Publié le 30 Juillet 2008

 
La princesse du Nebraska
drame

Film américain, sortie le 30/07/2008
Réalisé par Wayne Wang
Avec Li Ling, Pamelyn Chee

Durée : 1h17
Lien officiel : www.diaphana.fr

Jeune pékinoise venue faire ses études aux Etats-Unis, Sasha découvre qu’elle est enceinte de Yang, son petit ami resté au pays. Ne sachant pas quoi faire de cet enfant, elle décide de prendre conseil auprès de l’amant de Yang qui l’enjoint de garder le bébé. Filmé à l’épaule et se construisant en regard de l’errance physique et psychologique de son héroïne, le long-métrage de Wayne Wang (Smoke) esquisse le portait tout en contradictions d’une chinoise du 21ème siècle, tiraillée par deux cultures, la tradition et le désir de s’émanciper ainsi que son amour pour un homme bisexuel. Une fiction quasi improvisée, tenue de bout en bout par la présence énigmatique de la troublante Li Ling dans le rôle principal.

Bande-annonce


source têtu

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma

Repost0

Publié le 30 Juillet 2008

L'épopée du Studio 54 bientôt télévisée Le mythique Studio 54, temple du disco et de la dolce vita new-yorkaise des années 1970, va revivre dans une série produite par Showtime, la chaîne qui a diffusé aux États-Unis Queer as Folk et The L Word. Le scénario tournera autour du destin de Steve Rubell, le créateur du club, des mois qui ont précédé l'ouverture jusqu'aux années de gloire de ce lieu culte de la nuit. La série sera supervisée par les producteurs du film Hairspray, Craig Zadan et Neil Meron. Aucune date n'est donnée pour le moment sur le démarrage du tournage. Le pilote pourrait être réalisé par Bryan Singer (Usual Suspects, X-Men). L'histoire du Studio 54 a déjà fait l'objet d'un film de Mark Christopher, réalisé en 1998 avec Salma Hayek et Ryan Phillippe. Mike Myers (Austin Powers) jouait le rôle de Steve Rubell. Très attendu pendant l'été 1998, 54 fut pourtant un échec, beaucoup le trouvant trop lisse. Et en aucun cas proche de ce qui avait valu au club sa sulfureuse réputation de Sodome et Gomorrhe moderne…

Copyright tetu.com

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay

Repost0

Publié le 22 Juillet 2008



 
Un film d’Alfred Hitchcock, avec John Dall et Farley Granger.

Titre original : THE ROPE (Etats-Unis)
Genre : Policier - Duree : 1H20 mn

Distributeur : Action Cinéma - Editeur DVD : Universal Pictures Vidéo

Sortie à la Vente en DVD le 05 Mars 2003
Sortie en salles le 03 Septembre 2008 (Reprise, Première sortie en 1948)

Deux " yuppies " de Manhattan, Brandon Shaw et Philip Morgan, ont mis au point le meurtre parfait. Ainsi, ils tuent David, leur associé, cachent le corps dans le coffre du salon, alors qu’ils s’apprêtent à recevoir pour dîner. Quel défi, pour ces deux jeunes hommes ! Chaque invité est d’une manière ou d’une autre lié à la victime.


Bande-annonce



 
Un film de Vincent Garenq avec Lambert Wilson, Pilar Lopez De Ayala et Pascal Elbé

(France)
Genre : Comedie

Distributeur : Mars Distribution

 

Sortie en salles le 03 Septembre 2008

Ils filent le parfait amour… Enfin presque : Emmanuel veut un enfant et pas Philippe. Pourtant, Emmanuel décide un jour de franchir le pas, au risque de perdre Philippe… Mais comment avoir un enfant quand on est un couple de garçons ?

bande-annonce

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma

Repost0

Publié le 22 Juillet 2008


Mystère autour d'une série dérivée de «The L Word»

Tandis que la sixième et ultime saison de The L Word est en cours de tournage à Vancouver, au Canada, une grande nouvelle vient d'être été annoncée: un «spin-off» (série dérivée) est en préparation. C'est ce qu'a annoncé le responsable des divertissements de la chaîne Showtime, Robert Greenblatt, cité par le site Afterellen.com. Ilene Chaiken, créatrice de The L Word, serait même déjà en train de travailler sur ce projet autour de «l'une des filles» de la série originale. Reste à savoir laquelle. Les paris sont donc ouverts. Par ailleurs, toujours selon ce responsable, le finale de la saison 6 devrait rester ouvert, afin de permettre à l'histoire de se poursuivre sur internet.

 



Copyright tetu.com


par Myrtille Rambion

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay

Repost0

Publié le 20 Juillet 2008

lundi, 21 juillet 2008 à 01:25
Rediffusions :
30.07.2008 à 01:25
02.08.2008 à 15:50

Infirmière dans un hôpital bordelais, la belle Hortense, quadragénaire d'origine africaine, quitte brutalement époux et enfants pour rejoindre son amant, ostréiculteur dans le bassin d'Arcachon. Un cataclysme pour son mari Malik, la soixantaine bonhomme, épris de traditions, qui se débat maladroitement entre humiliation, incompréhension et devoir paternel. La découverte de l'homosexualité de son fils aîné, l'enjoué Dani, ajoute encore à son désarroi. Mais voici que les femmes s'en mêlent : Myriam, une voisine compatissante et solitaire, Amina, nouvelle venue belle et mystérieuse, et la tonitruante belle-soeur de Malik, Tatie Afoué, tout juste débarquée d'Abidjan.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #programmes télé gay

Repost0

Publié le 16 Juillet 2008

RIEN DANS LES POCHES



Itinéraire d'une parisienne des années 80

RIEN DANS LES POCHES c'est l'histoire de Marie, jouée par Emma de Caunes, une jeune parisienne dont on suit l'existence sur 20 ans. De la naissance des radios libres aux années de la crise, Marie traverse la ville et la vie épaulée par ses copines Véro (la chanteuse Anaïs) et Anne (Cécile Cassel), papillone au fil des amours - Etienne (Nicolas Duvauchelle), Maurizio (Stefano Cassetti), Marcel (Pio Marmaï) ou encore Pierre (Julien Honoré)... Elle connaît la fin du Palace, les années SIDA, se frotte au monde de la nuit et de la musique dans une ode à la féminité et au Paris truculent des 80's qui disparaît peu à peu, s'essouffle. Comme une fin d'effervescence.


On retrouve également à l'affiche de cette fiction Lio, Romain Goupil, Alain Chabat, Elie Semoun ou encore Caroline Loeb.

 

RIEN DANS LES POCHES, produite par Chez Wam - la société de production d'Alain Chabat, sera diffusée sur CANAL+ à la saison prochaine.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay

Repost0

Publié le 8 Juillet 2008

Saturno contro
drame

Film italien, sortie le 09/07/2008
Réalisé par Ferzan Ozpetek
Avec Stefano Accorsi, Margherita Buy

Durée : 1h50
Lien officiel : www.saturnocontro.com/

Le coma d’un jeune homme bouleverse l’existence de son amant et de ses amis les plus proches. Sorti en douce par un distributeur français peu confiant dans le potentiel économique de son film, le nouveau long-métrage de Ferzan Ozpetek (Hammam, Tableau de famille) lui permet de retrouver ses thèmes de prédilection. Soient l’amitié, l’amour (gay et hétéro), la mort et, pour agrémenter ce raccourci existentiel, nos aspirations au bonheur, mais aussi notre goût pour le mensonge, nos lâchetés et nos hypocrisies. Un mélodrame un rien bobo auquel on aimerait volontiers compatir si l’écriture avait l’audace de sortir des chemins battus et évitait de se réfugier dans les clichés les plus éculés.


source tétû

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma

Repost0

Publié le 3 Juillet 2008

.Une histoire Italienne

Un film de
Marco Tullio Giordana, avec Monica Bellucci et Luca Zingaretti

Titre original : SANGUEPAZZO (Italie)
Genre : Drame, Historique - Duree : 2H28 mn

Distributeur : Ocean films

Sortie en salles le 09 Juillet 2008

A l'aube du 30 avril 1945, cinq jours après la Libération, on découvre, dans la banlieue de Milan, les corps d'Osvaldo Valenti et de Luisa Ferida, exécutés quelques heures auparavant par les partisans. Couple célèbre à la vie comme à l'écran, Valenti et Ferida étaient deux stars de ce cinéma des " téléphones blancs " que le fascisme avait encouragé et dans lequel ils incarnaient presque toujours des personnages négatifs et scélérats. Leur vie privée était, elle aussi, désordonnée ; ils étaient tous deux cocaïnomanes et avaient, disait-on, tendance à s'adonner à la promiscuité sexuelle.






 

Un film de Claude Miller avec Patrick Dewaere, Patrick Bouchitey, Christine Pascal, Claude Piéplu...

(France)
Genre : Comedie Dramatique, Drame - Duree : 1H30 mn

Distributeur : Swashbuckler Films - Editeur DVD : MK2 Editions

Sortie à la Vente en DVD le 15 Mars 2006
Sortie à la Location en DVD le 22 Mars 2006
Sortie en salles le 27 Août 2008 (Reprise, Première sortie en 1976)

1960. Marc et Philippe sont moniteurs dans une colonie de vacances en Auvergne ; tout les oppose. Marc, braillard et sportif, entraîne les enfants au football, tandis que Philippe, intellectuel rêveur et secret, les initie à la lecture et au théâtre. Une relation ambiguë, mélange de sadisme et de vénération, s'instaure entre les deux hommes...

bande-annonce

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma

Repost0

Publié le 3 Juillet 2008

LA REPRÉSENTATION LESBIENNE

DANS LES SÉRIES TÉLÉVISÉES


 

3. Et la France dans tout ça ?


 

Une chronique d'Isabelle B. Price, d'Univers-L
 


Et la France dans tout cela, me direz-vous ? La France… Et bien, elle est trop occupée à se moquer du puritanisme américain et de la censure omniprésente outre-atlantique pour oser ne serait-ce que créer une série nouvelle au concept innovant. Chez nous les séries se nomment P.J., Avocats et Associés, Léa Parker, Sous le Soleil et l’idée même d’un personnage lesbien récurrent n’est pas envisageable. La représentation homosexuelle sur le petit écran passe en France par la diffusion de séries étrangères. À ce titre, The L-Word et Queer As Folk font les beaux jours de Canal +.




 

La France n’ose pas aborder l’homosexualité de manière régulière. Elle préfère traiter ce sujet durant 90 minutes, la durée moyenne d’un téléfilm. Et des téléfilms intéressants, nous en produisons. À ce titre, Un Amour de Femme diffusé sur M6 en 2001 a séduit le public français et étranger. Jeanne (Hélène Fillières) est une femme mariée et mère d’un petit garçon qui rencontre un jour Marie (Raffaëla Anderson), une danseuse, dont elle tombe amoureuse. Confrontée à un choix, elle privilégie l’amour aux apparences.



Produit la même année, Clara cet été-là est un téléfilm destiné aux adolescents. Centré sur la vie de Clara (Selma Brook), il nous fait découvrir son questionnement sur sa sexualité durant un été, dans un camp de vacances. Clara cherche à savoir qui elle est et qui elle aime, couche avec un garçon avant de succomber au charme de Sonia (Salomé Stevenin), une lesbienne sûre d’elle et indépendante.

 


 

Deux autres téléfilms plus revendicateurs et ancrés dans la société actuelle abordent la question de l’homoparentalité. Des Parents pas comme les autres, diffusé en 2002 sur M6 (encore elle), présente la vie d’Olympe, une adolescente amoureuse d’un garçon. Un début simple et connu, malheureusement compliqué par l’histoire familiale complexe et non assumée des parents de la jeune fille. Enfant d’un gay fier et d’une lesbienne honteuse, Olympe (Louise Monot) fait tout pour briser la loi du silence qui règne dans sa famille.

Dans la même veine, Tous les papas ne font pas pipi debout aborde la question de l’homoparentalité. Sorti quelques années plus tôt, en 1998 sur France 2, ce téléfilm présente un couple de femmes qui s’aiment, Dan (Natacha Lindinger) et Zoé (Carole Richert). Elles élèvent ensemble leur fils, Simon (Corentin Mardaga), porté par Zoé. Mais du haut de ses dix ans le jeune garçon cherche à connaître ses origines et souhaite rencontrer ce père qui lui manque tant. Avec pudeur et sensibilité, Tous les papas ne font pas pipi debout offre le portrait touchant de deux femmes amoureuses perdues parce que l’enfant qu’elles ont désiré plus que tout les rejette. Une histoire forte et bouleversante.


En février 2007, France 2 (l’autre chaîne adepte des téléfilms gays) diffusait le très beau téléfilm La Surprise. Marion (Mireille Perrier), une femme de quarante ans qui s’ennuie auprès de son mari, décide un jour de divorcer. Après cette séparation que sa fille ne comprend pas,  elle rencontre une jeune femme dont elle tombe amoureuse. Succès critique et publique, cette très belle histoire d’amour remporte le prix du Public au Festival de Luchon en 2006.

  C’est ainsi que depuis quelques années, depuis le début des années 2000 seulement, se mettent en place des personnages lesbiens secondaires dans des téléfilms connus et plébiscités.

 

http://dvdtoile.com/ARTISTES/48/48042.jpg

Lieutenant Charlotte Marszewski (Alice Béat)

 

La série-téléfilm Commissaire Moulin est la première à avoir pris le risque en faisant du lieutenant Charlotte Marszewski (Alice Béat), l’une des collègues de Moulin (Yves Rénier), une lesbienne.  

http://tv.numericable.fr/ImCon/Arti/23201/1504060903.JPGCécile Perrier (Vanessa Guedj)


Il en est de même pour Cécile Perrier (Vanessa Guedj) baptisée Bimbo dans la série Diane, Femme Flic. Elle est lesbienne, tous ses collègues sont au courant.  

http://www.tele7.fr/var/t7j/storage/images/diaporama/galerie-photos-de-notable-donc-coupable/isabelle-renauld/1839993-1-fre-FR/isabelle_renauld_image_diaporama_paysage.jpg

Lauren Valmont (Isabelle Renauld)

 

Brigade spéciale, un autre téléfilm « feuilletonesque » a bien tenté de proposer un personnage principal homosexuel en la personne de Lauren Valmont (Isabelle Renauld). Commandant de la Brigade spéciale et profileur, Lauren est lesbienne et se contente de le confier naturellement à sa collègue Claire (Delphine Rollin) durant l’épisode « Enfance Volée ». 


http://pj.france2.fr/IMG/jpg/pj-2.jpg

 

Seulement, le succès des séries américaines dès la fin des années 90 et le génie de leurs auteurs ont rapidement amené les chaînes à diffuser ces programmes et à les copier. P.J. n’est qu’une vulgaire copie de NYPD Blue. Son couple lesbien présent dans quelques épisodes sera inintéressant au possible et bourré de clichés.

http://87.98.222.182/1/58/29/51/PHOTO-28-MARS/photo9.jpg

 

Plus belle la vie, basée sur les soap opéras américains, a certes proposé un, puis deux couples gays stables à travers Thomas Lenoir (Laurent Kerusore) et le policier Nicolas Barrel (Nicolas Herman) son amant tué en février 2007 remplacé ensuite par le juge Florian Estève (Franck Borde) mais également une lesbienne folle, Christelle Le Bihac (Valentine Carrette puis Juliette Wiatr). Nièce de Charlotte (Hélène Médigue), l’une des héroïnes, cette adolescente de 17 ans sera internée en hôpital psychiatrique après avoir poursuivi de ses assiduités Luna, une amie de sa tante et l’avoir harcelée. En 2006, un nouveau couple de méchants apparaît, il s’agit de Gabriel Mercoeur (Didier Menin) et de sa femme Karine (Nathalie Grandhomme).
La surprise viendra de l’arrivée lors de l’épisode 915 du 14 mars 2008 du personnage de Virginie (Virginie Pauc). Cette jeune femme, chef de chantier pistonnée par sa petite amie adjointe à la mairie de Marseille, entre par la grande porte à l’entreprise Phénicie. Elle se lie d’amitié avec Céline qui contre toute attente tombera amoureuse d’elle et décidera d’explorer ses sentiments. Une histoire rafraîchissante, loin des poncifs du genre, qui amène Céline à s’interroger sur les étiquettes et le fait d’être homo ou hétéro.


http://programmes.france2.fr/cinq-soeurs/IMG/jpg/perso14.jpg

Dans un registre similaire, le feuilleton Cinq Sœurs sur France 2 a tenté d’introduire une romance lesbienne. Diffusé à 18h15 du lundi au vendredi pour concurrencer Plus belle la vie, ce feuilleton est centré sur la famille Matéi. Autour du père veuf, évoluent cinq filles et bientôt un garçon. Alors que le meilleur ami d’Elise (Charlotte Becquin) est ouvertement gay et ne cache pas qu’il vit avec un homme qu’il aime, que le frère de Laurent (Denis Cherer), le mari de Bénédicte (Théa Boswell) est un transsexuel, la plus jeune sœur, Emmanuelle (Julia Cecillon), hésite à être lesbienne.


http://8b.img.v4.skyrock.com/8b3/zodiaque-01/pics/552830254_small.jpg

Quand au baiser du téléfilm Le Maître du Zodiaque entre Natacha Lindinger et Claire Keim (alias Eva Trammel et Esther Delaître), il laissait deviner à tout connaisseur l’identité du tueur. Dans les téléfilms à suspense français, les méchantes continuent à se trahir en embrassant les héroïnes.

Finalement, en France, nous produisons d’excellents téléfilms abordant le thème de l’homosexualité mais il nous reste encore un long chemin à parcourir pour que nos séries atteignent un jour les niveaux britanniques et américains.


Isabelle B. Price (2008)

source www.lestoilesroses.com

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay

Repost0

Publié le 2 Juillet 2008

Three Days of Darkness

(Tatlong araw ng kadiliman])

Khavn De La Cruz
2007, Philippines


 

Trois amies, Kimberly, Michiko et Isabel vivent dans une vieille maison isolée et ont chacune des vies personnelles compliquées. Quand le Jugement Dernier s’accomplit, elles sont piégées chez elles et plongées dans l’obscurité pendant les trois jours d’Apocalypse. Tandis qu’elles succombent à leurs pulsions saphiques inassouvies, les jeunes femmes tentent de survivre aux démons qui les assaillent. Avec Three Days of Darkness, Khavn De La Cruz détourne intelligemment le genre horrifique en mettant en évidence le message social et métaphysique qu’il peut transmettre. Partagées entre plaisir et foi, hédonisme et religion, les héroïnes évoquent les dilemmes de la nation philippine face aux influences coloniales. Grâce à une mise en scène heurtée qui alterne séquences sensuelles et scènes d’angoisse viscérale, un montage maîtrisé et des actrices atypiques, le réalisateur livre un cauchemar apocalyptique brillant, vicieux et dérangeant.

Les séances
   
 
Lundi 7 juillet 2008 
  22h, MK2 Bibliothèque (13e), présenté par le réalisateur
 
http://www.pariscinema.org/fr/propos/apropos07.html





1h30 / vidéo / couleur / sous-titré anglais / interdit aux moins de 16 ans
Scénario : Khavn De La Cruz, Alfred Aloysius Adlawan
Interprétation : Katya Santos, Gwen Garci, Precious Adona, Bugz Daigo
Production : Chits Jimenez, Khavn De La Cruz, Filmless Films
Image : Albert Banzon
Son : Corrine De San Jose
Décors : Jeck Cogama
Montage : Lawrence S. Ang
Musique : Khavn De La Cruz
Source : Filmless Films

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma

Repost0