Publié le 27 Octobre 2020

Javicia Leslie incarnera Ryan Wilder, la nouvelle héroïne de Gotham, et affichera un tout nouveau look.

 
 
 

Qui dit nouvelle Batwoman dit nouveau Batsuit ! La chaîne américaine CW a publié ce lundi deux premiers aperçus du futur costume de Batwoman redessiné pour Javicia Leslie (God Friended Me), qui incarnera Ryan Wilder, la nouvelle justicière prenant la suite de Kate Kane dans les rues de Gotham. Il s'agira de la première Batwoman afro-américaine.

Conceptualisé par la créatrice des costumes de Batwoman, Maya Mani, et créé par Ocean Drive Leather, ce nouveau Batsuit change de style, avec un nouveau masque aux cheveux bouclés, des gantelets rouges sur les avant-bras et des bottes plus courtes. Il comporte également une gravure au laser «pour créer plus de profondeur visuelle et une silhouette plus forte».

Mani, qui a créé de nombreux costumes pour le Arrowverse, explique : "Comme [Ryan] est une combattante hautement qualifiée, il était impératif de résumer sa nature brute, athlétique et passionnée. Il était important pour le nouveau costume de définir la présence dominante de Javicia tout en mettant en valeur son athlétisme et en lui laissant la liberté d'exprimer la nature physique de Batwoman, tout en ayant l'air ultra-cool au passage."

La nouvelle héroïne arrivera dans la saison 2 de Batwoman début de 2021 aux Etats-Unis.

Source Première 

Le nouveau costume de Batwoman se dévoile en images

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #lesbien

Repost0

Publié le 27 Octobre 2020

Le passage de l’acteur de Dix pour Cent derrière la caméra partage la rédaction.

 
 
 

POUR. Et si finalement la plus belle preuve de réussite du premier long de Nicolas Maury se trouvait dans ce pour/contre ? Dans cette impossibilité à obtenir un consensus devant une œuvre qui précisément le fuit et par là même séduit autant qu’elle peut agacer. Celui que Dix pour cent a propulsé sur le devant de la scène passe derrière la caméra avec un film éminemment personnel (il se déroule pour partie dans le Limousin qui l’a vu naître) et pourtant pas autobiographique. Une manière de se mettre à nu de manière aussi profonde que ludique, en multipliant les idées de mise en scène et en traduisant par celles-ci le drame intime vécu par son personnage central (qu’il incarne lui-même) à un moment où tout, dans son existence, prend l’eau –la relation avec son amoureux qui se délite, son père qui vient de se suicider, ce métier d’acteur où il peine à exister –et où il va tenter de se réparer auprès de sa mère. Nicolas Maury n’a pas peur des sentiments, de souffler le chaud et le froid entre grands moments de comédie (une scène géniale face à Laure Calamy, irrésistible en réalisatrice bien secouée) et situations déchirantes (face à cette mère, admirablement campée par Nathalie Baye). Garçon chiffon n’a rien d’un robinet d’eau tiède. Certains le taxent d’égocentrisme. Comme s’il cherchait à rendre à tout prix aimable son personnage. Comme si le regard passionné que le Maury cinéaste porte sur ses acteurs (symbolisé par les ultimes scènes offertes à Florence Giorgetti, grande dame du théâtre, emportée peu après par la maladie) ne battait pas en brèche cette facilité de langage dès lors qu’un réalisateur joue un rôle inspiré par sa vie. Comme si le narcissisme était un critère pour juger une œuvre : dans ce cas, le cinéma de Dolan serait réduit en charpies. Non, l’essentiel est ailleurs. Dans ce besoin viscéral de passer derrière la caméra qui traverse l’écran.
Thierry Cheze

 

CONTRE. Il y a deux Nicolas Maury dans Garçon chiffon. L’acteur est doué et occupe une place à part dans le cinéma français où il a imposé sa singularité. Il joue à merveille de sa voix chantante et de sa démarche hésitante d’homme-enfant. Il compose un personnage complètement décalé et fortement névrosé. Cela fait d’ailleurs presque une dizaine d’années qu’il le module de rôle en rôle. Le summum étant le très réussi Let my people go ! de Michael Buch et le plus populaire étant sa variation « assistant » pour la série à succès, Dix pour cent. Le réalisateur, lui, fait ses premiers pas derrière la caméra et force est de constater qu’il ne réussit pas totalement son coup. Il a construit autour de son double de cinéma (un acteur sans emploi et jaloux) une quête initiatique qui passe par les rencontres farfelues et sans espoir, les amours déçues et le retour à la mère. Le problème est que, dans cette histoire, il n’y a que lui qui l’intéresse. À l’inverse d’un Woody Allen, dont il espère se rapprocher, Nicolas Maury néglige ses partenaires pour se concentrer sur sa propre réaction à leur discours. C’est assez frappant avec Jean-Marc Barr (en réalisateur versatile) dont on aperçoit le visage qu’une dizaine de secondes. C’est frustrant avec Nathalie Baye, dont le personnage de mère aimante occupe la dernière partie du film, sans pour autant réussir à exister. On regrette aussi que Nicolas Maury, aidé de Sophie Fillières au scénario, ait privilégié une histoire comico-tendre à une option plus burlesque. En conséquence, le spectateur, entre deux eaux, finit par trouver le temps long. Il est vrai qu’avec son heure cinquante, ce Garçon chiffon outrepasse la règle de Billy Wilder sur la durée des comédies : « Au-delà d’1 h 30, les minutes comptent double », avait coutume de dire le réalisateur de La Garçonnière. Il n’y a rien de plus vrai.
Sophie Benamon

Source Première 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #cinéma gay

Repost0

Publié le 27 Octobre 2020

Johnny, l'un des prétendants de Mathieu dans "L'amour est dans le pré 2020" est furieux. Auprès du "Parisien", Alexandre a expliqué pour quelle raison son rival ne lui parlait plus depuis un peu plus d'une semaine.

L'amour était bel et bien dans le pré pour Mathieu, éleveur de taureaux de Camargue de 44 ans. Dans l'épisode de L'amour est dans le pré 2020 du 19 octobre, l'agriculteur s'est fortement rapproché de son prétendant Alexandre, (24 ans), cavalier d'entraînement dans une écurie de course. Une complicité que son rival Johnny, (31 ans), n'a pas appréciée.

 

Dès le speed-dating, Mathieu a eu une forte attirance pour Alexandre. Il avait révélé avoir eu un coup de coeur pour le beau brun et l'a donc convié chez lui. Malgré cette évidence, l'ami de Jeanfi Janssens avait aussi invité Johnny. Mais, très vite, il s'est rendu compte que son choix était déjà fait. Lors d'une promenade à cheval, Alexandre et lui sont repartis main dans la main. Et, après un petit massage, ils se sont caressés le visage pendant que Johnny était sorti de la voiture. Des séquences que ce dernier a découvertes en regardant les épisodes.

 

 

Johnny ne se serait en effet pas douté de ce qu'il se passait dans son dos car depuis le 19 octobre dernier, Alexandre n'a plus de ses nouvelles. "Il a cessé de me parler après le visionnage. Il a dit que j'avais été irrespectueux. Qu'il avait des valeurs et moi non", a-t-il expliqué à nos confrères du Parisien. Malgré cela, le jeune homme ne garde que de bons souvenirs de ce tournage : "On a la chance que ces souvenirs forts soient gravés. Et ça, ce n'est pas donné à tout le monde."

Mais Alexandre s'est sans doute fait violence pour tourner dans l'émission présentée par Karine Le Marchand. Le prétendant ne cache pas qu'il est timide et introverti. L'exercice du speed-dating notamment était donc compliqué pour lui : "Parler de sentiments, c'était un peu compliqué. J'avais de temps en temps l'oeil vers les caméramans. Mais une fois que j'ai vu Mathieu, à qui j'ai écrit, je n'y faisais plus attention."

Si on sait que c'est Alexandre qui a été choisi pour poursuivre l'aventure, on ignore encore si Mathieu et lui sont en couple aujourd'hui.

Source purepeople.com 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #programmes télé gay, #Télé réalité gay

Repost0

Publié le 26 Octobre 2020

La plateforme vient de mettre en ligne une petite vidéo qui annonce une Saint-Sylvestre magique, pour les abonnés.

 
 
 

La bataille finale des Spellman va bientôt commencer. Netflix vient de mettre en ligne le premier trailer de la saison saison 4 finale de Sabrina. Et comme le dit Ambrose de manière inquiétante dans ce premier aperçu : "Nous n'avons jamais affronté un tel péril - il y a une autre guerre qui se prépare."

Les huit derniers épisodes de Sabrina seront mis en ligne pour la Saint-Sylvestre, le jeudi 31 décembre. De quoi s'occuper si le couvre-feu perdure...
 
Le synopsis : "Au cours des huit épisodes de la saison 4, The Eldritch Terrors descendront sur Greendale. Le clan Spellman doit combattre chaque menace terrifiante une par une (The Weird, The Returned, The Darkness...), le tout menant à… The Void, qui est la fin de toutes choses. Alors que les sorcières mène la guerre, avec l’aide du Fright Club, Nick commence à revenir lentement dans le cœur de Sabrina, mais est-t-il trop tard ?"

source Première 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #Netflix

Repost0

Publié le 24 Octobre 2020

Basé sur la  série pour jeunes adultes Dash & Lily's Book of Dares des auteurs Rachel Cohn et David Levithan, la série en 8 episodes, raconte l'histoire de la romance naissante entre deux New-Yorkais nommés Dash ( Austin Abrams d' Euphoria ) et Lily ( The Birch 's Midori Frances), qui communiquent leurs pensées, leurs espoirs et leurs sentiments les plus intimes à l'aide d'un cahier rouge. D'après la bande-annonce officielle, La série présente également des personnages queer, notamment le frère de Lily, Langston (Troy Iwata).

Disponible le 10 novembre 2020

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #Netflix

Repost0

Publié le 24 Octobre 2020

Le cinéaste explique pourquoi il sera très compliqué de faire une saison 3 désormais, même s'il laisse la porte entrouverte.

 
 
 

Alors qu'il sortira Mank, son premier film depuis 2014, dans quelques semaines sur Netflix, David Fincher confirme qu'il en a fini avec Mindhunter. Au moins pour les prochaines années.

Plus d'un an après la fin de la deuxième saison, le producteur exécutif a confié à Vulture que la prestigieuse série policière était "probablement" terminée pour de bon. La raison ? Le rapport coût / audience !

Franchement, pour l'audience que qu'elle faisait, c'était une série très coûteuse à produire", explique David Fincher. "Au départ, avec Netflix, on se disait qu'on allait d'abord finir Mank et ensuite, on verrait comment on sent (la suite de Mindhunter). Mais honnêtement, je ne pense pas que nous pourrions faire une saison 3 avec moins d'argent que la saison 2. Et à un certain niveau, il faut être réaliste : les dollars investis doivent correspondre à un certain nombre de paires d'yeux..."

 

Alors adieu la saison 3 de Mindhunter ? Comme il ne faut jamais dire jamais, Fincher lâche : "Peut-être dans cinq ans..." Mais a priori, ce n'est pas du tout dans ses plans et les stars du casting (Jonathan Groff, Holt McCallany et Anna Torv) ont d'ailleurs été libérées de leurs contrats.

Et puis le cinéaste avoue que le drama lui a pris beaucoup (trop ?) de temps. "Nous avions fait la première saison de Mindhunter sans showrunner, avec moi qui bidouillait chaque semaine. J'ai fait venir Courtenay Miles, une assistante réal, avec laquelle j'avais travaillé et qui voulait écrire. Et elle a fini par co-showrunner Mindhunter [pour la saison 2]. Mais on faisait des semaines de travail de 90 heures ! C'est le genre de projet qui absorbe tout dans votre vie. Quand j'ai eu fini, j'étais épuisé et je me suis dis à moi-même que je n'avais pas vraiment la force de m'attaquer, pour le moment, à la saison 3..."

Mindhunter n'est donc pas annulée officiellement, mais la série sera vraisemblablement difficile à remettre sur les rails.

Source Première 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #lesbien

Repost0

Publié le 23 Octobre 2020

Dans les pages de "ELLE", en date du 23 octobre 2020, Nicolas Maury en dit plus sur l'homme qui partage sa vie. Le génial acteur de "Dix pour cent" semble être en couple avec le même homme depuis près de neuf ans.

Nicolas Maury n'est plus un coeur à prendre. Dans le dernier numéro de ELLE, en date du 23 octobre 2020, l'acteur génial de Dix pour cent (France 2) en dit plus sur celui qui fait battre son coeur, en répondant du tac au tac aux questions de nos consoeurs. Questionné sur la personne à qui il a pensé ce matin, l'acteur répond : "À mon amoureux, avec qui je vis une passion fixe et qui me manquait : dans le lit, il y avait un vide".

 

révèle au passage le défaut qu'il préfère chez lui, "sa ressemblance avec moi". L'occasion de révéler quelle est sa nuit d'amour idéale. "Il faut qu'il y ait une pointe d'expérimentation. Quelque chose qui, en toute confiance, me bouscule", décrit-il. Très secret sur sa vie privée, Nicolas Maury ne révélera pas l'identité de l'homme qui le rend heureux.

Déjà en juin 2017, Nicolas Maury évoquait son amoureux. "Longtemps, j'ai cru que je n'étais pas fait pour l'amour. Ça va faire six ans que je suis avec lui, je suis super heureux", confiait-il à Marie Claire. Il semblerait qu'il s'agisse du même homme. Une longévité rare dans le milieu.

Avec la sortie de son film, Garçon Chiffon et la saison 4 (et ultime) de Dix pour cent, Nicolas Maury fait l'actualité de l'audiovisuel français. Dans les pages de Vogue, l'acteur se confiait sur le rôle d'Hervé, irrésistible assistant de l'agence ASK. "Je reçois beaucoup de messages de jeunes garçons qui me racontent que leur père a compris leur homosexualité et leur en parle par le biais d'Hervé. Ils me remercient et ça me bouleverse. Ils me demandent des conseils pour monter à Paris. J'essaie de leur répondre comme je peux, mais en me sentant très responsable", a-t-il détaillé.

Retrouvez l'interview de Nicolas Maury en intégralité dans le dernier numéro de ELLE.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people

Repost0

Publié le 22 Octobre 2020

Le film se passe à Toulouse et raconte l’histoire de Jean, 55 ans, policier. Dans un hôtel, Il découvre Maxime, son fils et son petit ami pendus. L’autopsie montre qu’il a été victime d’une overdose de GHB, 7 minutes après son copain. Lors de la veillée organisée par les amis de Maxime, Jean découvre le club BISOU, où son fils était un habitué. Il y rencontre Fabien. Cherchant à en connaître davantage, Jean multiplie les soirées au club, et est rapidement adopté par les Bisouers. Alors que Fabien s’attache à lui, Jean mélange petit à petit son deuil au désir de découvrir l’univers de son fils.

7 minutes de Ricky Mastro, 14 projections à partir du 27 janvier au cinéma Saint-André des Arts à Paris.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #cinéma gay

Repost0

Publié le 22 Octobre 2020

Avec Meryl Streep et Nicole Kidman au casting, le prochain projet tout en paillettes de Ryan Murphy pour la plateforme de streaming a de quoi nous faire saliver. Il sera disponible dès le 11 décembre sur Netflix à l'international.

Ryan Murphy, fana de Broadway ? Pas qu'un peu ! Après avoir adapté la pièce gay historique The Boys in the Band avec un beau casting en septembre dernier, le méga-producteur américain renouvèle l'expérience avec la comédie musicale The Prom.

Inaugurée en 2016 sur les planches new-yorkaises, elle est désormais transposée en film, disponible à compter du 11 décembre sur Netflix. Alors que la bande-annonce vient de tomber, on trépigne d'impatience devant ce somptueux casting.

Une histoire très queer

The Prom, c'est avant tout l'histoire d'Emma, une ado de terminale à qui on refuse le droit d'aller au bal de promo avec sa petite amie au bras. Une discrimination lesbophobe qui ne passe pas, en tout cas pour Dee Dee, Barry, Angie et Trent. Ces quatre théâtreux déchus se rendent alors dans l'Indiana afin de venir en aide à Emma, saisissant cette opportunité pour redorer leur blason et rebooster leurs carrières respectives.

Très glitter, très glamour, ce premier trailer se situe dans la veine des autres projets spectaculaires de Ryan Murphy, sa récente mini-série Hollywood en tête de liste. Au casting, on reconnaît deux pointures du cinéma, Meryl Streep et Nicole Kidman, ainsi que d'autres visages familiers du petit écran à l'instar de Keegan Michael-Key (Friends From College), Andrew Rannells (Girls) ou encore Kerry Washington (Little Fires Everywhere).

Crédit photo : Netflix

Source tétû

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #lesbien, #Netflix

Repost0

Publié le 22 Octobre 2020

“Adieu stéréotypes, Bonjour zérotypes”. Tel est le titre de la nouvelle campagne publicitaire imaginée par l’agence londonienne Mother et réalisée par Leila & Damien (de Blinkk)

L’un des spots publicitaires que l’on peut voir actuellement à la télé se déroule dans une fête foraine. La même scène se reproduit plusieurs fois et, au cours de la pub, les rôles s’inversent. Des individus se croisent, ce sont tantôt des hommes, tantôt des femmes. Leur point commun ? Ils portent des vêtements très colorés et unisexes. De plus, ils ont tous des morphologies et des styles androgynes : corps filiformes, pantalon pour tous, cheveux courts pour les femmes et longs pour les hommes… Dans cette pub Zalando 2020, on voit également un couple. D’abord hétérosexuel au début de la publicité, le couple devient homosexuel à la fin du film. Bref, ce spot est un véritable plébiscite à l’anti-genre et à l’ouverture d’esprit concernant les identités sexuelles.

Voici la nouvelle campagne automne/hiver 2020

#ChangeNeverEnds

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #Pub gay

Repost0