Sortie ciné gay "quelques jours de répit"

Publié le 28 Avril 2011

QUELQUES JOURS DE RÉPIT

Amor Hakkar (Moshen) et Samir Guesmi (Hassan).

 C'est sûrement le film le plus modeste de la semaine. C'est aussi l'un des plus attachants.  On y suit le parcours de trois personnages qui verront leur destin bouleversé.
 
Hassan et Moshen sont des clandestins qui errent sur les routes de France. On devine très vite que ces deux hommes s'aiment et ont fuit l'Iran pour échapper à une mort certaine. «Les pédés comme toi et moi, en Iran, ils sont pendus», explique Moshen à Hassan, au début du film. Après de longues pérégrinations, les deux hommes se retrouvent à Saint-Claude, dans le Jura. Ils vont y croiser une femme, Yolande, veuve esseulée, qui va les recueillir.

Tourné modestement, avec une histoire pas ramenarde, ce film très pur est aussi un regard sans acrimonie sur la détresse de ces hommes qui ont espéré trouver en France une terre d'accueil, où leurs droits seront respectés... Malgré des faiblesses de rythme, difficile de ne pas être touché par cette histoire qui ne joue jamais la carte du pathos.  
Un film de et avec Amor Hakkar.
Avec: Marina Vlady et Samir Guesmi.
Genre: drame.
Durée: 1h20.

 

 

 

source tétu

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article