Publié le 30 Novembre 2019

Même si tout le monde n'est pas d d'accord ces deux finalistes là ne nous laisserons pas indifférents. Surtout Tiago 😊

Tiago et Damien Kaym en finale pour la France à un incroyable talent 2019

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #programmes télé gay

Repost0

Publié le 30 Novembre 2019

Loïc, séropo indétectable 

France 3 lundi 2 décembre à 22h50

portrait de Loïc, séropositif indétectable, sujet d'un documentaire réalisé par Iris Lebrun, sa meilleure amie. Alors que le niveau d'information sur le VIH se détériore depuis 2014, il souhaite, à travers ce projet, aider à la prévention tout en montrant sa rage de vivre.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #programmes télé gay

Repost0

Publié le 29 Novembre 2019

Cette année, IKEA a fait équipe avec National Geographic dans un simulacre de reportage sur la nature incluant un couple d'hommes en train de se battre pour avoir de la place dans un petit lit. 

Dans un improbable mashup entre Google et Levi's, une série de personnes portant la veste en jean Levi's connectée à Google montre comment obtenir des informations lors de vos déplacements, en tapotant et en lissant la manche. Deux hommes arrivent sur une colline surplombant la ville, partagent une étreinte et dansent ensemble tout en admirant la vue et en écoutant de la musique.

La marque de vodka a lancé une série de publicités LGBTQ pour la saison des gaypride. La première pub met en vedette l'actrice «Orange is the New Black», Laverne Cox .

la deuxième est avec Jonathan Van de Queer Eye.

Dans sa campagne How Do You #LoveYourWay, Tiffany interroge divers couples sur leur relation. Un remake de la chanson "Happy Together" joue pendant que le couple d'influenceurs Max et Andres parlent des trucs préférés de l'un et de l'autre, puis partagent un doux baiser dans un ascenseur.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #Pub gay

Repost0

Publié le 28 Novembre 2019

Antoine et Guillaume ont marqué les esprits du public de « La France a un incroyable talent », mardi 19 novembre. Cependant, le couple de danseurs ne réapparaîtra pas dans la suite de l’émission.

 

Ils avaient séduit la France grâce à leur très beau numéro de danse dont l’idée était de « lutter contre l’homophobie« . Antoine Morel Van Hyfte et Guillaume Paquin ne seront pourtant plus dans la compétition désormais. En effet, malgré les quatre « oui » décernés par un jury charmé par leur prestation, les deux danseurs n’ont apparemment pas passés la « seconde étape » de la délibération.

Contactée par TÊTU, la production de l’émission explique que « Si le jury donne quatre oui, cela ne donne pas un accès aux demi finales mais plutôt un laisser passer« . Selon les règles de la compétition, seuls les candidats ayant reçu le Golden-buzzer, se voient directement qualifié pour la finale. Tous les autres devront donc passer par l’étape des délibérations du jury. « Cette année, en l’occurrence, nous avions beaucoup de talents dans le domaine de la danse. Ce n’est jamais simple mais des choix doivent être faits« , se défend la production de l’émission de M6.
 

Des timings serrés

Pour les candidats n’étant pas retenus, tout n’est pas perdu. Il existe une liste d’attente. « Il arrive que certains candidats doivent abandonner au milieu de la compétition pour diverses raisons« , explique la production, « Ils sont donc remplacés par les candidats ayant loupé de peu les accès en demi-finale« .

Arthur Morel Van Hyfte nous révèle avoir bien été recontacté par l’émission, mais trop tard. « Ils nous ont rappelé une semaine avant la date de tournage, on était alors à Montréal et on avait pas de numéro préparé« , explique le jeune danseur. 

 

Une représentation bien trop rare dans le PAF

Bien que les règles soient les règles, il est tout de même bien dommage de voir disparaître de tels candidats. Primo, pour leur talent indéniable pour la danse et l’interprétation qu’ils peuvent en faire. Secondo, voir un couple gay dans une émission de talents, qui plus est sur M6, est un fait bien trop rare dans le paysage audiovisuel français.

 

Source têtu

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #programmes télé gay, #danse gay

Repost0

Publié le 28 Novembre 2019

Il lui aura fallu cinq ans pour le convaincre ! Heureux en amour, Augustin Trapenard a retrouvé l'amour... dans le passé, en se remettant avec son ex. Une histoire qui devrait bientôt connaître une suite digne d'un véritable conte de fées.

Il est homme de lettres et homme de coeur. Augustin Trapenard, qui fait rêver bon nombre de célibataires avec ses 21cm – c'est le titre de son émission sur Canal+ ! – n'est malheureusement pas libre. Et on peut dire qu'il aura sué à grosses gouttes avant d'obtenir satisfaction puisque l'heureux élu n'est autre que... son ex, qu'il est parvenu à re-séduire des mois et des mois après leur rupture. "En amour, je suis nul, explique-t-il dans les colonnes de Têtu. Je reviens de loin. Ma vie est un éternel rattrapage : je rate, je recommence, je fais mieux. Ça me vaut le surnom de 'warrior'. Quand mes amis me présentent, ce n'est pas 'Augustin de France Inter', non, c'est 'Augustin, l'homme qui a reconquis son ex !'

 

Il aura effectivement fallu cinq années pour qu'Augustin Trapenard parvienne à convaincre son ancien partenaire. "C'est ma vie, poursuit-il. Je fais des erreurs, alors j'essaie de rattraper les choses. Parce que je suis un pro pour délibérément, monumentalement, rater mes histoires d'amour." Comme quoi il a bien fait d'insister, le journaliste aux yeux azur a désormais des projets plein la tête. En ligne de mire, un mariage et peut-être même des enfants : "J'y pense beaucoup, surtout en ce moment." Il va bien falloir que quelqu'un se décide à poser, tôt ou tard, le genou au sol...

 

 

AUGUSTIN TRAPENARD, RETOUR SUR SON COMING-OUT MÉDIATIQUE

Critique littéraire dans la presse et à la radio, Augustin Trapenard a attendu d'atteindre la case télé avant de parler davantage de sa vie privée. En 2012, quand il intègre l'équipe du Grand Journal, il joue carte sur table. "Têtu avait même fait un article qui disait 'Augustin Trapenard est ouvertement open', se souvient le journaliste de 40 ans. C'était très clair. J'en parle très facilement, même si cela reste un combat. Être dans une marge, avoir fait l'expérience de la marge au moins une fois dans sa vie, c'est quelque chose de politique." Lui qui a particulièrement souffert au moment du débat sur le mariage gay s'apprête donc à passer à l'étape supérieure...

 

Yohann Turi

 

Retrouvez les interviews intégrales d'Augustin Trapenard dans le magazine GQ, numéro 136 du mois de décembre 2019, et dans le magazine Têtu, numéro 221 du 27 novembre 2019.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people

Repost0

Publié le 28 Novembre 2019

C'est à l'occasion de la sortie de son nouvel album, "Les Failles", que nous avons pu rencontrer Pomme. Anxiété, place des femmes lesbiennes dans le milieu, collaborations... L'artiste de 23 ans s'est livrée face à la caméra de "Purepeople".

Les Failles, c'est le nom du dernier album de Pomme. Des textes joliment écrits, des mélodies qui témoignent de la grande sensibilité de cette artiste talentueuse... Cet album qui parle pourtant de sujets difficiles a tout pour plaire. C'est pour évoquer cette sortie que nous avons rencontré Claire Pommet (de son vrai nom).

notre micro, celle qui a assuré les premières parties de Benjamin Biolay explique en quoi c'était un "soulagement" d'avoir écrit Les Failles. "C'est des chansons qui parlent de sujets qui me prenaient un peu la tête et qui sont des sujets dont on ne parle pas beaucoup et qui deviennent un peu énormes genre l'anxiété, la mort, qui deviennent des choses un peu angoissantes. Ça m'a soulagée d'écrire là-dessus. Ça m'a aussi soulagée de faire un album de mes rêves et qui me ressemble", confie Pomme.

 

 

Quand on est une artiste lesbienne, on n'a pas forcément envie d'être la chanteuse lesbienne de France

Depuis toujours, cette artiste de 23 ans se livre entièrement dans ses textes, notamment sur ses amours, qu'elle conjugue au féminin. En France comme ailleurs, on manque cruellement de chanteuses qui assument pleinement leur homosexualité, et c'est un réel problème. "Comme il y a peu de filles qui en parlent, je me suis mis à porter un chapeau mais ça n'a jamais été volontaire (...) Je pense que quand on est une artiste lesbienne, on n'a pas forcément envie d'être la chanteuse lesbienne de France. Il y a plein de chanteuses qui aimeraient pouvoir raconter leur vie, sans que rien ne change, mais elles n'ont pas forcément envie qu'on ne leur parle que de ça", explique Pomme.

Elle déplore justement le fait que cela devienne "un sujet" dans les médias. "J'ai juste hâte que ce n'en soit plus un. Qu'on puisse dire "moi j'aime les filles, moi j'aime les garçons" sans que ce soit un titre d'article", poursuit l'artiste. Pomme évoque ensuite ses nombreuses collaborations avec Safia Nolin, bouleversante artiste québécoise "pas forcément dans les codes". "Elle est assez incroyable et ferait vachement de bien en France (...) Pour moi c'est une des artistes de sa génération qui marque, et qui fait une différence, par sa musique, par son discours, par ses engagements", décrit Pomme.

Je pense qu'on est pas encore assez ouverts dans les médias pour médiatiser et mettre en avant des gens qui ne sont pas forcément dans les codes. Une meuf comme ça qui passerait à la télé, ce serait une espèce d'apocalypse. Ça ferait du bien, mais plus on attend, plus c'est dur. C'est un truc de propreté, dans les médias il faut que tout soit un peu lisse", déplore-t-elle.

Pomme entamera une tournée francophone, Les Failles Tour, en janvier 2020, avec trois dates parisiennes à la Cigale, les 27 janvier, 28 février et 9 avril prochain. Pomme est également nommée aux Olympia Awards, dans la catégorie "révélation de l'année".

Propos recueillis par Oriane Alcarini.

Source Purepeople 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #Musique gay, #lesbien

Repost0

Publié le 28 Novembre 2019

Dans les colonnes de TÊTU, le chanteur de pop Mika ouvre son coeur sur sa rencontre avec Andy, l'homme qui partage sa vie depuis 13 ans, et son (sale) caractère quand il est en couple.

Alors qu'il vient de sortir son cinquième album, My name is Michael Holbrook, le chanteur libano-britannique Mika revient après quatre ans d'absence. Il lui fallait au moins ça pour proposer un opus honnête, libre et militant. L'occasion pour lui pour revenir sur son couple, dans les pages de TÊTU, qui lui consacre sa couverture.

Depuis treize ans, Mika partage la vie du même homme, Andy Dermanis, envers qui il est "extrêmement reconnaissant". En couple, il se définit sans mal comme "fou jaloux", "paranoïaque, même". "C'est la merde de vivre avec moi (...) Il y a un Mika combattant. Je veux défendre mes points de vue. Je m'enrage tout seul. Et je ne lâche pas, jamais", confie-t-il au magazine.

 

 

Mais avec Andy, ce n'est pas pareil. "On se fait confiance", assène-t-il. D'habitude si discret sur sa vie privée et sa relation amoureuse, Mika raconte une histoire tellement romanesque et mignonne qu'on la croirait tout droit sortie d'une comédie romantique britannique.

Juste avant de croiser la route d'Andy, Mika était dans une relation "très courte mais très intense" avec un homme d'Irlande du Nord. "Un personnage de Trainspotting. Très beau." Mika dit avoir été "dingue" de lui mais "lui pas du tout". "Une nuit, il a pété un plomb et m'a foutu dehors à 4 h du matin. J'étais en caleçon dans le quartier de Shepherd Bush, à Londres". Le chanteur de Relax, Take it Easy dit avoir été tellement choqué qu'il en a vomi. Le lendemain, il se remet de ses émotions devant une bière dans un pub. "Andy était là. On accroche bien (...) alors je propose de le raccompagner en taxi à la gare de Victoria." Puis, au moment de séparer, Andy dit : "Je veux rester avec toi." "Tu veux dire ce soir ?" répond Mika. "Non, pour toute la vie", rétorque Andy. Mika n'est pas intéressé, Andy est convaincu. "Andy a cru pour nous deux à notre histoire", résume le chanteur.

Ça fait treize ans que cela dure entre les tourtereaux et même si Mika avoue sans mal être "toujours entre deux avions et trois pays", son couple, surnommé "Mikandy" par les fans, est très solide et très traditionnel.

Source purepeople 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people

Repost0

Publié le 28 Novembre 2019

Dans une biographie écrite par un proche et parue le 26 novembre, l'acteur emblématique de la saga Le Seigneur des anneaux s'est exprimé sur sa sexualité. Et il explique notamment pourquoi il a caché, pendant 49 ans, son homosexualité au regard du public.

Dans la biographie écrite par l'auteur Garry O'Connor, on apprend beaucoup de choses sur Ian McKellen. Aujourd'hui âgé de 80 ans, l'acteur a joué dans de nombreux films, particulièrement connu pour ses rôles dans X-Men et Le Seigneur des anneaux. Néanmoins, on ne connaît que peu de choses de sa vie privée. Au fil de sa vie et sa longue carrière, il se dévoile un peu plus.

 

S'il est désormais un fervent défenseur de la cause LGBT, cela n'a pas toujours été le cas. Durant 49 ans, il a en effet gardé secrète son homosexualité aux yeux du public - seuls ses proches et quelques acteurs du théâtre et du cinéma étaient au courant. Dans cette biographie rédigée par un homme de confiance, il dévoile les raisons qui l'ont poussé à faire son coming out et surtout il explique pourquoi il a eu peur de parler durant autant d'années.

Source Purepeople 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #Coming out

Repost0

Publié le 28 Novembre 2019

Christophe Beaugrand et Ghislain Gérin ont annoncé, par le biais du magazine "Gala", être devenus les papas d'un petit Valentin. Le couple s'est confié sur ce nouveau bonheur. Leur mère porteuse, Whitney, a également accepté de témoigner afin d'expliquer pourquoi elle avait accepté de se lancer dans cette belle aventure avec le présentateur et son mari.

Le 5 novembre 2019, la vie de Christophe Beaugrand et de son mari Ghislain Gérin a pris un autre sens. Ce jour-là, l'animateur de 42 ans et sa moitié ont vécu la naissance de leur fils, prénommé Valentin. Il est né à Las Vegas à 5h39, d'une mère porteuse qui s'appelle Whitney, et son arrivée est le dénouement d'un combat de plus de deux ans qui s'achève enfin par une bouffée de bonheur que le couple a souhaité partager avec le magazine Gala.

Christophe Beaugrand et Ghislain se sont en effet confiés pour la première fois sur leur paternité et ont dévoilé quelques photos d'eux, en compagnie de leur merveille. L'hebdomadaire a également donné la parole à Whitney. La jeune femme de 29 ans, qui est maman de trois filles, a expliqué pour quelle raison elle avait accepté de se lancer dans cette aventure avec le présentateur de TF1 et son époux : "Les enfants sont le plus beau cadeau du monde. C'est merveilleux d'aider quelqu'un à fonder une famille. Je n'aurais pas pu rencontrer un meilleur couple que Christophe et Ghislain. C'était magnifique de les voir accueillir leur fils." Elle a ensuite regretté que tout le monde ne soit pas ouvert à la GPA. Dans sa famille, ce sujet est en tout cas loin d'être tabou : "C'est un projet familial mené avec mon mari et mes filles. Nous leur enseignons l'ouverture d'esprit et l'acceptation de tous les types d'amour et de famille. Etre mère porteuse, ce n'est pas uniquement pendant la grossesse. C'est un lien durable qui relie désormais nos deux familles."

 

 

Les heureux papas souhaitent en effet que Whitney fasse partie de la vie de Valentin, tant le lien qu'ils ont tissé avec elle est fort. Le couple l'a ainsi invitée, avec sa famille, à venir en France l'an prochain. "Ils sont devenus plus que des amis, des membres de la famille, à 8 000 kilomètres de distance", a précisé Christophe Beaugrand.

UN RÊVE QUI SE RÉALISE

Pour l'heure, Ghislain Gérin et lui ont loué une maison à Las Vegas, en attendant d'obtenir le passeport du petit Valentin. Ils ont hâte d'enfin pouvoir le présenter à leur famille, en France, et de fêter leur premier Noël à trois. Et durant quelques mois, Christophe et le beau brun de 30 ans comptent bien profiter de leur bébé à 100% : "Ghislain va s'arrêter de travailler jusqu'en mars et ma maman qui habite à côté de chez nous, à Paris, s'occupera de Valentin si besoin. On a fait une préinscription à la crèche pour la rentrée prochaine. D'ici-là, on va le garder. C'est important les premiers mois d'être avec lui. Je n'ai pas envie de passer à côté de ces moments-là, si précieux, et qui passent si vite."

Mariés depuis juillet 2018, le couple n'a jamais caché son envie de devenir parents. En juillet dernier, ils se sont donc rendus en Californie pour finaliser les démarches administratives et juridiques. Ils ont fait la connaissance des deux femmes - la donneuse d'ovocytes et la mère porteuse - qui les ont aidés à réaliser leur rêve.

Interview et photos exclusives à découvrir dans le magazine Gala du 28 novembre 2019

Source Purepeople 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #homoparentalité

Repost0

Publié le 27 Novembre 2019

Rédigé par Michael

Publié dans #programmes télé gay

Repost0