Sortie ciné gay "I love you Phillip Morris"

Publié le 10 Février 2010

Cinéma : I love you Phillip Morris avec Jim Carrey et Ewan McGregor (+ vidéo)

"I love you Phillip Morris" qui sort en salles après avoir été sélectionné l'an dernier au Festival de Sundance et à la Quinzaine des réalisateurs, est une comédie gay où Jim Carrey incarne un irrésistible arnaqueur homosexuel qui tombe amoureux d'un co-détenu.
Ce long métrage, le premier des réalisateurs John Requa et Glenn Ficarra, raconte l'histoire de Steven Russell, policier vivant le vrai rêve américain : marié jeune, femme et petite fille adorables, foi en Dieu inébranlable...

En fait, il a déjà des aventures avec des hommes. Après un accident de voiture, il décide de ne plus mentir pour vivre pleinement sa sexualité.

Après avoir quitté la police, Steven deviendra un arnaqueur hors pair qui fera des allers-retours en prison, où il tombera amoureux de Phillip Morris, un jeune homme fragile, à qui le comédien écossais Ewan McGregor apporte une sensibilité à l'écart de toute caricature.

D'arnaques en impostures, de cavales en séjours en prison, cette comédie pétillante dans la même veine qu'un "Attrape-moi si tu peux", montre surtout un personnage en quête d'amour absolu, un sentiment universel.

Jim Carrey incarne avec délectation Steve Russell, poussant davantage le personnage vers le registre de la comédie pour s'attacher le public et s'attardant peu sur ses victimes.

Mais il est aussi crédible dans les scènes plus intimes avec McGregor, lorsque les barreaux sont l'unique décor et les tenues réglementaires moins voyantes.

Carrey avait expliqué au public de la manifestation parallèle au Festival de Cannes, en mai, avoir "lu peu de scénarios tout au long de (sa) carrière qui lui aient donné absolument envie de faire un film".

En fait, il n'y a eu que trois, avait-il dit : "The Truman show" de Peter Weir, "Eternal sunshine of the spotless mind" de Michel Gondry et "I love you Phillip Morris".

"C'est une histoire très compliquée mais les réalisateurs l'ont racontée avec grâce, intelligence et humour", estimait Jim Carrey.

"Ils ont réussi à transformer une petite histoire potentiellement risquée en romance", a ajouté l'acteur, venu parallèlement défendre à Cannes "Le drôle de Noël de Scrooge" dans lequel il incarnait le rôle principal dans cette production signée Disney et qui a fait un carton cet hiver aux Etats-Unis.

Après avoir fait carrière dans les festivals, "I love you Phillip Morris", lui, n'est toujours pas sorti outre-Atlantique.

Rédigé par Michael

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article