Publié le 12 Mars 2019

Mars Films

Xavier Dolan revisite ses obsessions, témoigne d’un amour enragé du 7e art, et signe son oeuvre la plus audacieuse.

Rares sont les films à la fois attendus et précédés d’une rumeur à ce point détestable à leur arrivée en salles. Pour Xavier Dolan, c’est en tout cas une première. Car même s’il n’a jamais fait l’unanimité (cet esprit vif et si riche en contradictions serait le premier à la vomir), aucun de ses films n’avait eu à subir un vent à ce point contraire avant que le public ne se fasse son opinion. Un conseil d’ami ? Ne vous fiez définitivement pas aux rumeurs. Car la production riche en rebondissements de Ma vie avec John F. Donovan épouse au final parfaitement son contenu vibrant, débordant de vie mais hanté par la mort. Pour ses 10 ans de cinéma, Xavier Dolan s’offre plus qu’un premier tournage en langue anglaise. Un film (déjà) somme de toutes ses obsessions : les relations compliquées mère-fils, les amours impossibles, les discriminations liées à l’homosexualité... Pour qui aime son cinéma, Ma vie avec John F. Donovan constituera une épiphanie qui agacera forcément ses contempteurs mais, une fois encore, fera de lui le centre de toutes les attentions. À Toronto, avant sa première mondiale, Dolan a choisi de lire sa lettre écrite à 8 ans à son idole : Leonardo DiCaprio. Nul besoin de préciser combien sa propre vie lui a directement inspiré l’un des deux personnages clés du film : Rupert Turner (Jacob Tremblay), enfant acteur américain rejeté par les autres gamins qui décide d’écrire au comédien star de la télé US qu’il vénère, le fameux John F. Donovan (Kit Harington). Une lettre comme une bouteille à la mer à laquelle celui-ci répond, entamant une relation épistolaire longtemps cachée de tous avant de ressurgir, détournée et salie, lorsque Donovan tombera en disgrâce après la révélation de son homosexualité.

LES DESSOUS DU CINÉMA 
Le nouveau Dolan raconte le destin mouvementé de ces deux protagonistes, par le prisme du récit qu’en fait Turner adulte, une dizaine d’années après la mort de Donovan, à une journaliste au départ peu passionnée par ce voyage en « peoplerie » (elle est jouée par Thandie Newton, seule fausse note du film avec sa tendance à toujours écarquiller un peu trop les yeux). Une série d’allers-retours savamment orchestrés entre passé et présent, qui voit les pièces du puzzle se mettre en place au fil d’une intrigue aussi passionnante dans le fond que dans la forme. Biberonné au cinéma hollywoodien, doubleur dans les sagas Harry Potter et Twilight, bientôt à l’affiche de la suite de Ça, Dolan possède ce regard à la fois passionné et critique sur un milieu qui l’a fait rêver avant qu’il n’en connaisse les rouages. Ce qui lui permet de pointer avec force la difficulté toujours immense pour une star de télé ou de ciné d’avouer son homosexualité sans se retrouver ostracisé, le temps de scènes magistrales d’angoisse qu’on croirait tirées d’un De Palma. Mais si Ma vie avec John F. Donovan baigne dans le cinéma (géniales scènes avec Kathy Bates en agent de Donovan), il traduit avant tout l’amour de Dolan pour cet art qui s’exprime à merveille dans les deux relations mère-fils dominant son récit. D’un côté, John et Grace (Susan Sarandon à l’explosivité bouleversante), dont le besoin l’un de l’autre vient se fracasser sur les comportements excessifs de cette femme alcoolique, provoquant chez son enfant un mélange de honte et de ressentiment. De l’autre, Rupert et Sam (Natalie Portman, sublime de sobriété) dont la relation fusionnelle va déclinant au fur et à mesure qu’elle pousse son enfant à arrêter de rêver de cinéma. Parce qu’elle-même en a rêvé avant de se retrouver prisonnière de ce rôle de mère seule qui développe chaque jour un peu plus ses frustrations.

MYSTÈRE
Dolan nous raconte tout cela avec un sens du romanesque inouï, dans un tourbillon envoûtant où ce qu’il nous montre ne correspond pas forcément à ce qui est. À commencer par cette relation épistolaire, colonne vertébrale de son récit. A-t-elle réellement existé ? A-t-elle été inventée par un petit garçon empêché dans ses rêves par une mère si triste d’être passée à côté de sa vie ? N’est-elle pas l’oeuvre de cette mère qui a décidé d’offrir à son fils quelques moments réguliers de bonheur absolu ? Le film entretient ce mystère entre vérité et mensonges, symbole de ce jeu perpétuel avec la réalité qu’est le cinéma. Jusqu’à un ultime plan en hommage à My Own Private Idaho qui file des frissons. Le premier film de Dolan en langue anglaise est l’un de ses meilleurs. Et à coup sûr, le plus ambitieux et le plus maîtrisé.

Ma vie avec John F. Donovan, en salles le 13 mars 2019

par Thierry Cheze pour première

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #cinéma gay

Repost0

Publié le 12 Mars 2019

Les producteurs du film à succès retraçant l’histoire de Freddie Mercury, « Bohemian Rhapsody », pourraient être en train de préparer un deuxième volet au film.

Ce n’est pas encore officiel, mais les réflexions avancent. Après le succès du film de Bryan Singer « Bohemian Rhapsody », qui a reçu quatre Oscars le 24 février dernier, les producteurs envisageraient un deuxième volet.

C’est en tout cas ce qu’a confié Rudi Dolezal, qui a travaillé sur plusieurs clips de Queen dans le passé, au magazine Page Six : « Je suis sûr que Jim Beach – un des producteurs du film – planifie une suite commençant par Live Aid ».

En décembre dernier, le guitariste de Queen Brian May avait déjà confié à nos confrères de Louder Sound que « Live Aid serait un bon moment pour ‘terminer’. » Et d’ajouter, dans un éclat de rires : « Mais qui sait, il y aura peut-être une suite (rires) ».

Qui pour jouer Freddie Mercury ?

Une question reste toutefois en suspens : Rami Malek, sacré meilleur acteur aux Oscars, aura-t-il le temps de reprendre le rôle de Freddie Mercury ? Rien n’est moins sûr.

Comme le rappelle le Huff Post, l’acteur serait pressenti pour jouer dans le prochain volet de James Bond. La critique du film était mitigée. La presse internationale louait la performance pleine d’énergie de l’acteur principal, mais regrettait le manque d’originalité de l’œuvre.

par Youen Tanguy  pour têtu

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #Biopic, #sorties cinéma, #cinéma gay

Repost0

Publié le 11 Mars 2019

Now Apocalypse, la  nouvelle série de Starz,  inclut des scènes de sexe gay entre Tyler Posey et Avan Jogia.

L'histoire de la nouvelle série : «Alors qu’il est à la recherche de l'amour, du sexe et de la gloire avec ses amis à LA, les rêves prémonitoires d'Ulysse (joué par Avan Jogia) lui font douter de la présence possible d'une conspiration sombre et monstrueuse. ”

Dans la série, le personnage de Jogia rencontre Gabriel (interprété par Tyler Posey de  Teen Wolf ) via une application de rencontres gay . Leur rencontre donne lieu à des scènes de sexe gay très chaudes entre les 2 acteurs.

 

"Nous allons faire la une des sites porno gay, j'en suis sûr", a déclaré Jogia. «Certaines de ces scènes vont être sur ces sites, je peux le sentir. Et nous allons avoir des GIF à mort.

 
Ulysse et Gabriel ne sont pas les seuls personnages à avoir des scènes de sexe sur  Now Apocalypse. En fait, il suffit de regarder la bande-annonce pour voir combien de sexe est libéré dans la série.

«Toute la sexualité de la série est joyeuse et célébrée », a poursuivi Jogia.

«La sexualité n'est pas obscure. Nous explorons la sexualité comme un facteur positif et non comme une menace de culpabilité qui caractérise tant la télévision américaine que le cinéma américain. J'étais heureux de faire partie d'une émission qui n'utilise la sexualité que de façon positive et dans  la joie. ”

Avan Jogia parle de la sexualité d'Ulysse

Jogia a parlé à TVLine de la sexualité de son personnage Ulysse. Il a dit: «C'est un astronaute sexuel, il explore. La sexualité est un spectre et il se déplace autour de lui. Il a certainement des domaines dans lesquels il est le plus à l'aise, mais il doit également essayer de nouvelles choses.

«J'aime jouer un personnage qui se pose des questions différentes à propos de la sexualité, voire même de brouiller les lignes de la sexualitéNous pouvons explorer beaucoup de choses en même temps. Il n'y a pas assez de personnages qui font ça dans les films ou à la télévision. "

 

Avan Jogia et Tyler Posey sont ravis d’être des amants homosexuels dans Now Apocalypse

Source pinknews

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay

Repost0

Publié le 11 Mars 2019

"Pas de sentiments !"

Villanelle n'aime pas les Instagrammers, surtout ceux qui veulent la prendre en photo, dans la nouvelle bande-annonce de la saison 2 de Killing Eve, dévoilée par la BBC 

Alors que la tueuse a recours à de nombreux déguisements pour se cacher, on constate qu'Eve se dope aux sucreries et commence doucement à perdre la raison... Le face à face entre les deux femmes promet de passer un nouveau cap.

Cette saison 2 de Killing Eve sera à voir à partir du dimanche 7 avril prochain sur BBC et en France sur Canal +.

Source première

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #lesbien

Repost0

Publié le 10 Mars 2019

À travers une série de moments tendres et pleins d’amour, le nouveau clip de Cameron Hawthorn met en valeur le simple fait de danser avec son partenaire dans le confort de son salon. 

Chaque moment de "Dancing in the Living Room" permet d'assister à l'amour sous sa forme la plus pure. D'un couple de lesbiennes qui vient d'emménager ensemble à un couple plus âgé qui danse dans leur cuisine et pour finir, Hawthorn qui danse lentement avec son partenaire. L'image des deux hommes qui se tiennent l'un contre l'autre pendant qu'il chante "Je te tient dans mes bras et je suis à la maison" est un message puissant.


Hawthorn raconte : « Je me souviens avoir toujours pensé à quel point il était spécial de danser librement avec mon petit ami dans le salon de notre appartement. Quand on est gay, ce n'est pas toujours aussi facile de danser ensemble en public, qu'un couple hétéro. Je voulais exprimer à quel point ce moment est spécial pour un couple, alors que vous n'êtes que tous les deux dans l'intimité de vos quatre murs. »

Bien que la nature conservatrice de la musique country ait généralement laissé les chanteurs queer hors de ce genre, des chanteurs comme Chely Wright et Ty Herndon ont contribué à changer les mentalités. Leur ouverture quant à leur identité a ouvert la voie à des chanteurs comme Hawthorn.

Source advocate

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #Musique gay

Repost0

Publié le 10 Mars 2019

Son agression avait soulevé une vague d'indignation. Jussie Smollett avait reçu le soutien de nombreuses stars mais voilà. Ce n'était peut-être qu'un coup monté par l'acteur d'Empire lui-même. Un tribunal de Chicago vient de l'inculper davantage...

Jussie Smollett risque jusqu'à trois ans de prison. Son affaire vient de passer devant un grand jury de Chicago. L'acteur de 36 ans, star de la série Empire, est de nouveau inculpé pour fausse dénonciation. Smollett aurait inventé de toutes pièces l'agression raciste et homophobe dont il dit avoir été victime fin janvier. Ce ne sont pas moins de 16 chefs d'inculpation pour trouble à l'ordre public qui ont été retenus contre lui vendredi 8 mars 2019.

Avant que la véracité des faits dénoncés ne soit remise en question, Jussie Smollett avait reçu le soutien de nombreuses stars. TMZ.com ajoute même que les propositions de travail se sont mises à pleuvoir. Et puis, tout s'est arrêté brutalement. Le téléphone ne sonne plus. Smollett est désormais traité comme un paria par les gens du métier. La situation ne pourrait s'arranger que si la justice le déclarait innocent.

Son avocat, Mark Geragos, a fait parvenir une réaction à la presse américaine. "Cette inculpation n'était pas inattendue. Ce qui l'est en revanche ce sont ces 16 chefs d'inculpation contre Jussie, une accusation exagérée." Et l'avocat de poursuivre avec force : "Cette accusation redondante et vindicative n'est rien d'autre qu'une tentative désespérée de faire les gros titres." Selon lui, c'est une manière de détourner le regard sur l'enquête interne ouverte sur "les fausses informations données à la presse par la police de Chicago". "Jussie maintient catégoriquement son innocence même si les autorités lui ont dérobé cette présomption."

Jussie Smollett est accusé par la police de Chicago d'avoir orchestré sa propre agression en versant 3 500 dollars aux frères nigérians Abimbola Abel et Olabinjo Ola Osundai. Quelques jours avant l'attaque, ils ont été filmés achetant le matériel nécessaire : gants, masques de ski, bonnets... Le 21 février, celui qui incarne le chanteur Jamal Lyon dans Empire était arrêté et placé en détention. Le lendemain, il était libéré sous caution. De retour sur le tournage de la série, il aurait fondu en larmes devant l'équipe, rapportait le site américain TMZ.com. Son personnage a été retiré des deux derniers épisodes de la saison et la chaîne Fox attend que la justice tranche pour prendre une décision définitive.

Source purepeople

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people

Repost0

Publié le 10 Mars 2019

Lucas s'assume enfin auprès de ses amis et le bel Elliot est de retour dans sa vie.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay

Repost0

Publié le 7 Mars 2019

Nous sommes dans les années 50 dans une petite ville de Grande-Bretagne. Deux femmes découvrent l'amour l'une pour l'autreEt à cause de la curiosité de son fils et des commérages, les deux femmes ne peuvent pas vivre en paix. 

Réalisé par Annabel Jankel et basé sur le roman du même nom de Fiona Shaw, le film met en vedette Anna Paquin ( Le Piano , True Blood , X-Men ), lauréate d'un Oscar (à l'âge de 11 ans !). Son personnage retourne dans la ville où elle est partie lorsqu'elle était adolescente pour reprendre le cabinet médical de son défunt père. Mais quand elle se lie d'amitié avec un enfant malade, l'invitant à visiter les ruches de son jardin, une amitié commence avec sa mère, Lydia, interprétée par Holliday Grainger ( Cinderella , ma cousine Rachel ). Les deux femmes se retrouvent attirées l'une par l'autre de manière inattendue.

Sortie US  le 3 mai.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #cinéma gay, #lesbien

Repost0

Publié le 7 Mars 2019

L'archer aura le droit à 10 épisodes de conclusion, cet automne.

Oliver Queen va raccrocher son arc et ses flèches : Arrow, série phare du DC Universe et de la chaîne CW depuis près d'une décennie, prendra fin cette année, après une saison 8 raccourcie.

C'est Stephen Amell en personne qui a annoncé la nouvelle sur Twitter en écrivant: "Jouer Oliver Queen a été la plus belle expérience professionnelle de ma vie. Mais on ne peut pas être un justicier pour toujours." L’acteur révèle ainsi que Arrow reviendra pour une saison 8 finale de 10 épisodes cet automne."

Au cours d'un Facebook Live, dans la foulée, Amell a ajouté : "Quelque chose me dit que même quand on en aura terminé, je ne serai pas totalement parti. Si vous regardez le Arrowverse, vous comprenez ce que je veux dire...", tease la star, laissant entendre que son personnage pourrait réapparaître dans d'autres séries DC.

Les producteurs exécutifs Greg Berlanti, Marc Guggenheim et Beth Schwartz affirment, de leur côté, que ce fut une "décision difficile à prendre, mais comme toutes les décisions difficiles que nous avons prises depuis sept ans, c’était dans l’intérêt supérieur d’Arrow. Nous sommes réconfortés par le fait qu’Arrow a créé tout un univers qui se poursuivra pendant de nombreuses années. Nous sommes enthousiastes à l'idée de tirer une conclusion qui honore la série, ses personnages et son héritage et sommes reconnaissants à tous les scénaristes, producteurs, acteurs".

Effectivement, si Arrow s'arrêtera bien en 2019, le ArrowVerse ne s'arrêtera pas pour autant. The Flash, Supergirlet les autres ne sont pas annulées, pour le moment. D'ailleurs, on notera que la saison finale d'Arrow se conclura plus ou moins au moment du crossover géant annulée, qui sera "Crisis on Infinite Earth".

En attendant, la saison 7 d'Arrow se terminera en mai prochain sur CW et en France sur Netflix. Et les acteurs, eux, de David Ramsey (Diggle) à Juliana Harkavy (Dinah Drake), commencent déjà à poster des messages d'adieu sur les réseaux sociaux :

par Charles Martin pour première

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay

Repost0

Publié le 7 Mars 2019

Bill Pullman sera de retour dans la peau du détective Harry Ambrose.

Ancienne star de White Collar (FBI Duo très Spécial) et actuellement à l'affiche de la Doom Patrol de DC, l'acteur Matt Bomer a décroché un nouveau rôle majeur. Il sera la star de la saison 3 de The Sinner, renouvelée par la même occasion par la chaîne USA Network.

Il succède donc à Jessica Biel et à Carrie Coon, respectivement vedettes des saisons 1 et 2, dans l'anthologie criminelle. Cette saison 3 de The Sinner verra encore revenir Bill Pullman dans la peau du détective Harry Ambrose. Il va se lancer dans une enquête de routine sur un tragique accident de voiture dans le nord de l’État de New York. Mais il va découvrir finalement un crime caché qui va l'amener vers l'affaire la plus dangereuse et le plus troublante de sa carrière".

Bomer incarnera Jamie, un riche résident du coin, et un père désespéré, qui cherchera du soutien auprès d'Ambrose à la suite de l'accident en question. 

A noter que Derek Simonds sera de retour en tant que showrunner. On ne sait pas encore quand sortira cette saison 3 de The Sinner.

Source première

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay

Repost0