Publié le 23 Janvier 2019

"Quand la nature se réveille, l'homme n'est plus la seule menace..."

Presque deux ans après avoir fait sensation, la série angoissante de France 2, Zone Blanche, va faire son retour. Les 8 nouveaux épisodes de 52 minutes débarqueront à partir du lundi 11 février prochain, en prime time. Et à en juger par la bande-annonce (ci-dessous), l'ambiance sera toujours aussi sombre...

Le synopsis officiel : "Deux mois ont passé. L’automne est là. Le Major Laurène Weiss s’est remise des trois balles qu’elle a reçues dans le ventre. Il semble qu’on lui ait accordé une « deuxième chance ». Mais pour quoi faire ? Laurène est bien décidée à ne pas reproduire les erreurs du passé et s’ouvre aux autres. Mais comment parler après toutes ces années murée dans le secret ? Comment dire que « l’Homme des Bois », qui l’a enlevée l’année de ses 18 ans et qu’elle traque depuis toujours, est peut-être celui qui l’a ramené à la vie ? Surtout que chacun autour d’elle n’est pas prêt à l’entendre. Alors que la forêt de Villefranche est menacée par la pollution venant de la carrière des Steiner, est-il possible que quelque chose se soit réveillé pour la défendre ? Pour en avoir le cœur net, Laurène se met en quête d’un sanctuaire celte perdu dans la forêt. Mais que celui qu’elle cherche soit homme, dieu ou démon, Laurène va vite acquérir la certitude que les habitants de Villefranche courent un danger plus qu’imminent. Car l’automne chez les celtes, c’est le début du Temps Noir, ce moment de l’année où Cernunnos lui-même revient… du royaume des morts. Il est bon d’être de retour à Villefranche."

Source première

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay

Repost0

Publié le 23 Janvier 2019

C'est la saison des prix et c'est au tour de l'académie des Arts et techniques du cinéma français de dévoiler sa précieuse liste. Les paris sont lancés et les récompenses seront décernées le 22 février depuis la salle Pleyel.

Le lendemain de l'annonce des nominations des Oscars, c'est au tour de la France de lever le voile sur les œuvres et les artistes en lice pour les prestigieux César. La conférence de presse s'est tenue ce 23 janvier et a mis en lumière les 22 catégories. Se distinguent déjà les oeuvres La Douleur, Pupille, Jusqu'à la garde et Le Grand Bain, des longs métrages aux genres très différents, preuve de la richesse du septième art français. Bien sûr, il y a des snobés, mais c'est la règle incontournable de ce type d'événement.

La 44e cérémonie des César du cinéma se déroulera à la salle Pleyel à Paris le 22 février 2019. Dédiée à Charles Aznavour, elle sera présentée par Kad Merad. Cette année, la présidence de l'événement est entre les mains de la plus Françaises des actrices britanniques, Kristin Scott Thomas et le César d'honneur sera remis à Robert Redford.

Source purepeople

Acteur dans un second rôle

Denis Podalydès (Plaire, aimer et courir vite)

Premier film

Sauvage

Film étranger

Girl

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #César 2019

Repost0

Publié le 22 Janvier 2019

 

Le premier album d' Allo en 2009 s'intitulait UnFresh . Deux ans plus tard, elle rejoint le groupe de musiciens de The Prince, The New Power Generation, en tant que chanteuse et guitariste.

La vidéo dirigée par Sean Frank, présente plusieurs couples, queers et autres, qui s’embrassent avec amour et vulnérabilité. La réalisatrice et actrice Lena Waithe a signé en tant que productrice la vidéo après avoir vu Allo chanter le titre en direct.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #Musique gay

Repost0

Publié le 22 Janvier 2019

Dominique Choisy sort ce mercredi 23 janvier « Ma vie avec James Dean », son troisième long-métrage. Une comédie émouvante et incongrue qui suit les histoires de coeur de Géraud, réalisateur gay trentenaire. TÊTU a aimé ce film qui raconte avec légèreté des histoires d’amour gays et lesbiennes dans une petite ville de bord de mer.

 

Une barbe à papa saupoudrée de sucre pétillant. C’est l’image qui retranscrit le mieux l’effet que nous a fait « Ma vie avec James Dean », une romance légère, avec juste ce qu’il faut de folie loufoque pour ne pas alourdir l’estomac.

Dans son troisième long-métrage, après « Confort Moderne » et « Les Fraises des Bois », Dominique Choisy nous raconte l’histoire de Géraud Champreux, réalisateur gay trentenaire qui vient présenter son film dans une petite ville du littoral normand. Incarné par Johnny Rasse, Géraud Champreux y rencontre le jeune projectionniste Balthazar (Mickaël Pelissier) avec lequel il rentre d’une soirée de projection trop arrosée. Le début d’un coup de cœur chahuté du jeune homme pour le réalisateur qu’il ne lâchera plus.

 

Romance gay et lesbienne

Géraud qui mate les pêcheurs du coin de l’œil, des scènes de nu et de sexe tendres… : « Ma vie avec James Dean » est un film gay à l’érotisme discret et empreint de douceur. Grâce à Balthazar, il dit avec légèreté ce que c’est d’être un jeune gay dans une petite ville française.

Sans oublier les déboires amoureux de Sylvia, présidente d’une association qui invite Géraud à projeter son film. La quadra lesbienne doit gérer une vie sentimentale chaotiquement drôle avec une femme qui n’arrive pas à choisir entre elle et son mari.

La mélancolie jamais pesante des histoires des différents personnages est sublimée par la bande originale signée Bertrand Belin. Le chanteur français à la voix caverneuse y joue Maxence, le père un peu bourrin du jeune projectionniste Balthazar.

 

Folie douce

Mais ce qui caractérise surtout « Ma vie avec James Dean », c’est la loufoquerie parsemée tout à long du film. On la retrouve dans les dialogues (« C’est très gentil de tomber amoureux de moi comme ça, mais franchement ça m’arrange pas du tout »), dans le jeu d’acteurs proche du théâtre.

Elle est aussi présente dans les incongrues scènes de filature à la chaîne dans les rues de la petite ville, présentes à plusieurs moments clés du film. Une folie douce qui basculerait presque dans le fantastique, lorsque Balthazar croit voir une affiche de James Dean lui faire un clin d’œil.

On regrette l’intrigue autour de Milad, personnage de migrant, qui aurait mérité d’être plus traitée, ou pas du tout. Le long-métrage nous a un peu perdus avec sa scène finale sur fond vert inspirée de Bollywood. Pas de quoi égratigner pour autant notre tendresse pour cette comédie romantique gay d’un genre inédit.

« Ma vie avec James Dean », réalisé par Dominique Choisy, sort en salles ce mercredi 23 janvier. 
 

Source têtu par  par Alexis Patri 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #cinéma gay

Repost0

Publié le 22 Janvier 2019

En attendant la cérémonie le 24 février, les paris sont lancés pour les oeuvres qui concourent pour les prestigieuses récompenses. The Favourite, "A Star is Born", "Roma" et "Vice" sont déjà très bien placés...

L'actrice américaine Tracee Ellis Ross, fille de Diana Ross, et l'humoriste Kumail Nanjiani ont partagé la mission d'annoncer les 24 nominations de la 84e cérémonie des Oscars ce 22 janvier. Les deux artistes ont dévoilé ainsi celles et ceux qui sont en lice pour une des précieuses statuettes, décernées le 24 février prochain. The Favourite, nouvelle réalisation de celui à qui l'on doit The Lobster, se dégage du lot avec dix nominations, suivi de près par A Star is Born, Roma et Vice qui en cumulent chacun huit. La dernière réalisation de Spike Lee (six nominations) Blackkklansman, la superproduction Black Panther (cinq), le drame Green Book (cinq) et le biopic Bohemian Rhapsody (cinq) figurent en bonne position, quelques jours après avoir fait sensation aux Golden Globes.

 

Source purepeople

Film

Bohemian Rhapsody

Green Book

The Favourite

Actrice

Olivia Colman (The Favourite)

Lady Gaga (A Star Is Born)

Melissa McCarthy (Can You Ever Forgive Me ?)

Scénario original

Green Book

The Favourite

Acteur

Rami Malek (Bohemian Rhapsody)

Maquillage et coiffure

Mary Queen of Scots

Acteur dans un second rôle

Mahershala Ali Green Book

Montage

Bohemian Rhapsody

Green Book

The Favourite

Actrice dans un second rôle

Emma Stone (The Favourite)

Rachel Weisz (The Favourite)

Costumes

The Favourite

Mary Queen of Scots

Adaptation

Can You Ever Forgive Me?

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #Oscars 2019

Repost0

Publié le 22 Janvier 2019

Le Diable emporte le fils rebelle
Collection Bleue, Mercure de France
Parution : 10-01-2019
Fous le camp, vous lui dites, personne ne veut de toi, ni dans cette maison ni ailleurs, et ça ne l’atteint même pas, Seigneur. 
Zéro émotion, juste sa tête à claques, ses grands yeux bleus moqueurs et ce sourire bravache. Il a bien tenté de m’attendrir en désignant la fenêtre de sa chambre, le noir au-dehors, la neige :
 Tu réalises combien ça pèle? Tu veux ma mort, sérieusement? J’ai tenu bon. «Tu diras quoi à mon père?»  Il s’était calmé, comme s’il prenait conscience tout à coup que ses insultes et ses cris n’avaient rien empêché. Que c’était fini, son jeu avec moi. 

Lorraine, son mari et leurs quatre fils vivent sur une ancienne friche d’une ville du Wisconsin. La jeune mère se tue à la tâche et n’a, pour tenir, que Dieu et les cachets. Elle doit aussi affronter sa bête noire, Adam, le fils aîné réfractaire. L’adolescent sort à peine de détention qu'elle apprend par ses jalouses belles-sœurs que son fils est homosexuel. Si son mari s'en doutait, pour elle, c'est un véritable choc. Lorraine n’a plus qu’une obsession : sauver le reste de sa famille.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #Livre gay

Repost0

Publié le 21 Janvier 2019

Après João Pedro Rodrigues, Alain Guiraudie ou encore Panos H. Koutras, le festival du film LGBT lyonnais s’apprête à recevoir du 6 au 14 mars, pour sa neuvième édition, un réalisateur et scénariste prestigieux : James Ivory !

Et pour marquer le coup, Écrans Mixtes fait les choses en grand. En effet, la soirée d’ouverture aura lieu à L’Institut Lumière avec la projection en sa présence et pour la première fois en France, de la version restaurée en 4K de Maurice, grand classique du cinéma gay qui révéla Hugh Grant.

Pendant neuf jours, vous pourrez aussi vous replonger dans la filmographie de James Ivory, des Bostoniennes en passant par Retour à Howards End sans oublier Call Me by Your Name dont il a signé le scénario et pour lequel il a reçu un Oscar. Enfin, le réalisateur américain animera également une master class à ne pas rater à l’Université Lyon 2.

Autre invitée d’honneur, Marie Losier qui viendra présenter The Ballad of Genesis and Lady Jaye, le démentiel Cassandro, the exotico ! ainsi qu’une sélection de courts-métrages. La réalisatrice signera également la bande-annonce du festival, après Rémi Lange et Jonathan Caouette.

Pour le reste de la programmation, il faudra attendre encore un peu. Seuls ont été annoncés les derniers documentaires de Rémi Lange – sur les exilés LGBTQI +- et de Chriss Lag & Xavier Héraud – sur la scène voguing à Paris.  Mais on peut s’attendre à une sélection de qualité à l’image des précédentes éditions du festival.

 

 

Source garçon magasine

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #festival gay

Repost0

Publié le 21 Janvier 2019

Matthew Wilkas a été casté pour la nouvelle série Netflix de RuPaul.

L'année dernière, il a été rapporté qu'une série humoristique en 10 épisodes intitulée AJ and the Queen, présentée et co-créée par l'animateur de Drag Race, RuPaul, et Michael Patrick King (Sex & The City) avait été  commandée par Netflix .

La nouvelle série mettra en vedette Mama Ru dans le rôle de Ruby Red, une drag Queen  et qui parcourt l’Amérique dans un VR délabré des années 90, accompagnée d'un jeune orphelin âgé de 11 ans appelé AJ (Izzy G).

A chaque épisode, RuPaul visitera un club de drag Queen et interprétera un «numéro musical ». 

Maintenant, il a été annoncé que Matthew Wilkas, que vous connaissez probablement pour son rôle principal dans la comédie Gayby (et pour être le petit ami de Gus Kenworthy), rejoindra le casting en tant que  Patrick Kennedy un policier.

Selon Deadline , Patrick est "un policier gay et macho, charmant, facile à vivre et à l'aise dans sa peau". Il travaille pour le département de police de New York aux côtés de la policière Rhonda Whyatt (Misty Monroe).

Matthew se joint à Josh Segarra, récemment annoncé, qui incarnera le petit ami à l'écran de Mama Ru, Hector, un homme au "côté sombre et dangereux" qui, nous en sommes persuadés, va causer des ravages à Ruby, le personnage de Ru.

Par ailleurs, Michael-Leon Wooley (La princesse et la grenouille, Dreamgirls) incarnera Louis, une drag queen aveugle, tandis que Katerina Tannenbaum (Sweetbitter, The Bold Type) jouera le rôle de Brianna, une "pute impudique" ayant un lien profond avec AJ.

Tia Carrere (Le Monde de Wayne, Lilo et Stitch) joue le rôle de Lady Danger, un personnage célèbre sur la scène de drag pour avoir injecté du silicone bon marché à ses clients dans les clubs.

Aucune date n'a pas encore été annoncée.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #Netflix

Repost0

Publié le 21 Janvier 2019

Depuis qu'il est considéré comme le favori de la compétition "Destination Eurovision", qui doit l'envoyer représenter les couleurs de la France au célèbre concours de chant européen, on découvre petit à petit qui est Bilal Hassani. Voilà qu'il a même droit à son portrait dans "Libération".

À 19 ans, Bilal Hassani est la nouvelle star du moment. Le jeune chanteur et youtubeur, passé par The Voice Kids, mène la danse dans Destination Eurovision avec son titre Roi. Toutefois, il ne saura que samedi 26 janvier s'il sera envoyé au prochain concours de l'Eurovision. Adoré des uns, cible des autres, il se dévoile dans Libération.

Le chanteur, victime quotidienne d'homophobie sur les réseaux sociaux, revient notamment dans le portrait qui lui est consacré sur son coming outauprès de sa mère adorée, Amina. "Le jour où il lui a annoncé sa préférence pour les garçons, la cheffe de projet informatique lui a simplement demandé d'aller faire la vaisselle", lit-on dans Libération. Une manière plutôt inattendue de prendre la nouvelle ! Celle-ci, divorcée du père de ses fils(qui vit Singapour et accepte Bilal tel qu'il est, perruques et maquillages compris), veille toujours sur Bilal et son frère Taha. La petite famille réside en Seine-Saint-Denis.

Bilal Hassani a d'ailleurs bien besoin du soutien et du réconfort de sa mère et de son clan, lui qui est souvent menacé. Le chanteur a ainsi été coursé dans le métro ("une expérience traumatisante") et ne prend donc plus les transports en commun, laisse ses perruques dans son sac quand il sort et fait protéger ses apparitions par des gardes du corps. Outre ses proches, Bilal peut aussi compter sur... son amoureux. Une relation peu connue sur laquelle il reste, pour une fois, bien secret. Tout juste apprend-on que les deux jeunes gens se sont rencontrés au concert de Beyoncé au Stade de France...

Thomas Montet pour purepeople

 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #Coming out, #homophobie, #Eurovision 2019

Repost0

Publié le 21 Janvier 2019

Lorsque dans la même soirée, vous avez : le mariage des enfants et Le divorce des parents. On peut parler d'une soirée explosive !

Et quand en plus, un léger détail imprévisible leur tombe dessus... 
D'explosive la soirée devient volcanique ! 
Mais l'essentiel c'est que "ça reste entre nous !"

Théâtre du Gymnase Marie-Bell - Grande salle
38 boulevard de Bonne Nouvelle
75010   Paris 

du mardi 5 février 2019
au dimanche 28 avril 2019 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #théatre et culture, #Coming out

Repost0