Publié le 31 Décembre 2020

En 2020 je vous souhaitai à tous une bonne année et on a vu le résultat.

Je vous souhaite donc de survivre à 2021 ça sera déjà beaucoup. 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Repost0

Publié le 31 Décembre 2020

Porté par un duo d'acteurs magnétiques, le film "Ton Nom En Plein Coeur" du Taïwanais Patrick Kuang-Hui Liu est le plus gros succès du cinéma LGBT asiatique de l'année 2020. Le film, désormais disponible sur Netflix, raconte la lente évolution d'une société autoritaire à travers une histoire d'amour entre deux garçons.

En Asie, c'est déjà un phénomène. Ton nom en plein coeur (en anglais Your Name Engraved Herein) du réalisateur Patrick Kuang-Hui Liu est sorti au cinéma en septembre 2020 à Taïwan. Il a engrangé 100 millions de dollars locaux, soit près de 3 millions d'euros, devenant ainsi le plus gros succès du cinéma LGBT+ taïwanais. Le film a reçu cinq nominations au Golden Horse Awards, les "Césars" de Taïwan. Désormais disponible Netflix, ce drame romantique a tout pour devenir un classique du cinéma LGBT international.

Amoureux sous la loi martiale

On y suit l'histoire de deux lycéens, Jia-han et Birdy, qui vont s'attacher l'un à l'autre en 1987, juste avant que Taïwan ne lève sa loi martiale. Le film explore la difficulté d'admettre et d'assumer son orientation sexuelle dans un pays en pleine transition, encore loin d'être le pays le plus LGBT friendly d'Asie, ce que l'île de Taiwan est aujourd'hui. Avec cette belle histoire d'amour, portée par deux acteurs fascinants, Edward Chen (Jia-han) et Jing-Hua Tseng (Birdy), le cinéaste Patrick Kuang-Hui Liu imbrique parfaitement la petite histoire dans la grande.

La production de Ton nom en plein cœur a démarré en 2018. Avant que le pays n'autorise le mariage de couples de même sexe. En 2018, les Taïwanais se sont prononcés massivement contre le mariage pour tous. Mais l'union des couples homosexuels a finalement été votée par le parlement en 2019. Le film capture parfaitement la lente évolution de la société taïwanaise, autoritaire et viriliste, à l'égard de l'homosexualité.

 

Une histoire vraie

Au-delà de sa dimension sentimentale, Ton nom en plein cœur rend également hommage à un activiste taïwanais des droits LGBT+. Dans une scène particulièrement dure, Jia-han et Birdy découvrent à Taipei un jeune homme posant en pleine rue dans une robe de mariée faite de préservatifs avec une pancarte prônant la légalisation du mariage homosexuel avant de se faire arrêter violemment par la police.

Cet activiste existe vraiment, il se nomme Chi Chia-wei. Dans son classement annuel des 100 personnalités les plus influentes de la planète, le magazine Times a publié un portrait de Chia-wei signé par la présidente de Taiwan elle-même, Tsai Ing-Wen.

Profitant d'une photographie sublime signée Yao Hung-i, le film saisit le cœur du spectateur par son romantisme et sa candeur. Jeux de regards, baisers furtifs, baignade nus dans la mer, faire écouter une chanson d'amour au téléphone à celui qu'on aime... Ton nom en plein cœur parvient à revisiter avec fraicheur des images déjà maintes fois explorées au cinéma.

Un film personnel

Plusieurs critiques paresseux parlent d'un Call me By Your Name taïwanais. Mais s'il est vrai que la typo de l'affiche du film rappelle un peu celle du film de Guadagnino, Ton nom en plein cœur nous évoquerait plutôt une rencontre heureuse entre Happy Together de Wong Kar-wai et Beautiful Thing du Britannique Hettie MacDonald sorti en 1986.

Le réalisateur de Ton nom en plein cœur assume la dimension autobiographique de son film, "Mon intention première n'était pas de faire un film gay, mais de faire un film personnel, explique-t-il. L'histoire parle de mon premier amour. Et il se trouve que mon premier amour était l'histoire d'un garçon qui aimait un autre garçon."

Fort du succès de son long-métrage, le cinéaste espère provoquer une discussion plus large sur l'acceptation de l'homosexualité en Asie. "J'espère que les spectateurs pourront comprendre que les sentiments d'affection et de chagrins sincères de la communauté LGBTQ qui sont tout aussi sensibles que ceux de tout un chacun", a déclaré au sujet de son film le réalisateur. "J'espère démarrer une discussion en Asie. Mon espoir est d'effacer les discriminations et guérir le monde avec plus d'amour et d'acceptation."

Source Têtu 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #VOD gay, #Netflix

Repost0

Publié le 30 Décembre 2020

La nouvelle série de Netflix Bridgerton est accusée de queerbaiting après avoir mis en évidence une scène de sexe gay dans sa bande-annonce, alors qu'au final il y a très peu de contenu queer.

La série d'époque a été extrêmement populaire depuis sa sortie le jour de Noël, mais les téléspectateurs ont été déçus par le manque de contenu queer.

 

La bande-annonce initiale de Bridgerton mettait en évidence un personnage gay, amenant les fans à penser qu'un scénario LGBT + serait au premier plan de la série.

À la sortie de la série, il est devenu évident que la scène de sexe provenait du cinquième épisode de la série et mettait en vedette un personnage mineur. De quoi se demander si la bande-annonce n'était pas faite uniquement pour attirer la communauté gay.

 

Un téléspectateur a écrit sur Twitter: «Comme, j'allais la regarder de toute façon, pas besoin de me faire croire qu'il y aurait un scénario gay décent s'il n'y en a pas."

Bridgerton a littéralement si peu de contenu gay, ennuyeux, je me sens trompé", a déclaré un autre.

 

Les fans ont estimé que le personnage, Benedict Bridgerton joué par Luke Thompson, a montré tout au long de la série des signes possible d'être gay et ils ont été déçus que son histoire se termine par une relation hétéro.

Une personne a déclaré: " Bridgerton préfigure de manière si convaincante une scène où un personnage révèle qu'il est gay que lorsque le personnage s'avère être hétéro, cela ressemble à un trou dans l'intrigue."
 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #Netflix

Repost0

Publié le 30 Décembre 2020

Le futur film Marvel « Eternals » dévoile le descriptif de ses personnages principaux. Le compte Twitter Eternals a en effet apporté des précisions majeures sur les protagonistes du film de Chloé Zhao.

 

Eternals : le film Marvel le plus ambitieux ?

À cause de la pandémie de Covid-19, aucun film Marvel n'a été dévoilé depuis Spider-Man : Far From Home le 3 juillet 2019. Une première. Mais le MCU va repartir en trombe dès le 15 janvier prochain sur Disney+, avec la sortie de WandaVision. Pour ce qui est des films, il va falloir attendre le 5 mai 2021 pour découvrir Black Widow, puis le 3 novembre 2021, avec la sortie de Eternals.

Ce dernier est réalisé par Chloé Zhao, et promet d'être le film le plus ambitieux du MCU. Le long-métrage va aborder la partie cosmique de l'univers Marvel en présentant ces personnages emblématiques créés par Jack Kirby. Eternals va raconter la guerre ancestrale entre deux races extraterrestres : les Déviants et les Éternels. Une épopée qui s'étend sur 7000 ans d'histoire humaine. Le film devrait également présenter une autre espèce extraterrestre déjà abordée dans le MCU : les Célestes.

Côté casting, le film n'est pas en reste puisque la distribution réunie notamment Angelina Jolie, Richard Madden, Salma Hayek, Kumail Nanjiani ou encore Kit Harington. Le compte Twitter officiel et Eternals vient de dévoiler le descriptif des différents protagonistes de l'intrigue.

Richard Madden aka Ikaris

Richard Madden aka Ikaris

Ikaris est un leader tactique, et le plus puissant représentant des Éternels, fière de protéger les autres Éternels. Moral, prévenant et charismatique, Ikaris peut se venter d'avoir un pouvoir et une force indescriptibles, d'avoir la capacité de voler et de projeter d'intenses rafales d'énergie cosmique de ses yeux. Quand les monstrueux Déviants font leur retour après des siècles d'absence, Ikaris est chargé d'unifier les différents clans des Éternels pour stopper cette nouvelle menace.

Salma Ayek aka Ajak

Salma Ayek aka Ajak

Ajak est la leader spirituelle des Éternels. Sa sagesse aide à guider l'équipe depuis son arrivée sur notre planète pour défendre l’humanité contre les Déviants et pour aider les humains à faire avancer leur civilisation moderne. Ajak n'est pas seulement le guide des humains et des Éternels, elle peut aussi communiquer avec les Célestes.

Brian Tyree Henry aka Phastos

Brian Tyree Henry aka Phastos

Phastos a le pouvoir de l'invention. Il est capable de créer tout ce qu'il peut imaginer à condition qu'il ait assez de matières premières à sa disposition. Au cours des siècles, Phastos a contribué à faire avancer technologiquement l'humanité, tout en gardant secret son génie. Le personnage de Haaz Sleiman sera marié avec celui de Brian Tyree Henry ( Phastos)

Lauren Ridloff aka Makkari

Lauren Ridloff aka Makkari

Makkari est la femme la plus rapide de l'univers. Elle utilise ses pouvoirs cosmiques de super-vitesse pour repérer des planètes habitables pour les Éternels, en tant que seule sourde des Éternels, le boom sonique qui l'accompagne ne l'affecte pas.

Barry Keoghan aka Druig

Barry Keoghan aka Druig

Druig peut utiliser son énergie cosmique pour contrôler l'esprit des hommes. Druig s'est désolidarisé des autres Éternels parce qu'il est en désaccord avec la manière dont ils ont interagi avec l'espèce humaine au fil des siècles.

Dong-seok Ma aka Gilgamesh

Dong-seok Ma aka Gilgamesh

Distant et puissant, il est difficile de savoir si c'est un ami ou un ennemi. Gilgamesh est le plus puissant et le plus gentil membre de l'équipe. Il devient le partenaire involontaire de Thena lorsque les événements du passé les exilent du reste de l'équipe. Il est capable de projeter un puissant exosquelette d'énergie cosmique, Gilgamesh est un fier guerrier devenu une légende pour ses combats contre les Déviants tout au long de l'histoire.

Angelina Jolie aka Thena

Angelina Jolie aka Thena

Thena est une féroce guerrière plus à l'aise à la guerre que n'importe où ailleurs, elle a l'habilité d'utiliser de l'énergie cosmique pour matérialiser n'importe quelle arme qu'elle imagine. Souvent hargneuse et distante, elle a forgé une improbable amitié avec Gilgamesh qui s'étend depuis des siècles.

Kumail Nanjiani aka Kingo

Kumail Nanjiani aka Kingo

Kingo est un Éternel capable de projeter de l'énergie cosmique de ses mains. Depuis des siècles, il est attiré par la gloire. Aujourd'hui, il est une star bollywoodienne qui doit quitter sa vie de richesse et de célébrité pour aider son équipe à combattre les Déviants.

Lia McHugh aka Sprite

Lia McHugh aka Sprite

Puis finalement, il y a eu Sprite, qui a l'apparence d'une jeune fille de 12 ans, qui a la capacité de jeter des illusions réalistes. Son amitié avec Sersi dissimule une tristesse fatiguée du monde parce qu'elle a été traitée comme une enfant par l'humanité depuis des siècles. Mais Sprite est plus forte et intelligente que son apparence le laisse suggérer, ce qui sera très utile dans la guerre contre les Déviants.

Gemma Chan aka Sersi

Gemma Chan aka Sersi

Sersi est l’Éternel qui a le plus d'affinité avec l'humanité. Elle est heureuse de travailler comme conservateur de musée tandis qu'elle sauve les humains de la menace des Déviants. Sersi a la capacité de manipuler la matière, et de changer l'apparence de toute chose matérielle qu'elle touche. Elle est également amoureuse d'Ikaris depuis des siècles, et l'aide à recruter les Éternels pour une dernière mission.

Source cinéséries

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #cinéma gay

Repost0

Publié le 29 Décembre 2020

Alors, que dire... voilà, voilà. 

Il y a tellement de longueur et de manque de rythme dans ce film,  que j’ai dû le regarder en 2 fois pour arriver à tenir jusqu'au bout. 

Pourtant,  j’apprécie beaucoup Nicolas Maury, mais là c’est compliqué. Il y avait matière à faire une bonne comédie avec des répliques très drôles et un second degré dans l’auto dérision qui fait mouche. 

Mais au final tout ce qu’il y a de bien est noyé dans un truc indigeste. Quel dommage. Je suis passé complètement à côté de ce film. 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #cinéma gay, #dvd gay, #sorties dvd

Repost0

Publié le 29 Décembre 2020

Rédigé par Michael

Publié dans #bandes dessinées gay

Repost0

Publié le 28 Décembre 2020

L'acteur, qui devrait faire son grand retour dans la série Doctor Who le jour du Nouvel An, célèbre cette semaine son anniversaire de mariage avec son mari Scott Gill, qu'il a épousé lors d'une union civile en 2006.

 

Barrowman a partagé une vidéo, dimanche 27 décembre, du couple dans leur lit. Il souhaite un bon anniversaire de mariage à Scott avant de l'embrasser et de dire à la caméra: «Si les trolls n'aiment pas ça, laissez-les interdire mon compte !»

Il a ajouté: «Je vais faire du café et mettre du glaçage sur mes petits pains. Joyeux anniversaire à nous ! »

John Barrowman et son mari Scott Gill ont passé près de 30 ans ensemble

Le couple est ensemble depuis près de trois décennies, bien qu'ils n'aient pu conclure une union civile qu'en 2006, avant de se marier en Californie en 2013.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #mariage gay

Repost0

Publié le 26 Décembre 2020

Une magnifique découverte !

Je vous recommande vivement ce film. J’ai adoré tout : l’histoire, les personnages, les décors et la bande-son.

L’atmosphère des années soixante-dix est très bien représentée, mais cela reste un film très moderne. Les images sont splendides notamment les flash-back de l’oncle Frank lorsqu'il se remémore son premier amour de jeunesse. 

L’histoire est extrêmement touchante. Il s’agit de la confrontation entre deux univers que tout sépare et qui se rencontre à la mort du patriarche.
 

On suit cet universitaire qui a fui sa famille, originaire d’un trou perdu en Caroline du Sud, pour pouvoir vivre son homosexualité à New-York.
À travers de nombreux flash-back et les échanges qu'il entretient avec sa nièce, Beth, on découvre le drame qu’il a vécu lorsque son père l’a surpris avec un autre garçon. Et on comprend mieux pourquoi il cache sa relation de 10 ans avec Wally, un homme d’origine orientale. 

Oncle Frank est un film bouleversant, d’une grande qualité artistique et émotionnelle. Les acteurs sont incroyables de sincérités. Face à tant de souffrance liée à l’homophobie de l’époque, le film reste extrêmement positif. 


Mon coup de cœur pour cette fin d’année 2020 !

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #VOD gay, #Amazon prime

Repost0

Publié le 25 Décembre 2020

Ton nom en pleins coeur

En 1987, après la fin de la loi martiale à Taïwan, Jia-han et Birdy tombent amoureux malgré la pression familiale, l'homophobie et la stigmatisation sociale ambiantes.

La chronique des Bridgerton (saison 1)

À Londres, pendant la Régence, Daphne Bridgerton, fille aînée d'une puissante dynastie, est censée se trouver un mari, mais la concurrence est rude et ses envies sont ailleurs...

 

Le Blues de Ma Rainey

Cette adaptation de la pièce d’August Wilson, lauréat du prix Pulitzer, réunit le regretté Chadwick Boseman et Viola Davis au sein de la scène musicale du Chicago des années 1920. La légendaire Ma Rainey, mère du blues, se bat contre son manager et son producteur blancs, pour faire entendre sa voix et ses choix artistiques. Une séance d’enregistrement devient le théâtre de débâcles entre la chanteuse, les producteurs et les musiciens dévoilant des anecdotes, vérités et mensonges qui bouleverseront leurs vies.

The prom

 

 

 

Stars de la scène new-yorkaise, Dee Dee Allen et Barry Glickman traversent une véritable tempête : le dernier spectacle qu'ils ont monté à Broadway à grands frais est un échec retentissant qui a soudain réduit leur carrière à néant. Dans le même temps, au fin fond de l'Indiana, Emma Nolan, lycéenne, connaît un chagrin d'un tout autre ordre – malgré le soutien du proviseur, la responsable de l'association des parents d'élèves lui a interdit de venir au bal de fin d'année avec sa petite amie Alyssa. Lorsque Dee Dee et Barry comprennent qu'ils peuvent faire de l'épreuve d'Emma une cause à défendre – et ainsi redorer leur image de marque –, ils mettent le cap sur l'Indiana, en compagnie d'Angie et Trent, deux autres comédiens cyniques cherchant à faire redécoller leur carrière. Mais quand leur militantisme opportuniste se retourne contre eux de manière inattendue, la vie des quatre acteurs est chamboulée – et ils se mobilisent pour offrir à Emma une soirée où elle peut enfin assumer son identité au grand jour.

Big mouth (saison 4)

American beauty

Une maison de rêve, un pavillon bourgeois discrètement cossu dissimule dans une banlieue résidentielle, c'est ici que résident Lester Burnhamm, sa femme Carolyn et leur fille Jane. L'agitation du monde et sa violence semblent bien loin ici. Mais derrière cette respectable façade se tisse une étrange et grinçante tragi-comédie familiale ou désirs inavoués, frustrations et violences refoulées conduiront inexorablement un homme vers la mort.

Imitation game

1940 : Alan Turing, mathématicien, cryptologue, est chargé par le gouvernement Britannique de percer le secret de la célèbre machine de cryptage allemande Enigma, réputée inviolable.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #Netflix, #VOD gay

Repost0

Publié le 25 Décembre 2020

La première production de Shonda Rhimes pour la plateforme se regarde comme une romance historique rafraîchissante et ingénue, à l'image de son héroïne Austenienne.

 
 
 

Trois ans après avoir signé un deal à 150 millions de dollars avec Netflix, la papesse des dramas Shonda Rhimes dévoile enfin sa première série pour la plateforme, en ce jour de Noël. Plus exactement, La Chronique des Bridgerton a été écrite par Chris Van Dusen, un fidèle collaborateur (auteur sur Grey's Anatomy ou Scandal notamment), et placée sous la bannière Shondaland. Mais force est de constater qu'on y retrouve bien la patte de la productrice, tantôt légère et romantique, tantôt torturée et mélo-dramatique.

Cette adaptation des romans de Julia Quinn nous plonge dans l'Angleterre de 1815. On y suit la veuve et les 8 enfants du Vicomte Bridgerton, récemment décédé, et leurs tribulations à la cour de Londres. Daphne est en âge de se trouver un mari et se retrouve propulsée dans un bal des débutantes des plus féroces, chroniqué par le journal à scandales de la mystérieuse Lady Whistledown (avec la voix Julie Andrews à la narration), véritable baromètre de cette chasse aux prétendants.

 

Avec un penchant Gossip Girl en bas de soie très assumé, la série s'amuse d'une modernité rafraîchissante, dépoussiérant le royaume anglais du XIXe siècle, tout en jouant d'un petit côté Downton Abbey jubilatoire. Lorgnant aussi vers Jane Austen, Bridgerton se regarde comme un pur drama romantique alternant entre comédie de mœurs historique et conte de fées. Certes, de robes de princesses en fastueuse réceptions, la peinture des convenances de l'époque à quelque chose d'un peu répétitif à la longue. Malgré tout, la fratrie est attachante, leurs péripéties romantiques ont de quoi faire battre les coeurs et les luttes de pouvoir à la cour d'Angleterre faire tourner les têtes. Sans aucun doute, cette Chronique des Bridgerton devrait rencontrer un beau succès.

La Chronique des Bridgerton, saison 1 en 8 épisodes à voir sur Netflix dès le 25 décembre 2020.

Source Première 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #Séries gay, #Netflix

Repost0