Publié le 20 Mai 2020

Lorsque la série Special sur Netflix a fait ses débuts l'année dernière, elle était révolutionnaire pour diverses raisons, mais principalement parce qu'elle était centré sur un homme gay vivant avec un handicap. La série d'une demi-heure était basée sur les mémoires de son créateur Ryan O'Connell, , et était à la fois comique et réconfortant. Les téléspectateurs sont tombés amoureux, en particulier avec le soin apporté dans les scènes de sexe de la série . Netflix a même commandé une deuxième saison . Et puis la pandémie s'est produite.

Maintenant, O'Connell révèle ce qui a été fait.

Selon une nouvelle interview de l'écrivain et vedette de la série, huit des prochains épisodes de Special sont déjà terminés !  et apparemment il y aura "beaucoup plus de sexe gay"  pour les fans.!

Le plus triste, c'est qu'avec seulement la moitié de la production terminée, il n'y a pas de calendrier pour le moment pour la diffusion de la deuxième saison. 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #Netflix

Repost0

Publié le 20 Mai 2020

Il y a maintenant moins de sexe gay dans God Own Country.

Francis Lee, le cinéaste britannique à l'origine de l'histoire d'amour de 2017 entre un éleveur de moutons du Yorkshire et un travailleur migrant roumain, s'est rendu sur Twitter pour appeler à la censure des téléspectateurs américains sur Amazon Prime.

"Tant que cette enquête n'aura pas été menée, veuillez ne pas louer ou acheter sur Amazon Prime. Ce n'est pas le film que j'ai voulu ou fait", a écrit Lee sur les réseaux sociaux.

Le réalisateur et scénariste a ensuite demandé si Amazon Prime USA censurait des femmes nues ou des scènes intimes dans des histoires hétérosexuelles sur leur service de streaming? Ou s'ils censurent simplement des histoires queer ?"

 

Les spectateurs ont rapporté qu'au moins deux scènes ont été coupées dans God Own Country, dont la romance gay  a été comparée à Brokeback Mountain, bien qu'avec des scènes plus explicites. Dans l'une des scènes censurées, Johnny (Josh O'Connor) et Gheorghe (Alec Secăreanu) pratiquent le sexe oral après s'être battue. Dans une autre scène, le couple a des relations sexuelles dans une remorque à bétail. 

Amazon Prime n'a pas encore commenté; cependant, la diffusion gratuite du film sur Amazon Prime n'est plus disponible.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #dvd gay

Repost0

Publié le 20 Mai 2020

La série très appréciée de NBC, « Hannibal » avec Mads Mikkelsen et Hugh Dancy débarque sur Netflix en juin. De quoi ravir les amateurs du show et les abonnés de la plateforme qui ne l'aurait pas encore regardée. Et pourquoi pas une saison 4 ? On fait le point.

La série Hannibal, produite par NBC, a une excellente réputation. Financée pendant trois saisons avant d'être brutalement annulée malgré les critiques élogieuses, la série débarque sur Netflix en juin. De quoi lui donner une seconde vie. Le show a réussi à se créer une base très solide de fans. Celle-ci n'a cessé de réclamer la suite des aventures du psychopathe. D'autant plus que le final de la saison 3 s'est conclu sur une note ambiguë.

Deuxième chance pour Hannibal

Hannibal, créée par Bryan Fuller, suit la relation particulière entre un jeune profiler du FBI nommé Will Graham, et le psychiatre Hannibal Lecter. Le premier est interprété par Hugh Dancy tandis que le célèbre personnage de Le Silence des Agneaux est campé par Mads Mikkelsen. Un choix extrêmement intelligent et logique tant l'acteur offre une prestation toute aussi convaincante que celle d'Anthony Hopkins en son temps.

Selon la page Twitter See What's Next de Netflix, les trois saisons d'Hannibal seront disponibles sur la plateforme de streaming le 5 juin. Tous les épisodes du show seront à disposition des abonnés.

Après la conclusion de la saison 3 de nombreux fans espéraient que le show allait se poursuivre. D'autant plus que certains éléments de l'intrigue n'ont jamais été résolus. En 2019, Bryan Fuller a clairement fait savoir qu'il n'abandonnerait jamais l'idée de proposer une suite à son œuvre. Mais la NBC n'a jamais donné le feu vert. Le showrunner a même dévoilé quelques éléments des plans qu'il réservait à Hannibal. Il voulait s'aventurer sur le territoire de Le Silence des Agneaux.

Mais puisque la série débarque sur Netflix, peut-être que la plateforme a en tête de racheter les droits de production pour lancer la suite du show tant acclamé ? Peut-être que l'arrivée de la série sur Netflix est un test pour voir l'audience suscitée, pour, éventuellement, lancer la suite ?

On croise les doigts !

Source cinéséries

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #Netflix

Repost0

Publié le 20 Mai 2020

La chaîne Freeform a renouvelé la série encensée par la critique.

 

La chaîne américaine Freeform vient de commander une saison 2 pour la douce comédie adolescente, Everything’s Gonna Be Okay, signée du scénariste et acteur australien Josh Thomas (Please Like Me). Par ailleurs, Freeform a aussi renouvelé Motherland: Fort Salem.

Everything’s Gonna Be Okay suit un entomologiste australien d'une vingtaine d'années qui doit venir à Los Angeles pour être le tuteur de ses deux demi-sœurs adolescentes après la mort de leur père. "C'est une excellente nouvelle... surtout parce que je vais pouvoir retrouver le groupe des auteurs à travers mon écran et ne plus rester tout seul chez moi toute la journée à en devenir bizarre", s'amuse Thomas dans un communiqué, "J'aime cette série et j'aime ces personnages et j'adore notre casting et faire une autre saison va être tellement cool."

Freeform de son côté, salue "l'originalité, les personnages et les thèmes" de la série qui a su "toucher le public. Nous sommes ravis de partager les histoires ambitieuses que les scénaristes ont prévues pour la saison 2."

En France, Everything’s Gonna Be Okay n'a pas encore de diffuseur.

Source première

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay

Repost0

Publié le 20 Mai 2020

L’actrice australienne ouvertement lesbienne abandonne le rôle emblématique de super héroïne queer pour de mystérieuses raisons.

 

En plein Covid-19, elle tombe le masque ! Ruby Rose, la star de la série Batwoman diffusée aux États-Unis sur la chaîne CW, vient d’annoncer qu’elle quittait la série après une seule saison. La production cherche activement une remplaçante pour reprendre au vol le rôle de Kate Kane, la cousine de Bruce Wayne, pour la saison prochaine.

 

« J’ai pris la décision difficile de ne pas revenir dans Batwoman la saison prochaine »,  explique Rose dans un communiqué. « Ce n’est pas une décision que j’ai prise à la légère car j’ai le plus grand respect pour le cast, l’équipe et toute les personnes impliquées sur le show à Vancouver et Los Angeles, » poursuit la comédienne de 34 ans.

« Je suis plus que reconnaissante envers Greg Berlanti, Sarah Schechter et Caroline Dries qui non seulement m’ont donné cette incroyable opportunité mais de m’avoir accueillie dans l’univers DC qu’ils ont superbement créé ». L’actrice a également remercié la chaîne CW et Warner Bros.

 

Mystère

Mais le mystère plane. Rose n’explique pas les raisons qui la poussent à quitter la série. La fatigue physique ? En septembre dernier, la comédienne avait mentionné avoir subi une intervention chirurgicale pour corriger deux hernies discales.

Les audiences de la série ne sont pas fabuleuses. Selon le site Variety, la série faisant moins bien que des shows DC plus anciens comme Arrow et The Flash.

Autre piste: le manque de soutien de la part de la communauté LGBT+. Lors de l’annonce du choix de Ruby Rose pour le rôle de la femme chauve-souris, les réseaux sociaux n’avaient pas été tendres avec l’actrice.

 

« Pas assez queer »

Certain.e.s internautes reprochant à la comédienne, pourtant ouvertement lesbienne et genderfluid, de ne pas être assez “queer” et d’être trop jolie pour incarner le personnage. D’autres estimant qu’elle avait été choisie « parce qu’elle était connue et qu’elle plairait les filles hétérosexuelles. » Il lui a également été reproché de minimiser la sexualité du personnage de Batwoman en interview.

 

En septembre dernier, la comédienne était revenue sur ces réactions négatives. « Je n’y ai pas prêté attention parce que je travaillais vraiment dur pour avoir rôle. Je voulais vraiment ce rôle. C’est un rôle de rêve », confiait elle avant d’ajouter : « Je l’ai déjà dit mais je ne vais pas me traîner jusqu’à mon lit de mort en espérant que les gens sur internet m’aiment plus. »

 

Mais alors qui pour reprendre le rôle de Batwoman ? Pour l’heure aucun nom n’a encore filtré dans la presse. Mais l’enjeu de la représentation est important. Batwoman est la première super héroïne lesbienne à la télé américaine en tant que rôle principal. Et voir un rôle queer jouée par une actrice issue de la communauté LGBT+ était un progrès notable dans un univers sériel américain.

 

Une remplaçante « issue de la communauté LGBT »

Dans un communiqué, la Warner, CW et le producteur Greg Berlanti ont remercié l’actrice pour sa participation à la série. Ils ont aussitôt rassuré les fans sur l’avenir de la série et assuré qu’ils cherchaient activement une nouvelle actrice pour le rôle principal qui soit également « issue de la communauté LGBTQ ». Excellente nouvelle.

Crédit image: CW

Source tétû

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #lesbien

Repost0

Publié le 19 Mai 2020

La troisième saison d' Elite, s'est terminé en répondant à beaucoup de questionsEnviron la moitié des acteurs étaient diplômés de Las Ciencias. Quelques-uns des personnages étaient morts et les autres semblaient prêts à terminer leur scolarité avec bonheur. Mais, le fait est qu'il y a déjà eu des spéculationssur les saisons quatre et cinq. Une nouvelle vidéo d'adieu semble faire un clin d'œil sur l'avenir de la série.

Dans une vidéo émouvante publiée sur le compte Twitter de Netflix, la distribution fait quelques adieux en larmes.

"Ce fut un réel plaisir de travailler avec vous", a déclaré Danna Paola, l'actrice qui incarne Lucrecia dans la série. Les images semblent avoir été prises dans les coulisses de ce que nous supposons être le dernier jour de tournage. "Merci, merci, merci, merci."

 

"Je veux dire à Carla qu'elle est un personnage incroyable et une femme incroyable", a déclaré Ester Exposito, qui incarne Carla. "J'aimerais être comme elle. Et je l'aime, je l'aime." 

À la fin de la troisième saison, Omar, Ander, Guzman, Rebeka et Cayetana sont tous, pour une raison ou une autre, toujours à Las Ciencias. Donc, si la série devait se poursuivre, toujours dans cette école, leurs personnages seraient toujours impliqués. Il est curieux qu'aucun des acteurs qui jouent ces rôles ne dise au revoir. Peut-être parce que nous devrions nous attendre à ce qu'ils fassent leurs retours?!

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #Netflix

Repost0

Publié le 19 Mai 2020

La famille Hargreaves sera de retour au milieu des vacances d'été.

 

Après avoir rencontré un joli succès au début de l'année 2019, Umbrella Academy s'apprête à faire enfin son retour ! La saison 2 sera diffusée cet été sur Netflix. Les 10 épisodes seront mis en ligne dès le vendredi 31 juillet, a annoncé la plateforme, à travers cette petite vidéo réunissant tous les acteurs en visio :

On retrouvera donc au casting Ellen Page (Vanya), Tom Hopper (Luther), David Castañeda (Diego), Emmy Raver-Lampman (Allison), Robert Sheehan (Klaus), Aidan Gallagher (numéro cinq) et Justin H. Min ( Ben). Le co-créateur de la série Steve Blackman sera de retour en tant que showrunner. Par ailleurs, trois nouveaux membres vont rejoindre la distribution : Yusuf Gatewood (The Originals) sera Raymond, un leader né avec intelligence, gravité et confiance; Marin Ireland (Homeland) en tant que Sissy, une maman texane intrépide et irréfléchie; et enfin Ritu Arya (Humans) incarnera Lila, un "caméléon" imprévisible et espiègle.

Source première

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #Netflix

Repost0

Publié le 19 Mai 2020

Payton Hobart se lance dans la campagne pour New York.

 

Moins d'un an après avoir réussi ses débuts sur Netflix, The Politician repart en campagne. La comédie de Ryan Murphy débutera sa saison 2 à partir du vendredi 19 juin prochain.

Comme le montre ces nombreuses photos dévoilées par la plateforme (ci-dessus), l'histoire continuera à New York, après le saut dans le temps du final, qui montrait l'ancien lycéen Payton Hobart (Ben Platt) dans la Big Apple, s'opposant à Dede Standish (Judith Light) pour le poste de Sénateur de l'Etat de New York : "La réélection de Dede était censée être facile, mais Payton - qui voit cela comme sa prochaine étape vers la présidence - doit décider quel type de politicien il veut finalement être pour réussir , même si cela signifie révéler des secrets, des mensonges et un couple à trois..." annonce le résumé officiel.
 
Au casting, on retrouvera donc Bette Midler ainsi que Gwyneth Paltrow, Zoey Deutch (Infinity), Lucy Boynton (Astrid), Julia Schlaepfer (Alice), Laura Dreyfuss (McAfee), Theo Germaine (James) et Rahne Jones (Skye).

Source première

The Politician : Netflix dévoile une date et plein d'images pour la saison 2
The Politician : Netflix dévoile une date et plein d'images pour la saison 2
The Politician : Netflix dévoile une date et plein d'images pour la saison 2
The Politician : Netflix dévoile une date et plein d'images pour la saison 2
The Politician : Netflix dévoile une date et plein d'images pour la saison 2

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #Netflix

Repost0

Publié le 19 Mai 2020

Céline Sciamma raconte avec une infinie délicatesse une histoire d’amour impossible, sublimée par Adèle Haenel et Noémie Merlant.

 

Portrait de la jeune fille en feu sera diffusé à 21h05 sur Canal +. Voici notre critique du film de Céline Sciamma qui avait fait sensation lors du festival de Cannes 2019.

Mai 2019 restera à part dans la carrière de Céline Sciamma. Douze ans après son premier long métrage, Naissance des pieuvres, découvert à Un certain regard, elle a connu sa toute première sélection en compétition cannoise avec Portrait de la jeune fille en feu. Un baptême toujours stressant mais qui s’est déroulé ici de la plus radieuse des façons, l’accueil enthousiaste de la projection officielle ayant trouvé un écho idoine dans celle réservée à la presse. Cerise sur le gâteau, la cinéaste a même reçu le fameux coup de fil du samedi 13 heures, jour de palmarès, lui indiquant de revenir fissa à Cannes pour recevoir sa récompense. En l’occurrence l’une des premières de cette soirée, le prix du scénario. Mais, au visage et aux mots de Céline Sciamma, on pouvait deviner une déception. Celle de voir ce film si brillamment mis en scène et si puissamment interprété salué ainsi. On l’a dit et on n’a pas fini de le répéter au fil des sorties des œuvres majeures dégagées du palmarès (Une vie cachée, Le Traître...) au profit des sempiternels films à sujets, le jury d’Iñarritu n’a pas été à la hauteur de cette sensationnelle édition cannoise. Et même lorsqu’il distingue un film qui transcende son sujet comme ici, il se trompe de récompense. Prix de la mise en scène, double prix d’interprétation féminine, Grand Prix... Le choix était pourtant vaste pour saluer ce voyage dans la France de 1770 et l’arrivée sur les côtes bretonnes de Marianne, une peintre venue faire en secret le portrait d’Héloïse, une jeune femme rétive à toute idée de poser. Car ce tableau n’est pas une innocente œuvre d’art mais une commande de sa mère qui, ayant décidé de lui faire épouser un riche Milanais, l’expédiera ensuite à ce dernier pour qu’il la trouve à son goût. Or, tout juste sortie du couvent, Héloïse entend résister à ce destin dans lequel on veut l’enfermer avec pour seule arme sa colère sourde. Marianne va alors devoir user de mille et une ruses – à commencer par se faire passer pour sa dame de compagnie – pour parvenir à créer ce tableau dans ces conditions. Elle devra apprendre à scruter son modèle dans les moindres détails pour, le soir venu, coucher sur la toile les détails de ce corps. Et de leurs regards échangés naîtra un irrésistible sentiment amoureux qui mettra longtemps à dire son nom.

 

CONTE MODERNE
Portrait de la jeune fille en feu entre au Panthéon des plus belles histoires d’amour du 7e art. Celles où les sentiments enflammés dévorent de l’intérieur leurs protagonistes. Celles où un geste maladroit ou un regard un peu trop appuyé en disent plus que mille mots ou baisers langoureux. À l’image de son parti pris d’une quasi-absence de musique, Céline Sciamma signe un film d’une délicatesse infinie et fait monter le désir crescendo jusqu’à ce qu’il explose aussi tendrement que violemment. Car on ne se défait pas du poids des conventions par une simple succession de battements de cœur, aussi à l’unisson soient-ils. Pour son premier film d’époque en costumes, Céline Sciamma ne paraît jamais prisonnière du poids de la reconstitution. Elle y distille une modernité jamais criarde pour rappeler que des problématiques anciennes (les revendications des femmes artistes à plus de visibilité, la liberté entravée d’aimer qui on veut quand on veut...) n’ont hélas rien perdu de leur actualité. Cette modernité se retrouve dans l’interprétation de ses deux comédiennes principales.


DUOS DE FEMMES
Il est forcément émouvant de voir Céline Sciamma écrire un nouveau chapitre de son histoire avec Adèle Haenel, qu’elle a révélée sur grand écran. Cette Héloïse, elle l’a écrite pour elle. Et la comédienne révèle à travers la docilité intranquille de ce personnage une nouvelle facette de ses talents d’actrice décidément infinis. Face à elle, Noémie Merlant aurait pu occuper une position délicate. L’empêcheuse de tourner en rond dans un dialogue entre sa partenaire et leur réalisatrice. Il n’en est évidemment rien. Dans ce rôle de peintre qui cherche, elle aussi, à s’affranchir de sa condition et des préjugés sur son sexe et voit son amour se consumer à mesure qu’il lui permet d’accéder à une nouvelle étape de sa vie, l’héroïne du Ciel attendra franchit un nouveau cap. Parfaite de complémentarité avec sa principale partenaire comme avec les impeccables Valeria Golino (la mère d’Héloïse) et Luàna Bajrami (la servante qui se lie d’amitié avec les jeunes amoureuses, par-delà les rapports de classe) dans ce film poétique et politique d’une sensibilité infinie.

Bande-annonce de Portrait de la jeune fille en feu :

 

Source première

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties dvd, #dvd gay, #lesbien

Repost0

Publié le 18 Mai 2020

Harley Quinn (saison 2)

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #lesbien, #dessin animé gay

Repost0