Publié le 6 Août 2015

Le retour de Wet Hot American Summer sur Netflix a été glorieux.

"premier jour du camp" est aussi brillamment stupide que l'original et 14 ans plus tard, la plupart des acteurs  n'ont pas pris une ride. Un des moments les plus hot qui a fait le succès du film original était la romance entre Ben, le directeur du théâtre, et McKinley, le gamin du théâtre - résultat une des scènes gay les plus sexy  dans l'histoire du cinéma .

Le film original  avait  lieu le dernier jour du camp et se terminait avec le mariage de Ben et McKinley. Pour premier jour du camp , nous voyons comment tout cela a commencé. 

leur rencontre très tactile

leur rencontre très tactile

Série gay "Wet hot summer"
Leur premier baiser après le spectacle

Leur premier baiser après le spectacle

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay

Repost0

Publié le 6 Août 2015

Kevin Bacon n'est pas content.

Au nom de l'égalité des sexes à Hollywood, l'acteur de 57 ans demande à voir plus de scènes de nudité masculine gratuite. Dans une vidéo hilarante, le héros de la comédie musicale Footloose déroule son plaidoyer pour davantage de pénis au cinéma et dans les séries télé. Kevin Bacon se dit même prêt à mettre la main à la pâte puisqu'il propose d'être filmé en tenue d'Adam, sans la feuille de vigne.

Évoquant le film érotique Cinquante Nuances de Grey, dans lequel on ne voit pas le sexe de Christian Grey (Jamie Dornan), le quinquagénaire supplie : "Laissez-moi jouer Christian Grey, tout le film sera un gros plan de mon pénis". Pour la série Game of Thrones, riche en scènes de sexe et en poitrines dénudées, il a aussi une suggestion : "Donnez-moi un rôle dans la série. Je pourrais jouer un sorcier nu ou un truc du genre. J'ai déjà fait ça. Vous avez vu Sexcrimes ? J'étais super nu dedans, c'était génial !"

Les films de super-héros sont à la mode et Kevin Bacon l'a bien compris. Là encore, il fourmille d'idées : "Hey Marvel, j'ai une idée de super-héros. C'est moi et, devinez quoi, j'ai un gemme de l'infini au bout de ma saucisse !"

Kevin Bacon se fait le porte-parole de tous les acteurs, frustrés de ne pas pouvoir eux-aussi être nus à l'écran. Celui qu'on a pu voir dans Mystic River précise pourtant qu'il exige systématiquement d'être nu. "Mais on me répond que ce n'est pas nécessaire", déplore-t-il. Plein de ressources pour réparer cette injustice, cette discrimination sexuelle, il propose alors de lancer le mouvement #FreeTheBacon, en écho à #FreeTheNipple ("Libérez le téton").

Kevin Bacon milite pour plus de nudité masculine au cinéma :

Source première

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #humour

Repost0

Publié le 6 Août 2015

Sortie ciné gay « Stonewall »

La bande d’annonce tant attendue du film« Stonewall » est enfin mise en ligne. C’était en mars que nous apprenions que Roland Emmerich avait réussi à trouver un distributeur.

Ce film qui relate les fameuses émeutes violentes de Stonewall qu’a connu New York en 1969, et qui ont contribué à l’avancée des droits et de l’acceptation des LGBT dans la société américaine.

IL QUITTE SA VILLE POUR NEW YORK
L’histoire est centrée sur un jeune homme, Danny Winters, qui quitte sa ville natale pour New York laissant derrière lui sa sœur. Dans son chemin, trouve le moyen de faire partie du Stonewall, où il rencontre d’abord Trevor, avant qu’il ne se fasse remarquer par Ed Murphy, le manager de Stonewall et devient impliqué dans tout ce qui se passe.

UN FILM HISTORIQUE ET ENGAGÉ
Roland Emmerich qui est habitué aux grands blockbuster, revient cette fois-ci avec un film dans lequel il promet : « de l’émotion et des combats » avec ce film engagé et historique.

Le film sort le 25 septembre aux Etats-Unis, et pour l’instant, aucune date française n’est communiquée.

source PAR HICHAM TAHIR pour tétu

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Repost0

Publié le 6 Août 2015

« Arrow » Le premier super-héros noir et gay

Alors que les téléspectateurs de TF1 découvrent chaque mercredi de l’été les épisodes de la saison 2 de Arrow, les Américains, eux, attaqueront à la rentrée la saison 4 de cette série de super-héros avec le très sexy Stephen Amell dans le rôle du mystérieux archer.

Et parmi les nouvelles personnages qui vont apparaître dans cette nouvelle saison, celui qui vient d’être annoncé fait figure de grande première : la série accueillera en effet le premier personnage à la fois noir et gay !

RESSEMBLER À L’AMÉRIQUE
C’est le jeune comédien Echo Kellum (photo) qui incarnera le Mr Terrific, un personnage qui a eu plusieurs incarnations dans l’univers de DC Comics, toujours hyper-intelligent, très athlétique et doué en arts martiaux, mais jusqu’ici, il était toujours hétéro. La série va donc à nouveau réinterpréter sa personnalité. Interrogé sur le choix d’en faire un personnage gay, Marc Guggenheim, le producteur exécutif de la série, a raconté au dernier festival de Comic-Con :

« On nous demande souvent si on va ajouter de nouveaux personnages LGBT à la série. Eh bien, notre version de Mr Terrific se trouve être gay, pour ceux que cela intéresse ! »

Déjà, dans la saison 2 de la série, une intrigue lesbienne avait été dévoilée (cliquez ici si vous parlez anglais et ne craignez pas les spoilers). Le créateur de la série Greg Berlanti est ouvertement gay, et a récemment déclaré qu’il voulait que les super-héros qu’il crée (Arrow ainsi que son spin-off Flash) « ressemblent à l’Amérique ».

source tétu

Katrina Law & Caity Lotz (CW)

Katrina Law & Caity Lotz (CW)

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Repost0

Publié le 1 Août 2015

Le photographe Dan Winter raconte comment l'idée de cette photo est venue lors du shooting, après avoir surpris des éclats de voix entre les comédien.ne.s et entendu Norman Reedus soufflé à Andy Lincoln «Quoi? Personne ne verra rien…»: «Après une petite enquête, on a compris que Reedus avait essayé de prendre la main de Lincoln dans le dos de McBride, explique Dan Winter. Reedus sait comment faire une bonne photo, et il aime aussi donner de belles images à ses fans, alors j'ai demandé au trio si on pouvait les prendre en photo de derrière, et j'ai dit à Melissa McBride de tourner la tête vers l'appareil photo. Ils/elle l'ont fait, et Reedus et Lincoln nous ont donné un petit truc en plus pour porter leur “bromance” à un niveau supérieur. J'adore cette photo car ça s'est passé de façon organique. Tout le monde a besoin d'un Norman Reedus un peu effronté.»

Pour Norman Reedus, qui joue un des personnages phares de la série, cette photo est d'autant plus un clin d'œil que les spéculations sur l'orientation sexuelle de son personnage sont allées bon train…

source yagg

Trois personnages de la série The Walking Dead figurent sur la couverture du dernier Entertainment Weekly: Rick (joué par Andy Lincoln), Carol (Melissa McBride) et Daryl (Norman Reedus). De face…

Trois personnages de la série The Walking Dead figurent sur la couverture du dernier Entertainment Weekly: Rick (joué par Andy Lincoln), Carol (Melissa McBride) et Daryl (Norman Reedus). De face…

… mais aussi de dos:

… mais aussi de dos:

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay

Repost0

Publié le 31 Juillet 2015

Programmes tv du 1er au 7 août 2015 :

TCM

Samedi 1er à 15h35

Papillon (drame)

Henri "Papillon" Charrière, un malfrat de petite envergure, est jugé à tort pour un meurtre qu'il n'a pas commis. Celui-ci est condamné à vie dans une prison d'une colonie française : le bagne de Cayenne. Mais Papillon n'a qu'une seule idée en tête : s'évader.
Malheureusement, ses régulières tentatives sont toujours restées sans réussite. Devant son acharnement, les dirigeants l'envoient sur Devil's Island, une prison dans la prison, dont jamais personne n'a réussi à s'échapper. Une épreuve terrible pour Papillon, qui découvre l'enfer de l'environnement carcéral...

 

Ciné+club

Dimanche 2 à 20h45

Maurice (dame)

Quelques années avant la Premiere Guerre mondiale, la découverte par un jeune bourgeois londonien, intelligent et sensible, Maurice, de ses affinités particulières avec un être de son sexe, Clive. Les tourments et les luttes qui en découlent dans une société victorienne et enfin la victoire de pouvoir assumer en toute honnêteté sa différence. Apres "Chambre avec vue", dernière production de James Ivory qui a obtenu le lion d'argent et a valu a Hugh Grant et James Wilby le prix d’interprétation masculine au festival de Venise en 1987.

 

Ciné+club

Vendredi 7 à 01h35

Les rencontres d'après minuit (drame)

Au cœur de la nuit, un jeune couple et leur gouvernante travestie préparent une orgie. Sont attendus La Chienne, La Star, L’Etalon et L’Adolescent.

du coté des rediffs :

Tout va bien : the kids all right sur ciné+ émotion

Du coté des séries

Clara sheller (saison1) série club

Under the dome (saison 1) w9

Downton Abbey (saison 4) sur tv breizh

Murder (saison 1) sur M6

Teen Wolf (saison 3) sur France4

Masters of sex sur OCS city

Glee sur OCS max

Orphan Black sur Numéro 23

Girls sur Ocs city

Nurse Jacky (saison 6) sur c+séries

Scandal (saison 4) sur c+décalé et (saison 3) sur M6

Looking (saison 1) sur OCS city

Transparent sur OCS City

Brooklyn nine-nine (saison 1) sur France4

Desperate housewives (saison 8) sur téva

Pretty little liars sur OCS max

Game of thrones (saison 3) sur c+ et sur OCS Max

Plus belle la vie sur France3

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #programmes télé gay

Repost0

Publié le 29 Juillet 2015

Summer, romance poétique lesbienne

"Summer", film lituanien d'Alanté Kavaïté, est une romance lesbienne à la mise en scène poétique. Avec Julija Steponaïtyté, Aisté Dirziùté.

Sortie ciné gay "Summer"

Sangaïlé, jeune fille de 17 ans, passe l'été avec ses parents dans leur villa au bord d'un lac de Lituanie. Comme chaque année, Sangaïlé se rend au show aérien.

Cette fois, elle y fait la connaissance d'Austé, une fille de son âge, aussi extravertie que Sangaïlé est timide et mal dans sa peau.

Une amitié va s'épanouir dans la sensualité de l'été... qui va se transformer en romnace lesbienne.

Ce film à la mise en scène poétique est le premier film LGBT de l’historie du cinéma lituanien.

Prix de la Mise en Scène Sundance 2015, présenté à Berlin Panorama 2015, il a été consacré "Meilleur Film" et Julija Steponaityté nomée "Meilleur Actrice" lors de l'équivalent des "César" en Lituanie.

source e-llico

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma

Repost0

Publié le 28 Juillet 2015

Interview de Darren Star

De Melrose Place à Beverly Hills : "L'homosexualité était un sujet brûlant"

Darren Star, le créateur de Melrose Place, Beverly Hills et Sex and the City, revient sur les personnages gay des sitcoms et la difficulté de créer des personnages homosexuels dans les séries des années 90.

La question gay fait son apparition dans les séries américaines au cours des années 70, mais resta longtemps cantonnée au registre de la simple allusion : Les mystères de l'Ouest, Starsky et Hutch ou encore Death in a different Place abordent vaguement la question de l'homosexualité (admiration pour des corps musclés, travestissement, amitié ambiguë) mais sans jamais la montrer.
Et si en mars 1979, Dallas frappe un grand coup en introduisant le premier personnage ouvertement gay de l’histoire des séries américaines, il faudra attendre les années 90 pour que les sitcoms US osent mettre en scène des personnages gays récurrents. Trois séries vont alors contribuer à changer la donne : Ellen, Roseanneet Will & Grace dans lesquelles les scénaristes ne tentent plus "d'hétérosexualiser" leurs personnages et abordent sans tabou l'homosexualité.

Pour Darren Star, ouvertement homosexuel, créateur notamment des séries Melrose Place et Beverly Hills, intégrer des personnages gay dans ses intrigues était "très important", explique-t-il dans les colonnes de Variety : "Dans Beverly Hills 90210 par exemple, Kelly est sortie avec un garçon qui se posait des questions sur sa sexualité. C’était une petite histoire, par rapport au reste, mais pour moi c’était primordial de commencer cette conversation très tôt avec les séries".
Cependant, le scénariste s’est heurté à de nombreuses difficultés : "C’était incontestablement un sujet brûlant dans les années 90. En gros, c’était 'tu peux en parler, mais ne le montre pas'", confie-t-il au magazine, détaillant les obstacles qu'il a connu pour notamment mettre en scène les histoires de cœur de Matt Fielding (interprété par Doug Savant), personnage gay dans la série Melrose Place : "Les discussions étaient vraiment très inconfortables. Je me disais ‘Je suis en train d’avoir cette conversation avec des adultes qui essayent de maintenir un statu quo auquel ils ne croient même pas eux-mêmes’. J’ai ressenti ça avec de nombreux responsables de network. On se dit ‘Vraiment ? Un personnage gay ne peut pas tenir la main de son compagnon ? Il ne peut pas embrasser quelqu’un ?'."
Mais si Darren Star a aussi connu la censure ("On a tourné une scène de baiser mais le network a eu le dernier mot. Pour eux, c’était aller trop loin. Ils ne voulaient pas aller jusque là") il n'en reste pas moins fier de son combat pour la cause gay : "Je me disais qu’on essayait quand même de faire bouger les choses avec des personnages auxquels les téléspectateurs pouvaient s’identifier et s’attacher".

Aujourd’hui, Darren Star produit une nouvelle série baptisée Younger, avec "des relations gays et des couples hétéros. Tous les personnages sont traités de la même façon. On a eu droit à un baiser passionné entre deux femmes. On ne se demande pas si c’est possible. On ne se pose plus la question", conclut le scénariste.

MC

source première

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay

Repost0

Publié le 27 Juillet 2015

Rédigé par Michael

Publié dans #Musique

Repost0

Publié le 27 Juillet 2015

Un nouveau documentaire cherche à montrer l'impact sur le monde réel des personnages et des histoires LGBT de la télévision.

Playing Gay: How America Came Out on Television met en évidence les jalons posé par les personnages LGBT  des séries et qui ont eu des répercutions dans la vie de tous les jours pour tous les gays. Comme par exemple le mariage pour tous qui "n'est pas arrivé par hasard mais qui est arrivé par la télévision."

Le film, qui a lancé un Kickstarter pour aider à financer sa production, montrera comment des séries comme Ellen , Will & Grace , The L Word , et Modern Family ont aidé à déplacer le curseur vers l'acceptation culturelle plus large de la communauté LGBT.

Écrit et réalisé par l'activiste  David Bender, le projet comprend des entrevues avec des pionniers de la télévision comme Sheila Kuehl, une actrice dans Les nombreuses vies de Dobie Gillis qui a défié les conventions du genre dans les années 1960, ainsi que Wilson Cruz, un ancien porte-parole de GLAAD  qui a brisé les barrières quand il a joué un adolescent gay dans la série "Angela, 15 ans".

Cruz, producteur exécutif du film, réclame le soutien du public pour aider à financer ce projet essentiel.

«Nous n avons jamais eu l'occasion de raconter vraiment l'histoire des personnes LGBT à la télévision», dit-Cruz dans la vidéo Kickstarter. "Et il est important de se rappeler d'où nous venons si nous souhaitons être en mesure de continuer à raconter notre histoires d'une manière réelle ".

source advocate

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #Documentaire

Repost0