Publié le 22 Juillet 2018

Programmes tv du 22 au 3 août 2018 :

C+ cinéma

Dimanche 22 à 20h50

Nos années folles (drame)

La véritable histoire de Paul qui, après deux années au front, se mutile et déserte. Pour le cacher, son épouse Louise le travestit en femme. Dans le Paris des Années Folles, il devient Suzanne. En 1925, enfin amnistié, Suzanne tentera de redevenir Paul…

 

Ciné+émotion

Mardi 24 à 20h45

Quand on a 17 ans (drame)

Damien, 17 ans, fils de militaire, vit avec sa mère médecin, pendant que son père est en mission. Au lycée, il est malmené par un garçon, Tom. La violence dont Damien et Tom font preuve l'un envers l'autre va évoluer quand la mère de Damien décide de recueillir Tom sous leur toit.

 

C+séries

Mercredi 25 à 22h30

Pose (saison 1)

Au coeur des années 80 à New York, alors que le luxe de l'ère Trump est en pleine émergence et que le SIDA commence à faire des ravages, Blanca Rodriguez sert de mère adoptive à de jeunes gays et trans issus de quartiers populaires qui rêvent de faire carrière dans le monde des arts. Elle les héberge, les conseille et les introduit à l'univers secret de la sous-culture LGBT. Ils forment une communauté soudée de néophytes et de parias qui tentent de trouver leur place dans un monde qui ne veut pas leur en faire une...

 

C+cinéma

Jeudi 26 à 19h05

Je danserai si je veux (drame)

Je danserai si je veux, un film qui abat les tabous arabes israéliens

"Je danserai si je veux"("Bar Bahar") raconte un choc des cultures: celle de Nour, voilée et conservatrice, et celle de Leïla et Salma, jeunes Arabes israéliennes qui font les 400 coups dans l'anonymat de Tel-Aviv.

Ciné+club

Mercredi 1 à 18h45

L'ornithologue (drame)

Fernando, un ornithologue, descend une rivière en kayak dans l’espoir d’apercevoir des spécimens rares de cigognes noires. Absorbé par la majesté du paysage, il se laisse surprendre par les rapides et échoue plus bas, inconscient, flottant dans son propre sang.

Arte

Vendredi 27 à 22h50

John Travolta, le miraculé d'Hollywood (doc)

Star planétaire à l'ère disco puis un temps has been, John Travolta a su se réinventer, notamment grâce à Quentin Tarantino. L'électrisant portrait d'un virtuose du come-back et du déhanché, meilleur acteur que ses déboires ne le laissaient paraître.

TMC

Dimanche 29 à 21h

Le placard (comédie)

François Pignon, un homme au costume sombre et à l'allure discrète, est comptable dans une usine de caoutchouc, dont le secteur privilégié est le préservatif.
Il est sur le point d'être licencié, lorsque sur les conseils de Belon, son voisin d'immeuble, il propage la rumeur selon laquelle il est homosexuel. Suite à ce faux coming out, les cadres de la direction décident de garder Pignon pour des raisons "politiquement correctes".
Celui-ci passe brusquement pour un marginal, bien qu'il n'ait rien changé à son comportement. C'est le regard des autres qui va s'en trouver modifié.

France 3

Lundi 30 à 23h50

Mathieu Riboulet, écrivain (doc)

Auteur d'une quinzaine de livres, dont « L'Amant des morts » et « Les Oeuvres de miséricorde », l'écrivain Mathieu Riboulet, décédé en février 2018, avait reçu la documentariste Sylvie Blum dans sa maison de la Creuse, fin octobre 2017. Cet homme aussi érudit que torturé était, notamment, revenu sur les thèmes récurrents autour desquels sont construits ses récits dont l'art, l'amour et la mort. Elle l'avait, à cette occasion, fait réagir sur des extraits de films et face à des tableaux. 

Arte

Vendredi 3 à 22h25

Freddie Mercury, the great pretender (doc)

À base d’archives et de témoignages inédits, un portrait passionnant du légendaire leader de Queen, énigmatique icône musicale aux multiples facettes.

Du coté des rediffs :

 

Scout toujours le 22 sur France4

Split le 22 sur Altice studio

Chouchou le 23 sur ciné+première

Kiss kiss bang bang sur c+cinéma

8 femmes le 24 sur ciné+premier

Summertime le 25 sur c+cinéma

Basic instinct le 25 sur ocs city

Chloé le 26 sur ciné+émotion

Grave le 26 sur c+cinéma

Tom à la ferme le 26 sur ocs city

Certaines femmes le 26 sur Ocs city

Joyeuses fêtes des mères le 27 sur ciné+émotion

Sitecom le 27 sur ciné+club

Mulholland drive le 28 sur TCM

Mamma mia le 30 sur M6

Le talentueux Mr Ripley le 30 sur TCM

Les voleurs le 30 sur ciné+club

Une femme fantastique le 30 sur c+cinéma

Alexandre le 31 sur NRj12

Julieta la 2 sur ciné+émotion

Embrasse-moi ! le 2 sur C+ cinéma

Stonewall le 2 sur c+cinéma

Dear white people le 2 sur OCS city

Du coté des séries

 

The 100 (saison ) France 4

Flash (saison 4) sur TF1

Agathe Raisin (saison1) sur France 3

Jane the virgin sur M6

Shade of blue (saison 1) sur 13ième rue

Scandal sur C+ séries

Major crimes (saison 4) sur France2

Sirènes (saison 1) sur numéro 23

Au service de la France (saison 2) sur arte

The grilfriend experience sur ocs max

Nashville (saison 2) sur série club

Supergirl sur série club

Modern family sur M6

Transparent sur ocs city

The walking dead sur ocs choc

Brooklyn nine-nine sur c+séries

Looking (saison 2) OCS replay

Demain nous appartient (saison 1) sur TF1 

Six feet under (saison 3) sur Ocs city

Game of thrones (saison 7) sur OCS city replay 

Girls (saison 6) sur OCS max replay

Plus belle la vie sur France 3

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #programmes télé gay

Repost0

Publié le 18 Juillet 2018

©Warner Bros/Entertainment Weekly

Plus tôt cette année, les fans de Harry Potter ont exprimé leur inquiétude après que le directeur de Fantastic Beasts, David Yates, ait déclaré qu'Albus Dumbledore ne serait pas "explicitement gay" dans la suite du film.

En arrière-plan, le personnage de Dumbledore est le directeur de l'école de sorcellerie et de sorcellerie de Poudlard dans la populaire série de livres pour jeunes adultes de JK Rowling. En 2007, Rowling a fait les manchettes quand elle a dit qu'elle "avait toujours pensé que Dumbledore était gay", et il était amoureux d'un autre sorcier, Gellert Grindelwald. Selon l'auteur, Grindelwald, qui s'est tourné vers la magie noire, est devenu le rival de Dumbledore, et son amour pour lui se transformerait en une « grande tragédie ».

Les fans avaient hâte que cette histoire soit racontée dans Fantastic Beasts - une préquelle de la série Harry Potter qui montre Dumbledore et Grindelwald comme de jeunes sorciers. 

Jude Law, qui dépeint le jeune Dumbledore dans Fantastic Beasts : The Crimes of Grindelwald, a abordé ces préoccupations dans une interview mardi avec Entertainment Weekly.

"Jo Rowling a révélé il y a quelques années que Dumbledore était gay. C'est une question que j'ai posée à Jo et elle a dit oui, il est gay. Mais comme avec les humains, votre sexualité ne vous définit pas nécessairement, il a de multiples facettes.

" Je suppose que la question est : comment la sexualité de Dumbledore est-elle représentée dans ce film ? Ce que vous devez retenir, c'est seulement le deuxième  film de Fantastic Beasts dans une série et ce qui est génial dans l'écriture de Jo, c'est comment elle révèle ses personnages au fil du temps ", a poursuivi l'acteur de 45 ans. "Vous apprenez à connaître Albus dans ce film, et il y a évidemment beaucoup plus à venir, nous apprenons un peu sur son passé au début de ce film, et les personnages et leurs relations se dérouleront naturellement, mais nous n'allons pas tout révéler à la fois. "

Lorsqu'on lui a demandé comment la relation de Dumbledore avec Grindelwald (Johnny Depp) serait représentée dans Crimes, Law a révélé que ce serait limité.

"Je n'ai pas de scènes avec Johnny", a-t-il dit. "Comme je l'ai déjà dit, ce n'est que la partie 2 d'une histoire plus longue, je l'ai toujours admiré de loin, mais nous ne nous connaissons pas, et je ne l'ai pas encore rencontré à ce sujet.

Fantastic Beasts : Crimes de Grindelwald sortira le 16 novembre 2018, alors les fans ont encore plusieurs mois, voir plusieurs années de suites avant de savoir avec certitude comment l'amour et l'identité gay du sorcier seront représentés, le cas échéant.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma

Repost0

Publié le 18 Juillet 2018

Qui se glissera dans les bottes de Kate Kane ?

On apprenait hier la mise en chantier d'une toute nouvelle super-série DC pour le ArrowVerse de CW. Une série Batwoman, centrée sur Kate Kane, une héroïne de comics ouvertement gay. Et aujourd'hui, on apprend que la production cherche absolument une actrice LGBT pour jouer le rôle-titre.

C'est le site TVLine qui rapporte - citant une source proche de la production - la volonté de Warner et de la chaîne américaine de caster une comédienne lesbienne, et âgée de 25 à 29 ans, pour se glisser dans les bottes de Kate Kane. Elle serait alors la première actrice homosexuelle à incarner un premier rôle d'une super-série. Notons que Batwoman, qui ambitionne donc d'avoir une portée politique et symbolique forte, est déjà écrite par Caroline Dries (Vampire Diaries) une scénariste ouvertement gay.

Pour rappel, le synopsis officiel de Batwoman annonce : "Armée d'une passion pour la justice sociale et d'un talent pour s'exprimer, Kate Kane s'envole dans les rues de Gotham en tant que Batwoman, une lesbienne et une combattante de rue hautement entraînée, prête à étouffer la résurgence criminelle de cette ville défaillante. Mais ne pensez pas qu'elle est déjà une super-héroïne. Dans une ville en quête désespérée d'un sauveur, Kate doit surmonter ses propres démons avant d'embrasser l'appel et devenir ainsi le symbole et l'espoir de Gotham."

Le personnage sera introduit à l'automne, dans le quadruple crossover des séries DC de la chaîne CW, avant d'avoir son propre show en 2019.

Source première

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #lesbien

Repost0

Publié le 18 Juillet 2018

©netflix

Zoey Deutch en vedette.

The Politician, la deuxième série du deal de Ryan Murphy avec Netflix (après le préquel très attendu de Vol au-dessus d'un nid de Coucou), vient de dévoiler son casting. La jeune star de Vampire Academy et Ringer, Zoey Deutch, sera le premier rôle féminin face au héros, incarné par l'acteur de Broadway, Ben Platt.

Face à eux, on retrouvera Lucy Boynton (Murder on the Orient Express), Laura Dreyfuss (Glee), et Rahne Jones(Godspell).

The Politician racontera l'histoire d'un garçon riche de Santa Barbara, avec de grandes ambitions politiques (Platt), et nous plongera au coeur d'une campagne. Chaque épisode sera marqué par Ben Platt interprétant un numéro musical, à des moments clés. Ryan Murphy dirigera le premier épisode.

Aucune date pour le moment.

Source première

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay

Repost0

Publié le 18 Juillet 2018

© Fox

La terre tremble sous les pieds de Peter Krause et Angela Bassett.

Il va falloir s'accrocher, pour regarder la saison 2 de 9-1-1. La série à succès de Ryan Murphy, sur la Fox, va revenir à la rentrée et on découvre déjà ce qui attend les gens des urgences de Los Angeles, dans cette bande-annonce qui secoue (ci-dessous) :

On y voit les pompiers Bobby (Peter Krause), Buck (Oliver Stark) et Henrietta (Aisha Hinds), ainsi que la policière Athena (Angela Bassett) passer à l'action, alors qu'un tremblement de terre fracasse la cité des anges. Un séisme de magnitude 8,2, qui va transformer la ville en film catastrophe.

Forcément, les services du 9-1-1 vont être débordés comme Maddy Buckley, la nouvelle opératrice incarnée par Jennifer Love Hewitt, qui n'est autre que la soeur de Buck; prenant la place de Connie Britton.

La saison 2 de 9-1-1 sortira le dimanche 23 septembre prochain sur la Fox. En France, la série sera diffusée prochainement sur M6. 

Source première

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #lesbien

Repost0

Publié le 17 Juillet 2018

Le nouveau trailer puissant du drame sur les thérapies de conversion gay dirigé par Joel Edgerton "Boy Erased " vient d'être publié. Le film, adapté des mémoires de Garrard Conley, met en vedette Lucas Hedges, Nicole Kidman et Russell Crowe ainsi que Troye Sivan, qui a composé une nouvelle chanson "Revelation".

Boy Erased  raconte la vie de Conley, originaire de l'Arkansas, qui grandit dans un foyer religieux et qui est envoyé faire une thérapie de conversion gay, une épreuve à laquelle il survivra, mais qui affectera radicalement sa vie.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #cinéma gay

Repost0

Publié le 17 Juillet 2018

©EuropaCorp Distribution

Dans "Lola vers la mer", Benoît Magimel jouera un père qui doit renouer avec Lola, sa fille de 18 ans qui était encore un garçon deux ans auparavant. C’est Mya Bollaers, jeune actrice transgenre, qui y incarnera Lola.

Benoît Magimel jouera dans le premier long métrage du Belge Laurent Micheli, Lola vers la mer, une comédie dramatique dans laquelle un père doit renouer avec sa fille transgenre de 18 ans, née Lionel et devenue Lola. 

"Avec ses cheveux blonds décolorés, ses tatouages et son skate, le personnage de Lola, 18 ans, est en quête de reconnaissance. (...) Le jour de l’enterrement de sa mère, elle se retrouve face à son père, qui la rejette une fois de plus. Alors qu’il veut aller seul répandre les cendres de son épouse, Lola s’impose auprès de lui. Commence alors une drôle d’épopée en voiture durant laquelle l’énergie solaire de la jeune femme en devenir ranimera chez ce père une tendresse enfouie", rapporte Le Film Français.

Dans Lola vers la mer, Benoît Magimel campera donc le père et Mya Bollaers, actrice transgenre, interprètera le rôle de Lola. Une annonce importante, qui intervient au lendemain de la polémique ayant entouré le choix de Scarlett Johansson pour incarner un personnage transgenre dans Rub and Tug. L'actrice américaine a par ailleurs décidé de renoncer à jouer ce personnage. 

Le scénario de Lola vers la mer a été coécrit par Laurent Micheli, Marion Doussot et Agnès Feuvre et sera distribué par Les Films du Losange. Le tournage, qui se déroulera en France et en Belgique, commencera le 27 août et devrait durer huit semaines.

Source allociné

 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #Trans&transgenre

Repost0

Publié le 17 Juillet 2018

©Anne Rice

La plateforme diffusera l'adaptation des romans d'Anne Rice.

Cela fait déjà deux ans qu'Anne Rice travaille sur une adaptation en série de ses Vampire Chronicles. Mais la version télé d'Entretien avec un Vampire semblait traîner au fond des tiroirs. Finalement, elle se concrétisera bien.

Le Hollywood Reporter rapporte qu'après une longue guerre entre plusieurs diffuseurs, c'est finalement Hulu qui a décroché la timbale. La plateforme de streaming, celle qui abrite déjà The Handmaid's Tale, vient de mettre officiellement la série en développement. Il va donc falloir attendre encore un peu avant un tournage, et la mise en ligne sur nos écrans !

Rappelons que ce sont les studios Paramount Television et Anonymous Content qui ont acquis les droits de 11 livres de la franchise Vampire Chronicles en avril 2017. Bryan Fuller avait été choisi pour être showrunner, mais il est parti il y a six mois. Hulu devrait lui trouver un remplaçant prochainement.

Source première

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay

Repost0

Publié le 17 Juillet 2018

© 20th Century Fox

Le biopic de Freddie Mercury devrait finalement parler de son homosexualité.

Le premier teaser de Bohemian Rhapsody ne donnait qu’une envie : réécouter tous les tubes de Queen. Sa bande-annonce, logiquement plus longue, présente plus clairement les sujets qui seront évoqués dans ce biopic de Freddie Mercury porté par Rami Malek. Une rumeur persistante dénonçait le film n’aborderait pas l’homosexualité du chanteur, ni le fait qu’il est mort en 1991 de complications liées au Sida, âgé de seulement 45 ans. Ce montage promet le contraire, en montrant clairement le musicien s’autoproclamant avec humour "seule drama queen du groupe", puis se rapprochant d’un homme au moment même où il refuse de parler à la presse de sa vie privée. Sa maladie devrait également être évoquée, Freddie répondant "Et si je n’avais pas le temps ?" lorsque ses proches lui conseillent de lever le pied. Le tout est évidemment rythmé par leurs morceaux les plus emblématiques : "Bohemian Rhapsody", "We Will Rock You" et "We Are the Champions", la musique étant logiquement au cœur de ce biopic.

Bohemian Rhapsody a eu une production compliquée, notamment liée à de nombreux changements d’acteurs (Sacha Baron Cohen et Ben Whishaw avaient été choisis avant la star de M. Robot), puis de réalisateurs : Stephen Frears a cédé sa place à Bryan Singer, qui est le metteur en scène officiel du film mais a de fait été viré avant la fin du tournage, et c’est Dexter Fletcher qui l’a terminé. Il s’est également murmuré que les producteurs, qui ne sont autres que les membres du groupe Roger Taylor et Brian May, auraient cherché à faire un biopic "sage" édulcorant la vie de Freddie. Une idée qui semble être démentie par cette bande-annonce, qui met en avant l’accroche suivante : "La seule chose la plus extraordinaire que sa musique, c’est son histoire", puis "Cette année, l’audace est éternelle".  
Espérons que cette promesse sera tenue. On en aura le cœur net le 31 octobre au cinéma.

Source première

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #cinéma gay

Repost0

Publié le 17 Juillet 2018

© BestImage, Dominique Jacovides

© BestImage, Dominique Jacovides

Après son coming out et alors qu'il a depuis révélé quelles en avaient été les conséquences, Mounir Mahjoubi, secrétaire d'État au Numérique, n'hésite plus à parler librement de son homosexualité dans les médias. Il vient ainsi de présenter son chéri, avec lequel il est pacsé.

C'est dans les pages de Paris Match que Mounir Mahjoubi, 34 ans, sort de l'ombre pour exposer le couple qu'il forme avec Mickaël Jozefowicz, un expert en financement des projets liés aux énergies renouvelables, âgé de 31 ans. Une chose très rare pour un membre, ouvertement homosexuel, d'un gouvernement en activité.

Depuis sa prise de fonction comme secrétaire d'État chargé du Numérique, en mai 2017, Mounir Mahjoubi avait été très discret. Et puis, en mai dernier, à l'occasion de la Journée mondiale contre l'homophobie et la transphobie, il prend une toute autre dimension en dévoilant publiquement qu'il est homosexuel, en couple et pacsé. Chaleureusement félicité sur la Toile, quelques semaines plus tard, il réagira en dévoilant les conséquences de ce coming out médiatique. Cette fois, il présente son chéri.

Ensemble depuis treize ans, Mounir Mahjoubi et Mickaël Jozefowicz se sont connus à l'époque où ils étaient étudiants. "Par échanges épistolaires via un site Internet", raconte sobrement le secrétaire d'État, également élu député de Paris. Depuis, le couple s'est pacsé en 2015 – et envisage le mariage – et partage un appartement, acheté conjointement, dans le 18e arrondissement de la capitale. Les deux hommes aiment partager des petits plaisirs simples comme "un morceau de Christine and the Queens, un peu de squash ou tout simplement une petite balade", assure-t-il. Le pro du numérique ne dit jamais non à une partie de jeux vidéo, que ce soit Mario Kart ou Street Fighter.

Celui qui est un nouveau visage dans le paysage politique espère aussi qu'en posant avec son amoureux, ils pourront servir d'exemple positif. "Si notre exemple peut permettre de libérer la parole, alors j'en serai fier", dit-il. En prenant la lumière depuis plusieurs mois, Mounir Mahjoubi s'impose aussi petit à petit dans la tête des Parisiens. Il faut dire qu'il ne cache pas être "sollicité" pour représenter En Marche ! aux prochaines élections municipales avec l'espoir de faire tomber l'actuelle maire de la capitale, Anne Hidalgo.

Thomas Montet pour purepeople

L'interview et les photos de Mounir Mahjoubi sont à retrouver dans Paris Match, en kiosques le 17 juillet 2018.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people

Repost0