Le canard qui voulait pas qu’on le traite de dinde

Publié le 27 Mars 2008

 


Le canard qui voulait pas qu’on le traite de dinde
    Du 10 février au 6 avril 2008, Paris

Dans la basse-cour, il y a des coqs, des poules, des canes, des canetons... et puis il y a Ernest.
Comparé aux ados de son âge, Ernest n’est visiblement pas un Canardus Vulgarus Heterosexualitus, comme le voudraient l’usage et le dictionnaire.
Il n’est pas pour autant en train de se transformer en cygne, comme dans le conte d’Andersen.
Les volailles ont bien un mot pour désigner ceux qui lui ressemblent, ces oiseaux mâles qui ont une fâcheuse tendance à se comporter comme des femelles : les dindes !

Œil de La Lucarne:

Libre adaptation du Vilain petit canard, ce spectacle de marionnettes, poétique et drôle, raconte la prise de conscience, par un jeune canard, que sa "différence" n’est pas une tare, mais un état comme un autre.

Utilisant les marionnettes comme métaphore de notre monde enclin à la discrimination, Philippe Robin-Volclair et sa troupe vous proposent ce spectacle tout public, dont l’effet magique permet de faire passer le message d’acceptation (de soi et des autres) dès le plus jeune âge...
Didactique, oui, mais tout en restant drôle et distrayant.

Théo Théâtre, 20 rue Théodore Deck (au niveau du 206, rue de la Croix Nivert),
Paris 15

Métro Convention/Boucicaut

Du dimanche 10 février au dimanche 6 avril 2008,
le samedi à 17h et le dimanche à 19h,
relâche le samedi 16 février.

Plein tarif : 20 euros, 14 euros en tarif réduit et 10 euros pour les enfants/collégiens/lycéens/RMIstes.


Voir en ligne : Le site de la compagnie

Rédigé par Michael

Publié dans #théatre et culture

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article