Publié le 1 Octobre 2018

Le Dr Schmitt va-t-il sortir avec le nouveau chirurgien gay, le Dr Kim?

La nouvelle saison de Grey's Anatomy a débuté jeudi dernier (27 septembre) avec un double épisode.

Toujours aussi fort après 15 saisons, le drame médical créé par Shonda Rhimes a toujours été à la pointe de la représentation LGBTI.

La nouvelle série vient en effet de présenter le Dr Nico Kim, le premier chirurgien ouvertement homosexuel de l’hôpital de Seattle.

Cependant, les fans ont peut-être remarqué que la série faisait également allusion au réveil bisexuel d'un autre médecin de sexe masculin. 

Attention: les spoilers de Grey's Anatomy 

L'un des stagiaires, le maladroit Dr Levi Schmitt, également connu sous le nom de «Glasses», réagit au Dr Kim d'une manière qui ne laisse aucune place au doute.

Interprété par Jake Borelli, Schmitt a le souffle coupé en voyant le Dr Kim pour la première fois.

Puis, alors qu’il effectuait une opération chirurgicale sur un patient dans une chambre hyperbare, Schmitt voit Kim le regarder par la fenêtre. Schmitt commence soudainement à avoir du mal à respirer à nouveau.

«Vous êtes dans une chambre hyperbare, c'est littéralement le but», dit un autre médecin.

Schmitt a déjà couché avec Jo Wilson et a exprimé son intérêt pour d'autres personnages féminins. Cela signifie qu'il pourrait être bisexuel...

Si cela est confirmé, le Dr Schmitt sera le deuxième médecin ouvertement bisexuel du Gray-Sloan Memorial, après le Dr Callie Torres, interprété par Sara Ramirez.

 

À la fin du deuxième épisode de la première, les internes se rendent dans leur pub préféré près de l’hôpital. Après une journée difficile dans la RO, le Dr Kim offre une bière au Dr Schmitt, lui disant qu'il peut payer pour le deuxième tour.

Lorsque leurs mains se touchent brièvement, les deux médecins ne se quittent pas des yeux. 

Alors romance ou pas en vu. Nous devons juste attendre et espérer qu'aucun des deux ne mourra entre-temps dans une catastrophe tragique et improbable .

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay

Repost0

Publié le 1 Octobre 2018

Retour sur Cyril Collard et son film emblématique des années SIDA

A l'occasion de la diffusion des "Nuits fauves" ce soir sur Ciné+ Club, retour sur le parcours de son réalisateur Cyril Collard, mort peu de temps après la sortie de ce film autobiographique et emblématique années SIDA.

De quoi ça parle ? Jean a 30 ans. A vouloir vivre trop intensément, il s’est brûlé les ailes. Il est séropositif. La menace qui pèse sur lui et sa rencontre avec Laura, 17 ans, vont bouleverser son existence : il va s’ouvrir au monde, apprendre à aimer les autres, apprendre à aimer la vie…

Les Nuits fauves est adapté du récit autobiographique de Cyril Collard. Sorti en 1992, ce long métrage fiévreux traitant d'un sujet d'actualité difficile (le SIDA) avait créé la polémique tout en ayant très bien marché en salles (plus de 2.8 millions d'entrées sur le sol français). Son metteur en scène, scénariste et acteur principal décéda du SIDA peu de temps après la sortie du film, en 1993. 

Né dans le 16ème arrondissement de Paris d'un père ingénieur et d'une mère ex-mannequin, Cyril Collard s'inscrit en math sup au lycée Hoche de Versailles après l'obtention de son baccalauréat puis entre à la prestigieuse Centrale-Supélec. Mais le jeune homme nourrit parallèlement des envies d'écriture et de cinéma. C'est dans cette optique qu'il choisit, en 1979, de laisser tomber son cursus universitaire pour se consacrer à ses passions. Après s'être fait la main en assistant Maurice Pialat sur A nos amours(1983) et Police (1985), il passe derrière la caméra et réalise avec le chorégraphe Angelin Preljocaj Les Raboteurs, un court métrage inspiré du célèbre tableau de Gustave Caillebotte. Une première expérience concluante le poussant à poursuivre dans cette voie, en créant et mettant en scène un épisode de la série policière Le Lyonnais diffusée sur France 2.

Fin 1992, Cyril Collard accède à la notoriété lorsque sort en salles Les Nuits fauves, qui est l'adaptation de son roman autobiographique du même nom. Film sulfureux sur les années SIDA et le questionnement sexuel, indissociable de la forte personnalité de son auteur, le long métrage sonne à la fois comme un cri de désespoir de toute une génération et un hymne à la vie, qui surprend par sa fougue formelle et sa liberté de ton, très originale pour l'époque. 

Avec pas loin de trois millions d'entrées en salles sur le sol français, Les Nuit fauves a rencontré un succès très important auprès du public. Atteint lui-même du virus du SIDA, Cyril Collard décéda le 5 mars 1993, soit trois jours avant la Cérémonie des César, où son oeuvre fut récompensée à quatre reprises : Meilleur film, Meilleure première œuvre, Meilleur espoir féminin (Romane Bohringer) et Meilleur montage.

Pour l'anecdote, Cyril Collard ne souhaitait pas, à l'origine, jouer dans Les Nuits fauves et avait ainsi proposé le rôle de Jean à plusieurs acteurs connus qui le refusèrent, dont Patrick Bruel. C'est en partie pour cette raison qu'il a finalement pris la décision de l'incarner lui-même, mais pas seulement : le metteur en scène voulait que son film soit plus centré sur la passion amoureuse que sur la thématique de la séropositivité, ce qui devait, selon lui, passer par une interprétation légère du personnage. Or, les comédiens qu'il avait envisagés ne pensaient pas jouer Jean autrement que de manière dramatique... "On parle beaucoup de séropositivité et de SIDA, mais c'est avant tout quand même une histoire d'amour/passion et l'évolution d'un type qui part d'un fonctionnement égocentrique et qui à cause de cette passion et de la menace arrive à s'ouvrir. (...) Pour moi c'était le pari du film : au-delà de la forme, du style, il fallait qu'il y ait une énergie vitale qui emporte le tout", avait-il confié lorsqu'il était invité à Bouillon de Culture.

En savoir plus sur "Les Nuits fauves"

Source allociné

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #programmes télé gay

Repost0

Publié le 1 Octobre 2018

Après "Les Joueurs" (2001) et "Aujourd'hui, maman est morte" (2001), Charles Berling signe un 3ème livre intitulé "Un homme sans identité", dans lequel il se raconte.

"Je ne parlerai ici qu'à travers mon ressenti, sans autre distance que celle de mes sentiments. Je ne prétends à aucune analyse cohérente, ni de moi ni encore moins des autres, je souhaite que ces pages abritent des sensations multiples, éparses, pleines de joie ou de dépit, des histoires en tout sens." Extrait d'"Un homme sans identité", nouveau livre de Charles Berling, qui vient de paraitre aux éditions Le Passeur.

Pluôt que de se livrer dans une autobiographie classique, Charles Berling opte pour un récit au ton personnel, et émaillé de dessins et croquis qu'il a lui même réalisé. Un récit sensible où il est question aussi de la solitude de l'artiste ou de ses passions amoureuses. Au risque de décevoir les amateurs d'anecdotes de tournage, Charles Berling se livre assez peu sur sa carrière en tant que telle, et prend le parti de partager ses impressions, sa vision de la vie. "Je voudrais pouvoir dire tout et son contraire, ou plutôt tenter de décrire ce sentiment d'appartenir à tout et à rien. J'aimerais vous livrer en toute liberté le fil de mes pensées. Cet état qui fait rechercher dans le tout et dans les petits riens que l'on pourrait être."

Il s'agit de son 3ème livre, après avoir signé un livre d'entretien avec Michel Bouquet en 2001 ("Les Joueurs", Grasset), puis un récit consacré à sa mère ("Aujourd'hui, maman est morte", Flammarion, 2011).

Charles Berling était dernièrement à l'affiche de Marvin ou la belle éducation, disponible en DVD et VOD

Source allociné

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #livres, #théatre et culture

Repost0

Publié le 1 Octobre 2018

Paramount Pictures France

Le trailer invite à découvrir le rêve derrière la légende. 

La bande-annonce de Rocketman, le biopic d’Elton John, vient d’être dévoilée. Taron Egerton incarne le célèbre chanteur britannique, l’une des rock stars les plus populaires des années 1970. Le film est réalisé par Dexter Fletcher, le réalisateur qui avait repris les rênes de Bohemian Rhapsody, le biopic sur Freddie Mercury, après le renvoi de Bryan Singer.

Fêtes démentes, alcool à gogo et hospitalisation sont au programme de ce biopic qui devrait révéler l’envers du décor de la vie de rock star. Ces premières images montrent également le chanteur sur scène, déguisé en joueur de baseball à paillettes et en reine Elisabéthaine, défiant les lois de l’apesanteur lorsqu’il interprète "Rocketman", et enregistrant en studio - notamment la chanson "Don’t Go Breaking My Heart" avec Kiki Dee.

Rocketman sortira le 29 mai prochain.

Source première

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #cinéma gay

Repost0

Publié le 1 Octobre 2018

C'est avec une immense tristesse que l'on apprend la disparition du grand Charles Aznavour.

Charles Aznavour est mort ce lundi 1er octobre 2018 dans la matinée. Son attachée de presse vient de confirmer la triste nouvelle à l'AFP.

L'immense chanteur avait 94 ans.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people

Repost0

Publié le 30 Septembre 2018

Le roman pour jeunes adultes de Becky Albertalli et d'Adam Silvera, What If It's Us, n'a même pas encore été publié, mais des projets sont déjà en cours pour une adaptation au grand écran.

L'histoire suit Arthur, âgé de 17 ans, qui passe l'été à New York faire un stage au cabinet d'avocats où travaille sa mère.

Après avoir rencontré un garçon mignon prénommé Ben dans un bureau de poste, ils n’ont même pas la possibilité d’échanger leurs coordonnées avant qu’ils ne soient séparés par une performance de flash-mob.

C'est alors que commence leur quête pour se retrouver dans la Grande Pomme. Becky Albertini écrivant les chapitres du point de vue d'Arthur, et Adam Silvera celui de Ben.

Becky Albertalli est l'auteur de Love, Simon.

Ils ont embauché le créateur Brian Yorkey de "13 Raisons why" qui  a adapté le livre, avec Joy Gorman Wettels .

"What If It's Us est une comédie romantique étincelante, une lettre d'amour à New York en été et un regard émouvant et profondément honnête sur ce que c'est d'être un jeune aujourd'hui", a déclaré Yorkey dans un communiqué.

«Ce sont toutes les choses que j'aime et je ne pourrais pas être plus ravie de faire partie de ce projet.»

Becky et Adam seront également producteurs sur le nouveau film.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #cinéma gay

Repost0

Publié le 30 Septembre 2018

Le biopic sur Elton John sortira l’été prochain. 

La première photo de Taron Egerton grimé en Elton John pour Rocketman vient d’être dévoilée. L’acteur y apparaît les jambes à l’air, affublé de légères rouflaquettes et de lunettes à paillettes, portant un blouson doré et des chaussures ailées. Bref, Elton John période 70’s, dans toute sa splendeur vestimentaire !

Rocketman retracera la carrière du célèbre chanteur britannique. Le film est réalisé par Dexter Fletcher, un habitué des biopics puisque c’est lui qui s’est chargé de terminer Bohemian Rhapsody, le film sur Freddie Mercury avec Rami Malek, qui sort sur les écrans le 24 octobre prochain. Rocketman devrait sortir quant à lui l’été prochain.

Source premiere

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #cinéma gay, #Biopic

Repost0

Publié le 30 Septembre 2018

Le couturier délaisse le podium pour la scène des Folies Bergère à Paris où il présente le "Fashion Freak Show". Jean Paul Gaultier y raconte son parcours et convoque ses amies, ses muses et son grand amour...

C'est avec une revue qui débarque aux Folies Bergère que Jean Paul Gaultierraconte son parcours. Il y convoque ses muses et ses inspirations de toujours. Intitulé Fashion Freak Show, ce spectacle a été conçu par le couturier avec le concours de son amie Tonie Marshall à la mise en scène et de la chorégraphe Marion Motin (Madonna, Stromae, Christine and The Queens mais aussi la comédie musicale Résiste...).

Dans Madame Figaro, en kiosques le 28 septembre 2018, Jean Paul Gaultier évoque les thèmes qui composent son Fashion Freak Show. L'amour y tient une place centrale. L'amour de ses amis, ceux avec lesquels il a créé le show et ceux à qui il fait des clins d'oeil sur scène. Mais aussi amour qu'il a partagé avec Francis Menuge : "Dans ma vie, l'amour avec un grand A, c'est Francis, confie le couturier. Il a été mon compagnon durant seize ans avant de décéder des suites du sida, en septembre 1990. Nous nous sommes rencontrés par l'intermédiaire d'un ami, sur le boulevard Saint-Michel, à Paris. Cela a été love at first sight, sauf que je ne savais pas s'il était homosexuel. J'en ai eu très vite la confirmation : il avait demandé mon numéro de téléphone ! Nous étions parfaitement en osmose, beaucoup de points communs. Je n'aurais jamais pu faire ma première collection (en 1976) sans lui, ni lancer ma maison..." Et Jean Paul Gaultier se souvient : "Lorsque j'ai annoncé que mon petit ami était Francis, ma mère m'a juste demandé : 'Vous vous aimez ? Alors, c'est très bien.'"

Si le Palace, la mythique boîte des années 1980, est bien présente dans le spectacle, Jean Paul Gaultier ajoute qu'il n'a jamais été un fêtard : "J'étais très timide (...) Lorsque je vivais avec Francis, nous n'avions pas de moyens et passions notre temps à travailler sur les collections, y compris la nuit. Le Palace que j'évoque, celui de la grande époque, je n'y allais guère. Au début, j'étais inconnu, je n'étais donc pas invité aux grandes fêtes comme celles organisées par Karl Lagerfeld. Et aujourd'hui que je suis davantage connu, je n'ai pas du tout envie que l'on me regarde en train danser !"

Retrouvez l'intégralité de cette interview dans Madame Figaro, en kiosques le 28 septembre.

Source purepeople

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people

Repost0

Publié le 30 Septembre 2018

Programmes tv du 30 au 12 octobre 2018 :

 

Tf1 séries

Dimanche 30 à 21h

The handmaid's tale (saison 1)

 

C+cinéma

à 20h50

Diane à les épaules (comédie)

Sans hésiter, Diane a accepté de porter l’enfant de Thomas et Jacques, ses meilleurs amis. C’est dans ces circonstances, pas vraiment idéales, qu’elle tombe amoureuse de Fabrizio.

Ciné+club

Dimanche 30 à 20h45

Les nuits fauves (drame)

Jean, la trentaine, bisexuel, tombe amoureux de Laura, 17 ans. Il lui annonce qu'il est séropositif, mais la jeune fille lui pardonne.

Ciné+club

Lundi 1 à 23h25

Garçon d'honneur (comédie)

Taïwanais naturalisé américain, Wai-Tung vit aux Etats-Unis avec son petit ami Simon. Pour faire plaisir à ses parents qui ne comprennent pas son célibat, il organise un mariage de convenance, choisissant pour épouse Wei-Wei, une jeune peintre en quête d'une carte verte.

Arte

Madi 2 à 13h

Gays dans le Caucase (doc)

Ruslan vit à Moscou. Homosexuel, il se retrouve régulièrement en garde à vue pour ses engagements en faveur de la communauté LGBT : dans un appartement moscovite, il accueille des homosexuels ayant dû fuir leur chez eux en raison de leur orientation sexuelle. Récemment, ce sont deux hommes originaires d’Ossétie qui s’y sont réfugiés après avoir reçu des menaces de la part de leurs familles.

Parallèlement, François Croquette, ambassadeur français pour les droits de l’Homme, tente de leur obtenir un visa pour la France. À Paris, Guillaume Mélanie et Victoria Safontseva, de l'association Urgence homophobie, préparent l’arrivée du jeune couple. En un an, ils ont trouvé une douzaine de famille d’accueil pour des réfugiés homosexuels ; parmi eux, un Tchétchène, menacé de mort par sa famille, attend aujourd’hui de recevoir le statut de réfugié.

Altice studio

Mercredi 3 à 22h25

Atomic blond (Action)

L'agent Lorraine Broughton est une des meilleures espionne du Service de renseignement de Sa Majesté ; à la fois sensuelle et sauvage et prête à déployer toutes ses compétences pour rester en vie durant sa mission impossible. Envoyée seule à Berlin dans le but de livrer un dossier de la plus haute importance dans cette ville au climat instable, elle s'associe avec David Percival, le chef de station local, et commence alors un jeu d’espions des plus meurtriers.

C+

Vendredi 5 à 21h

Épouse-moi mon pote (comédie)

Yassine, jeune étudiant marocain vient à Paris faire ses études d’architecture avec un visa étudiant. Suite à un événement malencontreux, il rate son examen, perd son visa et se retrouve en France en situation irrégulière. Pour y remédier, il se marie avec son meilleur ami. Alors qu’il pense que tout est réglé, un inspecteur tenace se met sur leur dos pour vérifier qu’il ne s’agit pas d’un mariage blanc…

Ciné+frisson

à 13h30

Star Trek sans limites (SF)

Une aventure toujours plus épique de l’USS Enterprise et de son audacieux équipage. L’équipe explore les confins inexplorés de l'espace, faisant face chacun, comme la Fédération toute entière, à une nouvelle menace.

C+séries

à 22h25

American horror story : Apocalypse

American Horror Story est de retour avec sa saison 8 intitulée Apocalypse. Et comme son nom l’indique, c’est bien l’apocalypse dans ce premier épisode. C’est la fin du monde, du moins, du monde tel qu’on le connaît.

C+cinéma

Lundi 8 à 20h50

Battle of the sexes (drame)

1972. La championne de tennis Billie Jean King remporte trois titres du Grand Chelem. Mais loin de se satisfaire de son palmarès, elle s'engage dans un combat pour que les femmes soient aussi respectées que les hommes sur les courts de tennis. C'est alors que l'ancien numéro un mondial Bobby Riggs, profondément misogyne et provocateur, met Billie Jean au défi de l'affronter en match simple…

 

Ocs max

Mardi 9 à 20h40

The first (saison 1)

Les premiers pas de la colonisation interplanétaire dans un futur proche en s'intéressant plus particulièrement à la première mission humaine sur Mars, du point de vue non seulement des astronautes mais aussi de leurs familles et de l'équipe au sol qui les aide pas à pas à réaliser cet exploit, ce pari fou et dangereux.

 

Ciné+club

Mercredi 10 à 20h45

Une affaire de goût (comédie)

Frédéric Delamont, industriel au sommet de sa réussite, raffiné, original et phobique, rencontre dans un restaurant un jeune serveur intérimaire, Nicolas Rivière. Quelques jours plus tard, ce dernier est reçu par Delamont qui lui propose d'être, contre un salaire élevé, son goûteur particulier. Ce qui commence comme une relation professionnelle insolite mais légère se révèlera rapidement être un jeu infiniment plus dangereux pour les deux hommes.

France 4

Jeudi 11 à 22h25

Doctor Who (saison 11)

Du coté des rediffs :

 

Une femme fantastique le 30 sur C°cinéma

Les petits mouchoirs le 1 sur ciné+premier

Carol le 1 sur Ocs max

Philadelphia le 3 sur ciné+club

Swimming pool les 4 sur Polar+

Le bal des vampires le 4 sur TCM

Chloé le 5 sur ciné+émotion

120 battements par minute le 5 sur c+cinéma

Man on high heels : le flic aux talons hauts le 6 sur Ocs city

Elles s'aiment depuis 20 ans le 7 sur France4

Xavier Dolan à l'impossible je suis tenu le 7 sur ciné+club

8 femmes le 8 sur ciné+émotion et le 27 sur ciné+club

Gazon maudit le 9 sur C8

Les lunettes d'or le 11 sur ciné+club

Joyeuse fête des mères le 12 sur ciné+émotion

 

 

Du coté des séries

 

Insoupçonnable (saison 1) Tf1

Killing Eve (saison 1) c+séries

Shade of blue (saison 2) sur France 2

L'amour est dans le pré sur M6

Here and now (saison 1) sur OCS city

Pose (saison 1) sur C+ séries

Chicago fire sur cstar et (saison 6) sur 13ième rue

Super-girl sur série club

Handmaid's tale sur OCS max

Gotham sur warner TV

Grey's anatomy (saison 2) TF1 séries

DC légende of tomorrow sur Cstar

Lucifer (saison 2) sur C8

The 100 sur France 4

Modern family sur M6

The walking dead sur ocs choc

Brooklyn nine-nine (saison 5 )sur c+séries

Looking (saison 2) OCS replay

Demain nous appartient (saison 1) sur TF1 

Six feet under (saison 3) sur Ocs city

Game of thrones (saison 7) sur OCS city replay 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #programmes télé gay

Repost0

Publié le 28 Septembre 2018

Girl

Date de sortie 10 octobre 2018 (1h 46min)
Genre Drame
Nationalité Belge

Lara, 15 ans, rêve de devenir danseuse étoile. Avec le soutien de son père, elle se lance à corps perdu dans cette quête d’absolu. Mais ce corps ne se plie pas si facilement à la discipline que lui impose Lara, car celle-ci est née garçon.

Bohemian Rhapsody

Date de sortie 31 octobre 2018
Genres Biopic, Musical, Drame
Nationalité Américain

Bohemian Rhapsody retrace le destin extraordinaire du groupe Queen et de leur chanteur emblématique Freddie Mercury, qui a défié les stéréotypes, brisé les conventions et révolutionné la musique. Du succès fulgurant de Freddie Mercury à ses excès, risquant la quasi-implosion du groupe, jusqu’à son retour triomphal sur scène lors du concert Live Aid, alors qu’il était frappé par la maladie, découvrez la vie exceptionnelle d’un homme qui continue d’inspirer les outsiders, les rêveurs et tous ceux qui aiment la musique.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #cinéma gay

Repost0