Publié le 11 Mai 2020

Le long métrage de Paul Verhoeven repousse sa date de sortie d'un an en raison de l'épidémie de Coronavirus et de la fermeture des salles françaises.

C'était définitivement l'un des candidats les plus probables à une sélection cannoise cette année, avant que le festival ne soit impacté par l'épidémie de COVID-19. Ce sera sans doute pour la prochaine édition. Le très attendu Benedetta de Paul Verhoeven, emmené par Virginie Efira, est repoussé d'un an et sera visible en mai 2021. L'information a été annoncée sur Twitter par le producteur Saïd Ben Saïd.

Coécrit par David Birke, scénariste de Elle, ce biopic est adapté de la pièce Soeur Benedetta, entre sainte et lesbienne de Judith C. Brown, et relate le destin de la mystique Benedetta Carlini, figure de la religion catholique du XVIIe siècle dotée de visions et nonne ostracisée pour son homosexualité. On retrouve également au casting Lambert WilsonCharlotte Rampling ou encore Clotilde Courau.

Avec ce report conséquent, Benedetta prend clairement rendez-vous avec le Festival de Cannes 2021, écartant d'emblée les rendez-vous majeurs que sont Venise ou Berlin. Rappelons par ailleurs que l'édition 2020 du Festival de Cannes n'est pas encore annulée, Thierry Frémaux et Pierre Lescure explorant toutes les pistes pour cette 73e quinzaine alors que le Marché du Film sera entièrement virtuel. Le festival en ligne We Are One, soutenu par vingt grands festivals internationaux dont Cannes, sera, lui, organisé du 29 mai au 7 juin prochain... sans Benedetta a priori.

Source allociné

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #cinéma gay, #lesbien

Repost0

Publié le 11 Mai 2020

"J'adore vraiment ce casting !" répond Ryan Murphy.

 

A priori, Hollywood est une série limitée, faite de 8 épisodes qui revisitent l'âge d'or de la Cité des Anges, entre réalité d'une époque et pur fantasme fictionnel. Une oeuvre unique et étonnante, qui pourrait tout de même avoir une suite ! En effet, Ryan Murphy a laissé entendre sur Instagram qu'une saison 2 pourrait l'intéresser.

Alors qu'un fan lui demande s'il envisage une saison 2 avec le même casting, Murphy répond que "Hollywood était prévu comme une série limitée, mais elle est devenue tellement populaire que tout le monde réclame une autre saison... Alors qui sait ? J'adore vraiment ce casting !"

Il est donc possible qu'un jour, on retrouve Jake, Raymond, Camille, Rock et les autres pour de nouvelles aventures cinématographiques. Mais en attendant, rien n'est prévu pour l'instant sur Netflix.

Source première

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #Netflix

Repost0

Publié le 10 Mai 2020

Ideal home (2018)

Erasmus et Paul forment un couple à la vie extravagante. Lorsque le petit-fils d'Erasmus, que celui-ci n'avait jamais vu jusqu'alors, fait son apparition, les deux hommes le recueillent à contre-cœur.

A voir sur Ocs en replay

Ideal home est une comédie pas très réussie.

Ce n'est pas drôle, c'est assez mal joué et le doublage en VF n'arrange rien.

L'histoire est tout à fait banale et prévisible. Un couple gay rejette l'enfant qu'ils ne connaissent pas et celui-ci est mal élevé par un père délinquant. Et puis ils s'attachent et le père récupère son fils. Et tout le monde est triste.Bon, je ne raconte pas la fin si jamais ça vous dit de le regarder.

Le couple gay n'est pas très crédible et caricatural. Une comédie bas de gamme. Le film est à l'image de l'affiche : ridicule.

Un point positif : j'aime beaucoup le look de Paul Ruddheart

 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #dvd gay, #sorties dvd

Repost0

Publié le 10 Mai 2020

Nuit de rêve (2019)

Philipp et Enis, deux amis de longue date gagnent un voyage en Grèce. Lors de leurs vacances paradisiaques, ils se perdent sur une île sauvage et trouvent refuge dans une grotte pour dormir. Une nuit agitée s’annonce, entre rêves et réalité… Le lendemain, rien ne sera jamais plus comme avant entre les deux garçons.

Une belle surprise !

Quand j'ai lu le résumé de l'histoire, je me suis dit " c'est quoi ce truc ?". Finalement, j'ai vraiment été séduit par ce film plein de charme.

Je dirais qu'il s'agit d'un road trip entre deux amis hétéro, fan de culturisme, qui partent en vacances, découvrent la Grèce et se découvrent l'un et l'autre.

J'adore la Grèce, c'est un pays magnifique avec des décors naturels à couper de souffle. Avec ce film, j'ai eu l'impression de faire un beau voyage, les images sont splendides. Avec une bande-son très agréable, ce qui complète le tableau

Plus qu'un road trip, c'est aussi une comédie romantique très sensuelle. Car tout en explorant le pays, les deux hommes exploreront également leur attirance refoulé l'un pour l'autre. 

Après la scène de la pêche dans "call me by your name" ici nous avons la scène de la grenade, sorte d'aphrodisiaque magique (ah ah). 

J'avais un peu peur que le film nous emmène sur le chemin de l'onirisme dont je ne suis absolument pas client. Et bien pas du tout, on y parle des légendes des dieux grecs comme on lit le guide du routard. Tout y est bien réel, la beauté des paysages, la découverte de l'autre et l'acceptation de ses sentiments.

Un film poétique, très positif, qui donne le sourire sans tomber dans la mièvrerie. Une parenthèse enchantée.

A voir sur Queerscreen : Nuit de rêve en VOSTF

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #dvd gay, #sorties cinéma, #Queerscreen

Repost0

Publié le 9 Mai 2020

Rédigé par Michael

Publié dans #Musique gay

Repost0

Publié le 9 Mai 2020

Les amoureux des premières heures du rock 'n' roll et les amoureux de la musique tout simplement sont en deuil : Little Richard, remuant pionnier qui a inspiré et inpire encore des générations de musiciens, s'est éteint. De sa musique électrisante à sa personnalité "tutti frutti" marquée par une sexualité débridée, un héros des temps modernes...

Un dernier "Be bop a lula balab bam bom" et puis s'en va... Little Richard, l'une des figures essentielles de la musique populaire moderne, est mort samedi 9 mai 2020 à Los Angeles à l'âge de 87 ans, selon une annonce faite par sa famille, qui n'a pas précisé les causes de son décès. Victime d'une crise cardiaque en 2013 et auteur de son dernier concert en 2014, il avait en 2016 fait l'objet de rumeurs alarmistes concernant son état de santé, qu'il avait alors démenties.

 

Réputé pour ses tubes impérissables et électrisants (Tutti Frutti, Long Tall Sally, Good Gollly Miss Molly) autant que pour sa personnalité flamboyante et hors des codes de son époque, Little Richard avait fondé le rock 'n' roll avec ses contemporains (Chuck Berry, Fats Domino) et lui avait donné ses lettres de hardiesse avec son style tonitruant (looks excentriques, banane XXL et tempérament classé X, avec un goût non dissimulé pour le voyeurisme et les orgies bisexuelles...), ouvrant la voie aux générations suivantes. Des héritiers dont les plus fameux se nomment Beatles et Rolling Stones (qui firent la première partie de ses concerts), Prince, Elton John ou encore David Bowie. "Sans lui, je ne serais probablement jamais devenu musicien", avait confié ce dernier, encore marqué par un film consacré au rockeur qu'il avait vu à l'âge de 9 ans.

 

 

A STAR IS BORN

Little Richard était né Richard Wayne Penniman en 1932 dans l'Etat de Georgie, au sein d'une fratrie de douze enfantée par un père à la fois dévot et distributeur d'alcool de contrebande et une mère membre de l'Eglise baptiste. Surnommé dès ses jeunes années Lil' Richard en raison de sa silhouette très fluette, cet enfant malicieux, raillé pour sa boîterie (il a une jambe plus courte que l'autre) et ses airs efféminés, ne tarde pas à chanter, à l'église bien sûr, mais aussi à la maison, sur le perron, tapant sur tout ce qui lui passe sous la main, au grand dam des voisins. En 1947, il a 14 ans quand une chanteuse de gospel, Sister Rosetta Tharpe, le remarque alors qu'il chante ses chansons avant le concert qu'elle s'apprête à donner dans la ville de Macon ; elle l'invite à en assurer la première partie, puis le rémunère : une vocation est née. Il commence alors à chanter professionnellement, notamment dans des spectacles clandestins de drag queen.

Dans un marché de la musique en plein boom, comme le relate l'AFP, de premières maisons de disques s'intéressent à lui. Tutti Frutti, qui évoque le sexe entre hommes, devient un incontournable de ses spectacles. Mais il n'avait jamais pensé l'enregistrer, jusqu'à ce qu'un producteur chez Specialty Records, un label de Los Angeles spécialisé dans les artistes noirs, entende le titre. Il propose de l'enregistrer en studio avec des paroles édulcorées pour permettre au titre de passer à la radio. Au lieu de "si ça ne rentre pas, ne force pas", les paroles, réinventées par une jeune compositrice, deviennent : "J'ai une petite amie, Sue, qui sait exactement ce qu'il faut faire." La chanson, enregistrée en 1955, devient en un éclair un hit et, lors des concerts, déclenche l'hystérie des groupies. Les deux années qui suivent sont un tourbillon de succès et d'extravagance, ponctuées de nouveaux titres, d'apparitions au cinéma et de scènes délirantes en public. Mais au sommet de sa gloire, en 1957, il annule brutalement une tournée en Australie pour se proclamer missionnaire de la congrégation évangélique "Church of God". Après avoir rompu son contrat avec son label, il se consacre de 1958 à 1962 à la musique évangélique et au gospel (il enregistrera d'ailleurs un album produit par Quincy Jones) et écume le pays avec son groupe baptisé Little Richard Evangelistic Team pour prêcher.

 

 

TOILETTES HOMMES...

A la même époque, il rencontre, justement lors d'un congrès évangélique, Ernestine Harvin, qu'il épouse le 11 juillet 1959. Leur mariage, au cours duquel ils adoptent un garçon d'un an, Danny Jones, tourne court et ils divorcent en 1964. Si Ernestine met cet échec sur le compte de la notoriété de son époux et ne met pas en cause sa sexualité, indiquant avoir eu avec lui des rapports "normaux", l'arrestation de Little Richard pour comportement indécent avec des hommes dans des toilettes en sonna le glas. Le rockeur, qui n'aura ensuite pas d'autre épouse, restera toujours ambivalent concernant son orientation sexuelle, lui qui s'était décrit comme "pansexuel" dans un ouvrage paru en 1984 : s'il disait par exemple en 1995 au magazine Penthouse "j'ai été gay toute ma vie et je sais que Dieu est un Dieu d'amour, pas de haine", il déclarait à l'inverse l'homosexualité "contre-nature" en 2017 dans un entretien avec une chaîne de télévision religieuse de l'Illinois.

Intronisé en 1986 au panthéon du rock, le Rock and Roll of Fame, parmi les premiers désignés pour cet honneur, puis ultérieurement aux panthéons du blues et du R&B, Little Richard, influence revendiquée encore aujourd'hui par de jeunes musiciens tels que Bruno Mars, avait en 2016 fait l'objet de rumeurs alarmistes concernant son état de santé. "Non seulement ma famille n'est pas rassemblée à mon chevet sous prétexte que je suis malade, mais en plus je continue à chanter, avait-il répliqué. Je ne me produis plus comme par le passé, mais j'ai toujours ma voix pour chanter, je me déplace, j'ai subi une opération à la hanche il y a un moment mais je suis en bonne santé." Cette fois, il n'aura pas le dernier mot, met son héritage continuera à faire danser les foules.

Source purepeople 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people

Repost0

Publié le 7 Mai 2020

La série Netflix "Hollywood" offre un regard alternatif sur Rock Hudson. Cependant, la réalité était moins rose, et à l'époque, son agent n'a pas hésité à "balancer" les secrets de certains acteurs pour garder protégée l'homosexualité de son client.

Nous sommes en 1955. Rock Hudson est sous contrat chez Universal et sort de plusieurs premiers rôles comme ceux de Taza, fils de Cochise ou Capitaine Mystère et des "films d'amour" dont Son seul amour et le formidable Tout ce que le ciel permet de Douglas Sirk. Grâce à sa carrure, on lui confie des rôles parfois macho mettant en avant son imposante musculature, mais aussi des personnages fragiles et sensibles.

C'est à ce moment que le magazine Confidential contacte l'agent de Rock Hudson, Henry Willson (Jim Parsons dans la série de Ryan Murphy) pour le prévenir que l'homosexualité de son protégé va être divulguée dans les pages du magazine. Rappelons qu'à l'époque, le fait d'être gay aux Etats-Unis est considéré comme un délit ou un crime dans tous les Etats. Willson a donc bien conscience que ce coming-out forcé pourrait mettre fin à la carrière de son acteur le plus lucratif.

Willson décide donc de proposer à Confidential de lui "lâcher" des informations sur deux autres de ses clients et en échange, le magazine doit promettre de laisser Hudson tranquille. L'accord est accepté, et c'est ainsi que pour garantir la carrière de Rock Hudson, Willson "balance" sur Rory Calhoun et Tab Hunter (qui sont présentés à Hudson dans la série Hollywood). Le premier a fait de la détention (3 ans pour attaques de bijouteries et délit de fuite en 1943 puis agression d'un inspecteur de police en 1945) et le second a été arrêté en 1950 alors qu'il était présent à une soirée gay.

Fort heureusement pour eux, ces révélations, publiées avec Calhoun en première page, n'auront pas d'impact direct sur leur carrière. Calhoun bénéficie finalement de cette publicité, qui renforce son côté "mauvais garçon", et le voit tourner 5 films ou téléfilms par an de 1956 à 1958 puis partir tourner en Europe dans Le Colosse de Rhodes de Sergio Leone.

En 2015, Tab Hunter confirmera dans son autobiographie que ces révélations n'auront aucune conséquence néfaste car quelques semaines plus tard, il sera nommé "jeune star la plus populaire" de l'écurie Warner. On le voit à l'époque dans The Girl He Left BehindC'est la guerre de William A. Wellman ou Collines brûlantes. En 1962, comme Calhoun, il partira tourner en Europe.

Quant à Rock Hudson, sa carrière ne sera pas impactée et Willson lui fera tout de même épouser sa secrétaire Phyllis Gates pour sauver les apparences. Le mariage aura lieu en 1955 mais le divorce sera prononcé dès 1958, officiellement car Hudson l'a trompée sur le tournage de L'Adieu aux armes.

La carrière d'Hudson sera auréolée d'une nomination à l'Oscar pour son rôle dans Géant aux côtés de James Dean. La décennie 1960 lui offrira plusieurs bons films comme Un pyjama pour deuxConfidences sur l'oreiller ou Ne m'envoyez pas de fleurs. Il tournera dans plusieurs séries dans les années 70 et décéde du SIDA en 1985, alors qu'il venait de tourner dans Dynastie.

"Hollywood", avec Henry Willson et Rock Hudson (joué par Jake Picking) est disponible sur Netflix :

Source allociné

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #Netflix

Repost0

Publié le 7 Mai 2020

"On va certainement commencer la saison 5 par les trois épisodes qui auraient dû terminer la saison 4 !"

 

La saison 4 de Riverdale est terminée. Plus tôt que prévue, en raison de la pandémie de Coronavirus qui a stoppé les tournages aux USA. Elle s'est arrêtée avec l'épisode 19 et donc sans le bal de promo ni la fameuse "graduation", cette cérémonie de la remise des diplômes marquant la fin du lycée pour Archie, Betty et les autres. Alors est-ce que la saison 5 va commencer par tout ça ? La réponse est oui, si l'on comprend bien le producteur exécutif de Riverdale, Roberto Aguirre-Sacasa, dans TVLine. Attention spoilers !

"Nous avions tourné environ la moitié ou les deux tiers de l'épisode 20, où se déroulait le bal de promo, quand l'interruption a eu lieu. J'ai tout de suite regardé toutes les séquences qu'on avait déjà dans la boite, pour voir si nous pouvions concocter un final à partir de là. Mais honnêtement, même si nous avions tourné le bal de promo en partie, un truc incroyable avec beaucoup de moments émouvants, il y avait tellement de scènes qui manquaient, entre Betty et Jughead, ou Archie et Veronica, que nous avons préféré laisser tomber." 

Du coup, ce n'est que partie remise et le bal, ainsi que la remise des diplômes, auront bien lieu au début de la saison 5 : "Oui, il y aura tous ces grands événements que nous avions déjà écrit pour les épisodes 21 et 22… Ce sont de grands épisodes plein d'émotion et il y a beaucoup de choses avec les personnages qui sont toujours en cours, donc on se dit qu'on va certainement commencer la saison 5 par les trois épisodes qui auraient dû terminer la saison 4. Après avoir été avec ces enfants au lycée pendant 4 ans, on ne veut pas leur enlever leur cérémonie de graduation. Nous allons donc reprendre là où nous nous sommes arrêtés pour les trois premiers épisodes de la saison 5."

Ainsi, Skeet Ulrich et Marisol Nichols, qui devaient quitter la série à la fin de la saison 4, seront bien de retour au début de la saison 5 de Riverdale, pour finir leurs histoires correctement.

Quant à Archie et de Betty, leur idylle est-elle vraiment morte ? "La réponse est non. Nous n'avons certainement pas vu la fin de cette histoire", confirme le showrunner. "Ne serait-ce que parce que Veronica et Jughead ne savent encore rien de ce qui s'est passé dans le bunker ou dans le garage d'Archie. Il faudra déjà qu'on voit ça. Il y aura définitivement des répercussions majeures sur ce que Betty et Archie ont fait. Ca va se passer au moment du bal de promo, à la manière d'un vrai teen drama !"

Enfin, en ce qui concerne le saut dans le temps prévu initialement, pour envoyer les lycéens à la fac, Aguirre-Sacasa tempère dans TVGuide et sous-entend que cela pourrait être revu : "Nous sommes dans l'écriture de la saison 5 avec les auteurs, en ce moment, en virtuel. Nous reprenons définitivement là où nous nous sommes arrêtés en termes de mystère, en termes de relations... Et ensuite, nous verrons ce qu'on va faire. Habituellement, les sauts dans le temps sont meilleurs lorsqu'ils se produisent entre deux saisons... Donc nous allons examiner toutes les options qui sont devant nous."

Source première

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #Netflix

Repost0

Publié le 7 Mai 2020

Le temps file à vitesse grand V, d'autant plus quand on le passe auprès de la bonne personne. C'est ce qu'a expliqué T.R. Knight, l'ancien héros de la série "Grey's Anatomy", sur Instagram......

Plus le confinement dure et plus les citoyens du monde ratent l'opportunité de célébrer la vie. Anniversaires, fiançailles, naissances... mais c'est dans la joie que T.R. Knight – le docteur George O'Malley dans la série Grey's Anatomy – a rappelé au monde entier qu'il était amoureux de son époux depuis une décennie, le 1er mai 2020. "Il y a dix ans, Bridget Everett, Zach Shaffer et Jason Eagan ont rendu possible la rencontre avec cet être magnifique, écrit-il sur son compte Instagram. Mon but pour les dix prochaines années ? Essayer de continuer de le mériter. Cette photo vient de l'aventure que j'ai choisi de partager avec lui. Le jour qui a suivi, nous avons trouvé notre chien Traveler !"

 

Theodore Raymond "T.R." Knight et Patrick Leahy se sont mariés le 4 octobre 2013 après trois ans d'amour. L'un est comédien, comme on le sait, l'autre est danseur de ballet et auteur. Et c'est justement entouré de la troupe de Grey's Anatomy que ces messieurs se sont dit "oui". En partie, en tout cas. Bien qu'il ait quitté les rangs du Grey Sloan Memorial Hospital depuis l'année 2009, l'interprète de George O'Malley est toujours très ami avec Katherine Heigl et Ellen Pompeo. Cette dernière, émerveillée devant la récente déclaration d'amour de son ancien partenaire, lui a d'ailleurs accordé un joli clin d'oeil dans les commentaires de sa publication, un "Love you guys" tout droit venu du coeur.

POURQUOI A-T-IL ABANDONNÉ "GREY'S ANATOMY" ?

L'intégralité du cast n'était pas invitée le jour des épousailles, et pour cause. T.R. Knight n'a pas quitté la série Grey's Anatomy dans la joie et l'allégresse. Peu présent dans la cinquième saison du show, ébranlé par certains collègues, il avait préféré claquer la porte. "Je me suis juste dit qu'il était temps de passer à autre chose, expliquait-il. Que c'était le bon moment. Avec la productrice, nous ne parvenions plus à communiquer. On n'a jamais vu un personnage principal disparaître autant, comme cela a été le cas de George lors de la dernière saison." Pour rappel, un incident l'avait opposé à Isaiah Washington – Preston Burke dans la série – qui avait tenu des propos homophobes, débouchant sur le renvoi de l'un et le coming out un peu forcé de l'autre. Ambiance...

 

Source purepeople

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people

Repost0

Publié le 6 Mai 2020

Apercevoir une famille homoparentale épanouie dans un programme tout public à une heure de si grande écoute, ça relève presque du miracle. Merci Top Chef.

Côté fiction, M6 est un peu à la traîne côté représentation, comme le révélait un dossier du numéro 220 de TÊTU. A titre d’exemple, sa série culte Scènes de Ménage, est encore réticente à inclure un couple gay ou lesbien dans son casting, quand TF1 ou France Télévisions, à travers Parents Mode d’Emploi ou Plus Belle La Vie, ont pris depuis quelques temps le virage de l’inclusion.

Mais côté, télé-réalité, en revanche, la chaîne fait des efforts. Cela fait quelques saisons que des programmes comme L’amour est dans le pré ou Pékin Express incluent des participants gays qui assument pleinement leur orientation amoureuse. Et un nouveau cap s’apprête à être franchi par la chaîne, en plein prime-time dans Top Chef.

Des retrouvailles émouvantes

Comme l’avance l’extrait plus haut, l’émission culinaire phare de la Six invitera le conjoint de David Gallienne, le candidat étoilé et ouvertement gay de cette saison, à venir lui prêter soutien. C’est ainsi qu’on observe le chef trentenaire renouer avec son compagnon, Alexis, ainsi que ses deux enfants, Jules et Charlotte. Depuis le début, Top Chef n’avait pas caché la situation familiale du candidat, expliquant son parcours personnel dans sa vidéo de présentation. Le candidat expliquait avoir été marié à une femme, et avoir eu ses enfants avant de faire son coming out. C’est cependant la première fois que l’on peut les voir interagir tous ensemble, dans une séquence pleine d’émotion.

Dans cette vidéo, que les téléspectateurs de M6 pourront découvrir ce soir-même dès 21h05, David Gallienne s’exprime sur le rôle de cette aventure dans sa vie. « Top Chef, c’est une revanche sur ce que j’ai pu vivre ces cinq dernières années », assure-t-il au fil de cet extrait touchant. C’est en tout cas une belle revanche également pour le public LGBT+, qui s’offre enfin une représentation digne de ce nom à une heure de grande écoute. Et cette volonté d’inclusivité semble être la nouvelle ligne de la chaîne de télé, qui a utilisé sur Twitter le hashtag #ContinuonsDeGrandirEnsemble. En espérant que ça dure.

Source têtu

 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #programmes télé gay, #homoparentalité

Repost0