Publié le 31 Janvier 2018

Et non Lucifer n'est pas en couple avec Pearce ! Il joue simplement au couple gay pour les besoins d'une enquête.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay

Repost0

Publié le 31 Janvier 2018

Avec une nouvelle showrunner aux manettes.

Showtime prolonge son séjour à Chicago. Lancée le 7 janvier dernier, avec un joli succès critique et public, la nouvelle série The Chi vient d'être renouvelée et aura donc une saison 2.

Créée et produite par Lena Waithe, elle raconte l'histoire d'un groupe de résidents de Chicago, "qui se lient par coïncidence mais qui sont liés par le besoin de connexion et de rédemption". 

"Du point de vue des téléspectateurs et des critiques, nous avons eu un retour très enthousiaste face à The Chi. Cela a facilité notre décision", confie Gary Levine, président de la programmation de Showtime, dans un communiqué. "Nous aimons les personnages dynamiques et le monde nuancé que Lena a créé. Sa vision a vraiment déclenché quelque chose et nous savons qu'elle a beaucoup plus d'histoires émouvantes, personnelles et frappantes à raconter, sur sa ville natale bien-aimée."

Notons qu'une nouvelle showrunner, en la personne d'Ayanna Floyd Davis (Empire, Hannibal), a été nommée pour cette saison 2. La saison 1 de The Chi se terminera en mars prochain. La série n'est pas encore diffusée en France.

Source première

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay

Repost0

Publié le 31 Janvier 2018

Le président de l'académie des Arts et Techniques du cinéma, Alain Terzian, a dévoilé les nominations de la 43e Cérémonie des César, animée par Manu Payet, qui aura lieu le vendredi 2 mars dans la salle Pleyel à Paris. Si l'on savait que la légendaire Jeanne Moreau sera mise à l'honneur, Vanessa Paradis fera l'ouverture et Penélope Cruz recevra un César d'honneur, découvrez dès à présent toutes les oeuvres et les artistes qui sont en lice pour un trophée. 120 battements par minute (13 citations), Au revoir là-haut (12), Le Sens de la fête (10), Barbara (8), Petit Paysan (8) et Grave (6) sont d'ores et déjà bien placés. Grande nouveauté cette année avec un nouveau prix : le César du public pour le film français qui a réuni le plus d'entrées.

 

Les nominations LGBT

Meilleur film

120 Battements par minute

Meilleure réalisation

120 Battements par minute - Robin Campillo

Grave - Julia Ducournau

Meilleure actrice dans un second rôle

Adèle Haenel (120 Battements par minute)

Meilleur acteur dans un second rôle

Antoine Reinartz (120 Battements par minute)

Meilleur espoir masculin

Finnegan Oldfield (Marvin ou La Belle Education)

Nahuel Pérez Biscayart (120 Battements par minute)

Arnaud Valois (120 Battements par minute)

Meilleur premier film

Grave

Meilleure photo

120 Battements par minute

Meilleur scénario original

120 Battements par minute

Grave

Toutes les nominations par ici

Source purepeople

 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #César 2018

Repost0

Publié le 30 Janvier 2018

Tully

Charlize Theron incarne Marlo, une mère épuisée qui vient de donner naissance à son troisième enfant (et non planifié). Son mari est pseudo-impliqué, son fils de cinq ans se débat avec des problèmes émotionnels non diagnostiqués, et quelques jours après son accouchement, elle tombe amoureuse d'une autre femme.

La subtilité du film met en scène la bisexualité de Marlo sans en faire un problème, présentant Tully comme un film rare où les personnages LGBT sont autorisés à exister en dehors de leurs identités queer.

Au bord de l'effondrement émotionnel, le frère aisé de Marlo lui offre une infirmière de nuit, TullyÀ 26 ans, Tully peut être décrite comme une Mary Poppins des temps modernes. 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #cinéma gay, #lesbien, #Bisexualité

Repost0

Publié le 30 Janvier 2018

Just Charlie : quand on fait tout pour être accepté

Le lauréat du Prix du public du Festival d’Édimbourg, réalisé par Rebekah Fortune, marque les premiers pas à l’écran de Harry Gilby, qui livre une performance mémorable

C'est l'histoire  d’un adolescent qui souffre de dysphorie de genre.

Le personnage de Charlie (Gilby), est un jeune garçon extrêmement doué qui a un bel avenir dans le football; Son père, Paul (Scot Williams), voit se réaliser en lui un rêve d’enfance resté lettre morte : celui de devenir footballeur professionnel. De fait, il encourage son fils et le guide fièrement sur le chemin à suivre pour devenir la star qu’il n’a jamais pu être. Pour Charlie, la pression devient insoutenable, car il est en proie, apprend-on, à une crise d’identité qui l’amène à douter de tout dans sa vie, y compris de sa future carrière de footballeur. Un jour, à un mariage, Charlie se rend compte qu’il est plus attiré par les talons hauts et autres accessoires féminins que par son élégant costume. Le col de sa chemise l’étrangle et il a du mal à respirer, dans un épisode qui devient une métaphore de la manière dont il se sent oppressé par le mensonge qu’il raconte depuis toujours à la société, et surtout à lui-même. Il quitte alors la cérémonie et court vers une forêt où il a caché quelques temps avant des robes que sa soeur Susan (Patricia Potter) voulait jeter. À peine a-t-il quitté son habit, en toute hâte, et enfilé une robe froissée qu’il respire de nouveau, et sent se relâcher toute la pression qui s’accumulait. Ce moment va représenter un tournant pour Charlie, qui accepte dès ce moment le fait qu’elle doit laisser son moi intime s’exprimer au grand jour, et prendre le contrôle de sa vie.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #Trans&transgenre

Repost0

Publié le 30 Janvier 2018

Antonio D'Amico n'est pas d'accord avec l'histoire racontée par la série.

Incarné par Ricky Martin à l'écran, dans la saison 2 d'American Crime Story, le vrai Antonio D'Amico n'apprécie guère The Assassination of Gianni Versace. Selon lui, l'histoire racontée comporte de multiples inexactitudes qui l'agacent fortement :

"D'importantes parties ne reflètent pas la réalité des événements qui ont eu lieu" explique l'Italien de 59 ans, au magazine américaine People. "J'ai le sentiment - comme ceux qui me connaissent bien - que mon personnage à l'écran est une fausse représentation de moi-même et une fausse représentation de ce à quoi ressemblait notre relation."

 

Par exemple, D'Amico pointe du doigt une scène de l'épisode 1, dans laquelle le tueur de Versace, Andrew Cunanan, vient à sa rencontre dans l'Opéra de San Francisco, juste après l'avoir croisé dans un club. Selon D'Amico, il s'agit là d'un pur fantasme, "parce que j'étais avec Gianni et avec d'autres personnes du conseil de l'Opéra de San Francisco, pendant tout le temps où il était là-bas. Et ensuite nous sommes retournés à notre hôtel ensemble. Je m'en souviens clairement parce que c'était un événement. Cette rencontre supposée n'a donc jamais eu lieu. Au moins pas ce jour-là et dans ce cadre. Et puis Gianni ne buvait pas d'alcool - tout le monde le savait - alors même cette scène du champagne avec Cunanan est grotesque et forcément fictive".

Par ailleurs, pour l'ex-compagnon du designer, American Crime Story se trompe aussi sur sa manière de dépeindre la relation qu'il a entretenu pendant plus de 15 ans avec Versace : "Ni Gianni ni moi ne cherchions à nous marier ou à avoir des enfants (comme cela est évoqué dans l'épisode 2). Tout ce que nous voulions, c'était vivre notre relation en liberté, comme nous l'avons fait. Nous étions plus qu'heureux d'avoir des nièces et des neveux et nous ne cherchions pas à avoir nos enfants à nous."

Qu'Antonio D'Amico se rassure, on ne prend pas American Crime Story pour un documentaire historique, mais bien pour ce qu'elle est : la vision de Ryan Murphy concernant The Assassination of Gianni Versace.

Source première

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay

Repost0

Publié le 30 Janvier 2018

Le jury a récompensé le film de Desirre Akhavan avec Chloë Grace Moretz.

Samedi soir se tenait la 34ème édition du Festival de Sundance à Park City aux Etats-Unis. Le jury a choisi de récompenser The Miseducation of Cameron Post de Desirre Akhavan, un film sur les programmes de conversion sexuelle pour les homosexuels qui font polémiques aux Etats-Unis, rapportent nos confrères de l’AFP. Chloë Moretz Grace y tiens le premier rôle, celui d’une adolescente forcée de subir une conversion après avoir été surprise avec une camarade en train d’avoir des relations sexuelles.

"Au nom de toute l'équipe de 'Cameron Post', nous voulons dédier (ce prix) aux LGBTQ qui ont survécu à une thérapie de conversion sexuelle", a déclaré l’actrice révélée dans Kick-Ass"Nous voulions faire ce film simplement pour mettre en lumière le fait qu'il est illégal de pratiquer des thérapies de conversion sexuelle dans seulement neuf Etats sur les 50 que compte ce pays" a-t-elle ajouté.

Concernant les documentaires américain, le Grand Prix du Jury a récompensé Kailash, qui raconte l’histoire d’un homme en croisade contre l’esclavage infantile. S’en est suivi du prix de la meilleure réalisation adressé à Alexandria Bombach pour On Her Shoulders, qui est un portrait d’une jeune Yazidie survivante de l’esclavage sexuel perpétré par des djihadistes.

Viens ensuite Butterflies, film turc, vainqueur du Grand Prix du jury pour la fiction étrangère, et Of Fathers and Sons, qui est une étude sur la radicalisation djihadiste réalisée par Talal Derki, cinéaste syrien, qui a également reçu le Grand Prix du Jury du documentaire étranger.

Véritable vivier du cinéma indépendant, le Festival de Sundance dévoile tous les ans de nouvelles pépites que l’on retrouve souvent en course aux Oscars, à l’image de Get Out  de Jordan Peele, mais aussi de Call me by your Name, de Luca Guadagnino

Source première

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #cinéma gay

Repost0

Publié le 30 Janvier 2018

Le nouveau projet de Ryan Murphy, la série musicale Pose, agite le Landerneau des sérivores. Alors qu’une première saison de 8 épisodes vient d’être officiellement commandée par la chaîne du câble FX, on nous promet pas moins de 50 personnages LGBTQ.

Co-créée par Ryan Murphy, Brad Falchuk et Steven Canals, l’intrigue de Pose commencera en 1986 à New York. L’occasion de brosser le portrait d’une époque à travers sa scène littéraire, son clubbing et surtout sa ballroom scene où personnes trans, gays et drag-queens, pour la plupart noir.e.s ou latinos, s’affrontaient dans des battle de danses et de costumes…  La série va s’inspirer du documentaire culte Paris is burning(1990) de Jenny Livingstone.

« Strike a pose, there’s nothing to it » comme disait Madonna ! Ryan Murphy a le vent en poupe et n’oublie jamais de mettre en avant des personnages LGBTQ dans ses productions : avec le chirurgical Nip Tuck, le chantant Glee, l’improbable Scream Queens, le culte Feud ou encore l’effrayant American Horror Story, il a créé un empire télévisuel et une galaxie de personnages queers. Avec American Crime Strory, il a même placé son intrigue au cœur d’un couple gay et d’une famille bling-bling, en l’occurrence celle de Gianni Versace, couturier flamboyant des années 90, assassiné par un détraqué. Au générique : Ricky Martin en maillot de bain et Darren Cris en slip… 

 

Murphy poussera le souci de visibilité encore plus loin car le show présentera le plus grand nombre d’acteur.rice.s transgenres – et noir.e.s – jamais réuni.e.s dans un même programme : MJ Rodriguez, Indya Moore, Dominique Jackson, Hailie Sahar et Angelica Ross sont déjà annoncé.e.s au casting. Fait rare à noter, ce sont donc des actrices trans qui joueront des personnages trans… Au total, plus de 50 personnages LGBTQ sont annoncés par la production.

Également à la barre, les productrices trans Janet Mock et Our Lady J, déjà impliquée comme autrice et productrice de la série Transparent d’Amazon.

Côté cisgenre, Evan Peters et Kate Mara joueront un couple originaire du New Jersey venant tout juste d’emménager dans la Grosse Pomme. On remarque aussi le retour de James Van Der Beek aka Dawson qui jouera un boss mafieux.

À quoi s’attendre ?

« Les gens ont été privés de leurs droits, ils ont été exclus, et nous nous voulons les célébrer. Je pense que c’est vraiment le bon moment pour faire cette série », a confié Murphy à USA Today. Si on sait déjà qu’il a réalisé les deux premiers épisodes de Pose, quelque chose nous porte à croire qu’il laissera sa place après avoir posé sa marque : Ryan Murphy milite pour que ses séries soient réalisées pour moitié par des réalisatrices via son association Half. « C’est intéressant quand les femmes réalisent. Le travail est meilleur. Elles demandent à plus de gens de participer », avait-il déclaré dans Variety.

La série est prévue pour l’été 2018 sur FX; son tournage débutera en février.

 

Source tétû

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #Trans&transgenre

Repost0

Publié le 30 Janvier 2018

Xavier Dolan n’a pas encore présenté son prochain film, The Death and Life of John F. Donovan, qu’il a déjà annoncé préparer le suivant.

Selon le Hollywood reporter, Xavier Dolan mettra deux amis gays à l’honneur de son huitième long métrage, Matt & Max. Les éléments révélés jusqu’à présent font écho au premier film du réalisateur québécois, J’ai tué ma mère : non seulement Xavier Dolan interprétera lui-même le personnage de Max, mais il aimerait encore que sa mère soit incarnée par Anne Dorval – qui jouait également la mère du héros dans Mommy.

Le film racontera l’histoire d’amitié de deux amis à l’approche de la trentaine, qui se découvrent des sentiments l’un pour l’autre. Il sera tourné au Québec, comme tous les premiers films du réalisateur. Il a expliqué son projet au Hollywood Reporter :

Cette année, j’ai vu des films qui m’ont semblé si courageux et si authentiques dans leur écriture et leur manière de parler d’amour queer. Pendant un temps, j’ai ressenti le besoin d’explorer des personnages qui ne soient pas nécessairement gays. Mais ces expériences de cinéma m’ont donné envie de les remettre en avant.

Xavier Dolan envisage « une combinaison de Tom à la ferme, pour l’esthétique, et de Mommy, pour l’énergie et l’esprit ».

Le réalisateur, qui aura 29 ans en mars, n’a pas été insensible au charme de God’s own country (Seule la Terre) de Francis Lee, auquel il a consacré un hommage appuyé : « Ce film m’a brisé le cœur. Il m’a rendu vivant et inspiré », écrit-il sur son compte Instagram.

Son premier film en anglais pour 2018

Le Amélie Nothomb du septième art se fait attendre avec son premier film intégralement tourné en langue anglaise, The Death and Life of John F. Donovan, dont nous n’avons pour le moment que quelques images de tournage, des éléments de scénario, et un casting impressionnant : Jessica Chastain, Susan Sarandon, Natalie Portman, Kit Harington. Une volonté de s’entourer des noms les plus en vue du cinéma qui n’est pas sans rappeler son précédent film, Juste la fin du monde, mise en image de la pièce de Jean-Luc Lagarce, qui rassemblait à l’écran Nathalie Baye, Gaspard Ulliel, Léa Seydoux, Marion Cotillard et Vincent Cassel.

The Death and Life of John F. Donovan, son septième long métrage, parlera de célébrité et de coming out. John F. Donovan (Kit Harington), tient le rôle d’un acteur outé et harcelé par un tabloïd dont la directrice (Jessica Chastain) tente de détruire la carrière.

Le tournage du film s’est achevé durant l’été 2017. Il a nécessité un budget de 28 millions de dollars, ce qui fait de lui le film de Xavier Dolan le plus cher jusqu’à présent. Actuellement en post-production, The Death and Life of John F. Donovan pourrait être présenté au festival de Cannes 2018 qui ouvrira ses portes le 8 mai prochain. Les Cahiers du cinéma l’ont placé en tête de ses films les plus attendus en 2018 .

Acteur aux côtés de Nicole Kidman

Encore un projet pour l’insatiable Dolan, mais devant la caméra cette fois-ci : il a tourné dans Boy erased, un film de Joel Edgerton sur les thérapies de conversion. Un fils de pasteur est obligé de « soigner » son homosexualité… Au casting : Nicole Kidman, Russell Crowe mais aussi le chanteur Troye Sivan. Sur le même sujet, The Miseducation of Cameron Post de Desiree Akhavan a fait un triomphe au festival Sundance.

 

Source tétû

 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #cinéma gay

Repost0

Publié le 29 Janvier 2018

 

Nos années folles DVD

André Téchiné (réalisateur)Avec Pierre DeladonchampsCéline SalletteGrégoire Leprince-Ringuet

  • DVD Zone 2 - film - ARP - Accord parental souhaité - février 2018

La véritable histoire de Paul qui, après deux années au front, se mutile et déserte. Pour le cacher, son épouse Louise le travestit en femme. Dans le Paris des Années Folles, il devient Suzanne. En 1925, enfin amnistié, Suzanne tentera de redevenir Paul…

 

Lola Pater DVD

Nadir Mokneche (réalisateur)Avec Fanny ArdantTewfik JallabLubna Azabal

 

  • DVD Zone 2 - film - ARP - février 2018

À la mort de sa mère, Zino décide de retrouver son père, Farid. Mais, il y a 25 ans, Farid est devenu Lola…

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties dvd, #dvd gay

Repost0