Ciné gay "Despues de la revolucion"

Publié le 29 Avril 2010

DESPUES DE LA REVOLUCION


 

Cinéaste à part, dont le travail expérimental déroute toujours autant qu'il séduit, Vincent Dieutre signe ici une sorte de vidéo témoignage sur l'émotion sexuelle qu'il a ressentie avec un porteño à Buenos Aires...

Vincent Dieutre a une place à part dans le travail de l'image en France. Auteur de nombreux écrits consacrés au rapport entre art et cinéma, il explore dans ses films une forme d'autofiction entre essai, documentaire, journal intime et reconstitution. Et cette anthologie de son travail, accompagnée d'un inédit, en est le parfait miroir. Entre vidéo d’art contemporain, cinéma expérimental et réalisme cru, Vincent Dieutre se raconte (souvent ses histoires d'amour, ses émotions sensorielles) à la première personne, en voix-off (on l'aperçoit plus qu'on ne le voit) avec une forme qui pourra troubler (super-huit ou DV plans sombres, «bougés» ou purement subjectifs).

Ici, il revient sur l'émotion sensorielle, intellectuelle et sexuelle qu'il a éprouvé en débarquant à Buenos Aires. Avec un côté éclaté qui peut surprendre, désarçonnée, voir braqué un spectateur habitué à une narration linéaire. Mais passé la surprise, difficile de ne pas être troubler, emporter, ému parfois heurter par ce travail. Il ressort de cet ensemble une épure peu commune, presque christique, dans la cinématographie dite gay. Ce voyage vaut le détour.

 

Un film de Vincent Dieutre. Genre: documentaire. Durée: 55 minutes.

 

source tétu

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article