Publié le 7 Septembre 2015

007 Spectre : Sam Smith va chanter le générique

Sam Smith succède à Adèle pour chanter le prochain James Bond.

Le suspense est terminé. Le nom du chanteur du générique de 007 Spectre, le prochain film James Bond, été révélé. Ce sera Sam Smith, qui l'a annoncé sur son compte Twitter en postant une photo de sa main portant une bague frappée du signe de SPECTRE, la mystérieuse organisation contre laquelle Bond (Daniel Craig) va lutter dans 007 Spectre

A l'automne dernier, une rumeur ciblait déjà le chanteur de Stay With Me comme potentiel interprète de la chanson du générique du prochain James Bond. Une rumeur démentie par l'intéressé, mais dans le monde des ombres de Bond, il ne faut faire confiance à personne. On avait inclus Sam dans nos pronostics :

>> 007 Spectre : qui va chanter le générique du prochain James Bond ?

Un teaser de la chanson-titre sera publié demain mardi 8 septembre, en même temps que les pré-ventes des billets du film qui devra se mesurer au box-office phénoménal de Skyfall, le précédent Bond et plus gros hit de la franchise. Rappelons que la chanson du générique de Skyfall valut à Adèle l'Oscar de la Meilleure chanson originale en février 2013.

source première

Bande-annonce de 007 Spectre qui sortira le 11 novembre prochain :

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #Musique

Repost0

Publié le 7 Septembre 2015

Replay 7 à 8 l’interview de Thomas Gareth

De nombreux téléspectateurs ont réagi à l'interview de Gareth Thomas, premier joueur international de rugby à révéler son homosexualité, diffusée à l'occasion de la sortie de son livre autobiographique "Fier" dans lequel il évoque son parcours et ses difficultés à gérer son homosexualité.

En cause, une question de l'auteur du portrait diffusé dimanche soir, Thierry Demaizière, évoquant les "pulsions homosexuelles" du champion face aux autres joueurs.

"Le rugby est un sport de contact. Il y a les vestiaires... Il y a des douches... Comment vous vous débrouillez avec pulsions homosexuelles et ce rapport très intime que vous aviez avec vos joueurs ?", a demandé le journaliste de Sept à Huit.

La formulation a maniestement choqué de nombreux téléspectateurs qui ont réagi sur Twitter au point que Thierry Demaizière a jugé utile de s'expliquer sur le compte Facebook de l'émission d'information de TF1,

"Le vocabulaire utilisé est juste abject .. 'Avouer. Pulsion'", pouvait-on lire. Ou encore : "Un vocabulaire qui nous ramène au temps des électrochocs et des thérapies hormonales", "Pulsions homosexuelles". On est en 2015, et des journalistes utilisent encore le vocabulaire qui a condamné Turing".

"Si, dans mon interview de Gareth Thomas, j'ai employé l'expression 'pulsion homosexuelle', c'est que je faisais allusion à une période où le rugbyman n'assumait pas son homosexualité et la réfrénait. Il ne s'agissait pas à l'époque de désir assumé. Lui-même d'ailleurs utilise le terme de 'pulsion' dans l'une des réponses qu'il me fait", s'est défendu Thierry Demaizière.

"Par ailleurs, ni pour moi, ni pour le dictionnaire, le mot 'pulsion' n’a de connotation péjorative, mais puisque cette expression a pu choquer certaines sensibilités, j'aurais dû employer le mot 'désir', sûrement plus approprié", ajoute-t-il, repoussant toute connotation homophobe au langage employé.

sourece e-llico

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #programmes télé gay

Repost0

Publié le 6 Septembre 2015

Star Wars accueille son premier personnage  gay

L'univers Star Wars accueille son premier personnage principal gay

Un héros à découvrir dans le dernier roman de la saga baptisé Star Wars : Aftermath.

La diversité est à l'honneur dans l'univers Star Wars. Après John Boyega, le premier Stormtrooper afro-américain, à l'affiche de Star Wars - Episode 7 : Le Réveil de la force, la saga va accueillir dans ses rangs un personnage principal homosexuel. Une grande première que l'on doit à Chuck Wending, l'auteur du dernier roman Star Wars baptisé Star Wars : Aftermath.

Publié le 4 septembre aux Etats-Unis, ce livre met à l'honneur, selon Entertainment Weekly, Sinjir Rath Velus, un ancien officier de l'Empire devenu un vrai renégat après avoir abandonné son poste pour rejoindre les rangs des rebelles. Une décision prise en réaction aux atrocités commises par l'Empire pendant la bataille d'Endor, notamment au sein de la population homosexuelle.

L'intrigue du roman

Sinjir Rath Velus, qui dévoile sa sexualité au cours du roman, après avoir reçu des avances de la part d'une femme, ne sera pas le seul homosexuel du livre. Le roman inclut également un couple lesbien mais dans un rôle bien moins important, ce qui est plus courant dans les livres Star Wars. Ces derniers, et notamment Lords of the Sith publié en avril dernier, ont en effet déjà évoqué l'homosexualité mais seulement par le biais de personnages secondaires.

Star Wars : Aftermath s'intéresse notamment à l'organisation des rebelles pour gérer le nouvel ordre tandis que certaines planètes expulsent les représentants de l'Empire. Un nouveau groupe fait son apparition, Acolyte of the Beyond. Son objectif : trouver le sabre laser de Dark Vador et le détruire. Signé Chuck Wending, Star Wars : Aftermath fait le lien entre Star Wars - Episode 6 : Le Retour du Jedi et Star Wars - Episode 7 selon Brain Damaged.

Source première

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #littérature gay

Repost0

Publié le 3 Septembre 2015

série gay "Faking it" saison 3

Cette semaine,le série " Faking It " repart pour une nouvelle saison US. Voici la bande-annonce qui montre la façon dont la vie continuera à être compliquée à Hester High. On verra le premier personnage intersexuelle de la télévision, Lauren (Bailey de Young), qui continue à faire face à des retombées après que son ex-petit ami ait dit à l'école, qu'elle est intersexué.

Mais le plus intéressant est la relation entre le très sexy Shane (Michael J. Willett) et Duke (Skyler Maxon), qui ont été outé à la fin de la saison dernière.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay

Repost0

Publié le 3 Septembre 2015

Programmes tv du 5 au 18 septembre 2015 :

 

France 3

Jeudi 10 à 20h50

J. Edgar (biographie)

Le film explore la vie publique et privée de l’une des figures les plus puissantes, les plus controversées et les plus énigmatiques du 20e siècle, J. Edgar Hoover. Incarnation du maintien de la loi en Amérique pendant près de cinquante ans, J. Edgar Hoover était à la fois craint et admiré, honni et révéré. Mais, derrière les portes fermées, il cachait des secrets qui auraient pu ruiner son image, sa carrière et sa vie.

 

C+séries

Vendredi 11 à 20h50

The normal heart (drame)

Une adaptation de la pièce The Normal Heart, qui décrit la montée en puissance du virus du sida dans les années 80 et le combat d'un écrivain-activiste, Ned Weeks, fondateur d'un groupe d'aide luttant contre la maladie.

Ciné+famiz

Jeudi 17 à 20h45

Le monde de Charlie (drame)

Au lycée où il vient d’arriver, on trouve Charlie bizarre. Sa sensibilité et ses goûts sont en décalage avec ceux de ses camarades de classe. Pour son prof de Lettres, c’est sans doute un prodige, pour les autres, c’est juste un "loser". En attendant, il reste en marge - jusqu’au jour où deux terminales, Patrick et la jolie Sam, le prennent sous leur aile. Grâce à eux, il va découvrir la musique, les fêtes, le sexe… pour Charlie, un nouveau monde s’offre à lui.

du coté des rediffs :

Saint Laurent le 5 sur c+cinéma

Basic instinct le 5 sur OCS choc

Garçon d'honneur le 5 sur ciné+club

Bienvenue au gîte le 6 sur ciné+famiz

Le bal des vampires le 8 sur OCS géants

Swimming pool le 8 sur OCS city

Une petite zone de turbulences le 10 sur nrj12

Camping à la ferme le 10 sur nrj12

Jamais 2 sans 3 le 15 sur france o

Little miss sunshine le 16 sur ciné+émotion

Tomboy le 17 sur numéro 23

Le chacal le 17 sur D17

Alexandre le 17 sur ciné+premier

 

 

Du coté des séries

Modern family sur m6

The good wife (saison 1) sur téva

Clara sheller (saison1) chérie 25

Teen Wolf (saison 4) sur France4

Masters of sex sur OCS city

Nurse Jacky (saison 6) sur c+séries

Scandal (saison 4) sur c+décalé

Brooklyn nine-nine sur c+séries

Desperate housewives (saison 8) sur téva

Game of thrones (saison 3) sur c+ et sur OCS Max

Plus belle la vie sur France3

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #programmes télé gay

Repost0

Publié le 1 Septembre 2015

Sortie ciné gay "The danish girl" bande-annonce

Vainqueur de l'Oscar du Meilleur acteur en début d'année pour sa performance en Stephen Hawking dans Une merveilleuse histoire du temps, Eddie Redmaynerelance de dix avec The Danish Girl. Réalisé par Tom Hooper (Le Discours d'un roibardé de sept Oscars), le film raconte l'histoire vraie d'Einar Weineger, un peintre danois qui lutte contre les préjugés de son temps et de sa société pour avoir le droit de devenir une femme, avec le soutien de son épouse (Alicia Vikander).

Et voici donc le premier trailer de The Danish Girl au son du piano et des violons dirigés par Alexandre Desplat (Le Discours d'un roi, et oscarisé pour The Grand Budapest Hotel), qui permet de découvrir les autres acteurs (Ben Whishaw, Amber Heard, Matthias Schoenaerts) au générique de ce drame romantique, historique et transgender. Le film est distribué aux USA par Focus Features, division "petits films" d'Universal, qui pourrait tenter le hold-up aux Oscars avec ce film plus N.W.A. - Straight Outta Compton.

Présenté au prochain Festival de Toronto (où le vainqueur a de grands chances d'avoir l'Oscar l'an prochain) du 10 au 20 septembre prochains, The Danish Girlsortira en France le 20 janvier 2016. Et avant ça le film sera à la Mostra de Venise (à partir du 2 septembre) histoire de faire la tournée des grands ducs.

Source première

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma

Repost0

Publié le 31 Août 2015

Au bonheur des dames " Ah! les filles " (1974)

Je pense que c'est la 1ère chanson où j'ai entendu parler "d'homosexualité"

Francis Lalanne "la plus belle fois qu'on m'a dit je t'aime" (1980)

Une belle déclaration d'amour

Axel Bauer "Cargo" (1983)

Le clip, réalisé par Jean-Baptiste Mondino, s’inspire de l'imagerie cuir de l’adaptation de Querelle de Brest, roman de Jean Genet, par Rainer Werner Fassbinder  croisé au noir et blanc de Rusty James de Francis Ford Coppola6. C'est le premier clip d'une chanson française à passer sur MTV5.

Indochine "3ième sexe" (1985)

L'un des plus bel album du groupe Indochine. Rempli d’ambiguïté sexuelle.

Céline Dion "Ziggy" (1993)

Zaziie "Adam et Yves " (2001) et "Un point c'est toi" (1995)

Je pense que c'est le 1er clip français où l'on voit deux hommes s'embrassser

Frédéric Lerner "Il faut se faire l'amour" (2003)

Max Boublil - Mon Coloc (2011)

Un peu d'humour 

Lara Fabian - "Deux ils, deux elles"(2013)
Emmanuel Moire - Ne S'Aimer Que La Nuit (2013)
Patrick Bruel - Maux d'enfants ft. La Fouine (2014)

Bruel dénonce le harcèlement scolaire au travers de sa chanson

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #Musique

Repost0

Publié le 31 Août 2015

Conchita Wurst, "Rise like a phoénix" (2014)

Le chanteur drag queen autrichien barbu a gagné le cœur des juges de l'Eurovision  et le coeur des millions de personnes dans le monde.

Demi Lovato, "Really Don't Care" (2014)

L'ancienne star de Disney a choisi de filmer cette vidéo à L.A Pride 

Hozier, "Take Me to Church" (2014).

Une magnifique chanson qui fesait écho avec la décision de la Cours suprême contre le mariage pour tous aux USA. Une vague de vidéos en faveur du mariage a commencé à se propager. Le musicien irlandais Hozier a dit que son  message était contre les bigots. Il a également été censuré dans certains pays pour avoir montrer deux hommes s'embrasser.

Sam Smith, "Lay Me Down" (2014). 

Ricky Martin, "Disparo Al Corazon" (2015).

Les Cloches du mariage mariage pour tous sonnent à nouveau dans ce clip de l'idole gay pop latine.

Kelly Clarkson, "Heartbeat Song" (2015).

Comment tomber amoureux ?

Jennifer Hudson, "I Still Love You" (2015).

Dans cette vidéo, finalement triomphante, J-Hud montre à quoi cela ressemble d'être rejetées par sa famille pour ce que vous êtes. Quand un couple gay interracial décide de se marier, le père d'un des deux hommes refuse d'assister à la noce - au premier abord.

Joey Graceffa, "Don't Wait" (2015).

Tove Lo, "Timebomb" (2015)

 

Neon Trees, "Songs oi can't listen to" (2015).

Au milieu des cahnsons d'amour et de mariage pour tous,  voici une chanson de rupture !

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #Musique

Repost0

Publié le 31 Août 2015

Hannibal (saison 3) une grande histoire d'amour avec Will

Le créateur Bryan Fuller revient sur la love story entre Hannibal et Will, qui a trouvé une belle conclusion dans le grand final.

C'est terminé pour Hannibal. La série de NBC a pris fin ce week-end aux Etats-Unis, avec un final à couper le souffle et marqué par une dernière scène superbe.

Après avoir tué le Red Dragon, Will (Hugh Dancy) et Hannibal (Mads Mikkelsen) se sont enlacés tendrement, puis... (si vous voulez vraiment savoir c'est par ici). Au final, la série fut une grande love story, comme le confirme le créateur Bryan Fuller dans TV Line : "C'était vraiment une série sur la mort et la romance entre ces deux hommes. Ils avaient ce lien, cette connexion, qui va au-delà de la sexualité. C'est le genre de connexion qui vous fait vous interroger sur votre propre sexualité".

>>> Hannibal, saison 3 : après le final, Bryan Fuller se confie sur un possible film de conclusion

"On n''est pas totalement rentré dans ce sujet, mais l'amour entre eux a été clairement suggéré. Il existe. Il y a de l'amour entre ces deux hommes, et de la confusion entre ces deux hommes. Nous avions dans l'idée de développer cette idée dans la saison 4 (avant que la série ne soit annulée, NDLR). Elle aurait été un prolongement intéressant de ce final. Alors c'est dommage, à mon sens, que cet épisode soit le final, car j'ai le sentiment qu'on ouvrait en fait le chapitre le plus intéressant de l'histoire de Will Graham."

Source première

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay

Repost0

Publié le 30 Août 2015

Tatu, "All the things she said" (2002)

L'idée de faire chanter un duo d'adolescente pseudo lesbienne venant de Russie a causé un tel chahut à l'époque, ainsi que la vidéo, naturellement, elles furent interdites dans certains pays. Bien sûr, les fausses lesbiennes se sont faite  finalement démasqué  ( et l'une d'elle étant même une grande homophobe).

Christina Aguilera, "Beautiful" (2002).

Christina et  Jonas Åkerlund ont créé une vidéo puissante pour cet hymne sur l'auto-émancipation. La chanteuse bisexuelle avait d'ailleurs remporté le Prix Médias GLAAD pour sa représentation des personnes lgbt de tous horizons dans son clip.

Bright Eyes, "First Day of My Life" (2005).

Réalisé par la star de Hedwig John Cameron Mitchell, la représentation touchante de cette vidéo de toutes sortes de couples qui écoutent la chanson avec des écouteurs a reçu également le prix Média GLAAD ​.

Matt Alber, "End of the world" (2008).

Un homme se fait raser dans un salon de coiffure. Il rencontre un beau garçon qui l'invite pour une danse.

Kylie Minogue, "all the lovers" (2010).

La vidéo fut censuré dans certains pays pour tous ces baisers entre partenaires en tout genre.

Pink, "Raise Your Glass" (2010).

Une des premières célébrations du mariage entre personne du même sexe dans une vidéo pop,  Ici nous voyons deux hommes s'embrassant dans les 30 premières secondes, ce qui est peut-être un record du monde pour un clip gay-friendly.

Rihanna, "Te Amo" (2010).

Il existe deux versions de ce clip : un pour les Etat-unis plus tôt sage et la version Européenne avec Laetitia Casta plus calliente.

Murs, "Animal Style" (2012).

Du rap gay avec Murs. Une chanson sur toute la difficulté d'être gay et black encore aujourd'hui.

Esperanza Spalding, «I Can not Help It" (2012).

Le personnage de Spalding vit avec un bel homme, mais elle ne peut s'empêcher de tomber amoureuse d'une jeune femme qu'elle vient de rencontrer.

Carly Rae Jepsen, "Call Me Maybe" (2012).

Un grand tube de 2012 qui cachait une surprise en toute fin du clip.

Macklemore et Ryan Lewis avec Mary Lambert, "same love" (2012).

Une très belle chanson que j'aime tout particulièrement.

Eli Lieb, «Young Love" (2013).

Une romance bien réelle pour ces deux garçons, l'un d'eux est le chanteur lui-même : Lieb. Le chanteur ouvertement gay fait sensation sur YouTube.

Backstreet Boys, «in the world Like This" (2013).

A la fin,  cette vidéo célébre l'amour pout tous.

Steve Grand "All American-Boy" (2013).

Le chanteur de country gay Steve Grand prouve qu'un garçon 100 % américain peut être attiré par d'autres garçons tout aussi 100 % américains.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #Musique

Repost0