Publié le 19 Mai 2016

Empire saison 3

Le final hyper-dramatique de la saison 2 a encore laissé des traces.

Comme à son habitude, Empire n'a pas fait les choses à moitié, hier soir sur la Fox, avec le final de la saison 2. Une tonne de révélations, de chocs et de dramas. Alors à quoi faut-il s'attendre dans la saison 3 ? La showrunner Ilene Chaiken dévoile les premiers détails, dans TV Line et Variety. Attention spoilers !

Une mort mystérieuse a notamment conclu ce dernier épisode du printemps. Anika, la nouvelle femme de Lucious, et Shonda, sont directement concernées. Alors qui a mordu la poussière ? Personne ne le sait encore exactement. Chaike précise que même "le casting ne sait pas tout. Mais ils savent quelques trucs..."

Chaiken annonce en revanche que Tariq aura une place majeure l'an prochain, après avoir révélé qu'il est le demi-frère de Lucious : "Nous avons introduit deux personnages récemment, qui vont être vraiment importants dans la saison 3. Le premier, c'est Tariq, qui sera le grand adversaire de Lucious. Et l'autre c'est Shyne, qui sera un personnage vraiment central dans cette même histoire."

Lucious verra aussi revenir sa mère, dans la suite d'Empire : "Vous pouvez déjà vous attendre à ce que Leah pose de gros problèmes à Lucious dans la saison 3, avec toute cette animosité à son égard et son comportement imprévisible."

Enfin, on verra comment Hakeem va se relever, après le choc qu'il a subi dans ce final : "Il a encaissé humiliation après humiliation, au cours de la saison 2, alors qu'il avait vraiment fait un noble effort pour devenir un homme meilleur. Tout lui est revenu en pleine face. Donc, d'abord et avant tout, Hakeem aura besoin de retrouver sa dignité, et le hip-hop va jouer une grande partie là-dedans. Il a également un bébé en chemin..."

Ce sera à voir dans la saison 3 d'Empire, qui débutera à la rentrée prochaine, chaque vendredi soir, sur Fox.

Source première

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay

Repost0

Publié le 19 Mai 2016

Cannes 2016 : Xavier Dolan

Juste la fin du monde, le nouveau Xavier Dolan en compétition pour la Palme d'Or, ne fait pas l'unanimité.

CANNES 2016 : AVEC JUSTE LA FIN DU MONDE, XAVIER DOLAN DIVISE LA CRITIQUE

Mais si le film en ennuie certains et en bouleverse d'autres, le casting du drame qui sort à l'automne est irréprochable, promettant un des plus beaux red carpets du Festival. Marion Cotillard, Léa Seydoux, Vincent Cassel, Nathalie Baye et Gaspard Ulliel ont pris la pose ce matin sous les palmiers, un ciel éclatant derrière eux. Talent, beauté, complicité : les acteurs qui monteront les marches du Palais des Festivals ce soir ont fait le bonheur des photographes.

JUSTE LA FIN DU MONDE : DOLAN MANQUE D'OZONE

Véritable gravure de mode, Xavier Dolan ne dépareille pas au milieu de ses acteurs. Le prodige québécois de 27 ans qui fait partie des égéries Louis Vuitton, comme Léa Seydoux, s'impose au fil des années comme le réalisateur le plus chic du Festival de Cannes.

CANNES 2016 - XAVIER DOLAN : "JUSTE LA FIN DU MONDE EST MON MEILLEUR FILM"

L'histoire de Juste la fin du monde : Adapté de la pièce de théâtre éponyme de Jean-Luc Lagarce, le film raconte l’après-midi en famille d’un jeune auteur qui, après 12 ans d’absence, retourne dans son village natal afin d’annoncer aux siens sa mort prochaine.

Source première

Un extrait de Juste la fin du monde de Xavier Dolan - sortie le 21 septembre 2016 :

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #Cannes 2016

Repost0

Publié le 17 Mai 2016

The Rocky Horror Picture Show la bande-annonce

La fox vient de dévoiler la 1ère bande-annonce du remake du film culte.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #programmes télé gay

Repost0

Publié le 17 Mai 2016

Looking le film, enfin la date !

Enfin! Une date pour Looking film qui sera diffusé sur HBO le samedi 23 Juillet,2016 à 22 h.

HBO explique:

Avec Jonathan Groff, Frankie J. Alvarez et Murray Bartlett,

Looking le film, va clore l'histoire de ces trois amis vivant à San Francisco. Ceux-ci explorent toutes les options possibles pour la nouvelle génération d'hommes gays qui cherchent l' accomplissement dans l' amour et la vie.

Dans le film, Patrick (Groff) revient en ville pour la première fois après un an d'exil pour célébrer un événement important avec ses vieux amis. Dans ce processus, il doit faire face à des relations non abouties ,qu'il avait laissé derrière lui et faire des choix difficiles sur ce qui est important pour lui.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #programmes télé gay

Repost0

Publié le 17 Mai 2016

Pedro Almodovar écrit sur le mariage homosexuel.

Lorsque les talents du cinéma prennent la plume pour écrire, ça donne une prose parfois très engagée. Comme celle de Pedro Almodovar, qui s'exprime dans une lettre sur le mariage homosexuel alors que la scène politique argentine est en plein débat.

Lorsque les talents du cinéma prennent la plume pour écrire, ça donne une prose parfois étonnante, lucide, cruelle, drôle, émouvante, dévoilant aussi quelques fois les coulisses de la création d'un film, l'humeur de l'intéressé(e)... En partenariat avec le site DesLettres.fr, nous vous proposerons au gré du Festival de Cannes quelques lettres écrites par certains cinéastes venus présenter leurs oeuvres sur la Croisette.

Cette année, Pedro Almodovar, l'ex enfant terrible du cinéma espagnol, revient en compétition à Cannes avec son 20e long métrage, Julieta. Film qui évoque des thématiques qui lui sont chères, comme celles du destin, de la culpabilité et de cette force mystérieuse et insondable qui nous pousse à quitter les personnes que nous aimons.

Derrière comme devant la caméra, le réalisateur n’a pas sa langue dans sa poche lorsqu’il s’agit de revendiquer ce en quoi il croit. En juillet 2010, alors que la scène politique argentine est en plein débat sur le mariage homosexuel, le réalisateur de Talons aiguilles et de Tout sur ma mère n’hésite pas à prendre parti et écrit une lettre destinée aux sénateurs argentins.

Source allociné

Chers amis,

Le mariage homosexuel ne fait de mal à personne, ne vole rien et cependant, il rend heureuses de nombreuses personnes et leur offre la possibilité de vivre d’une manière honnête, pleine et cohérente avec leur amour. C’est un droit essentiel de toute société civilisée, sans quoi beaucoup de personnes seront marginalisées à cause de leur sexualité.

Parler d’égalité en ce sens n’est pas un caprice de dégénérés ; la Déclaration des Droits de l’homme affirme que nous sommes tous égaux, indépendamment de notre sexe, religion, condition sociale, langue, race, etc.
Les idées sectaires, rétrogrades, immobilistes, sexistes et injustes ne doivent pas empêcher une société libre de progresser.

Clamer que le mariage homosexuel représente un danger pour la famille est mensonger et ridicule. Au contraire, les familles homosexuelles assurent l’avenir de l’idée de la famille et l’enrichissent. On ne peut imposer la famille biologique comme unique modèle familial, ou alors on va contre la réalité des choses. Si quelque chose caractérise la famille contemporaine, c’est son énorme variété. J’ai connu des familles avec une seule mère, un seul père, deux mères, deux pères, des familles multi-ethniques, des familles sans aucun géniteur biologique. Des familles dont les membres parlent plusieurs langues et proviennent de diverses cultures, des millions de familles qui ne sont pas catholiques. Qu’on le veuille ou non, ces familles existent et adorent leurs enfants, qu’elles élèvent et éduquent autant que toute autre famille biologique, parce qu’elles sont fondées sur l’amour et la solidarité humaines.

Je ne puis rien demander aux membres du Sénat Argentin. Pour voter cette loi qui autorisera le mariage homosexuel, je n’en appelle même pas à votre sens de la justice, mais je vous demande juste de faire preuve de bon sens. C’est la seule chose dont vous avez besoin pour voter OUI.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #Cannes 2016

Repost0

Publié le 17 Mai 2016

Les Vies de Thérèse à Cannes

Montrer la mort et la maladie sans tabou

Le 16 février 2016, Thérèse Clerc, l'une des grandes figures du féminisme et des droits LGBT, mourait à 88 ans. Atteinte d'un cancer, cette "femme debout", a demandé à son ami et réalisateur Sébastien Lifshitz de filmer sans tabou ses dernières semaines.

Cannes 2016 :Les vies de Thérèse

"Le déni de la vieillesse et de la mort me chagrine. On va filmer jusqu'au bout, et bravement!", lance d'emblée à la caméra cette militante de tous les combats féministes, de l'avortement à l'égalité des droits entre les hommes et les femmes, en passant par les luttes homosexuelles.

Dès les premières images, Thérèse Clerc apparaît sur son lit d'hôpital, le corps affaibli et amaigri, le souffle court.

Présenté lundi à la Quinzaine des Réalisateurs de Cannes, "Les Vies de Thérèse", ce documentaire bouleversant a été longuement applaudi en séance de presse. Thérèse Clerc y jette un dernier regard tendre et lucide sur ce que fut sa vie personnelle, ses batailles et ses amours, illustrées par des archives télévisées et des films de famille.

Issue de la bourgeoisie catholique, mariée à 20 ans et divorcée en 1968 car "elle s'ennuyait", Thérèse Clerc, fondatrice de la Maison des Babayagas, résidence pionnière autogérée pour personnes âgées à Montreuil (Seine-Saint-Denis), a révélé son homosexualité à 40 ans, "comme un acte militant".

Tout en sobriété, la caméra de Sébastien Lifshitz suit Thérèse lors d'examens médicaux ou de conversations avec son médecin sur les soins palliatifs, mais aussi lors d'un dernier goûter familial. "Je ne pense qu'à des choses insignifiantes... Est-ce que j'occulte la mort ou l'agonie ? Je ne sais pas", confie Thérèse.

Face à la caméra, ses quatre enfants évoquent des souvenirs, mais aussi leur sentiment en participant à ce film-testament.

Le réalisateur l'avait interviewée en 2012 dans un précédent documentaire, "Les Invisibles" consacré à des homosexuels âgés, nés dans l'entre-deux-guerres.

Thérèse Clerc a également créé l'Université des Savoirs sur la Vieillesse "Quand elle m'a proposé de filmer ses derniers jours, j'ai eu besoin de réfléchir même si j'étais incapable de lui dire non. J'ai eu peur. Jusqu'où aller notamment", explique à l'AFP le réalisateur.

"Elle a voulu utiliser son corps affaibli dans un dernier geste militant et politique pour montrer et parler de la dégradation inexorable, dans une mise à nu totale. Elle voulait aussi montrer l'image glorieuse de quelqu'un qui s'en va", dit Sébastien Lifshitz qui a décidé d'occulter le décès. "J'ai considéré que ce n'était pas nécessaire: je voulais que le film garde d'elle une image vivante, debout dans ce combat ultime. La mort ne devait pas tout prendre", conclut le réalisateur.

(Source AFP)

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #Cannes 2016

Repost0

Publié le 15 Mai 2016

Pub gay friendly "Ciné kiss challenge"

La nouvelle campagne de pub carte noire avec pleins de bisous de tout bord.

bisou garçons

Bisou fille

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #Pub gay

Repost0

Publié le 15 Mai 2016

Série "UnReal" sur Nrj12

Retrouvez sur Nrj12, tous les Mardi à 20h55, Breeda Wool qui joue Faith dans la nouvelle série « UnReal ».

Elle est rapidement devenue un des personnages favoris des fans de la série. Après quelques épisodes, la fille chrétienne du sud s’est révélée être lesbienne.

UnReal (saison 1)

Les coulisses d'une émission de dating à travers les yeux d'une jeune productrice dont la mission est de manipuler les candidats afin d'obtenir les rebondissements dramatiques nécessaires à la vitalité du programme...

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay

Repost0

Publié le 15 Mai 2016

Série gay "Real O'Neils" aura une saison 2

ABC a renouvelé sa série "The Real O'Neals". La sitcom qui raconte l'histoire d' une famille catholique irlandaise deChicago dont le fils fait son comig out, aura une deuxième saison , malgré les efforts des groupes d'extrême-droite qui avait dénoncé le spectacle comme anti-chrétien et excessivement sexuels.

La série est basée en partie sur la vie de Savage. Il dépeint les effets du coming-out de son fils Kenny sur sa famille - elle conduira à la révélation d'autres secrets. Kenny est joué par l' acteur gay Noah Galvin.

Les Sites Web  conservateurs n'ont pas réagi joyeusement au renouvellement de l'émission. 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay

Repost0

Publié le 15 Mai 2016

La queer palm 2016 la sélection

Ni Julieta (Pedro Almodovar), ni Juste la fin du monde (Xavier Dolan) ne figurent parmi les films sélectionnés par la Queer Palm cette année à Cannes. Une sélection cependant très éclectique où l'on retrouve quelques poids lourds mais aussi beaucoup de propositions alléchantes.

Parmi les 17 films sélectionnés, Agassi du Coréen Park Chan-wook, une version coréenne modernisée du roman lesbien de Sarah Waters, Du bout des doigts. Rester vertical, le nouveau d'Alain Guiraudie (L'Inconnu du lac) voisine avec Le Cancre, le dernier Paul Vecchiali, La Danseuse, de Stéphanie Di Giusto avec Soko et Gaspard Ulliel, The Neon Demon de Nicolas Winding Refn, avec Elle Fanning (photo) mais aussi le documentaire Les Vies de Thérèse, de Sébastien Lifschitz, qui a filmé les derniers jours de la vie de la militante féministe Thérèse Clerc, morte en février dernier.

Source yagg

Agassi (The Handmaiden)

Réalisateur / Director : Park Chan-wook (Corée du Sud / South Korea). Distribution / Casting : Jung-woo Ha, Min-hee Kim, Jin-woong Jo.

Dans la Corée des années 1930, pendant la colonisation japonaise, une jeune femme est engagée comme servante d’une riche Japonaise vivant recluse dans un immense manoir sous la coupe d’un oncle tyrannique. Mais elle a un secret… Une version coréenne modernisée du roman de Sarah Waters, Du bout des doigts, paru en 2002.

The Neon Demon

Réalisateur / Director : Nicolas Winding Refn (Danemark / Denmark). Distribution / Casting : Elle Fanning, Keanu Reeves, Christina Hendricks.

Quand Jesse, aspirante top-model, arrive à Los Angeles, sa jeunesse et sa vitalité sont vampirisées par un groupe de femmes obsédées par la beauté. Elles feront tout pour obtenir ce qu’elle a. When aspiring model Jesse

La Danseuse

Réalisatrice / Director : Stéphanie Di Giusto (France). Distribution / Casting : Soko, Lily-Rose Depp, Gaspard Ulliel, Mélanie Thierry.

Loïe Fuller était l’égérie des Folies Bergères au début du XXe siècle et une muse de Toulouse-Lautrec et des frères Lumière. Le film tourne autour de sa relation compliquée avec sa protégée et rivale

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #Cannes 2016, #Queer palm 2016

Repost0