Films sur l'homosexualité au festival de Cannes 2009 partII

Publié le 9 Mai 2009

De Lou Ye : « Spring Fever »ou Nuit d’ivresse printanière

C’est la troisième fois que Lou Ye concourt en compétition officielle à Cannes, aprè (« Purple Butterfly ») en 2003 et « Summer Palace », en français « Une jeunesse chinoise »)en 2006. Le scénario de ce dernier film relate la relation homosexuelle secrète d’un homme marié. Nankin, de nos jours. Luo Haitao a été engagé par la femme de Wang Ping pour espionner la relation passionnée que celui-ci entretient avec un homme. Mais la situation lui échappe : Luo Haitao et Li Jing, sa petite amie, sont aspirés dans cette relation, submergés par le tourbillon des nuits d'ivresse printanière. Ils sont tous bientôt possédés par une exaltante folie des sens, un mal dangereux qui soumet les coeurs et égare les esprits...
Une superbe description de la jalousie et de l'obsession, suffocante, incroyablement érotique. Le désir et l'amour sans limite, par le réalisateur internationalement reconnu de Suzhou River, Purple Butterfly et Une jeunesse chinoise.

Lou Ye avait été interdit de tournage pendant cinq ans par la censure chinoise pour avoir présenté « Summer Palace » au festival de Cannes sans l'autorisation des autorités chinoises. Co-production Rosem-Dream Factory, le film aurait été tourné dans le plus grand secret à Nanjing, et monté en France. Lou Ye confirme vouloir surfer sur son image de réalisateur sulfureux et banni.

A noter aussi la présence du malais Chris Chong Chan-Fui avec Karaoke qui traite de l'homosexualité en tentant de briser les barrières Chine-Malaisie et de l'artiste singapourien Ho Tzu-Nyen avec son quatrième film Here

 
"Le roi de l'évasion" une romance passionnée signée Alain Guiraudie entre un paysan gay et une lolita incarnée par Hafsia Herzi. Armand Lacourtade, 43 ans, vendeur de matériel agricole, ne supporte plus sa vie d'homosexuel célibataire. Quand il rencontre Curly, une adolescente qui n'a pas froid aux yeux, il vire de bord. Pourchassés par tous, ils bravent tous les dangers pour vivre cet amour interdit. Ils finissent par créer un drôle de couple. Mais est-ce vraiment de ça dont Armand avait rêvé ?



"Mourir comme un homme" Réalisé par Joao Pedro Rodrigues

Tonia, travesti, vit à Lisbonne où elle donne des spectacles de dragqueen qui n'ont plus le même succès qu'autrefois. Rosario, son petit ami hétérosexuel, aimerait qu'elle devienne une vraie femme en acceptant une opération chirurgicale. Ayant décidé de quitter la ville, Tonia et Rosario se retrouvent dans une forêt enchantée, où ils rencontrent Maria, une femme mystérieuse




les autres films déjà cité par ici http://mika03-nouvellesgays.over-blog.com/article-30706569.html

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article