Publié le 29 Février 2020

Sur Apple TV+, la série documentaire “Visible: Out on Television” retrace les relations mouvementées entre télévision et minorités LGBT+. 

Entre la télévision et les personnes LGBT+, la vie n’a pas toujours été un long fleuve tranquille. La saisissante série documentaire Visible: Out on Television relate cette relation tumultueuse et passionnante, avec les interviews de dizaines de personnalités (Ellen DeGeneres, Lena Waithe, Neil Patrick Harris...) et une foule d’images d’archives.

Les cinq épisodes expliquent notamment comment la petite lucarne popularisée dans les années 1950 favorisa d’abord l’exclusion de toutes celles et ceux qui ne correspondaient pas à la norme hétérosexuelle et cisgenre, avant de devenir un outil pour les minorités, qui ont pu se raconter elles-mêmes à travers les talk-shows, les JT et les séries.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #programmes télé gay, #séries gay

Repost0

Publié le 29 Février 2020

Dr harrow (saison 1)

Le docteur Daniel Harrow, pathologiste, voit sa vie de famille, sa brillante carrière et sa vie menacés, et doit rassembler toutes ses forces pour taire un crime plutôt que de le résoudre.

 

Avec Remy Hii dans le rôle de Simon Van Reyk, jeune assistant pathologiste gay.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay

Repost0

Publié le 29 Février 2020

Dans cette nouvelle série comique, Debbie (Fran Drescher) a hâte de rencontrer la nouvelle petite amie de sa fille.

Alors que certaines personnes LGBTQ peuvent hésiter à présenter leur partenaire à des membres de leur famille par peur du rejet, Joanna a le problème opposé. Sa famille est ravie de rencontrer la jeune femme, mais Joanna craint le pire. En particulier, leur propension à «parler beaucoup des gens» pourrait éloigner son amour.

En plus des ragots, la famille souffre de problèmes financiers. Debbie et Stew (Steven Weber) sont forcés d'emménager avec leur fils, Dave (Adam Pally), et sa femme, Rebecca (Abby Elliott), après s'être endettés de façon importante. 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #lesbien

Repost0

Publié le 29 Février 2020

Apparemment, le réalisateur Scott Derrickson serait en train de préparer un film centré sur Constantine. En tout cas c’est ce qu’il dit sur son compte Twitter personnel. Est-ce bientôt le retour du personnage DC ?

 

Scott Derrickson est célèbre pour avoir mis en scène l’excellent Sinister et pour avoir adapté pour Marvel Studios le célèbre Doctor Strange. Alors qu’il devait initialement mettre en scène les secondes aventures du sorcier suprême, il lâché le morceau. Apparemment à cause de divergences artistiques avec Marvel Studios. Et quand le studio perd un de ses réalisateurs, DC et Warner sont toujours au rendez-vous pour les repêcher. C’est déjà ce qu’ils avaient fait avec James Gunn lorsqu’il avait été écarté de Les Gardiens de la Galaxie Vol. 3, avant d’être finalement rappelé. Ainsi, Scott Derrickson serait sur un autre héros mystique : Constantine.

Un nouveau film Constantine ?

À bien des égards, le personnage de Constantine est culte. Créé en 1985 par Alan Moore, ce personnage est entré rapidement dans le cœur des fans pour sa dimension mystique spirituelle. Chasseur de démon charismatique notamment membre de la Dark Justice League, il est très apprécié des lecteurs de comics.

En 2005, Francis Lawrence est chargé d’adapter le comics sur grand écran avec l’irremplaçable Keanu Reeves devant la caméra. Le long métrage reçoit des critiques majoritairement négatives au moment de sa sortie et fait un score assez timide au box office : un peu moins de 231 millions de dollars de recettes pour un budget de 100 millions. Mais avec le temps, le film est constamment réévalué, et se crée une solide communauté de fans désireux d’en voir une suite. Depuis, une série Constantine créée par David S Goyer, a été annulée après une saison.

Les fans vont être servis puisque Scott Derrickson serait en train de travailler dessus. C’est sur son compte Twitter que le cinéaste a rapporté cette information. Un fan lui demande s’il ne voudrait pas faire un film Justice League Dark. Ce à quoi le réalisateur répond un simple et précis : « Je ferais Constantine ».

Une information qui n’a pour le moment pas été corroborée par Warner Bros ou DC. Même si le cinéaste est clair et précis, aucune déclaration officielle ne vient appuyer ses dires. En tout cas, un film Constantine par Scott Derrickson serait une véritable aubaine au vu de l’accointance de l’homme pour le genre horrifique.

Source cinéséries 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #cinéma gay, #bisexualité

Repost0

Publié le 29 Février 2020

1. Lucifer
C’est Netflix qui avait sauvé Lucifer après son annulation en 2016. Mais la série portée par Tom Ellis s’arrêtera normalement à l’issue de la saison 5, avec 16 épisodes dont la mise en ligne sera scindée en deux parties. Attention cependant, certaines rumeurs annoncent que le géant américain pourrait revenir sur sa décision et offrir au dieu des enfers une saison 6.


 

2. 13 Reasons Why
Netflix avait renouvelé la série pour une saison 4 tout en annonçant que c’était la der des der pour Clay et les élèves de Liberty. Aucune date n’a pour le moment été annoncée : mais cette dernière saison ne devrait pas arriver avant le printemps voire l’été 2020.

3. Dear White People
Netflix a renouvelé l’an dernier Dear White People pour une quatrième et dernière saison, attendue pour 2020.


 

4. GLOW
Les Reines du ring, menées par Alison Brie, feront leurs adieux à l’issue de la saison 4.

5. You Me Her
You Me Her, la poly romcom de Netflix (il s’agit d’une acquisition et non d’un original) s’arrêtera après 5 saisons.

Source Allociné 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #Netflix

Repost0

Publié le 29 Février 2020

La série Netflix va-t-elle revenir pour la suite des aventures de Sydney ?

 

Créateur de I Am Not Ok with This, le réalisateur Jonathan Entwistle a bien envie de faire une saison 2, comme il le confie au site américain Decider : "Absolument, j'ai envie de faire une suite", dit-il. Attention spoilers !

Forcément, la suite s'attellera à répondre aux mystères évoqués dans le final de la saison 1. D'où viennent les pouvoirs de la jeune femme ? Qui est cette sombre figure qui semble la suivre et avoir aussi des dons surnaturels ?

La question que je veux que les gens se posent, c'est : qui vient d'arriver en ville ? Est-ce que ce sera un mentor à la Professeur X ? Ou est-ce que ce sera une sorte de Seigneur Sith venu pour emmener Syd vers le Côté Obscur ?"

 

Dans la foulée, Entwistle livre deux grands indices pour l'intrigue de la saison 2 : il suggère que Syd et Stan vont voir leur amitié testée et que le monde de la série devrait s'étendre en dehors de la petite ville de Pennsylvanie. "Il faut voir dans cette fin un indice évident pointant du doigt le fait qu'il y a un monde plus grand autour de cette histoire, que ce n'est pas juste une seule fille avec des pouvoirs fous. En revanche, Stan n'a aucun pouvoir, donc si quelqu'un d'extérieur arrive, avec des pouvoirs cool, et commence à s'en mêler et dire des choses à Sydney, cela risque de blesser son ego..."

Reste que pour le moment, la saison 2 de I Am Not Ok with This n'a pas encore été commandée officiellement par Netflix et ne sera pas diffusée, de toute façon, avant 2021.

Source première 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #Netflix

Repost0

Publié le 29 Février 2020

Il y a dix ans, la chanteuse Marie-Paule Belle dévoilait publiquement sa préférence pour les femmes. On avait découvert ensuite qu'elle avait vécu une longue relation avec la défunte romancière Françoise Mallet-Joris. De retour dans l'actualité, elle évoque cette triste perte.

Marie-Paule Belle est de retour avec une actualité chargée parmi laquelle figure la sortie de l'ouvrage intitulé Comme si tu étais là (chez Plon). Un livre dans lequel la chanteuse de 74 ans, à qui l'on doit le tube La Parisienne, dévoile les lettres d'amour de sa défunte compagne, la romancière Françoise Mallet-Joris.

 

Ce n'est pas une maladie, ni une perversion

Dans les pages du magazine France dimanche (dans les kiosques le 28 février), elle s'explique sur la genèse de cet ouvrage en expliquant que c'est "un truc tout bête" qui a déclenché sa démarche, à savoir "un déménagement" au cours duquel elle est retombée sur une boîte qui contenait les fameuses lettres en question. "Je me suis dit que ce n'était pas possible de garder ça pour moi tellement c'était beau. Tous ses poèmes, ses dessins, ses mots si doux et drôles, car Françoise était quelqu'un d'extrêmement drôle... qu'est-ce qu'on a pu rire ensemble ! (...) J'ai tout revécu en relisant les lettres et je peux vous assurer que ça m'a énormément remuée", clame-t-elle.

 

 

Et la chanteuse de préciser qu'il y avait aussi une démarche visant à banaliser l'amour entre deux personnes de même sexe alors qu'elle constate une régression dans la lutte contre l'homophobie. "J'ai aussi voulu raconter l'incroyable force de notre passion pour montrer à tous ceux qui vivent dans la douleur cette différence d'aimer quelqu'un du même sexe, ici ou ailleurs, qu'ils ne sont pas à part, ni anormaux, que ce n'est pas une maladie, ni une perversion", a-t-elle expliqué. Auprès d'Europe 1, elle a aussi évoqué cette relation amoureuse. "C'était très fort. On sentait que ça grandissait, on se retenait et un jour, après un déjeuner au Petit Zinc et une bonne bouteille, on a craqué." Un amour aussi marqué par une grande différence d'âge entre les deux femmes puisque, à l'époque, la chanteuse avait 24 ans et la romancière 40.

Nous formions un couple de femmes sans souci, sans honte

Dans les pages de Comme si tu étais toujours là, Marie-Paule Belle détaille un peu plus leur histoire de coeur. "Dans les années 70, nous formions un couple de femmes sans souci, sans honte, sans pudeur. Nous étions ensemble naturellement, sans chercher le scandale que nous créions pourtant dans une société figée qui ne reconnaissait pas que deux femmes puissent s'aimer ouvertement et sans réserve. Nous nous sommes tant aimées d'ailleurs", écrit-elle.

Entre Marie-Paule Belle et Françoise Mallet-Joris, l'histoire avait toutefois connu une fin brutale marquée par la jalousie de la chanteuse quand elle apprend que sa compagne a "un petit béguin" ailleurs. Elle claque la porte puis revient. En 1981, le couple se sépare. "Je regrette surtout d'être partie. Et peut-être aussi de ne pas lui avoir dit plus souvent et intensément à quel point je l'aimais", admet la star dans France dimanche. Aujourd'hui, elle reste proche des certains enfants de la romancière, morte en 2016 ; Françoise Mallet-Joris avait notamment été mariée trois fois.

À noter que Marie-Paule Belle se produira du 18 au 22 mars, puis du 24 au 28 à La Nouvelle Ève, à Paris.

Source purepeople 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #lesbien

Repost0

Publié le 29 Février 2020

La salle Pleyel, à Paris, accueillait le vendredi 28 février 2020 la 45e cérémonie des César. Une soirée sous tension entamée par des débordements avec des manifestants anti-Polanski... Malgré tout le show a poursuivi et a couronné Roschdy Zem comme meilleur acteur.

Une cérémonie... compliquée. Voilà à quoi ressemblait la 45e édition des César, le 28 février à Paris. Une soirée entamée par des débordements et le boycott de l'équipe du film J'accuse, de Roman Polanski. Malgré tout, le show a continué. C'est Roschdy Zem qui l'a emporté pour Roubaix, une lumière.

 

C'est ce parcours qui me permet d'être avec vous ce soir. Je voudrais dire à tous ces metteurs en scène qu'ils ont toute ma gratitude, mon respect. Je voudrais aussi transmettre mon respect à Arnaud magique Desplechin. Merci pur ce rôle. Je voudrais aussi remercier mes partenaires Léa, Sarah... Tous les acteurs qui se sont improvisés acteurs, les habitants de Roubaix. Ils sont l'âme, la lumière de la ville", a-t-il notamment déclaré, ajoutant aussi qu'il remerciait ses parents.

"Je suis très heureux. Les César je regardais ça quand j'étais petit, puis j'étais parfois nommé et on se dit que c'est pour les autres, c'est pas très grave. Et le jour où ça vous tombe dessus bah c'est un vrai moment d'émotion, c'est une vraie satisfaction aussi d'avoir la reconnaissance de ses pairs", a-t-il confié dans la press room à laquelle participait Purepeople.com.

Étaient nommés Daniel Auteuil pour le rôle de Victor dans La Belle Époque, Damien Bonnard pour le rôle de Stéphane dans Les Misérables, Vincent Cassel pour le rôle de Bruno Haroche dans Hors normes, Jean Dujardin pour le rôle de Marie-Georges Picquart dans J'accuse, Reda Kateb pour le rôle de Malik dans Hors normes, Melvil Poupaud pour le rôle de Alexandre Guérin dans Grâce à Dieu ainsi que Roschdy Zem pour le rôle de Yacoub Daoud dans Roubaix, une lumière.

Source purepeople 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #Césars 2020, #people

Repost0

Publié le 28 Février 2020

Rédigé par Michael

Publié dans #Musique

Repost0

Publié le 27 Février 2020

L'adaptation pour HBO du film Skate Kitchen de Crystal Moselle.

 

Des filles, du skate et la Big Apple en toile de fond, c'est Betty, une nouvelle série sociale signée HBO à voir sur OCS en France. La première bande-annonce est là (ci-dessous). Inspirée du film Skate Kitchen de Crystal Moselle, Betty suit le parcours initiatique d’un groupe de jeunes filles essayant de se frayer sa place dans le monde majoritairement masculin du skateboard à New-York.

Dans cette peinture sociale divisée en six épisodes de 30 minutes, on retrouvera Camille (Rachelle Vinberg), qui a travaillé dur pour se faire une petite place sur la scène du skate locale.  Lancement de Betty le 2 mai prochain en France sur OCS.

Source première 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #lesbien

Repost0