Publié le 13 Août 2020

En couverture du prochain magazine Attitude, l'acteur irlandais explique comment l'histoire d'amour gay de Klaus est née dans la saison 2 de The Umbrella Academy. Il en profite pour saluer l'accueil que la communauté LGBT+ lui a réservé.

The Umbrella Academy est l'un des hits de l'été. L'acteur Robert Sheehan y est pour quelque chose. En saison 2, son personnage assume plus que jamais sa queerness et explore sa relation avec l'amour de sa vie.

Après avoir voyagé dans le temps, Klaus tombe amoureux de Dave, un soldat qui meurt dans ses bras durant la guerre du Vietnam. Une love story déchirante qui n'existe pourtant pas dans les comics originels, créé par Gerard Way, le chanteur du groupe My Chemical Romance, au sein desquels Klaus mettait enceinte une jeune femme vietnamienne lors de son séjour.

"En vérité, au moment où on planchait sur la première saison, le scénario voulait que Klaus ait une relation avec une femme vietnamienne, explique Robert Sheehan au média anglais Attitude. Il aurait eu un fils dans les années 60 et aurait ensuite rencontré sa fille qui serait plutôt âgée. Mais ensuite, c'est devenu 'et s'il avait eu une relation gay au Vietnam'. J'étais carrément d'accord. Il faut suivre son instinct pour trouver la voie la plus intéressante à suivre. Et j'ai trouvé ça très, très intéressant et plutôt subversif par rapport à la façon dont on représentait le Vietnam jusqu'ici".

Un accueil chaleureux

À en croire son interview, Robert Sheehan ne sait pas si cette altération du récit original a été bien reçue par les fans de The Umbrella Academy. Pour la simple et bonne raison qu'il ne prend pas le temps de lire les commentaires sur Internet. Cependant, il s'est senti particulièrement apprécié par la communauté LGBT+, notamment lors de conventions et autres événements du même acabit.

"Durant les conventions, tu as plein de jeunes gens qui s'identifient au spectre LGBTQ, détaille l'acteur. Ce sont des gens queers et très charmants qui viennent te voir et te disent des choses mignonnes et pleines de sens. Des gens qui sont à une étape formatrice de leur vie. C'est vraiment agréable". Bien qu'il ait déjà parlé de ses expériences gays étant plus jeune, Robert Sheehan s'identifie comme hétéro. Mais ça ne l'empêche pas de soutenir un message d'amour universel.

"Une chose que j'aime beaucoup avec The Umbrella Academy, c'est qu'il n'y a pas d'échelle de valeur par rapport à l'amour, avance-t-il. La série est géniale et inspirante dans sa manière de s'éloigner des préjugés. Il est juste question de connexion et d'amour. C'est tout ce dont il devrait être question". On croise les doigts pour que l'identité queer de Klaus, étiqueté pansexuel par bon nombre de fans, soit encore plus développée au cours d'une troisième saison. Netflix n'a pas encore reconduit la série mais, au vu de son succès, ça ne saurait tarder.

Source Têtu 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #Netflix

Repost0

Publié le 13 Août 2020

Programmes tv du 15 au 28 août 2020 :

ciné +club

Mardi 18 à 20h50

Haut perchés (drame)

Une femme et quatre hommes qui se connaissent à peine se retrouvent dans un appartement en plein ciel au-dessus de Paris. Ils ont tous été la victime du même pervers dominateur qui est enfermé dans une pièce. Ce soir-là, ils ont décidé d’en finir. Tour à tour, ils se racontent des souvenirs qui les lient à cet homme et entrent dans la chambre pour se confronter à lui. Mais ce qui s’y passe entre le monstre et eux reste leur secret.

 

Ocs city

Jeudi 20 à 20h40

Mademoiselle (drame)

Corée. Années 30, pendant la colonisation japonaise. Une jeune femme (Sookee) est engagée comme servante d’une riche japonaise (Hideko), vivant recluse dans un immense manoir sous la coupe d’un oncle tyrannique. Mais Sookee a un secret. Avec l’aide d’un escroc se faisant passer pour un comte japonais, ils ont d’autres plans pour Hideko…

Ocs max

Vendredi 21 à 20h40

Juste la fin du monde (drame)

Après douze ans d’absence, un écrivain retourne dans son village natal pour annoncer à sa famille sa mort prochaine.
Ce sont les retrouvailles avec le cercle familial où l’on se dit l’amour que l’on se porte à travers les éternelles querelles, et où l’on dit malgré nous les rancoeurs qui parlent au nom du doute et de la solitude.

France4

Lundi 24 à 21h

Pourvu qu'il soit heureux (théâtre)

Trois acteurs. Trois actes. Trois points de vue différents d’une même situation : la découverte par deux parents, Claudine et Maxime, de l’homosexualité de leur fils. La comédie de Laurent Ruquier nous convie à une confrontation familiale. Plutôt ouverts d'esprit (on est en 2018 !), Claudine et Maxime vont réaliser que certains sujets sont plus délicats à aborder lorsqu’on est directement impliqué

Chérie 25

Vendredi 28 à 21h

Héritage : la face cachée de l’Héritage de Michou (doc)

Altice studio

à  20h50

Boy erased (drame)

L’histoire vraie du coming out de Jared Eamons, le fils d’un pasteur baptiste dans une petite commune rurale des États-Unis où son orientation sexuelle est brutalement dévoilée à ses parents à l’âge de 19 ans. Craignant le rejet de sa famille, de ses amis et de sa communauté religieuse, Jared est poussé à entreprendre une thérapie de conversion (aussi appelée thérapie réparatrice ou thérapie de réorientation sexuelle). Il y entre en conflit avec le thérapeute principal, découvrant et revendiquant progressivement sa réelle identité.

 

 

les rediffusions :

Roubaix, une lumière le 15 sur c+cinéma 

Douleur et gloire le 15 sur c+cinéma 

Portrait de la jeune fille en feu le 15 sur c+cinéma 

Matthias et Maxime le 15 sur c+cinéma 

Les adieux à la reine le 15 sur Ocs city

L’auberge espagnole le 16 sur c8

Ça chapitre 2 le 16 sur c+cinéma 

L’ombre d’Émily le 17 sur ciné +premier 

Blitz le 17 sur ciné +frisson 

Fleuve noir le 17 sur ciné +frisson 

Rien n arrête la musique le 17 sur paramout channel

Entretien avec un vampire le 17 sur tcm

Marie stuart, reine d’écosse le 17 sur altice studio

Julieta le 18 sur ciné +émotion 

Noureev le 18 sur c+cinéma 

Plaire, aimer et courir vite le 18 sur c+cinéma 

Qu’est-ce qu'on a encore fait au bon dieu le 19 sur ocs max

Le placard le 21 sur tf1 séries 

Valentine's day le 21 sur ciné +émotion 

Les crevettes pailletées le 22 sur c+cinéma 

Les poupées russes le 23 sur c8

Une femme fantastique le 23 sur ocs city

Alexandre le 25 sur nrj12

Tout sur ma mère le 25 sur ciné +émotion 

L’heure de la sortie le 26 sur ocs max

American beauty le 28 sur altice studio 

Rocketman le 28 sur c+cinéma 

Du côté des séries :

Kepler(s) saison 1 sur France O

Mrs America (saison 1) sur c+

The 100 (saison 6) sur syfy

911 (saison 3) sur m6

Doom patrol (saison 1 ) sur Syfy

Shades of blue (saison 3 ) sur 13ieme rue et France O

Crazy ex-girlfriend (saison 4) sur téva

Killing Eve sur c+séries

Demain nous appartient sur Tf1

Un si grand soleil sur France 2

Plus belle la vie sur France  3

Swat (saison 2 ) sur c8

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #programmes télé gay

Repost0

Publié le 12 Août 2020

"C'est dur de jouer le rôle principal dans une série de super-héros".

 
 
 

Coup de tonnerre en mai dernier dans le petit monde des séries. L'actrice Ruby Rose, qui avait décroché le rôle convoité de Kate Kane dans la série Batwoman (le rôle principal, donc), annonçait qu'elle abandonnait le costume après seulement une seule saison au sein du Arrowverse.

Déjà que, Coronavirus oblige, la première saison de Batwoman (série malheureusement toujours inédite chez nous) fut réduite à 19 épisodes sur 22 prévus, on pouvait craindre pour la série sur la cousine de Batman. Qu’on se rassure : aux dernières nouvelles l’actrice Javicia Leslie enfilera le costume de Batwoman dans la saison 2 de la série prévue pour 2021, mais jouera un autre personnage que Kate Kane, tenu encore secret pour le moment.

Restait à comprendre pourquoi Ruby Rose avait subitement quitté le Arrowverse ? Elle  avait déjà donné un semblant d'explication pour annoncer son départ, mais vient de livrer de plus amples détails à Entertainment Weekly. Et là encore la pandémie de Coronavirus n’est pas étrangère à la chose : "Vous savez, quand vous avez du temps en quarantaine, vous vous retrouvez isolée pour penser à beaucoup de choses différentes et à ce que vous voulez faire dans la vie".  Visiblement la série Batwoman n’en faisait plus partie…

 
 
 

Il faut dire que le tournage a été éprouvant pour l’actrice qui rappelle au journaliste sa blessure au dos :  "C'est dur de jouer le rôle principal dans une série de super-héros. C'est difficile dans n'importe quelle série. Mais je pense que dans ce cas précis, c'était beaucoup plus difficile parce que je me remettais encore de mon opération. J'ai été opérée et dix jours plus tard je suis allée retravailler, ce qui n'était peut-être pas la meilleure idée. La plupart des gens prennent un mois ou trois mois de congé avant de retourner au travail, ce qui a rendu la situation encore plus difficile."

L’article précise encore que quand Rose parle de "situation encore plus difficile", c’est qu'elle n'était pas heureuse lors du tournage de la première saison et que son comportement avait rendu tout le monde misérable sur le plateau, au point que personne ne voulait vraiment la voir revenir pour la suite.

Durant la quarantaine, Ruby en a donc beaucoup parlé avec l’équipe de production de la série : "Je pense que, pour moi et les producteurs, la quarantaine fut une grande opportunité de dialoguer sur beaucoup de points. Je les respecte beaucoup et ils m'ont beaucoup respecté".

Source Première 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #lesbien

Repost0

Publié le 12 Août 2020

Au retour des vacances, plongez dans les années 1920.

 
 
 

Pour sa rentrée, France 2 va miser sur La garçonne. Tournée depuis un moment, cette fiction criminelle et historique, repoussée par la crise sanitaire des derniers mois, sera lancée dès le lundi 31 août prochain, en prime time. 

On verra deux épisodes par semaines, La série portée par Laura Smet et réalisée par Dominique Lancelot compte 6 épisodes de 52 minutes.

L'histoire nous emmène dans le Paris des Années folles pour suivre Louise Kerlac, "témoin du meurtre d’un proche, commis par des agents de l’Etat. Pour échapper au pire, elle doit disparaître.  Convaincue que c’est au sein de la police qu’elle va trouver la meilleure planque et le moyen de se disculper, elle se travestit et prend l’identité de son frère jumeau, brisé par la guerre. Elle entre alors à la « Criminelle » à sa place ! Un monde interdit aux femmes et son rêve de toujours..." 

Au casting, on retrouvera aussi Grégory Fitoussi, Tom Hygreck, Jérôme Deschamps, Aurélien Recoing, Clément Aubert ou encore Aladin Reibel.

Source Première 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay

Repost0

Publié le 12 Août 2020

Avec le confinement, Pierre Palmade n'a pas chômé ! Il a écrit la pièce "Assume, bordel !", qu'il joue désormais sur la scène du théâtre du Marais, à Paris. L'occasion pour le comédien de mettre les choses au clair après la polémique liée à ses propos sur l'homosexualité.

Pierre Palmade a remis sa vie sur de bons rails après une période compliquée. L'artiste, qui divise son temps entre Paris et sa nouvelle maison de Cély-en-Bière, est accaparé par le travail et cela lui fait le plus grand bien. Il propose désormais la pièce Assume, bordel ! Un spectacle qui lui permet de régler quelques comptes.

 

Au théâtre du Marais, dans le 3e arrondissement de la capitale, Pierre Palmade donne la réplique à Benjamin Gauthier, l'un des pensionnaires de sa troupe. Les deux hommes incarnent un couple gay en proie aux tourments de la vie quotidienne. L'un n'assume pas son homosexualité quand l'autre est militant... Cela fait forcément écho au comédien de 52 ans, dont les propos sur la manière dont il voit et vit son homosexualité lui ont valu des critiques d'une partie de la communauté. En 2019, il déclarait notamment dans ONPC qu'il faisait le tri entre "les gays qui mangent gay, qui vivent gay, qui rient gay (...) et les homos, des gens qui sont homos, mais ce n'est pas marqué sur leur front". Auparavant, il avait admis que son homosexualité le rendait triste, qu'il avait besoin de boire pour l'oublier ou de consommer de la drogue.

 

 

Interrogé par l'AFP sur ce spectacle, Pierre Palmade met les choses au clair. "Je n'avais pas bien digéré ce malentendu avec la communauté gay... Avec cette pièce, j'espère me faire pardonner des gens qui m'ont mal compris (...) Cette pièce n'est pas un mea culpa car je n'ai commis aucune faute. J'ai été surtout mal compris et de manière disproportionnée. Je ne peux pas être en conflit avec ma communauté", a-t-il ainsi confié.

A noter que dès octobre, l'humoriste reprendra la tournée de Pierre Palmade joue ses sketches. "Je reprends mes sketches préférés avec toutes les formes d'humour que j'ai abordées : l'observation, le cynisme et un peu de poésie aussi (...) Il y a un peu de gravité qui sert l'humour, je crois...", a-t-il ajouté.

Source Purepeople.com 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #théatre et culture

Repost0

Publié le 11 Août 2020

L’emblématique série des années 80 : sauvez par le gong revient sur les écrans dans une nouvelle version.

L’histoire :

"Lorsque le gouverneur de Californie Zack Morris entre dans la tourmente pour avoir fermé trop de lycées à faible revenu, il propose d'envoyer les étudiants concernés dans les écoles les plus performantes de l'État, y compris ceux de Bayside High."

La nouvelle distribution comprend John Michael Higgins, Haskiri Velazquez, Mitchell Hoog, Alycia Pascual-Pena, Belmont Cameli, Dexter Darden et Totah, qui est sortie en tant que femme trans dans le magazine TIME en 2018.

L'actrice de 18 ans jouera le rôle de Lexie, qui est décrite comme «une belle pom-pom girl à la langue acérée et la fille la plus populaire de Bayside High qui est à la fois admirée et craint par ses camarades de classe».

«Jouer un rôle transgenre à l'écran est évidemment très rare», a déclaré Totah. «Il n'y a presque aucune représentation des personnes de la communauté trans. En grandissant en tant que jeune fille trans, j'ai le sentiment de ne jamais me voir [à la télévision] m'a fait ne jamais me sentir vraiment acceptée par le monde. »

La star, qui est apparue dans de nombreuses émissions de télévision, notamment Glee et Champions et est apparue dans Spider-Man: Homecoming, a déclaré que l'arc narratif du personnage ne tournait pas autour de son identité trans.

«Elle est diabolique et la fille la plus populaire de l'école - elle se trouve juste être transgenre et je pense qu'y arriver est une opportunité incroyable et j'ai hâte que les gens se voient à l'écran de cette façon

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #Trans&transgenre

Repost0

Publié le 11 Août 2020

L'univers cinématographique Marvel (MCU) est sur le point de subir un changement radical au cours des prochaines années après l'acquisition de Fox par Disney, et donc des droits sur les X-Men.

 

Kevin Feige, président de Marvel Studios, a confirmé que le point de vue du MCU sur les mutants serait «assez différent» de la série précédente.

Après de ferventes spéculations, il semblerait que Shia LeBeouf soit un favori pour jouer Iceman. Ce personnage a été Interprétée par Shawn Ashmore dans les films X-Men originaux .

Dans la version bande dessinée d'Iceman est remarquable pour être l'un des super-héros queer les plus en vue.

Iceman est devenue gay dans un numéro d'avril 2015 de All-New X-Men après que Jean Grey ailu dans ses pensées.

Ne voulant ni être gay, ni être un mutant, un Iceman adolescent et un Iceman adulte (toujours dans le placard), ce sont confrontés lorsqu'ils se sont retrouvés face à face lors d’un épisode. Iceman a ensuite eu sa propre série qui se concentrait sur l’acceptation de son identité et son héritage en tant que super-héros.

LeBeouf a longtemps envisagé de jouer l'anti-héros de Marvel Moon Knight, selon We Got This Covered , mais les producteurs seraient désormais «désireux» de le faire jouer dans  la franchie X-Men .

Ayant fait son nom dans la série Transformers de Michael Bay , LeBeouf a tourné le dos aux superproductions pendant une grande partie de la dernière décennie, se concentrant plutôt sur des films plus petits avec des rôles plus intenses.

Marvel aurait vu dans ce rôle  "un moyen possible de le ramener dans le giron des films à gros budget qu'il avait quitté "

 

La nouvelle que LeBeouf pourrait jouer Iceman a suscité une réaction mitigée en ligne. Des membres de la communauté LGBT + implorant Marvel de choisir un acteur queer dans le rôle.

Scott Evans, le jeune frère gay de la star de Captain America , Chris Evans, a tweeté: "Je suis un fan de Shia. Mais Iceman, un personnage gay de premier plan dans les bandes dessinées, ne peut-il pas être joué par un homme gay ?"

Le scénariste Joe Glass a fait mieux en proposant quelques suggestions de casting alternatifs : Ben Whisahw de James Bond , l' acteur Andrew Rannells et les stars d' EastSiders Kit Williamson et John Halbach.

 

Les dernières rumeurs suggèrent que le plan de Marvel est de présenter les X-Men un par un, avant de mettre en place une équipe du style Avengers.

Quels acteurs joueront dans d'autres rôles clés reste un mystère - bien que la star de Pose Dominique Jackson ait suggéré de reprendre le rôle de Storm , pour le plus grand plaisir de tout le monde avec goût.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #cinéma gay

Repost0

Publié le 10 Août 2020

The good liar

Dans ce film, Ian McKellen joue Roy, un Don Juan vieillissant qui séduit des femmes plus âgées et célibataires pour leur voler leur argent. Sa dernière cible : Betty McLeish (Helen Mirren), un professeur récemment veuve avec une fortune à la banque. Betty tombe tout de suite sous le charme de Roy, bien que son petit-fils Steven ( Russell Tovey ) sent un complot.

 

The Good Liar regorge de rebondissements, de retournements de situation et de révélations.

Diffuse sur HBO Max, Amazon , Hulu et VUDU.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #Streaming, #Amazon

Repost0

Publié le 10 Août 2020

Une page méconnue et déroutante de l'Histoire américaine, sur les femmes des années 1970, divisées entre libération et conservatisme.

 
 
 

Des femmes au foyer qui se battent pour préserver leur statut d'épouses aimantes et entretenues, cela sonne particulièrement étrange, dans l'ère post-#MeToo actuelle. Et pourtant, au début des années 1970, en pleine révolution hippie, la libération sexuelle a donné lieu à un affrontement politique incroyable, entre celles militant pour faire passer un amendement inscrivant l'égalité Hommes/Femmes dans la constitution (l'Equal Rights Amendment) et celles luttant bec et ongle pour préserver une certaine image du foyer américain.

Avec à sa tête Phyllis Schlafly (magistralement incarnée par Cate Blanchett) sorte de Bree Van De Kamp de la Guerre Froide, chignon impeccable et collier de perles autour du cou, ce mouvement des conservatrices est raconté avec beaucoup d'intelligence par Dahvi Waller, une ancienne scénariste de... Desperate Housewives. Elle signe un récit politique et social passionnant, qui explore un chapitre méconnu de la lutte féministe, et aborde tous les points de vue avec une équité déroutante. Une joute idéologique entre la vision Républicaine et la vision progressiste de la place de la femme dans nos sociétés, menée par un casting phénoménal. Reste que, si Mrs. America développe un thème universel, elle inspecte d'abord et avant tout le système américain, notamment dans son fonctionnement politique, et cela risque de ne pas parler à tout le monde, de ce côté de l'Atlantique.

Source première 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #Canal plus

Repost0

Publié le 10 Août 2020

Lily James incarnera l'héroïne de ce remake, nouvelle adaptation de Daphne du Maurier.

 
 
 

Le roman gothique de Daphne du Maurier va faire l'objet d'une nouvelle adaptation après celle d'Alfred Hitchcock (oscarisé en 1940). C'est le réalisateur Ben Wheatley qui s'attaque à nouveau à Rebecca, avec Armie Hammer qui prendra la suite de Lawrence Olivier et surtout la belle Lily James de Baby Driver et Downton Abbey, qui devra succéder à Joan Fontaine. Dans le reste du casting, on retrouvera Ann Dowd et Kristin Scott Thomas. Jane Goldman, Joe Shrapnel et Anna Waterhouse ont écrit le scénario.

Netflix dévoile aujourd'hui les premières images de ce remake, qui sortira le 21 octobre prochain partout dans le monde, sur la plateforme.

Les photos ci-dessous montrent essentiellement Mme de Winter (Lily James) et son nouveau mari, Maxim de Winter (Armie Hammer). Après une romance éclair à Monte Carlo, le beau veuf a pris nouvelle épouse. La jeune femme nouvellement mariée arrive à Manderley, l'imposant domaine familial de son nouveau mari sur une côte anglaise balayée par le vent. Naïve et inexpérimentée, elle va rapidement expérimenter les pièges de sa nouvelle vie...

Source première 

Netflix dévoile les premières images de son remake du Rebecca de Hitchcock
Netflix dévoile les premières images de son remake du Rebecca de Hitchcock
Netflix dévoile les premières images de son remake du Rebecca de Hitchcock

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #Netflix, #lesbien

Repost0