Publié le 15 Mai 2019

Dans une interview à "Gala" publiée le 14 mai 2019, Bilal Hassani dévoile une photo de son petit ami pour la première fois. Un cliché qui a permis de trouver l'identité de son compagnon, un joli brun encore étudiant.

Bilal Hassani a l'habitude de raconter des détails de sa vie privée sur sa chaîne YouTube qui compte 900 000 abonnés. S'il parle ouvertement de moments gênants, de ses mésaventures amoureuses ou du harcèlement dont il est victime, le représentant de la France à l'Eurovision n'a jamais révélé l'identité de son petit ami. Mardi 14 mai 2019, Gala publiait une interview de Bilal Hassani, durant laquelle il devait montrer son fond d'écran. "It's my boyfriend !", annonce-t-il, dévoilant au passage une photo de l'heureux élu.

 

S'il n'a jamais dévoilé publiquement son nom, il s'agit clairement d'un certain Nawfel. On peut d'ailleurs voir que la photo utilisée en tant que fond d'écran par Bilal Hassani a été publiée sur le compte Instagram du joli brun en question.

Ledit Nawfel a laissé plusieurs indices qui ne trompent pas. Le 26 avril 2019, jour de la sortie de Kingdom (le premier album de Bilal Hassani), il a écrit sur Twitter : "Salut je suis super fier de mon copain." L'interprète de Roi avait d'ailleurs publié un Polaroïd de lui et de son petit ami directement sur Twitter, également en avril dernier. Alors, est-il parti à Tel-Aviv soutenir son compagnon pour la grande finale (qui aura lieu samedi 18 mai) ? "Malheureusement, je ne peux plus me rendre à Tel-Aviv, j'ai de nouvelles convocations qui sont tombées la semaine dernière. Y'en a qui passent des examens", a-t-il annoncé sur Twitter il y a quelques jours. Sur le compte Instagram de cet étudiant, on découvre également des photos de lui et Bilal ensemble lors du festival Rock en Seine, en août 2018.

S'il n'aura pas son petit ami à ses côtés, Bilal Hassani pourra compter sur le soutien de ses nombreux amis, qui ont annoncé être présents à l'Eurovision. Le youtubeur sparkdise, Sulivan Gwed ou encore Léna Situations seront là pour le soutenir. Le chanteur de 19 ans semble très bien parti pour remporter une place de choix à l'Eurovision. À l'heure où nous écrivons ces lignes, les bookmakers le placent 6e au classement. Une belle position sûrement boostée par sa performance lors des demi-finales qui ont eu lieu le 14 mai 2019 et qui a reçu de très bons retours.

 

Source purepeople

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #Eurovision 2019

Repost0

Publié le 14 Mai 2019

Ammonite: première image de Kate Winslet et de Saoirse Ronan en amoureuses lesbiennes

Le réalisateur du prochain drame romantique Ammonite a publié la première image officielle de Kate Winslet et de Saoirse.

Ammonite racontera l’histoire de la paléontologue de l’époque victorienne, Mary Anning (Winslet), tombée amoureuse d’une jeune femme, Charlotte (Ronan).

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #cinéma gay, #lesbien

Repost0

Publié le 14 Mai 2019

4 mariages pour 1 lune de miel : Liliane et Laetitia

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #programmes télé gay, #mariage gay, #lesbien

Repost0

Publié le 14 Mai 2019

La chaîne américaine NBC vient de dévoiler sa grille 2019-2020, et a mis en ligne au passage les bandes-annonces de  nouvelles séries :

Sunnyside 

Le créateur de The Good Place et Parks & Rec, Michael Schur, revient avec une nouvelle sitcom sur NBC. Portée par Kal Penn (How I met, Designated Survivor), cette comédie politico-sociale raconte comment un élu d'origine étrangère va aider 5 immigrés venus des quatre coins du monde, à décrocher la nationalité américaine, pour avoir le droit de rester sur le territoire. Au passage, il va reconnecter avec son American Dream et les raisons qui l'ont poussées à se lancer en politique en premier chef...

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay

Repost0

Publié le 14 Mai 2019

Le passage très graphique présent dans le roman de Stephen King ne pouvait pas être laissé de côté selon le scénariste du film.

Comme dans toutes les œuvres de Stephen King, Ça ne manque pas de passages horrifiques et dérangeants. Dans ses descriptions brutales des crimes commis sous l’influence de Pennywise (Gripsou en version française), l’auteur de Shining et du Fléau avait notamment choqué en dépeignant l’assassinat d’un jeune homosexuel. Une scène d’une importance primordiale selon le scénariste Gary Dauberman, bien décidé à l’adapter à l’écran.

"C’est une scène iconique du livre et nous avons décidé de l’inclure dans le film. C’est la première attaque dans le Derry d’aujourd’hui et cela montre ce que la ville est devenue", explique-t-il dans une interview à The Hollywood Reporter. Poussé du haut d’un pont par trois adolescents homophobes puis dévoré par Pennywise, le jeune Adrian Mellon sera incarné par Xavier Dolan dans le film d’Andy Muschietti. "C’est l’influence de Pennywise, même lorsqu’il est endormi, et ce qui arrive à Adrian est tout simplement horrible. Il était important que nous montrions ces brutes qui agissent sous la coupe de Pennywise", ajoute-t-il.

Cet élément déclencheur des violences dans la ville Derry ne sera pas le seul élément de commentaire social dans le film de Muschietti. Le réalisateur du premier chapitre introduira également la thématique de la violence domestique, rattachée au personnage de Beverly (Jessica Chastain). La promesse d’une œuvre plus sombre et horrifique que le premier volet, dont la sortie est prévue le 18 septembre prochain.

Source première

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #cinéma gay

Repost0

Publié le 14 Mai 2019

 

La 31ème cérémonie des Molières a pris une coloration LGBT-friendly à plusieurs reprises lundi soir à la faveur des récompenses remises à "La machine de Turing" et "Les Idoles", deux spectacles évoquant l'homosexualité et le sida.

 

Les Molières du théâtre français ont largement récompensé lundi "La machine de Turing" au cours d'une soirée brièvement perturbée par l'irruption d'intermittents "gilets jaunes" qui ont dénoncé les coupes budgétaires pour la culture sous les yeux du ministre.

La soirée, qui décerne les prix les plus prestigieux du théâtre français, s'est déroulée aux Folies Bergère, à Paris, avant d'être diffusée en différé en deuxième partie de soirée sur France 2. Une diffusion toutefois privée de la séquence "gilets jaunes" au nom de la "maîtrise de l'antenne", a précisé la chaîne publique.

Côté pièce de théâtre, c'est le triomphe de "La machine de Turing", inspirée de la vie du mathématicien britannique homosexuel qui a brisé le code secret de l'Enigma allemande pendant la Seconde Guerre mondiale.

La pièce a remporté ses quatre nominations: meilleur spectacle dans le théâtre privé, meilleur comédien dans le privé pour Benoît Solès (photo), qui remporte également le Molière de l'auteur francophone vivant, et meilleur metteur en scène dans le privé pour Tristan Petitgirard.

L'équipe de la pièce et notamment son acteur principal ont largement fait référence à l'homosexualité d'Alan Turing et à son sort tragique - il s'est suicidé après avoir été condamné en 1952 pour "outrage aux bonnes moeurs" avec un jeune homme de 19 ans, à une période ou l'homosexualité était interdite en Grande-Bretagne - lors de leurs remerciements.

Autre référence LGBT de la soirée, la pièce de Christophe Honoré "Les Idoles". Marina Foïs remporte le Molière de la meilleure comédienne dans le théâtre public pour son interprétation dans cette pièce dédiées aux "idoles" de l'auteur morts du sida.

La cérémonie a misé cette année sur l'humoriste Alex Vizorek qui a réussi son pari de faire rire l'assistance à plusieurs reprises. "C'est toujours agréable de voir réunis tous ces gens de gauche dans une soirée de droite", a-t-il ironisé.

Rédaction avec AFP pour e-llico

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #programmes télé gay, #théatre et culture

Repost0

Publié le 14 Mai 2019

Sacré meilleur film aux Teddy Awards de Berlin en 2018, « Hard Paint », du duo brésilien Filipe Matzembacher et Marcio Reolon sort enfin en salles en France. À ne pas manquer !

Komitid vous avait déjà prévenu, Hard Paint, nouveau film du duo brésilien Filipe Matzembacher et Marcio Reolon (Beira Mar, The Nest), récompensé aux Teddy Awards berlinois en 2018, est un chef d’œuvre. Film sublime, simple et direct, Hard Paint est une explosion de couleurs et de musiques transcendée par une réelle vision politique de la violence subie par les minorités. Voici quelques bonnes raisons de vous précipiter en salles le 15 mai !

Un film sensible et politique

Solitaire, fuyant le lien social, Pedro trouve son salut sous le pseudo de « Garçon Néon » sur un site de chat via webcam. Là, il s’exhibe à la vue des internautes-clients magnifiant son corps et ses mouvements par des peintures fluorescentes et des effets de lumière. Sa rencontre avec un camboy rival, Léo, un danseur qui lui aurait piqué son concept de jeux de peinture, va ouvrir en lui un nouveau champ des possibles. À travers le parcours de Pedro et de Léo, c’est toute la violence de la société brésilienne contre les minorités qui est donnée à ressentir plus qu’à comprendre. Le travail des deux réalisateurs sur les corps, physiques et sociaux, sur la dureté de l’environnement, de la ville (celle de Porto Allegre au sud du Brésil, une ville qu’on quitte) rappellent les grandes heures du « new queer cinema ». Ce travail dessine les contours d’un cinéma brésilien affirmé, politique qui avait vu venir la radicalisation politique en place quelques mois après le tournage du film. Un geste de cinéma brut et politique.

Une recherche esthétique cinéphile

Si le film développe sa propre esthétique des lieux (intérieurs dépouillés aux couleurs passées que sauvent les jeux de peinture et de lumière noire, rues d’une ville en pleine crise sociale, lieux de fête idéalisés comme des îlots de liberté), les cadres, les palettes de couleurs et les atmosphères rappellent de nombreux maîtres du cinéma queer. On peut penser à Derek Jarman, à Rainer Fassbinder ou même à Xavier Dolan. Les deux jeunes cinéastes, que Komitid a interviewés, revendiquent une vraie cinéphilie et de nombreuses influences européennes et développent un univers personnel qui n’a pas peur de montrer les corps, le sexe, et sa possible marchandisation comme les rares échappatoires face à une société violente et en déliquescence. La violence de cette société est elle aussi présente à chaque instant que ce soit lors du parcours judiciaire de Pedro, ou lors de confrontations inattendues au détour d’une soirée ou d’un flashback de quelques secondes. Mais l’autre personnage principal du film, c’est la musique. La bande-son qui alterne groupes électro indé brésiliens et titres plus internationaux est un vrai bijou, à découvrir sur Spotify.

Ces choix musicaux précis collent à la perfection aux ambiances, au propos et ajoutent à la singularité de la mise en scène qui fait la force incontestable du film. À titre d’exemple, le dernier plan du film, sans autre son que le sublime titre d’Anohni, Drone Bomb Me, est l’un des gestes de cinéma les plus purs, les plus beaux, les plus simples et signifiants qu’on ait vu depuis longtemps.

Par  pour Komitid

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #cinéma gay

Repost0

Publié le 14 Mai 2019

Karl Is My Father ("Karl est mon père") est le titre de cette série documentaire, produite par la société de l'animateur télé Arthur. Elle illustrera la relation fusionnelle qui unissait le défunt couturier à son protégé mannequin.

La planète Mode est toujours en deuil ! Elle pleure la mort de Karl Lagerfeld, survenue le 19 février 2019. Le couturier a depuis fait l'objet de nombreux hommages d'anciens amis stars et collaborateurs. Son protégé, Baptiste Giabiconi, a pour projet de l'immortaliser en lui consacrant une série documentaire.

L'info est signée Le Parisien ! Le quotidien révèle que Baptiste Giabiconi travaille sur la réalisation d'une série documentaire consacrée à son défunt mentor, Karl Lagerfeld, intitulée Karl Is My Father ("Karl est mon père" en français). C'est la société d'Arthur, Satisfaction The Television Agency, qui la produira.

La série se veut "à la hauteur de cette relation fusionnelle" qui unissait les deux hommes. Elle permettra aux téléspectateurs de découvrir des images d'archives et des témoignages inédits. On ignore encore sur quelle chaîne elle sera diffusée.

L'industrie de la mode a découvert le visage de Baptiste Giabiconi en 2009. Le mannequin et chanteur d'aujourd'hui 29 ans a participé à de nombreux projets de Karl Lagerfeld en qualité de modèle et d'égérie.

Karl Lagerfeld est mort le 19 février à l'âge de 85 ans. Le jour de sa disparition, Baptiste Giabiconi lui avait dédié une lettre d'adieu : "Karl, mon ange gardien, depuis notre rencontre, tu as été mon guide, que serais-je devenu sans toi ? Je pense à tous ces gens qui ont croisé ton chemin et que tu as marqués à jamais. Je pense à Eric, Virginie, Sebastien, Brad, Jake et bien d'autres qui tout comme moi, se sentent orphelin aujourd'hui. Je suis fier de ce chemin parcouru à tes côtés, chemin parfois semé d'embûches dans un milieu qui n'était pas le mien. Moi qui avais tout à découvrir, tu m'as tendu la main et tu ne l'as jamais lâchée. Je mesure la chance d'avoir tant appris à tes côtés, toi, si cultivé, si brillant, un être à part, merci, merci d'avoir été là pour moi, pour nous. Aujourd'hui je perds une partie de moi, un Pygmalion, un père, un repère, un pan de ma vie s'envole avec toi. Tu resteras à jamais dans mon coeur."

Source purepeople

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #Documentaire, #Biopic, #people

Repost0

Publié le 14 Mai 2019

La chaîne FOX a profité de l'annonce de sa nouvelle grille de programmes pour la saison 2019/2020 pour révéler que sa série musicale "Empire" s'arrêterait au terme de la saison 6...

Toujours l'une des séries les plus regardées de la chaîne FOX -la deuxième juste derrière 9-1-1Empire va malgré tout rendre son dernier souffle au terme de la saison 6, qui sera diffusée la saison prochaine. La série musicale s'est retrouvée presque malgré elle dans le feu de l'actualité ces derniers temps suite à l'arrestation de l'un des comédiens principaux, Jussie Smollett.

Pour rappel, accusé par la police de Chicago d’avoir lui-même orchestré l’attaque homophobe dont il a été victime le 29 janvier dernier, l’acteur et chanteur avaoit finalement été acquitté des seize charges retenues contre lui. Tandis qu'il ne cessait de clamer son innocence, l’équipe de la série, par la voix de son créateur et producteur Lee Daniels, l’avait soutenu au travers de fervents messages de soutien postés sur les réseaux sociaux.

Mais parce que l'affaire n'est pas encore tout à fait terminée -cette décision prise par le bureau du procureur de Cook County aurait déclenché la "fureur" de la police de Chicago, mais aussi celle du maire de la ville Rahm Emmanuel qui n’a pas hésité à parler de "corruption" et de "parodie de justice"- lors de l'annonce de la commande d'une saison 6, FOX avait précisé que le retour de Jussie Smollett n'était pour le moment pas d'actualité, bien que son contrat avait été renouvelé. On ignore à l'heure actuelle s'il reviendra ou non au cours de ces épisodes finaux mais selon les producteurs délégués, ce serait mal partie.

Source allociné

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay

Repost0

Publié le 13 Mai 2019

Killing Eve a remporté une foule de victoires aux BAFTA TV Awards 2019 hier soir (12 mai).

Tenue au Royal Festival Hall de Londres, Killing Eve a remporté trois trophées, dont celui de la meilleure actrice pour Jodie Comer, qui joue Villanelle.

La série à succès de la BBC a également remporté le prix de la meilleure série dramatique et de la meilleure actrice dans un second rôle féminin pour Fiona Shaw.

Lors de son discours de remerciement, Comer a remercié l'écrivaine et créatrice de l'émission Phoebe Waller-Bridge.

«Je suis très chanceuse non seulement de dire que j'ai travaillé avec vous, mais de vous appeler mon amie», a-t-elle déclaré. 'Vous êtes la personne la plus talentueuse que je connaisse. Merci d'être une telle inspiration. '

Fiona Shaw, qui s’identifie comme lesbienne, a également remercié Waller-Bridge dans son discours de remerciement. Elle joue l'agent du MI6, Carolyn Martens.

"Depuis que j'ai commencé à jouer Carolyn dans Killing Eve, ce qui a probablement été le plus grand plaisir de ma vie", a-t-elle déclaré dans son discours de remerciement. «Les gens ont commencé à penser que je suis un espion.

"Merci à mon étonnante épouse, Sonali Deraniyagala, dont la vie en inspire plus que moi", a-t-elle ajouté..

Gagnants des BAFTA TV Awards 2019

 

L'acteur gay Ben Whishaw a remporté le prix du meilleur second rôle pour son rôle de Norman Scott dans A Very English Scandal.

Whishaw était à New York, il n'a donc pas pu accepter son prix, mais le réalisateur Stephen Frears a déclaré: «Il ne m'a pas envoyé de discours, il est inutile. C'est un très très bon acteur et ce fut un plaisir et un honneur de le diriger. '

Le soap de la  BBC One «  EastEnders » a reçu le prix du meilleur soap et du meilleur drame.

Derry Girls, dans lequel figure le personnage lesbien Clare , a été nominé pour la meilleure comédie scénarisée, mais n'a pas été récompensé.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay

Repost0