Sortie ciné gay "nuit d'ivresse printanière"

Publié le 15 Avril 2010

Cinéma : Nuits d'ivresse printanière, une romance homosexuelle censurée en Chine (+ vidéo)

Tournée dans la clandestinité par Lou Ye, cinéaste frappé par la censure en Chine, "Nuits d'ivresse printanière" une mélancolique romance homosexuelle, sort en salles après avoir vu son scénario primé au dernier Festival de Cannes.
Interdit de tournage dans son pays jusqu'en 2011 pour avoir présenté en compétition à Cannes 2006, sans l'aval des autorités, "Palais d'été" qui évoquait la répression du Printemps de Pékin en 1989, Lou Ye, 44 ans, a de nouveau bravé la censure avec "Nuits d'ivresse printanière".

Tourné sans autorisation en deux mois, avec une petite caméra numérique à Nankin (Est), ce long métrage évoque une sulfureuse passion qui déclenche une succession de drames et aborde un autre tabou en Chine : l'homosexualité.

Deux hommes cheminent dans un sous-bois jusqu'au lieu qui abrite leurs rendez-vous secrets et s'étreignent avec passion dans la pénombre.

Suivi à son insu par un détective engagé par son épouse, le doux Wang Ping (Wei Wu) est très épris de l'impulsif Jiang Cheng (Hao Qin): il sombre dans le désespoir quand ce dernier, harcelé par cette femme jalouse, le quitte.

C'est alors que le détective, Luo Haitao (Sicheng Chen) s'éprend à son tour du bel éphèbe et délaisse sa petite amie.

Ce tourbillon des désirs où se croisent des femmes dévorées par l'amertume et des hommes rattrapés par une féminité étouffée, tourne bientôt au drame.

Risquant à nouveau les foudres de la censure avec des scènes de sexe assez crues, Lou Ye capte au plus près l'ambiguïté sexuelle d'individus sans repères.

L'extrême mélancolie du film, amplifiée par le jeu languide -voire languissant- des acteurs et la photographie aux teintes étouffées, est exprimée par des extraits d'un texte publié dans les années 20 par le romancier Yu Dafu.

"Nuits d'ivresse printanière" a été récompensé par le jury du 62e Festival de Cannes en mai dernier à la surprise de nombre d'observateurs.
source e-llico

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article