Publié le 5 Février 2017

L’actrice Kristen Stewart a la réputation d'être très réservée, et introverti. Mais la star du film Certains femmes n’a pas hésité à donner de sa personne lors de son apparition cette semaine dans Saturday Night Live.

Kristen Stewart s’est amusée à détourner  les publicités stupides qui montrent des femmes heureuses de cuisiner pour leurs hommes qui sont devant un match de foot à la tv. Tout va changer pour une femme au foyer (joué par Vanessa Bayer) quand une femme mystérieuse (joué par Stewart) se présente pour la séduire.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #programmes télé gay, #lesbien

Repost0

Publié le 5 Février 2017

Le duo Baptiste Giabiconi/Maxime Dereymez enflamme Twitter

Comme l'avait annoncé le site Public en exclusivité, le protégé de Karl Lagerfeld a partagé un duo avec Maxime Dereymez lors du medley dédié à Michael Jackson. Et comme vous pouvez le (re)voir avec la vidéo disponible dans notre diaporama, la température est montée d'un cran. Déhanchés sexy sans chemise, regards de braise... le danseur professionnel et Baptiste Giabiconi ont tout donné afin d'offrir une prestation digne de ce nom.

Source purepeople

Le duo Baptiste Giabiconi/Maxime Dereymez enflamme Twitter
Le duo Baptiste Giabiconi/Maxime Dereymez enflamme Twitter

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #programmes télé gay

Repost0

Publié le 3 Février 2017

Nicolas Testa vient de sortir un nouvel extrait de son album "No More Rainbows" ,sorti en Belgique en 2015, et bientôt dispo en France avec tournée à la clé 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #Musique gay

Repost0

Publié le 3 Février 2017

Akron (2015)

Le film raconte l'histoire de Benny et Christopher, deux jeunes hommes gays qui tombent amoureux dans une ville du Midwest banlieue.

 

Voir un extrait très chaud par ici

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties dvd, #dvd gay

Repost0

Publié le 3 Février 2017

L'acteur de "Plus belle la vie" a vécu un cauchemar...

Si le comédien de 42 ans estime que "la plupart des Marseillais sont avenants", il a néanmoins choisi de rentrer à Paris. La raison ? Il désire plus vivre dans une ville où il a été "agressé treize fois". "Surtout au moment de la loi du Mariage pour tous. J'en ai marre d'être parfois le punching-ball de la connerie de certains", déclare-t-il. Ce qu'il lui est arrivé de pire ? "Un jour, je me suis même retrouvé dans le coffre d'une bagnole ! J'ai cru que j'allais crever." Une histoire qui fait froid dans le dos...

 

Dans cette interview, le comédien est également revenu sur son enfance et ses origines. Comme il l'a déjà raconté dans son livre À pleine vie, il n'a jamais connu sa mère biologique. "Qu'est-ce que j'en ai à f...?", clame-t-il. Et de poursuivre : "Je suis issu d'un viol. Ma mère, prostituée, a été abusée par son demi-frère. Ça a été dur à encaisser mais ça n'a pas changé ma vie."

Très jeune, Laurent Kérusoré a su qu'il avait été adopté. "Le savoir m'a rendu plus fort", lâche-t-il. Sa famille d'adoption a tout fait pour qu'il soit heureux, mais, lorsqu'il a annoncé son homosexualité, son père l'a mis à la porte. Un geste que Laurent Kérusoré lui a pardonné : "Finalement, il a bien fait. Car si ça se trouve, on ne se parlerait plus aujourd'hui." Entre eux, tout est réglé et la star de PBLV prend soin à présent de son père hospitalisé.

Retrouvez l'intégralité de l'interview dans le magazine Public, en kiosques le 3 février 2016.

 

Source purepeople

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people

Repost0

Publié le 1 Février 2017

Call me by your name

Nouveau long-métrage de Luca Guagnino (« Amore », « A bigger splash ») remarqué au dernier Festival de Sundance, « Call me by your name » est adapté du roman éponyme de André Aciman. On y suivra la romance entre un adolescent de 17 ans et un garçon plus âgé interprété par le très sexy Armie Hammer. Une histoire passionnelle qui débute un été et qui va hanter les personnages pendant 20 ans.

Un premier extrait vient d’être mis en ligne et il nous plonge au coeur d’un après-midi ensoleillé dans la Riviera italienne des années 1980. Le jeune et inexpérimenté Elio est troublé par les caresses tendancieuses de l’intrigant Oliver. Tension sexuelle à prévoir ? Visiblement oui.

Source popandfilms

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #cinéma gay, #sorties cinéma

Repost0

Publié le 1 Février 2017

 Deux nouvelles séries  vous attendent sur Netflix  en février 2017. On verra le tout nouveau teen drama événement de ce début d'année, Riverdale  et la saison 2 de Shadowhunters: The Mortal Instruments  le 07/02

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #Netflix

Repost0

Publié le 1 Février 2017

Programmes tv du 4 au 17 février 2017 :

 

Elle girl

Tous les jours à 20h10

The Ellen DeGeneres show

C+

Mardi 7 à 21h

Quand on a 17 ans (drame)

Damien, 17 ans, fils de militaire, vit avec sa mère médecin, pendant que son père est en mission. Au lycée, il est malmené par un garçon, Tom. La violence dont Damien et Tom font preuve l'un envers l'autre va évoluer quand la mère de Damien décide de recueillir Tom sous leur toit.

NT1

Jeudi 9 à 20h55

Valentine's day (comédie romantique)

Les destins croisés de couples qui se séparent ou se retrouvent, de célibataires qui se rencontrent à Los Angeles, le jour de Saint-Valentin..

OCS city

Vendredi 10 à 22h35

Laurence Anyways (drame)

Laurence Anyways, c'est l'histoire d'un amour impossible.
Le jour de son trentième anniversaire, Laurence, qui est très amoureux de Fred, révèle à celle-ci, après d'abstruses circonlocutions, son désir de devenir une femme.

Numéro 23

Dimanche 12 à 20h55

Le secret de Brokeback Mountain (drame)

Eté 1963, Wyoming.
Deux jeunes cow-boys, Jack et Ennis, sont engagés pour garder ensemble un troupeau de moutons à Brokeback Mountain.
Isolés au milieu d'une nature sauvage, leur complicité se transforme lentement en une attirance aussi irrésistible qu'inattendue.
A la fin de la saison de transhumance, les deux hommes doivent se séparer.
Ennis se marie avec sa fiancée, Alma, tandis que Jack épouse Lureen.
Quand ils se revoient quatre ans plus tard, un seul regard suffit pour raviver l'amour né à Brokeback Mountain.

 

Ocs city

Mardi 14 à 20h40

Love is strange (drame)

Après 39 ans de vie commune, George et Ben décident de se marier. Mais, au retour de leur voyage de noces, George se fait subitement licencier. Du jour au lendemain, le couple n'est plus en mesure de rembourser le prêt de son appartement new yorkais. Contraints de vendre et déménager, ils vont devoir compter sur l'aide de leur famille et de leurs amis. Une nouvelle vie les éloignant l'un de l'autre, s'impose alors dans leur quotidien.

Ciné+club/ ciné+émotion

Mercredi 15 à 22h10/ Jeudi 16 à 19h

Une nouvelle amie (drame)

À la suite du décès de sa meilleure amie, Claire fait une profonde dépression, mais une découverte surprenante au sujet du mari de son amie va lui redonner goût à la vie.

Ciné+émotion

Jeudi 16 à 20h45

Free love (drame)

Années 2000. Laurel, est une brillante inspecteur du New Jersey. Sa vie bascule le jour où elle rencontre la jeune Stacie. Leur nouvelle vie s’effondre quand Laurel découvre qu’elle est atteinte d’un cancer en phase terminale. Laurel a un dernier souhait : elle veut que sa pension revienne à la femme qu’elle aime, mais la hiérarchie policière refuse catégoriquement. Laurel et Stacie vont se battre jusqu’au bout pour faire triompher leurs droits.

Du coté des rediffs :

 

Imitation game le 4 sur ciné+premier

A trois on y va le 4 sur ciné+émotion et le 15 sur ciné+club

Carol le 4 sur c+family

Brüno le 4 sur ciné+club

Toute première fois le 6 sur OCSmax

Crime d'amour le 7 sur ciné+frisson

Chloé le 7 sur ciné+émotion

Billy Elliot le 10 sur OCS max

Blitz le 11 sur ciné+frisson

Respire le 14 sur ciné+club

Talons aiguilles le 14 sur ciné+club

 

 

 

Du coté des séries

 

Les petits meurtres d'Agatha Christie sur France5

Clara Sheller (saison1 et saison 2) sur chérie 25

Versailles (saison 1) sur c+séries

90210 Beverly hills : nouvelle génération sur Elle girl

Grey's anatomy (saison12) sur Tf1

Orange is the new black (sison 1) sur numéro 23

Pretty little liars (saison 7) sur ocs max

The young pope (saison 1) sur c+séries

Game of thrones (saison 5) sur C+

Black sail (saison 3) sur ocs max

Girls (saison 5) sur OCS max

Master of sex sur OCS city

Transparent sur OCS max

Sex and the city sur téva

Ugly betty sur téva

The 100 (saison 2) sur Syfy

Scandal (saison 4) sur téva

Shameless (saison 7) sur c+

Brooklyn nine-nine (saison 3) sur c+séries

Une famille formidable sur Hd1

Plus belle la vie sur France 3

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #programmes télé gay

Repost0

Publié le 31 Janvier 2017

Trois instants dans la vie d’un homme, de l’enfance à l’âge adulte. Une épopée intime qui veut bousculer les représentations traditionnelles (des Noirs, des pauvres, des gays). Mais en douceur.

Il y a au cœur de Moonlight une séquence très belle, vraiment attendrissante. Un personnage a donné rendez-vous dans un diner à son amour de jeunesse. La nuit tombe, une jolie mélodie s’échappe du jukebox. On frissonne. Si cette scène était interprétée par Tom Hanks et Meg Ryan, elle serait terriblement ringarde, atrocement datée. Mais comme les protagonistes sont ici deux Noirs gays (dont l’un est de surcroît un dealer très baraqué refoulant son homosexualité), disons que ça lui donne une autre dimension. C’est l’effet Moonlight, un film qui veut questionner votre regard, mais dans le cadre rassurant d’une jolie romance façon Sundance. De fait, on se frotte réellement les yeux lorsqu’on réalise qu’il n’y a ici quasiment aucun personnage blanc – et que ce genre de choses n’arrive jamais. Et combien de fois a-t-on été ému au cinéma par un doux baiser échangé au clair de lune entre deux ados black ? Pas assez souvent, sans doute, puisqu’on s’en étonne encore.

Une odyssée identitaire

Politiquement, sociologiquement, Moonlight est un film important. Cinématographiquement, tographiquement ? C’est plus compliqué. Barry Jenkins a un talent indéniable pour capter la lumière caressante des soirs de Floride, mais le dispositif de son film (trois moments d’une vie, trois acteurs différents) ne provoque jamais le vertige de Boyhood, son évident modèle, qui avait pour lui la magie du « temps réel ». Cette odyssée identitaire cernée par la misère, le crack, les tabous raciaux et sexuels, serait-elle plus puissante si elle était plus âpre, plus agressive ? Moonlight a choisi la révolution de velours.

Source première

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #cinéma gay, #sorties cinéma, #Oscars 2017

Repost0

Publié le 31 Janvier 2017

C'est un grand cinéaste espagnol habitué de la Croisette qui a été choisi.

Cinq fois en compétition - pour Tout sur ma mère, Volver, Etreintes brisées, La Piel que habito et Julieta l'an dernier -, Pedro Almodovar, figure de proue de la Movida espagnole, n'a jamais remporté la Palme d'or. Il se console avec une belle annonce : il sera le président du jury de la 70e édition du Festival de Cannes. Il succède au réalisateur australien George Miller (Mad Max) qui avait récompensé l'an dernier Moi, Daniel Blake de Ken Loach.

"Le Festival de Cannes est heureux d'accueillir un artiste unique qui jouit d'une immense popularité. Son oeuvre s'est déjà inscrite pour toujours dans l'histoire du cinéma. Une longue fidélité unit Pedro Almodovar au festival", ont déclaré le président du Festival, Pierre Lescure, et son délégué général, Thierry Frémaux. La composition du jury à la mi-avril.

 

"Je suis très heureux de fêter le 70e anniversaire du Festival du film de Cannes dans cette fonction si privilégiée. Je suis reconnaissant et honoré et j'ai le trac !", a déclaré Pedro Almodovar, 67 ans, cité dans le communiqué. "Etre président du jury est une lourde responsabilité et j'espère être à la hauteur des circonstances. Je peux vous dire que je vais me dévouer corps et âme à cette tâche, qui est à la fois un plaisir et un privilège", a ajouté celui qui a déjà été membre du jury du Festival de Cannes en 1992, sous la présidence de Gérard Depardieu.

 

Metteur en scène connu dans le monde entier, il a été également récompensé par deux Oscars, pour Tout sur ma mère et Parle avec elle. Auteur de portraits de femmes audacieux, cultes et bouleversants, Pedro Almodovar a fait briller de grandes actrices devant sa caméra, telles que Marisa Paredes, Penélope Cruz, Carmen Maura, Victoria Abril et Rossy de Palma. Les hommes ont aussi une belle place chez Almodovar, avec les performances d'Antonio Banderas et Javier Bardem, l'époux de Penélope.

Source purepople

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #festival, #Cannes 2017

Repost0