Publié le 10 Novembre 2020

Au milieu de rumeurs laissant entendre une énième cavale de Michael Scofield à la télévision, son interprète met les choses au clair : l'aventure Prison Break est terminée pour lui. Et la raison derrière ce choix est des plus compréhensibles.

N'en déplaise aux mordus de Prison Break, la série ne devrait pas renaître de ses cendres. Ou, en tout cas, pas avec Wentworth Miller en tête d'affiche. Alors que des bruits de couloir circulaient quant à une sixième saison du show carcéral, l'acteur a définitivement fermé la porte à un retour dans la série. "Je quitte Prison Break, annonce-t-il via Instagram. Officiellement. Non pas à cause des réseaux sociaux, bien que ça ait clarifié le problème. Je ne veux juste pas jouer des personnages hétéros. Leurs histoires ont été racontées encore et encore".

"Donc, plus de Michael, poursuit le comédien en évoquant son alter ego à l'écran. Si vous étiez fan de la série et que vous espériez des saisons supplémentaires, je comprends que ce soit décevant. Je suis désolé. Mais si vous êtes à cran parce que vous êtes tombés amoureux d'un homme hétéro fictif joué par un homme gay bien réel… Alors c'est votre problème". Un choix que de nombreux followers soutiennent.

Un parcours difficile

Mais pour saisir sa décision, il est important de se rappeler d'où vient Wentworth Miller. Plus jeune, durant son adolescence, l'acteur britano-américain tente de se suicider à de multiples reprises, ne parvenant pas à accepter sa propre homosexualité. Il fait son coming out en 2013 et explique qu'il avait peur que son orientation sexuelle ne mette en péril sa carrière. L'acteur a ensuite été victime de body-shaming sur les réseaux sociaux, le contraignant à parler de la dépression dont il souffre depuis de longues années.

En refusant d'endosser à nouveau ce rôle de hors-la-loi hétéro, Wentworth Miller privilégie son bien-être et ses convictions personnelles. Il prend aussi une position forte, laissant entendre, d'une certaine manière, que les personnages queers ont besoin de davantage de représentation et de profondeur. Il faut avouer qu'un Prison Break porté par un Michael Scofield gay, ça aurait quand même de la gueule.

Crédit photo : Fox

Source Têtu

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people

Repost0

Publié le 9 Novembre 2020

Hailee Steinfeld annonce la saison 2 de la série basée sur la vie d'Emily Dickinson 

Dans le contexte d'un Amherst du milieu du 19ème siècle, Emily Dickinson est bien décidée à devenir la plus grande poétesse du monde et à triompher des contraintes sociales et familiales. Ce récit sinistrement comique, d'une jeune fille devenant femme, revisite de façon moderne la vie d'une des figures littéraires américaines les plus intrigantes.

Une mini-bande-annonce de la saison 2 a été publiée le mois dernier sur Facebook qui montre Emily et ses amis, essayant de contacter les morts.

Dans un récent article en ligne, Steinfeld a publié ce qui ressemble à l'imagerie officielle de la saison à venir. Prévu pour le 8 janvier, l'actrice a sous-titré le message avec «Vous ne pouvez pas vous cacher de la grandeur».

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #lesbien

Repost0

Publié le 7 Novembre 2020

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #lesbien

Repost0

Publié le 5 Novembre 2020

Suburra
Depuis 2017 / 52min / Drame, Policier, Thriller
Nationalité Italie

Chaîne d'origine Netflix

Lorsqu'une ville côtière près de Rome se transforme en paradis pour joueurs, corruption, rivalités et complots en tout genre ne tardent pas à naître.

La série policière de Netflix revient cette semaine, reprenant juste après les événements de la saison 2. Pour ceux qui ne se souviennent pas, cette finale a vu le mafieux gay, Spadino (Giacomo Ferrara) assassiner son petit ami pour protéger son pouvoir au sein de la famille. 

Cette saison, Spadino, assoiffé de sang, prépare sa vengeance contre le terroriste sicilien Samurai et s'associe à ses ennemis Auriliano (Alessandro Borghi) et Cinaglia (Filippo Nigro) pour prendre le contrôle de la ville.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay

Repost0

Publié le 5 Novembre 2020

Selon un rapport de We Got This Covered , Daniel Richtman dit que Loki ressemblera davantage au personnage de la bande dessinée dans la prochaine série de Disney + en ce sens qu'il aura deux intérêts amoureux, un homme et une femme.

Sur le plateau, les rumeurs suggèrent également que nous pourrions voir une partie de Lady Loki - Dans les bandes dessinées, Loki est fluide et change parfois de forme pour être une femme. 

Des rumeurs suggèrent que Sera, un ange transgenre de la BD, pourrait être un autre personnage de Loki , et qu'elle pourrait alors peut-être jouer au cinéma à l'avenir.

Dans les bandes dessinées, Loki est constamment en train de changer de forme et est décrit comme un escroc queer, alors voir cette partie du personnage prendre vie à l'écran serait génial.

Le tournage et la production de Loki ont été retardés en raison de la pandémie, mais l'émission devrait toujours être diffusée sur Disney + en 2021.

L'univers cinématographique Marvel a été critiqué à juste titre pour son manque d'inclusion et de diversité, mais il semble que cela pourrait changer. Les films à venir Les éternels et Thor: l'amour et le tonnerre ont été confirmés pour présenter des personnages queer.

Brian Tyree Henry est sur le point de jouer Phastos, un super-héros gay avec un mari et des enfants dans Les éternels , et Tessa Thompson a confirmé que son personnage Valkyrie aura une relation amoureuse avec une femme dans la prochaine suite de Thor . Les deux films ont été retardés en raison de la pandémie.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay

Repost0

Publié le 4 Novembre 2020

 Le PRIX DU ROMAN GAY 2020 a été attribué à…

« GOOD BOY » de ANTOINE CHARBONNEAU-DEMERS aux EDITIONS ARTHAUD

« Ici, de toute façon, je pourrais mourir tout de suite sur le trottoir, et personne ne viendrait se pencher sur mon corps. Personne. Ma famille est à huit heures de route ; les pigeons m'auront bouffé avant qu'elle ait le temps de débarquer. » Étudiant, arrivé de sa lointaine province, un jeune homme explore la grande ville et tente d'y découvrir son identité. Ce roman d'apprentissage cru, candide et poétique est celui des rêves d'une génération confrontée au sexe, au désir et à l'amour dans l'anonymat d'une grande métropole.

. Le Coup de cœur du prix du  roman gay 2020 a été attribué à

« Romance » de Arnaud Cathrine aux EDiTIONS ROBERT LAFFONT

C'est le mojito. C'est un léger accident. C'est parce qu'il n'a pas rencontré de fille.
C'est parce que je n'ai pas rencontré de garçon. C'était juste pour essayer. C'est pour avoir tout fait ensemble. C'est pour tous les amis pareil. C'est entre lui et moi. C'est la première et la dernière fois. C'est rien. Ça va passer.

. La Mention spéciale du jury a été attribué à

« CORDONS » de Gabriel Kevlec  aux Editions ex aequo.

Lors d’une fête d’anciens élèves du lycée Old Quay, Andrew Wells, enquêteur de la Criminelle à Londres, croise le docteur Milton Montgomery, un psychiatre récemment embauché par son chef. Dès le premier regard remontent à la surface des souvenirs au goût de peur, de sang… et une attirance irrépressible qui l’avait brisé. L’homme qu’il est devenu s’est enfermé dans un royaume de solitude et de coups d’un soir, courant après l’oubli et la jeunesse éternelle au fond des backrooms. Lorsqu’il apprend qu’ils vont devoir collaborer pour la résolution d’une série de crimes violents, Andrew craint que le cauchemar ne reprenne. Mais Milton a profondément changé lui aussi, il n’a plus rien du tourmenteur d’alors. Derrière les quêtes de pardon et de pouvoir, des sentiments vieux de quinze ans peuvent-ils reprendre vie ? Entre la colère ardente et la fournaise d’une attraction irrésistible des corps, les deux hommes se jettent l’un contre l’autre, au risque de se brûler les ailes. Explosion ou embrasement, après tout, ce n’est qu’une histoire de cordons à franchir…

. PRIX DU PREMIER ROMAN :

« CARPE NOCTEM » de Claudius Pan aux Editions Le Sélénite.

Endeuillé par la disparition de son premier amour, un jeune Français trouve refuge chez les Fées, une communauté d’artistes qui vit au fin fond d’une forêt du Tennessee.
À coups de rites sexuels, d’orgies païennes et de discours politiques, une foule de marginaux queers l’y aide à s’épanouir et à se révéler; le jeune garçon comprend qu'il doit accepter de devenir ce qu’il a toujours été, un être à part, inspiré par la magie et l’art total, un « Grand Vivant ».
Bientôt, guidé par Jacob, le Pirate vagabond, le jeune initié découvre, en marge des grandes villes de la Cité, d’autres Royaumes secrets...
 

 « CE QU’IL AURAIT FALLU DIRE » de Alexis Anne-Braun chez Fayard

Victor n’est pas le premier à avoir fait tout ce qu’il pouvait pour échapper à la province. Mais tandis qu’il achevait ses études à Paris, qu’il y avait désormais des amis et même rencontré l’amour, le voilà nommé enseignant au Lycée Polyvalent de Friville-Escarbotin. Ennui, mépris, mélancolie des zones commerciales et déprime des ronds-points, tout lui revient avec violence. Victor parviendra-t-il à faire de ce parcours à rebours de tant de romans une aventure ? Une aventure dans laquelle il ne serait pas un salaud ?

. Prix découverte du Prix du roman gay : à

« MES AMOURS SOUTERRAINES » de Olivier Sourisse aux EDITIONS ORIZONS.

Fin des classes. À l’issue d’une année scolaire, Léo et Siegeer ont vécu charnellement leur amour. Voici venu le temps des vacances et chacun suit sa famille. Avec la promesse audacieuse de gagner Paris à leur retour. Certes, il y a l’épreuve de leur séparation. Mais un défi lancé par Siegeer ― mettre en jeu leur fidélité ― jette Léo dans la consternation.


« CONTRE TOUTE ATTENTE » de Michaël Brice aux EDITIONS EDILIVRE

Salut ! Je m'appelle Fabien. Comme tout jeune immature, je croyais avoir tout pour moi : un travail passionnant, une famille aimante et Loïc, un copain merveilleux. Si vous pensez que je suis sur le point de vous raconter mon histoire, vous vous trompez. Je vais vous raconter Notre histoire. Paris, Manchester, Bruxelles, Munich, Nice... Comme vous tous, j'ai perdu un être cher lors des attentats : ma mère. Celle-ci, pour me protéger avant de mourir, a fait promettre à Loïc de toujours veiller sur moi. Elle ne savait pas à quel point elle me mettait en danger... Pour que nos enfants comprennent ce que notre génération a enduré, je vais me confier comme jamais : je vais vous décrire ma descente aux Enfers, ma traversée et enfin, le chemin vers la paix. Je vous l'avais dit. Ce récit, c'est vous, c'est moi. C'est Notre Épopée. " L'auteur nous invite à lire par-dessus son épaule ce que l'attentat de Nice lui a légué : une promesse qui le marquera au fer rouge. L'amour peut nourrir comme détruire. Mais ne dit-on pas que l'enfer est pavé de bonnes intentions ? Contre toute attente en est la preuve.

. PRIX D’honneur pour l’ensemble de son œuvre

MICHEL BELLIN .

. Prix du Dico : 

« UNE BIBLIOTHEQUE GAY IDEALE » chez l’Harmattan

. Prix du Roman érotique :

« LES AMANTS » de Lucien Burckel de Tell aux éditions cœur de lune.

Entre Paris et Madrid, l’éveil semé d’embûches d’un jeune homme délicat, à une époque un rien cynique qui n’épargne décidément jamais la passion. La jeunesse s’affirme et s’évade avec gourmandise, quand l’amour se heurte aux fidèles travers de l’Autre. Le portrait des amants s’étiole au rythme sensuel des errances d’un cœur insatiable ; alors au bout des jours d’espoir, à la fin des nuits de plaisir, les émotions trouveront-elles enfin un sens ?

. PRIX du Livre numérique :

« PIEGE » de Christa aux Edition TEXTES GAIS

— Parce que je veux que tu couches avec lui. Prends-moi au sérieux parce que je vais mourir, répondit-elle tranquillement. Et avant de mourir, je veux faire ce que je désire le plus. Et je désire ça. Je veux que tu fasses l'amour avec Philippe pour moi. Tu vas le faire, pour moi, parce que tu m'aimes et parce que tu ne peux rien me refuser...
Julia, mariée, violoniste, apprend qu'elle n'a plus que quelques semaines à vivre. Or depuis des années, elle aime en secret le chanteur avec lequel elle travaille. Mais ce chanteur n'aime que les hommes...
Elle demande à son mari de faire pour elle ce qu'elle n'a jamais pu faire.

. Prix du roman court 

 « LE BLOCKHAUS » de Stéphane Couppez aux EDITIONS LE BUISSON NOIR

. Prix du Recueil de nouvelles

« FRAGMENTS D’AMOUR » de S.M. GERHARD chez Homoromance Editions

Au travers de sept nouvelles de romance MM, ce recueil vous présente des fragments de vie qui montrent la complexité de l’amour et les multiples formes qu’il prend. Les circonstances, les connaissances, les surprises, un petit rien et tout change... mais il n’y a que deux constances dans l’éternelle quête de ce sentiment : le temps et l’aboutissement. On peut le trouver dans un bar, au détour d’une salle de réunion, grâce à un site de rencontre ou lors d’une soirée. Parfois, il se révèle par le biais de lettres ou de carnets oubliés. Un minuscule détail et la romance commence. Il n’y a pas qu’une recette pour atteindre le bonheur.

. Prix de la maison d’édition 

Le Collectif POU

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #Livre gay

Repost0

Publié le 4 Novembre 2020

Programmes tv du 7 au 20 novembre 2020 :

TF1

Dimanche 8 à 21h05

Deadpool 2 (Action)

L’insolent mercenaire de Marvel remet le masque !
Plus grand, plus-mieux, et occasionnellement les fesses à l’air, il devra affronter un Super-Soldat dressé pour tuer, repenser l’amitié, la famille, et ce que signifie l’héroïsme – tout en bottant cinquante nuances de culs, car comme chacun sait, pour faire le Bien, il faut parfois se salir les doigts.

Ciné+premier

Jeudi 12 à 20h50

J.Hedgar (biopic)

Le film explore la vie publique et privée de l’une des figures les plus puissantes, les plus controversées et les plus énigmatiques du 20e siècle, J. Edgar Hoover. Incarnation du maintien de la loi en Amérique pendant près de cinquante ans, J. Edgar Hoover était à la fois craint et admiré, honni et révéré. Mais, derrière les portes fermées, il cachait des secrets qui auraient pu ruiner son image, sa carrière et sa vie.

Cstar

Lundi 16 à 21h

Pédale douce (comédie)

Célibataire, Adrien Aymar est un respectable homme d'affaire... tout du moins durant la journée. Le soir, Adrien troque son costume pour une tenue de drag-queen, et se rend chez son amie Eva, gérante d'une boîte de nuit gay. Lorsque son patron, Alexandre Agut, l'invite lui et sa femme à dîner chez lui, Adrien ne trouve d'autre solution que de demander à Eva d'endosser ce rôle. Alexandre est immédiatement subjugué par " Mme Aymar ", bien qu'il soit marié avec Marie. En suivant Eva jusqu'à son restaurant, il découvre qu'Adrien et André, un autre de ses collaborateurs, sont homosexuels...

Ciné+club

Mardi 17 à 22h40

Une jeunesse dorée (drame)

Paris 1979, au cœur des années Palace. Haut lieu de la nuit où se retrouvent artistes, créatures et personnalités, guidés par une envie de liberté.
Rose, une jeune fille de 16 ans issue de la DASS, et son fiancé Michel, 22 ans, jeune peintre désargenté, vivent leur première grande et innocente histoire d’amour.
De fêtes en fêtes, ils vivent au jour le jour, au gré des rencontres improbables de la nuit.
Lors d’une soirée, Rose et Michel font la connaissance de Lucille et Hubert, de riches oisifs, qui vont les prendre sous leur aile et bousculer leur existence.

LCP

Mercredi 18 à 20h50

Je suis Sofia (doc)

L'histoire de Sofia, transsexuelle de 28 ans, qui après avoir caché son corps pendant de nombreuses années, a fait le choix de rendre public son parcours.

TF1 séries

Vendredi 20 à 21h

Faut pas lui dire (comédie)

Laura, Eve, Anouch et Yaël sont quatre cousines, très différentes et très attachantes, qui ont un point commun : elles mentent, mais toujours par amour ! Quand les trois premières découvrent quelques semaines avant le mariage de leur petite cousine que son fiancé parfait la trompe, elles votent à l’unisson « Faut pas lui dire » !

Les rediffusions 

Sang froid le 8 sur ciné+frisson

Black swan le 8 sur ciné+émotion

Green book le 8 sur ciné+émotion

The Danish girl le 8 sur Ocs max

Les crevettes pailletées le 10 sur ciné+émotion

Casque bleu le 10 sur ciné+famiz

Sauvage le 10 sur Ocs city

La pirate le 10 sur ciné+club

Lola Pater le 11 sur Ocs max

Coming out le 11 sur ciné+club

casse-tête chinois le 11 sur ciné+émotion

8 femmes le 13 sur chérie25

La chasse le 13 sur TCM

Roubaix une lumière le 14 sur c+cinéma

JFK le 14 sur Paramount channel

Philadelphia le 17 sur TCM

Juste la fin du monde le 17 sur Ocs city

Matthias et Maxime le 20 sur c+cinéma

Moonlight le 20 sur ciné+club

 

Du côté des séries :

Stumptown (saison 1) sur Téva

PEN15 (saison 2) sur c+séries

9-1-1 lone star (saison 1) sur M6

Batwoman (saison 1) sur Warner Tv

American horror story : hotel sur série club

Gotham sur Warner tv

Mrs. America (saison 1) sur c+séries

Modern Family (saison 1) sur NRJ12

The 100 (saison 7) sur SYFY

Euphoria (saison 1) sur ocs city

Looking (saison 1) sur Ocs max

DC Legend of tomorrow (saison1) sur Syfy

L'amour est dans le pré sur M6

Charmed  (saison 1) sur Syfy

The Rookie : le flic de los Angeles (saison 2) sur M6

The good fight (saison 2) sur Téva

Swat (saison 1) sur 13ième rue

Killing Eve sur c+séries

Demain nous appartient sur Tf1

Ici tout commence sur TF1

Plus belle la vie sur France  3

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #programmes télé gay

Repost0

Publié le 3 Novembre 2020

Rédigé par Michael

Publié dans #Pub gay

Repost0

Publié le 3 Novembre 2020

En guise de cadeau de Noël, la plateforme de streaming offrira à ses abonné·e·s  un soap-opera alléchant produit par la brillante Shonda Rhimes. Comme un Gossip Girl dans l'Angleterre aristocratique du XIXème siècle.

Quoi de mieux pour finir l'année qu'une nouvelle série produite par Shonda Rhimes ? Après Grey's Anatomy et How to Get Away with Murder, la reine des soap-operas s'apprête à dévoiler sa toute première production pour Netflix. Il s'agira donc de Bridgerton (ou La Chronique de Bridgerton en version française), un drame de reconstitution historique inspiré de la saga littéraire à succès de l'autrice Julia Quinn. Et surprise, un personnage gay encore méconnu fera partie de la distribution.

Se déroulant au début du XIXème siècle, en pleine période de Régence anglaise, la série contera les tribulations des Bridgerton, une famille d'aristocrates londoniens. L'action se focalisera en partie sur Daphné, l'aînée du clan enfin jugée prête à se marier. Mais ses affaires romantiques ne seront pas de tout repos. D'autant plus qu'elle évolue sous le regard pas toujours bienveillant de Lady Whistledown, une figure anonyme qui colporte des rumeurs dans une chronique populaire lue de tout son entourage.

Cadeau de Noël

Au vu de sa courte bande-annonce, Bridgerton laisse entrevoir un rapprochement charnel entre deux hommes, bien qu'il soit difficile d'identifier les acteurs concernés. En tout cas, un acteur ouvertement gay figure au casting de la série : Jonathan Bailey, croisé dans Broadchurch. Il avait d'ailleurs incarné un personnage découvrant sa bisexualité dans Crashing, la toute première série de Phoebe Waller-Bridge, qui avait ensuite séduit les sériephiles avec Fleabag. On espère qu'il sera en mesure d'incarner un nouveau personnage LGBTQ+ dans Bridgerton, dont le top départ est prévu le 25 décembre sur Netflix.

Source Têtu 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #Netflix

Repost0

Publié le 1 Novembre 2020

Rédigé par Michael

Publié dans #Musique gay

Repost0