Publié le 31 Janvier 2021

Tuer le bon gay

EAN : 9782379165580
Éditeur :
 MAIA

 

 

"Je ne suis pas un pervers, je ne suis pas un pervers, je ne suis pas un pervers... si je le répète assez, ça finira par être vrai, n'est-ce pas ? " A trente ans, quand il constate qu'il a passé sa vie d'adulte à tenter de devenir quelqu'un qu'il ne sera jamais, c'est la crise. Il juge pathétique de croire qu'il deviendra auteur de best-sellers, quand il n'a jamais terminé un seul roman. Il doute du romantisme d'avoir épousé le premier garçon à lui avoir dit je t'aime.
Il se demande ce qu'il fout quand il couche avec des inconnus dans le jardin du Louvre... Coincé entre ce qu'il refuse d'être et ce qu'il ne deviendra jamais, une seule solution s'impose à lui : partir à la recherche de qui il est. Seul sur les routes de France, il devra affronter ses désirs, ses exigences et ses déceptions. Et peut-être alors, deviendra-t-il adulte.

 

En exclusivité pour nouvelles gay, Etienne Bompais-Pham,

nous parle de la génèse de son livre

 

« L’écriture de cette histoire était pour moi une urgence. D’ailleurs, je l’ai écrite en quatre mois. J’avais trente ans et j’étais en crise existentielle. 

Il y avait d’une part la vie que je m’étais aménagée pour atteindre un objectif simple et hélas ! hors d’atteinte : arrêter d’écrire à trente ans si je n’étais pas publié. J’avais alors passé la date limite et je me trouvais face à deux échecs. Tout d’abord, je ne serais jamais publié. Ensuite, j’étais incapable de m’arrêter d’écrire. 

D’autre part, le deuxième nœud de cette crise qui m’étouffait était un manque de visibilité de qui j’étais : un homosexuel amoureux, marié et pourtant obnubilé par le sexe que je vivais partout, tout le temps, sans pudeur, mais en éprouvant une forme d’interdiction d’en parler. Or dans toute la littérature que j’avais lue, cette question n’était jamais abordée. Soit les gays mouraient du sida, sorte de châtiment légitime qui vient condamner leur vie dissolue. Soit ils se mariaient et adoptaient plein d’enfants. Je n’étais ni l’un ni l’autre. 

Alors après tant d’années à tenter d’écrire des histoires qui plairaient à des éditeurs, j’ai décidé de tout balancer et de raconter celle que j’avais besoin de lire. Et son écriture a été cathartique, introspective et libératoire. Ça a été comme un second coming out : une fois le dernier mot tapé, j’ai réalisé que je n’avais plus honte de qui j’étais. C’est peut-être ce qui a donné de la puissance à ce texte, par rapport à mes précédents, et convaincu mon éditeur. »

 le livre est sélectionné pour le Prix du roman gay 2021

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #Livre gay

Repost0

Publié le 31 Janvier 2021

Programmes tv  du 31 au 12 février 2021 :

M6

Lundi 1 à 21h05

L'amour est dans le pré (télé-réalité)

M6

Mercredi 3 à 21h05

Le grand restaurant : réouverture après travaux (humour)

Pierre dirige un restaurant. Après une longue fermeture, il s'apprête, anxieux, à accueillir à nouveau des clients. Il craint en effet que sa mère ne sème la zizanie ou que sa concurrente et son mari cuisinier ne gâchent la fête. Surtout que le restaurant fait salle comble. Des couples, des amis, une femme seule, une famille et un ministre sont attablés. La soirée ne va pas être de tout repos. Pierre va devoir gérer un client homophobe, un conflit familial, un couple en instance de divorce et d'autres situations ubuesques. Sans parler des trois serveurs qu'il a embauchés.

France 5

à 20h50

Rimbaud, jeune et maudit (doc)

Le documentaire aborde des thématiques fortes, parfois provocatrices, qui résonnent et permettent d'établir des ponts entre hier et aujourd'hui. Des films qui mêlent séquences étonnantes, archives inédites, images secrètes, et des entretiens drôles et éloquents grâce à la participation de Léa Salamé qui rencontre des grandes figures de notre époque. Enrichissant, provocant, éclairant, différent et toujours stupéfiant ! Arthur Rimbaud conteste tout : l'autorité, la bourgeoisie, l'hétérosexualité...Pourtant, 130 ans après sa mort, certains voudraient panthéoniser cette icône de la jeunesse et de la révolte.

Arte

à 20h55

Girl (drame)

Lara, 15 ans, rêve de devenir danseuse étoile. Avec le soutien de son père, elle se lance à corps perdu dans cette quête d’absolu. Mais ce corps ne se plie pas si facilement à la discipline que lui impose Lara, car celle-ci est née garçon.

Ciné+club

Jeudi 4 à 18h

Je danserai si je veux (drame)

Je danserai si je veux"("Bar Bahar") raconte un choc des cultures: celle de Nour, voilée et conservatrice, et celle de Leïla et Salma, jeunes Arabes israéliennes qui font les 400 coups dans l'anonymat de Tel-Aviv.

La réalisatrice s'attaque aux tabous de la société arabe israélienne: il y a la drogue, l'alcool, l'homosexualité de Salma, refusée en bloc par sa famille chrétienne, l'indépendance de Leïla, qui préfère quitter son petit ami lorsqu'elle découvre qu'il est bien plus conservateur qu'il ne le prétend.

France 5

Vendredi 5 à 20h55

Mika à l'opéra royal de Versailles (concert)

France 2

Dimanche 7 à 21h05

Green book : sur la route du sud (drame)

En 1962, alors que règne la ségrégation, Tony Lip, un videur italo-américain du Bronx, est engagé pour conduire et protéger le Dr Don Shirley, un pianiste noir de renommée mondiale, lors d’une tournée de concerts. Durant leur périple de Manhattan jusqu’au Sud profond, ils s’appuient sur le Green Book pour dénicher les établissements accueillant les personnes de couleur, où l’on ne refusera pas de servir Shirley et où il ne sera ni humilié ni maltraité.

France 5

Lundi 8 à 20h50

La meilleure façon de marcher (drame)

Durant l’été 1960, Marc et Philippe sont moniteurs dans une colonie de vacances en Auvergne. Tout les oppose : le premier se veut viril, tandis que le second se montre beaucoup plus réservé et taciturne. Au cours d’un malheureux concours de circonstance, Marc surprend Philippe habillé en femme. Une relation ambigüe, mélange de sadisme et de vénération, s’instaure alors entre les deux hommes.

TF1 séries

à 12h50

Hollyoaks (séries)

 

La série Hollyoaks, l'amour, mode d'emploi diffusée dès le lundi  8 février à 12h50 sur TF1 Séries Films. Dès 13h20 le lendemain.

Comme le précise Wikipedia, "Hollyoaks est un soap opera britannique diffusé depuis le 23 octobre 1995, sur Channel 4. Ce feuilleton se déroule dans une banlieue imaginaire de Chester nommée Hollyoaks, dans une ancienne école polytechnique des années 1950 qui est maintenant un établissement d'études supérieures appelé "Hollyoaks Community College" (souvent confondu avec la véritable 'Université de Chester). Ses personnages, comme les spectateurs visés, ont une vingtaine d'années".

Les rediffusions 

Swimming pool le 2 sur ciné+premier

Black Swan le 3 sur ciné+frisson

Macadam Cowboy le 3 sur ciné+classic

Lola vers la mer le 4 sur Ocs city

Le nom de la rose le 4 sur Ocs city

Le secret de Brokeback Moutain le 5 sur TCM

Mauvaise éducation le 5 sur Ocs max

4 mariages et un enterrement le 11 sur tf1 séries

Les crevettes pailletées le 7 sur ciné+premier 

Tootsie le 7 sur TCM

Quand Chuck rencontre Larry le 8 sur Altice studio

Millénium les hommes qui n'aimaient pas les femmes le 10 sur ciné+frisson

Philadelphia le 10 sur Ocs city

Du côté des séries :

New York unité spéciale (saison 21) sur Tf1

Hollyoaks sur Tf1 séries

Industry (saison 1) sur Ocs city

Search party susr Ocs city

The good wife sur chérie25

Wynonna Earp (saison 1) sur Syfy

Charmed (saison 2) sur Syfy

L'aliéniste (saison 1) sur C+séries

Instinct (saison 1) sur M6

Killing Eve (saison 2) sur Tf1 séries

911 (saison 1) sur Téva

Marwel's runaways sur Syfy

American Horror story : 1984 sur c+séries

Stumptown (saison 1) sur M6

Modern Family (saison 2) sur NRJ12

Demain nous appartient sur Tf1

Ici tout commence sur TF1

Plus belle la vie sur France  3

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #programmes télé gay

Repost0

Publié le 30 Janvier 2021

Membre du jury de Eurovision France, c'est vous qui décidez, Duncan Laurence s'est fiancé il y a quelques mois à son chéri Jordan Garfield. Les deux hommes ont eu le coup de foudre l'un pour l'autre lors d'une collaboration artistique sur l'album "Small Town Boy".

Duncan Laurence (26 ans) a trouvé l'homme de sa vie. En octobre 2020, le chanteur néerlandais - vainqueur de l'Eurovision 2019 - a annoncé ses fiançailles avec Jordan Garfield en dévoilant pour la première fois son alliance sur Instagram. "Je t'aime" avait-il écrit en légende du cliché. De son côté, Jordan avait également fait part de son futur mariage avec Duncan en lui adressant une belle déclaration d'amour sur les réseaux sociaux.

"À ceux d'entre vous à qui je n'ai pas adressé la parole dernièrement, je suis l'homme le plus chanceux du monde. J'ai demandé Duncan Laurence en mariage et il a dit oui. Je n'ai jamais été aussi heureux de toute ma vie. Je vais épouser un homme beau, gentil, intelligent, sincère et talentueux. Je vais aussi épouser mon meilleur ami" avait écrit Jordan en story Instagram.

 

 

 

Auteur-compositeur de chansons, Jordan a croisé pour la première fois Duncan lors d'une collaboration artistique sur l'album Small Town Boy. En effet, Jordan a écrit quatre morceaux du dernier album de Duncan : Last Night, Sleeping on the Phone, Umbrella et Figure it out. Discrets au début de leur relation, le couple a officialisé leur histoire d'amour en mai 2020 en s'affichant de plus en plus régulièrement sur les réseaux sociaux.

Interrogé sur son idylle avec Jordan, Duncan avait expliqué à L'Eurovision : "Nous avons vraiment appris à mieux nous connaître en écrivant de la musique parce que vous partagez des histoires ensemble d'une manière complètement différente et que vous allez vraiment profondément dans ces histoires et peut-être que parfois vous avez la possibilité d'exprimer des émotions que vous n'exprimeriez pas normalement si ce n'est pas le cas."

Pour rappel, Duncan Laurence sera dans le jury de Eurovision France, c'est vous qui décidez aux côtés d'Amir (président du jury), de Marie Myriam, de Natasha St Pier, de Chimène Badi, d'André Manoukian, de Jean-Paul Gaultier, d'Elodie Gossuin, d'Agustin Galiana et de Michèle Bernier.

Source purepeople

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #mariage gay

Repost0

Publié le 29 Janvier 2021

Netflix continue de nous offrir de plus en plus de contenu queer.

Le géant du streaming a annoncé plus tôt dans la journée que la bande dessinée pour jeunes adultes de l'auteur et dessinateur Molly Knox Ostertag,  The Witch Boy, était en cours d'adaptation en un long métrage d'animation.

The Witch Boy raconte l'histoire fantastique d'un jeune garçon nommé Aster qui vit dans un monde où les attentes en matière de genre influencent la manière dont les gens utilisent la magie.

«Dans une communauté secrète et magique où les filles naissent pour être des sorcières et les garçons deviennent des métamorphes, Aster est surpris de découvrir ses pouvoirs de sorcière émergents et extraordinaires», lit-on dans la description officielle du film par Netflix. «Lorsqu'un mystérieux danger menace son monde, Aster doit entreprendre un voyage pour découvrir la vérité en lui, ses pouvoirs et tout ce qui est magique.

 

"J'ai toujours rêvé de créer un film d'animation sur l’univers de la magie, à la fois dans le contenu et la forme", a déclaré Lee dans un communiqué sur l'adaptation du projet The Witch Boy d' Ostertag  pour un long métrage musical. "Le lien entre ce rêve, mes expériences et l'histoire d'Aster et Juniper est ce qui m'attire chaque jour dans ce film. Je suis reconnaissant de le créer avec la merveilleuse équipe de Netflix. J'espère que ce film, en célébrant la communauté queer et "l'altérité", arrivera au public du monde entier comme quelque chose de vraiment spécial. "

Aucune date de sortie n'a encore été officiellement annoncée, mais nous avons hâte de voir comment la représentation queer dans les films d'animation atteindra des sommets encore plus élevés au moment où elle arrivera sur Netflix! 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #Netflix, #Bande dessinée gay

Repost0

Publié le 28 Janvier 2021

Bonding (saison 2)

 

rappelons que Bonding est une comédie noire créée par Rightor Doyle (Barry, You’re the Worst) qui se centre sur Tiff (Zoe Liven), une jeune femme qui est une étudiante new-yorkaise comme tant d’autres le jour et dominatrice la nuit. Dans la saison 1 qui ne se composait que de 7 courts épisodes (en moyenne un quart d’heure), nous suivions ainsi Tiff qui, pour poursuivre sa carrière nocturne, cherchait un assistant. C’est alors qu’elle est tombée sur Pete (Brendan Scannell), son ancien meilleur ami de lycée qui était désormais un serveur anxieux qui venait de faire son coming out.

En saison 2, après avoir été bannis de tous les donjons de New York et étant complètement fauchés, Tiff et Pete se voient offrir l’opportunité de faire leur retour et de reconstruire leur réputation au sein de la communauté BDSM. Si Tiff est décidée à faire ce qui est nécessaire pour regagner sa place, Pete a des doutes, son rêve étant de devenir comédien.

So my grandma’s a lesbian

Les Coming Out : Lorsque la grand-mère d'Eva décide d'épouser Celia, sa meilleure amie, Eva s'inquiète de la réaction probable de son fiancé et de sa famille, très conservateurs

Dix pour cent (saison 4)

Quatre mois ont passé et Andréa a enfilé le costume de Directrice Générale. Le pouvoir lui plait, mais l'absorbe totalement car ASK est à nouveau en situation périlleuse avec le départ potentiel de tous les talents de Mathias. Mathias et Noemie réservent une surprise sur leur destin après ASK et tous les agents sont en embuscade. Du coté des jeunes, Camille, désormais agent de Sofia, devra faire la part entre travail et amitié. Et les certitudes d’Hervé vont éclater quand il se verra proposé de passer devant la caméra.

 

Riverdale (saison 5)

Wish you

« WISH YOU » est un drama du genre BL (Boys love), racontant l’histoire de IN SOO (KANG IN SOO) un chanteur-auteur-compositeur qui souhaite pouvoir faire ses débuts et faire écouter sa musique et SANG I (LEE SANG)  un claviériste ayant un petit job dans une maison de production. L’histoire va rapprocher les deux protagonistes pour que professionnellement ils s’entraident afin de sortir un album. Mais les choses resteront-elles uniquement professionnel ?

Dawson (l’integral)

A Capeside, Dawson découvre les aléas de l'adolescence et voit ses relations avec Joey et Pacey, ses amis de toujours, mises à rude épreuve.

Après toi, le chaos (saison 1)

Raquel, jeune enseignante en littérature, revient dans la ville natale de son mari et découvre toutes les choses qu'il lui cachait

Split

Kevin a déjà révélé 23 personnalités, avec des attributs physiques différents pour chacune, à sa psychiatre dévouée, la docteure Fletcher, mais l’une d’elles reste enfouie au plus profond de lui. Elle va bientôt se manifester et prendre le pas sur toutes les autres. Poussé à kidnapper trois adolescentes, dont la jeune Casey, aussi déterminée que perspicace, Kevin devient dans son âme et sa chair, le foyer d’une guerre que se livrent ses multiples personnalités, alors que les divisions qui régnaient jusqu’alors dans son subconscient volent en éclats.

 

Mulholland drive

 

 

 

A Hollywood, durant la nuit, Rita, une jeune femme, devient amnésique suite à un accident de voiture sur la route de Mulholland Drive. Elle fait la rencontre de Betty Elms, une actrice en devenir qui vient juste de débarquer à Los Angeles. Aidée par celle-ci, Rita tente de retrouver la mémoire ainsi que son identité.

Les nouvelles aventures de Sabrina (saison 4)

 

 

 

Les nouvelles aventures de Sabrina imagine l’origine des aventures de Sabrina l’apprentie sorcière comme une sombre histoire axée sur le passage à l’âge adulte à travers l’horreur, les sciences occultes et bien sûr la sorcellerie. Sabrina lutte pour concilier sa double nature – mi-sorcière, mi-mortelle – tout en s’opposant aux forces du mal qui la menacent elle, sa famille et le monde des mortels.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #VOD gay, #Netflix

Repost0

Publié le 28 Janvier 2021

The Walking Dead a clairement indiqué que même les zombies ne peuvent supporter la haine et l'homophobie. Jelani Alladin et Nico Tortorella jouent un couple gay dans le spin-off The Walking Dead: World Beyond , et lorsque certains fans intolérants se sont fâchés avec les personnages et le scénario, la série a tweeté une réponse rapide et finale pour tous les fanatiques qui trouvent leur sens moral offensé.

«Si les personnages LGBTQ + à la télévision (ou ailleurs) vous mettent mal à l'aise ou en colère, veuillez ne plus nous suivre.Il n'y a pas de place dans notre fanzone pour la discrimination haineuse ou l'ignorance volontaire.»

 

Alladin joue Will dans la série, un ancien garde de sécurité et son petit ami de Félix, interprété par Nico Totorella. Les récentes remarques d'Alladin sur le podcast Talk Dead to Me décrivant la beauté de la relation des personnages ont manifestement été un événement déclencheur pour certains des fans apparemment homophobes de l'émission.

"Il n'y avait aucune sorte de besoin d'expliquer quoi que ce soit de plus et j'adore que The Walking Dead met en avant cela, que les relations LGBTQ ne sont en rien différentes de tout autre type de relation", a expliqué Alladin sur le podcast. «Ils ont les mêmes luttes, ils ont les mêmes complexités, ils se fâchent les uns contre les autres, ils s'aiment tout aussi fort.»

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #homophobie

Repost0

Publié le 28 Janvier 2021

Six petits épisodes pour dire adieu à DE celles qui osent.

Jane, Kat et Sutton se réuniront une dernière fois avant de dire adieu. La chaîne américaine Freeform a renouvelé son drama autour de la mode, The Bold Type,  pour une cinquième et dernière saison. Un ultime chapitre en forme d'épilogue, puisqu'il sera très court et ne comprendra que six épisodes. Les filles ont annoncé la nouvelle dans la vidéo ci-dessous :

Cette dernière saison verra les trois amies "sur le point de définir qui elles sont vraiment et comment laisser au mieux leur marque sur le monde. Leur avenir est brillant, et leur amour et leur soutien mutuels ne changeront jamais", tease le synopsis officiel. 

La présidente de Freeform, Tara Duncan, commente dans un communiqué : "The Bold Type est une série essentielle pour Freeform. C’est rafraîchissant, compréhensible et amusant de voir Kat, Jane et Sutton s’appuyer sur leur amitié pour naviguer dans les complexités de la vie moderne. C’est l’une de mes séries préférées, et je suis fière que nous puissions lui offrir les adieux qu'elle mérite."

Cette saison 5 de The Bold Type sera diffusée dans le courant de l'année 2021, sur Freeform, et en France sur Amazon Prime Vidéo.

Source Première 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #lesbien

Repost0

Publié le 28 Janvier 2021

Aux États-Unis comme en Europe, ce début d'année 2021 aura réservé un certain nombre de réjouissances du côté du petit écran. Parce que l'offre est toujours aussi pléthorique en matière de séries, TÊTU fait le tri pour vous aider à y voir plus clair.

Avec un couvre-feu déjà bien contraignant et l'éventualité d'un troisième confinement qui nous pend au nez, les séries s'imposent comme la principale échappatoire à un quotidien plutôt maussade. Et ce mois de janvier aura comblé de nombreux sériephiles avec un épisode one-shot purement stellaire, une fiction britannique bouleversante, ou encore le retour en grande forme d'un teen show français qui fait beaucoup pour la représentation LGBTQ+. Tour d'horizon de ce qu'il fallait voir (ou éviter) en ce début 2021.

Euphoria, le génie qui ne déçoit pas

L'inratable de ce mois de janvier, c'était de toute évidence l'épisode spécial de Euphoria. Censé faire le pont entre la première saison et la suivante – dont le tournage est décalé à cause du Covid-19 –, ce chapitre se focalise sur Jules et effeuille le personnage pour nous le faire miroiter dans toute sa complexité. La méfiance que l'on pouvait ressentir envers l'adolescente se mue en totale fascination dès lors que l'on plonge dans ses doutes, ses peurs, ses angoisses. En plus de livrer une performance subtile, Hunter Schafer peut se targuer d'avoir contribué à l'excellence de cet épisode en co-signant son scénario. Rarement la transidentité et le rapport à la féminité auront été traités avec autant de nuance à la télévision.

It's a Sin, la queerness à l'épreuve de l'histoire

Mais en termes d'écriture fine et remarquable, nos voisins d'outre-Manche n'ont pas été en reste. En effet, la saison intégrale de It's a Sin, dernier bijou de Russell T Davies, est déjà sortie au Royaume-Uni bien qu'elle sera diffusée sur Canal+ dès mars prochain. De longues années après sa fiction iconique, le créateur de Queer as Folk revisite les premières années de l'épidémie du sida dans les années 80. Un récit bref mais efficace, qui ne manquera de vous arracher le cœur à de nombreuses reprises. On précisera également que la série mise sur un casting de comédien·ne·s LGBTQ+ pour des incarner des personnages qui le sont tout autant : un parti pris assumé par son showrunner qui apporte une authenticité rare.

Skam France et Askip, les bonnes élèves françaises

Revenue il y a peu, Skam France continue d'être plus qu'un excellent remake et le prouve avec un début de saison 7 prometteur. D'une part, la série – désormais pilotée par Shirley Monsarrat qui succède à David Hourrègue – s'empare d'une thématique quasiment jamais traitée en France comme à l'international : le déni de grossesse. Mais elle n'en perd pas son ADN résolument queer, avec la présence toujours appréciable du couple Lola/Maya mais aussi davantage de temps à l'écran pour Sohan Pague, le jeune comédien trans qui incarne le personnage de Max. Visant une cible un tantinet plus jeune, la fiction Askip, le collège se la raconte poursuit aussi son inclusivité avec un nouveau venu, Dorian, qui refuse d'être perçu comme gay malgré son attitude jugée efféminée. Un angle intéressant et trop peu traité à la télé.

Bridgerton, la (légère) déception

Oui, la série de costumes de Netflix est sortie le 25 décembre dernier, mais il faut avouer que beaucoup l'ont dévorée en janvier. Et à notre grand dam, Bridgerton ne nous aura pas subjugué·e·s. La première production de Shonda Rhimes pour le géant du streaming s'est adonnée à une certaine forme de queer-baiting. En effet, dans sa bande-annonce, la série laissait croire à un rapprochement significatif et charnel entre deux hommes. Une scène incluse dans la série, pas de doute, mais qui concerne malheureusement un personnage tertiaire, lequel doit apparaître seulement 5 minutes à l'écran au fil de la saison. Pour contrebalancer cette déception, Bridgerton a le mérite d'avoir casté un acteur ouvertement gay (Jonathan Bailey) dans un rôle principal hétéro. Niveau visibilité LGBTQ+, c'est tout de même plutôt admirable.

Fate: The Winx Saga, le queer-baiting dont on ne veut plus

Vendredi dernier, Netflix inaugurait son adaptation live action tant redouté du dessin animé Winx Club. Son lot de différences avec l'œuvre originelle aura déçu de nombreux fans. Mais nous, ce que l'on retient, c'est le fâcheux queer-baiting perpétué par la série. Cette dernière incorpore le personnage inédit de Dane, un jeune élève qui semble avoir le béguin aussi bien pour Riven, le bad boy de l'établissement, que Beatrix, une fée aux intentions nébuleuses. Si l'idée d'un trouple est intéressante (et susceptible d'être développée dans une possible saison 2), Fate: The Winx Saga donne ici des miettes de représentation queer, sans réel développement narratif ou rapprochement physique de personnages. Dommage.

Et puis toutes les autres…

D'autres séries plutôt queers ont fait leur come-back en ce début d'année. À l'instar de Riverdale, qui propose une intrigue secondaire pas inintéressante pour son couple lesbien phare Cheryl/Toni. Ou encore Dickinson, qui continue de creuser la psychologie de son héroïne, toujours profondément éprise de sa bien-aimée Sue. On a aussi envie d'encourager WandaVision, la première série Marvel de Disney+. Celle-ci vient d'introduire Wiccan, l'un des rares super-héros gays de l'univers Marvel (et le premier à s'être marié avec un autre super-héros dans les comics). Le hic ? Wiccan n'est encore que William, un nourrisson en couche-culotte. Difficile donc de dire si ça compte vraiment comme de la représentation

Source Têtu 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay

Repost0

Publié le 27 Janvier 2021

La mini-série britannique "It’s a Sin" débarquera bientôt sur HBO Max. La plateforme de streaming vient d’en dévoiler une bande-annonce du show qui nous plonge dans le Londres du début des années 1980, lorsque les habitants de la capitale ont pris connaissance du SIDA.

 

It’s a Sin, la nouvelle création de Russell T Davies

HBO Max mettra bientôt en ligne la nouvelle série britannique It’s a Sin, qui nous plongera dans le quotidien de jeunes homosexuels à l’époque de la découverte du SIDA. L’histoire se déroule à Londres, où Ritchie, Rosco et Colin débarquent en 1981. Les trois amis découvrent alors la vie nocturne de la capitale anglaise. Mais peu de temps après, ils apprennent l’existence d’un nouveau virus qui pourrait mettre leur vie en danger…

C’est à Russell T. Davies que l’on doit It’s a Sin. Il est surtout connu pour avoir créé Queer as Folk, qui s’intéressait à la vie de trois adolescents homosexuels incarnés par Aidan Gillen, Craig Kelly et Charlie Hunnam. La série avait ensuite été adaptée en version américano-canadienne. Devant la caméra, It’s a Sin est portée par Olly Alexander, Lydia West, Omari Douglas, Callum Scott Howells et Nathaniel Curtis. On pourra aussi y voir dans des rôles réguliers Neil Patrick Harris et Keeley Hawes, alias Julia Montague dans Bodyguard.

Une bande-annonce saisissante

La bande-annonce d’It’s a Sin promet une série au ton réaliste saisissant. Elle débute avec l’arrivée des principaux protagonistes à Londres. Les jeunes adultes semblent d’abord apprécier leur nouvelle vie, remplie de fêtes nocturnes. Avant que les premières rumeurs sur un virus dévastateur ne leur parviennent. Alors qu’ils ne prennent pas la chose au sérieux dans un premier temps, ils sont vite forcés de se rendre à l’évidence sur l’épidémie.

Le trailer nous promet une plongée réaliste dans la vie de jeunes homosexuels à l’époque. Il montre également que la série traite aussi de la gestion du SIDA par le gouvernement britannique, qui cache l’information au public.

It’s a Sin dans moins d’un mois sur HBO Max

It’s a Sin a déjà été dévoilé en Grande-Bretagne sur Channel 4 et le service à la demande de la chaîne. Et les critiques se sont montrées dans l’ensemble séduites par la série. Celle-ci va donc être exportée.

HBO Max mettra en ligne l’intégralité d’It’s a Sin dans un peu plus de trois semaines. Les cinq épisodes d’environ une heure qui composent la mini-série seront tous dévoilés le 18 février prochain sur la plateforme américaine. Celle-ci n’est pas encore disponible en France. On devrait néanmoins pouvoir découvrir le show prochainement sur Canal+

Source cineseries

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #HBO, #Canal+

Repost0

Publié le 26 Janvier 2021

L'acteur Haaz Sleiman , connu pour ses rôles dans la série télévisée  Jack Ryan et  Little America , a révélé quelques détails sur son nouveau film Marvel très attendu, The Eternals .

Dans The Eternals , Sleiman joue le mari du super-héros Phastos (Brian Tyree Henry). Le couple marque la première apparition explicitement LGBTQ dans l'univers cinématographique Marvel.

Tout en faisant la promotion de son dernier film, la comédie romantique Breaking Fast, Sleiman a parlé du film de super-héros et a rassuré le public queer sur le fait que Marvel a fait de grands efforts pour assurer un traitement respectueux. 

 

«C'est mon premier film Marvel, donc bien sûr je suis excité, a déclaré Sleiman au site NewNowNext. «Mon instinct est que vous serez si fier. Ce que Marvel a pu accomplir, je suis tellement fier d'eux parce qu'ils l'ont abordé de manière très réfléchie, et Phastos est l'un des plus grands super-héros du film. Je suis son mari, un architecte; nous avons un enfant. Même si j’aurai aimé être le super-héros, car quand verrons-nous un acteur arabe musulman ouvertement gay jouer un super-héros? J'ai hâte de voir ça un jour.

Marvel a subi des critiques au cours des dernières années pour son manque de représentation LGBTQ dans ses films. Une tentative d'inclusion dans  Avengers avait fait flop lorsque le personnage gay tant vanté était en fait un tout petit rôle, joué par l'un des réalisateurs. En plus d'introduire des personnages queer essentiels au MCU,  The Eternals mettra également en vedette plusieurs acteurs ouvertement LGBTQ, dont Sleiman, Henry, et Richard Madden.

 

The Eternals devrait sortir plus tard cette année, bien qu'une date d'ouverture ferme n'ait pas encore été annoncée en raison de la pandémie COVID-19 en cours .

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #cinéma gay

Repost0