Publié le 3 Septembre 2009

Brothers & Sisters reviendra le 27 septembre prochain pour une quatrième saison. aux états-unis. Une première vidéo promotionnelle est à découvrir ci-dessous.


Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay

Repost0

Publié le 1 Septembre 2009

Alors que le projet de série dérivée de The L Word a été abandonné, la chaîne câblée américaine Showtime a annoncé le développement d'une émission de télévision réalité inspirée par le drama.

"The Real L Word: Los Angeles", développée par Ilene Chaiken, la créatrice de The L Word et produite par la société Magical Elves (Top Chef), suivra au quotidien six lesbiennes dans la ville de Los Angeles.

L'émission pourrait être lancée dès le début de l'année prochaine si le casting est complet d'ici là.

Chaiken a déclaré à propos de ce projet : "Même si nous avons conclu notre sixième et dernière saison de The L Word sur Showtime en amrs dernier, nous n'avons pas du tout terminé de raconter toutes nos histoires !" Etant donné la présence de Chaiken au générique, l'émission devrait en tout cas reprendre le ton de la série.

Il s'agit du troisième programme commandé récemment par Showtime après The C Word avec Laura Linney et la série documentaire Oliver Stone's Secret History of America.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay

Repost0

Publié le 1 Septembre 2009

La BBC a commandé six épisodes de "Lip Service", drama qui suivra les vies et amours de lesbiennes dans la vingtaine à Glasgow.

Cette série qui n'a pas encore de casting est créée et écrite par Harriet Braun (Mistresses) et sera tournée cet automne à Glasgow. Elle explique que le drama est basé "sur ma propre expérience et celle de mes amies. Je voulais écrire une série irrévérencieuse, sexy et drôle qui reflète ce qu'est être une jeune fille homosexuelle dans la Grande-Bretagne contemporaine".

"J'ai adoré The L Word mais ça fait longtemps qu'on n'a plus vu de lesbiennes britanniques actuelles avec le mauvais temps, les excursions au pub et les frustrations qui vont avec", ajoute-t-elle. "Ce sera aussi drôle qu'émouvant parce que selon mon expérience, c'est comme ça qu'est la vie".


source serieslive.com

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay

Repost0

Publié le 1 Septembre 2009

Lisbonne : treizième édition du festival gay et lesbien du 18 au 26 septembre 2009

La treizième édition du festival gay et lesbien se tiendra du 18 au 26 septembre. Le festival s'est imposé ces dernières années comme un rendez-vous incontournable de la scène gay portugaise. Au programme, 95 films projetés dans les trois salles du cinéma Sao Jorge de Lisbonne. Le jury du festival récompensera notamment le meilleur long métrage et le meilleur documentaire. Le public élira le meilleur court métrage.

Le film d'ouverture sera présenté le 18 Septembre, 21h00, une première nationale, Mourir comme un homme avec la présence du réalisateur, des acteurs et de l'équipe.
A la Soirée de clôture sera présenté Were the World Mine, de L'Américain Tom Gustafson, une comédie musicale gay. Récompensé par le prix du meilleur long métrage au 39e Festival du film LGBT Nashville (USA, 2008), Prix du public du meilleur long métrage au 23e Festival international du film LGBT de Turin (Italie, 2008)  entre autres, sera diffusé le samedi 26 à 21h00, après le gala de clôture.
Parmi les nouveautés du Festival de cette année c'est aussi de jouer un role de mémoire. Pour cette première édition, sept anniversaires de la culture queer seront célébrés à travers des concerts, lectures de poèmes, des films...

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma

Repost0

Publié le 1 Septembre 2009

Tu n'aimeras point, l'amour impossible entre deux juifs orthodoxes

Un premier film israélien remarquablement mis en scène par Haim Tabakman, "Tu n'aimeras point", qui aborde le sujet tabou de l'homosexualité dans la communauté juive orthodoxe, sort ce mercredi en salles après avoir été sélectionné au 62e Festival de Cannes, en mai.
 

"Les juifs orthodoxes ne disent même pas que l'homosexualité est mauvaise, ils considèrent qu'elle n'existe pas", soulignait Haim Tabakman à Cannes, dans un entretien à l'AFP.


A 34 ans, il signe là un long métrage à la photographie soignée et à la mise en scène épurée, adapté d'une "tragédie", écrite par le scénariste Merav Doster, sept ans plus tôt.


"J'ai utilisé de longs plans séquences pour les scènes d'amour. Quand vous voyez à l'écran deux hommes orthodoxes avec leur barbe se toucher, il y a d'abord un sentiment étrange mais en prolongeant cette scène, vous pouvez sentir toute l'humanité et la beauté qui s'en dégage", indique le réalisateur, déjà auteur de deux court-métrages.

Mais la menace n'est jamais loin. D'une fenêtre, une voisine observe. Des tracts anonymes dénonçant "une infamie" circulent dans le quartier. 


Les juifs orthodoxes, qui n'ont en principe pas le droit de regarder des films, verront-ils "Tu n'aimeras point"? "J'espère", dit Tabakman, pour ceux qui vivent une double vie.

article complet sur e-llico

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma

Repost0