois toxique, à la notion de virilité. Raphaël, sociologue, se remémore sa scolarité traumatisante. Hugo appartient à «la génération porno». Il a grandi avec les images d’une sexualité violente, où les femmes sont soumises. Eric, incarcéré pendant 20 ans, regrette d'avoir endossé le costume du caïd. Philippe, féministe, reconnaît néanmoins aimer les «James Bond», où s'exprime une virilité qui ne s’embarrasse pas du consentement des femmes.

Rédigé par Michael

Publié dans #programmes télé gay

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Salut Mike<br /> Je ne sais pas qui a écrit ceci dans l'article sur l'émission "L'Homo Invisible" : "Le 20 décembre 1981, l'Assemblée nationale votait en première lecture une loi mettant fin au "délit d'homosexualité", mais c'est faux, archi-faux. Il n'y a jamais eu de "délit d'homosexualité" depuis que la France est une République ! La dite loi (Loi 82-683) abroge l'Alinéa 2 de l'Article 331 du Code Pénal qui discriminait l'âge de la majorité sexuelle selon l'orientation. Il faut noter qu'un autre article de loi (Alinéa 2 de l'article 330) qui doublait des peines encourues selon l'orientation sexuelle avait déjà été abrogé en décembre 1980 par le Gouvernement Barre... Et personne ne dit que Giscard a dépénalisé l'Homosexualité !<br /> De quelque bord qu'il soit, j'ai horreur du mensonge politique !<br /> Voire la rubrique "Coup de Gueule" sur mon site ...<br /> Bien à toi .<br /> M.
Répondre
M
Dommage pour un documentaire d’être à l’ouest. Il va falloir revoir les cours d’histoires ;-)