Les bleus : premiers pas dans la police saison 4

Publié le 10 Mai 2010

Après la diffusion des 8 épisodes de la saison 3, M6 diffusera à la suite la nouvelle saison.

Avec M6, il devient difficile de cerner le terme "saison". La série française Les Bleus dont la saison 3 est actuellement en cours de diffusion sur M6 continuera sa diffusion au delà des 8 épisodes initiaux avec les épisodes inédits de la saison 4. M6 diffuse ainsi 2 saisons à la suite d'une série française, difficile de s'y retrouver avec une pareille diffusion. Cette nouvelle saison est elle-aussi composée de 8 épisodes et sera ainsi diffusée à partir du samedi 29 mai 2010 dès 20h40, avec la diffusion de deux épisodes par soirée.

La saison 4 des « Bleus » voit l’arrivée d’un nouveau personnage Elina Volkova qui intègre la DPJ. Ce personnage est interprété par Lizzie Brocheré. Dans cette saison 4, les téléspectateurs retrouveront 4 des 5 « Bleus » de l’équipe d’origine : Elodie Yung, Nicolas Gob, Raphaël Lenglet, Mhamed Arezki. Seule Gabrièle Valensi a quitté la série après la saison 2.

Synopsis officiel de la saison 4 :

Laura, Lyès, Kévin, Alex, Christophe, Amy, Elina… Ils auraient pu devenir avocat ou professeur de karaté, mère au foyer ou humanitaire, enseignant ou inspecteur des impôts, braqueurs de bagnoles ou serveur de kébabs… Mais ils sont devenus flics… Pour les former, ils sont toujours encadrés par la commissaire Nicole Mercier et les capitaines Duval et Franchard. Des flics « old schools » aux méthodes éprouvées pour qui trimballer un Bleu est avant tout une corvée !

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

molieres christophe 11/05/2010 17:44


je regarde les bleus avec plaisir et suis surtout inttéressé en tant que gay par les histoires de Kévin dans lesquelles on retrouve bien la difficulté de construire quelque chose de stable d'une
part et celle de révéler et faire accepter ce que l'on est dans des milieux fermés plutot machos...dire ou ne pas dire? accepter d'être pris et jeter comme il l'est par son beau capitaine ou se
rebeller parce qu'il veut autre chose? le milieu gay n'est pas simple non seulement du fait du regard extérieur mais aussi par les propres barrières que nous nous imposons nous mêmes- jeune, vieux,
bears, leather, folle,rebeux, fétichistes, tatoués, musclés, bronzé et j'en passe...à l'heure où l'intégration et l'acceptation des gay semble être sur toutes les lèvres, ne faudrait il pas
commencer par faire le ménage devant notre propre porte? personnellement, j'ai choisi de dire à mes collègues que j'étais homosexuel et bien m'en a pris car j'ai été accusé d'abus sexuel sur mineur
dans mon cadre professionnel; je suis orthophoniste libéral. leur soutien m'a été précieux et leur réaction aussi. ceux et celles qui me connaissent savent que je suis incapable de tels actes. je
ne sais pas comment ils auraient réagi s'ils n'avaient pas su pour moi.j'ai obtenu un non lieu après presque trois longues années de cauchemard. bien sûr je ne le claironne pas à mes patients mais
je ne me défile pas non plus si ils abordent la question, ce qui arrive parfois...
je trouve que des séries come clara sheller ou les bleus sont utiles pour donner une image assez juste aux non initiés.