Publié le 25 Août 2014

le film "Love is strange" censuré

Love is Strange interdit aux moins de 17 ans aux USA parce qu’il met en scène un couple gay

Sans sexe explicite ni violence, Love is Strange a pourtant été interdit aux mineurs non accompagnés de moins de 17 ans.

Dans Love is Strange, George (Alfred Molina) et Ben (John Lithgow), 39 ans de couple, se marient enfin et c'est le début des emmerdes. George est viré de son poste de prof de musique dans une école catholique. Sans le salaire de George, le couple est viré de leur appart new-yorkais, doit vivre chacun de leur côté... Bref, une comédie dramatique de son temps qui s'annonce légère et émouvante, qui a été applaudie au dernier Festival de Berlin pour ses acteurs paraît-il géniaux et son sujet très fort.

Mais voilà, Love is Strange est sorti le 22 août aux Etats-Unis, et comme tout film étant projeté en public, il a reçu le visa de la MPAA (Motion Pictures Association of America). Love is Strange écope d'un R pour Restricted, interdit aux moins de 17 ans non accompagnés d'un adulte. La raison : "langage vulgaire". De fait, dès qu'un film accumule trop de "fuck" ou "dick", le film peut être classé R même sans être violent. Mais pour le réalisateur du Star-Ledger Stephen Whitty, la raison réelle est que le film montre un couple gay. WHitty accuse la MPAA d'homophobie, car dans le film "il n'y a pas de nudité. Il n'y a pas de scènes de sexe. On contacte la présence de drogue ou d'alcool pendant des apéros ou des dîners entre adultes. Il n'y a pas de violence ou de gore. Il y a a beaucoup de scènes d'hommes qui s'embrassent, et deux scènes d'une couple gay qui dort, habillés. Le film est classé R." Donc au même niveau queLe Loup de Wall Street, par exemple (qui avait échappé à l'interdiction pure et simple aux moins de 17 ans grâce à un lobbyiste, comme on l'a appris).

Whitty ajoute que Love is Strange reçoit le même classement que Sin City : j'ai tué pour elle, sorti aussi le 22 août et bourré de violence très gore. Selon lui, si Love is Strange avait eu comme acteurs Jane Fonda et Robert Duvall, il serait passé inaperçu "au milieu de films plein de clichés sexistes et de violence aveugle.". Alors que Love is Strange est au fond "l'histoire sensible et incroyablement émouvante de deux hommes qui s'aiment au sein d'une relation sur le long terme. Au nom de quoi cela horrifie-t-il la MPAA ?" Bonne question.

Love is Strange sortira en France le 10 novembre prochain en France.

source première

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma

Repost0

Publié le 25 Août 2014

Sortie ciné gay août 2014

REACHING FOR THE MOON

Affligée du syndrome de la page blanche, la poétesse américaine Elizabeth Bishop part se changer les idées chez son amie Mary, installée au Brésil avec sa compagne, l’architecte Lota de Macedo Soares. Au premier regard, Elizabeth et Lota ne s’aiment pas, au point que la première décide rapidement de modifier ses plans et de quitter la sublime propriété du couple. Mais la vie en décide autrement et l’incompatibilité première se transforme en passion. Les trois femmes cohabitent désormais, Elizabeth se remet à écrire (elle se verra décerner le prix Pulitzer en 1956), Mary souffre (mais pas vraiment en silence), Lota crée.

Bruno Barreto ne s’appesantit pas sur le regard de la société des années 50 sur cette relation inhabituelle, et préfère se concentrer sur les rapports entre Elizabeth et Lota, l’alcoolisme de la première, l’ambition peut-être démesurée de la seconde, sur fond de profonds changements politiques. Le choix est respectable mais en voulant s’attacher à l’humain, le réalisateur gomme l’aspect historique, dont l’éclairage n’aurait pas été inutile au biopic.

Malgré des longueurs et des faiblesses de rythme (les unes allant souvent avec les autres), Reaching for the Moon est un film plaisant quoique confus. On préférera oublier la bande-son ultra-mélodramatique et plombante et retenir la beauté de la photographie, qui n’est pas sans rappeler A Single Man de Tom Ford. JS

source yagg par Maëlle Le Corre

Sortie ciné gay août 2014

La dune,

avec Niels Arestrup et Guy Marchand en couple homo

Pourquoi Hanoch (Lior Ashkenazi), que l'on voit mener une vie banale dans un quartier de Tel Aviv et opposer à sa compagne son refus de devenir père, se retrouve-t-il sur une plage des Landes, inconscient? L'explication ne viendra pas de lui, car il ne parle plus.

Reuven (Niels Arestrup), un flic parisien usé, chargé des cas de disparition, accepte d'essayer de savoir qui il est. Quitte à mécontenter son compagnon Paolo (Guy Marchand) qui l'attend pour partir en Italie en vacances.

L'inconnu est joueur d'échecs comme Reuven qui, enfant, a passé de nombreuses vacances près de la plage où le jeune homme a été retrouvé.

Pour ce premier film, Yossi Aviram campe une intrigue policière classique, qui va ensuite bifurquer vers une quête plus personnelle d'un passé enfoui.

Le rythme est un peu lent, mais les personnages sont servis par un casting de choix, avec une Emma de Caunes émue par cet homme muré dans le silence et un duo inattendu et original formé par Niels Arestrup et Guy Marchand, en couple gay très réussi.

(Avec AFP)

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma

Repost0

Publié le 24 Août 2014

Et oui toutes les bonnes choses ont une fin, snif !!

Je suis tout de même très heureux de vous retrouver.

Pour fêter mon retour j'ai un petit cadeau : une petite vidéo de mes merveilleuses vacances

Maxime de danse avec les stars encore plus beau en vrai !!!

Maxime de danse avec les stars encore plus beau en vrai !!!

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Repost0