Sortie ciné gay "tu n'aimeras point"

Publié le 1 Septembre 2009

Tu n'aimeras point, l'amour impossible entre deux juifs orthodoxes

Un premier film israélien remarquablement mis en scène par Haim Tabakman, "Tu n'aimeras point", qui aborde le sujet tabou de l'homosexualité dans la communauté juive orthodoxe, sort ce mercredi en salles après avoir été sélectionné au 62e Festival de Cannes, en mai.
 

"Les juifs orthodoxes ne disent même pas que l'homosexualité est mauvaise, ils considèrent qu'elle n'existe pas", soulignait Haim Tabakman à Cannes, dans un entretien à l'AFP.


A 34 ans, il signe là un long métrage à la photographie soignée et à la mise en scène épurée, adapté d'une "tragédie", écrite par le scénariste Merav Doster, sept ans plus tôt.


"J'ai utilisé de longs plans séquences pour les scènes d'amour. Quand vous voyez à l'écran deux hommes orthodoxes avec leur barbe se toucher, il y a d'abord un sentiment étrange mais en prolongeant cette scène, vous pouvez sentir toute l'humanité et la beauté qui s'en dégage", indique le réalisateur, déjà auteur de deux court-métrages.

Mais la menace n'est jamais loin. D'une fenêtre, une voisine observe. Des tracts anonymes dénonçant "une infamie" circulent dans le quartier. 


Les juifs orthodoxes, qui n'ont en principe pas le droit de regarder des films, verront-ils "Tu n'aimeras point"? "J'espère", dit Tabakman, pour ceux qui vivent une double vie.

article complet sur e-llico

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article