Publié le 26 Février 2015

1er baiser gay pour "Walking dead"

Alors que la saison 5 de The Walking Dead est en cours de diffusion aux États-Unis depuis le 12 octobre dernier, la semaine dernière, les scénaristes ont enfin présenté le premier personnage gay de la série : Aaron, que les aficionados connaissent déjà puisque c’est également un personnage présent dans la bande dessinée dont est adaptée la saga d’horreur.

(Attention, le reste de cet article contient des spoilers sur la série)

Dans l’épisode diffusé dimanche dernier, Aaron retrouve son petit ami Eric, ce qui donne lieu à un baiser d’anthologie. Ross Marquand, qui interprète Aaron, a déclaré au site The Daily Beast qu’il s’agissait de l’une des plus belles scènes qu’il ait pu tourner. Il raconte également comment lui et son partenaire à l’écran, Jordan Woods-Robinson, ont travaillé leur approche des personnages :

Nous avons fait de notre mieux pour créer une trame de fond pour ces deux personnages. Il n’est pas dit dans les comics depuis combien de temps ils se connaissent ni même s’ils se connaissaient avant le début de l’apocalypse. Nous pensions que cela donnerait une image plus forte qu’ils se soient connus avant que leur univers vire au cauchemar. C’est une histoire d’amour vraiment attachante, que celle de ces deux hommes qui se protègent l’un l’autre pendant ces temps difficiles.

Hélas Comme lors de la diffusion d’un baiser gay dans la série Empire, les critiques n’ont pas tardé à pleuvoir sur Twitter.

 

source tétu

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #walking dead

Repost0

Publié le 26 Février 2015

Projet ciné : Eddie Redmayne transgenre

Depuis dimanche, Eddie Redmayne est au centre de toutes les attentions. Et pour cause, le comédien de 33 ans a remporté le titre tant convoité de Meilleur acteur lors de la 87ème cérémonie des Oscars ce dimanche, face notamment à Steve Carell et Bradley Cooper. Cette récompense vient couronner sa prestation dans Une merveilleuse histoire du temps, biopic du célèbre physicien et cosmologiste Stephen Hawking, victime d’une dystrophie neuromusculaire qui le paralyse presque totalement. Mais le britannique n’en est pas à sa première récompense, avec à son actif le Golden Globe et le BAFTA du Meilleur acteur.

Cette pluie de lauriers ne manquera pas d’attirer les regards sur la carrière de l’acteur. Parmi ses futurs projets, un film en particulier a retenu notre attention. En 2016, Eddie Redmayne retrouvera le réalisateur Tom Hooper avec qui il avait déjà collaboré dans Les Misérables, pour The Danish Girl. Ce film sera l’adaptation du roman éponyme de David Ebershoff paru en 2000.

FILM À OSCAR ?
L’histoire retrace le parcours amoureux de la Danoise Lili Elbe, née Einar Wegener, première trans opérée pour une chirurgie de réassignation sexuelle dans l’Allemagne des années 30, et de son épouse, la peintre Gerda Wegener. L’acteur interprètera le rôle de Lili Elbe et aura pour partenaire la comédienne suédoise Alicia Vikander, dans le rôle de Gerda.

En plus d’Eddie Redmayne et d’Alicia Vikander, l’actrice bisexuelle Amber Heard fait également partie du casting du nouveau projet.

Vous avez dit nouveau rôle à Oscar pour Eddie Redmayne ? C’est en tout cas une excellente nouvelle pour la visibilité des transgenres. Un film à suivre de très près.

source tétu

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #transexualité

Repost0

Publié le 23 Février 2015

Et oui ça y'est Kurt & blaine se sont dit oui ainsi que Brittany et Santana

 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #glee

Repost0

Publié le 23 Février 2015

Oscars 2015

Dès l'ouverture de la soirée le présentateur Neil Patrick Harris avait donné le ton politique en lançant: "ce soir nous honorons les films plus blancs... pardon les plus brillants d'Hollywood", référence à la critique de la sélection de cette année, accusée d'être trop blanche et trop masculine.

Patricia Arquette, qui a reçu l'Oscar du meilleur second rôle pour son interprétation de mère-courage dans "Boyhood", n'a pas été en reste. Elle a salué "toutes les femmes qui ont porté un enfant", et appelé à "l'égalité de droits et salaires" pour les américaines.

L'actrice a aussi a exhorté les homosexuels à se battre pour les droits des femmes "comme les femmes ont lutté pour les droits des LGBT", a-t-elle estimé.

Neil Patrick Harris a mené avec efficacité la soirée, faisant rire tout le Dolby Theatre quand il a déboulé sur scène en slip blanc, parodiant "Birdman" et "Wiplash" (photo).

Graham Moore, le scénariste du film "Imitation Game" récompensé comme Meilleure adaptation, s’est également distingué par une belle intervention pro-gay : "Alan Turing n’a jamais eu l’occasion de se présenter sur une telle scène, et de pouvoir admirer ces visage si beaux qu’ils en sont déroutants, moi oui. C’est la chose la plus injuste que j’aie vue. Quand j’avais 16 ans, j’ai tenté de me suicider parce que je me sentais bizarre et différent, et que ma place n’était pas ici. Et maintenant je me tiens devant vous. J’aimerais dédier ce moment à cette gamine qui regarde et qui se sent bizarre et différente et qui ne se sent pas à sa place : oui, tu es parfaitement à ta place. Reste différente et bizarre. Et si tu te retrouves un jour à cette place, passe le même message".

(Avec AFP)

source e-llico

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #oscars 2015

Repost0

Publié le 22 Février 2015

Sorties dvd mars 2015
Une Nouvelle Amie

Un film de François Ozon avec Romain Duris, Anaïs Demoustier et Raphaël Personnaz

(France)Genre : Drame - Duree : 1H45 mn

Distributeur : Mars Distribution - Editeur DVD : France Télévisions Distribution

Sortie à la Vente en DVD le 11 Mars 2015

Sortie Blu-Ray le 11 Mars 2015

Sortie en salles le 05 Novembre 2014

Année de production : 2014

À la suite du décès de sa meilleure amie, Claire fait une profonde dépression, mais une découverte surprenante au sujet du mari de son amie va lui redonner goût à la vie.

Sorties dvd mars 2015
Respire

Un film de Mélanie Laurent avec Lou De Laâge, Joséphine Japy et Isabelle Carré

(France)

Duree : 1H31 mn

Distributeur : Gaumont Distribution - Editeur DVD : Gaumont Vidéo

Sortie à la Vente en DVD le 25 Mars 2015

Sortie Blu-Ray le 25 Mars 2015

Sortie en salles le 12 Novembre 2014

Année de production : 2014

Charlie, une jeune fille de 17 ans. L'âge des potes, des émois, des convictions, des passions. Sarah, c'est la nouvelle. Belle, culottée, un parcours, un tempérament. La star immédiate, en somme. Sarah choisit Charlie.

Sorties dvd mars 2015

Geography Club - DVD

Gary Entin, Meaghan Martin, Justin Deeley, Cameron Stewart

Russel, le beau gosse sportif du lycée, mène une double vie.
Bien qu’il multiplie les rencards avec les filles, il entretient en cachette une relation avec Kevin, le pilier de l’équipe de foot qui, lui, ne veut absolument pas que son secret soit révélé.
Pendant ce temps, Min et Térèse jurent à tout va qu'elles sont juste amies… Et Ike se bat au quotidien pour exister et trouver sa place parmi les autres…
Dans ce micmac des sentiments, tous décident alors de se réunir et de former le « Geography Club » avec comme but commun : partager librement leurs petits secrets…
Mais le club devient un vrai phénomène et leurs confidences risquent d'être dévoilées au grand jour…

  • DVD Zone 2 | film | Optimale | mars 2015
Sorties dvd mars 2015

Les gardénias sauvages - DVD

Kai Alexander, Jack Morocco, Caroline Heinle, Alma S. Grey

Après la mort de sa mère, Jenny se retrouve seule et perd peu à peu ses repères. Un jour, elle rencontre Sam, une petite frappe. Ils volent une voiture et décident de rouler jusqu’à Los Angeles afin de retrouver le père de Jenny.
Ce père qu’elle n’a pas revu depuis ses 6 ans quand ce dernier l’a lâchement abandonné elle et sa mère…

  • DVD Zone 2 | film | Optimale | mars 2015
Sorties dvd mars 2015

Trois dans le même lit - DVD

Loydd Eyre Morgan, Danny Seward, Darren Bransford, Jody Latham

Nate, vit à Manchester et tente désespérément de réussir dans la musique afin de prendre enfin son indépendance, notamment vis à vis de ses 2 sœurs qui ne peuvent pas s’empêcher de se mêler de sa vie.
Quand il croit enfin avoir trouvé l’amour, ses sœurs, jamais bien loin, viennent perturber son tout nouveau bonheur.
La pression qu’elles lui font subir sera-t-elle plus forteque son envie de vivre enfin sa vie ?

  • DVD Zone 2 | film | Optimale | mars 2015

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties dvd

Repost0

Publié le 22 Février 2015

Timbuktu écrase Saint Laurent
 

Le film franco-mauritanien "Timbuktu" d'Abderrahmane Sissako, chronique de la vie quotidienne dans le nord du Mali sous la coupe des jihadistes, a triomphé vendredi à la 40e cérémonie des César, au cours d'une soirée qui a voulu célébrer la liberté d'expression. "Timbuktu" a reçu sept prix, dont les prestigieux trophées du meilleur film et meilleur réalisateur.

"Timbuktu" - qui a aussi reçu les César du scénario, du montage, du son, de la photo et de la musique -, était le grand favori de la soirée face à "Saint Laurent" de Bertrand Bonello sur la vie du couturier français, qui est reparti presque bredouille.

Film le plus souvent cité, avec dix nominations, il n'a remporté que le César des meilleurs costumes.

Face à cette déferlante "Timbuktu", les autres films se sont partagé les prix restants. Pierre Niney, 25 ans, qui prête sa grâce fragile à Yves Saint Laurent dans le film "Yves Saint Laurent" de Jalil Lespert, autre biopic sur le couturier français, a reçu le César du meilleur acteur, l'emportant sur son concurrent Gaspard Ulliel dans le film de Bertrand Bonello.

Pierre Bergé, compagnon historique d'Yves Saint Laurent, qui avait adoubé la version de Jalil Lespert, a qualifié samedi sur Twitter d'"os à ronger" le César des meilleurs costumes décerné à "Saint Laurent", un film "méchant, homophobe", selon lui.

Adèle Haenel, 26 ans, a décroché le César de la meilleure actrice pour son rôle de jeune femme rebelle et impulsive se préparant à l'apocalypse dans "Les Combattants" de Thomas Cailley.

Ce premier long métrage d'un jeune cinéaste de 34 ans, oeuvre la plus représentée derrière "Saint Laurent" avec neuf nominations, a aussi obtenu le César du premier film et celui du meilleur espoir masculin pour son interprète Kévin Azaïs.

A noter aussi que "Mommy" du Québécois Xavier Dolan a emporté le César du meilleur film étranger.

Un César d’honneur a été rémis à Sean Penn des mains de Marion Cotillard. Dans son hommage, l’actrice a salué l’engagement en faveur de "la cause gay et lesbienne, ostracisée de l’autre côté de l’Atlantique comme chez nous" de l'acteur et réalisateur américain.

Parmi les petits happenings qui ont ponctué la cérémonie, signalons celui entre Zabou Breitman et Pierre Deladonchamps, Meilleur espoir masculin l'an passé pour "L'inconnu du lac". Les deux acteurs ont fait un sketch dans lequel ils faisaient mine de se congratuler mutuellement tout en s'assassinant. Un échange drôle que Zabou a conclu d'une sortie osée mais hilarante: "En attendant, moi, je ne me fais pas bronzer la bite dans des films de pédés !" en allusion au film d'Alain Guiraudie.

> Pierre Bergé s'en prend au Saint Laurent de Bonello à l'issue des César

Pierre Bergé, compagnon historique d'Yves Saint Laurent, a qualifié samedi sur Twitter d'"os à ronger" le César des meilleurs costumes décerné au film "Saint Laurent" de Bertrand Bonello vendredi soir.

"YSL Bonello. César du costume. Os à ronger. César de complaisance qu'il ne mérite même pas. Film méchant, homophobe, où seul Ulliel existe", a écrit l'homme d'affaires. Pierre Bergé a adoubé le film concurrent "Yves Saint Laurent" de Jalil Lespert, pour lequel Pierre Niney a décroché le César du meilleur acteur, mais a combattu le long métrage concurrent de Bonello, lui bloquant l'accès aux archives et robes de la collection.

 

source e-llico

Césars 2015

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #césars 2015

Repost0

Publié le 19 Février 2015

Un peu de légèreté !! juste pour le plaisir des yeux

Vous voulez voir se qui est censuré ???

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #Musique

Repost0

Publié le 19 Février 2015

César 2015 : Quelles sont les chances d'Eastern Boys ?

C’est quoi Eastern Boys ? Et avec quel(s) César pourrait repartir le film de Robin Compillo le 20 février ? Analyse, décryptage, pronostics.

Ca raconte quoi ? Gare du Nord à Paris, Daniel, un bourgeois quinqua, drague Marek, prostitué d’Europe de l’Est en lui donnant rendez vous le lendemain chez lui. La passe se transforme en casse : au lieu de venir seul, Marek débarque avec un gang de jeunes des Balkans sans papiers qui prend possession des lieux et s’invite une nuit entière en mettant tout à sac. Quelques jours plus tard, Marek revient dans l'appartement vide de Daniel, traumatisé par cette invasion d’une violence physique et morale rare. Daniel décide de le prendre dans son lit et sous son aile pour le sortir de la misère.

C’est avec qui ? Olivier Rabourdin, l’un des Hommes et des dieux de Xavier Beauvois, et le jeune russe Kirill Emelyanov, vraie révélation.

Nominations : 3. Meilleur réalisateur, Meilleur film, Meilleur espoir masculin. Le film aurait aussi pu être nommé dans la catégorie meilleure musique tant les pulsations électro-techno d'Arnaud Rebotini participent à sa tension sanguine.

Pourquoi fallait le voir ? Parce que c’est l’un des meilleurs, voire le meilleur film français de 2014. Le premier chapitre sur l’invasion de l’appartement, menaçant à tout moment de basculer dans l'horreur, est un modèle d’intimidation muette. Parce Robin Campillo est un réalisateur rare. Eastern Boys n'est que son deuxième film après Les Revenants, qui a inspiré la série Canal + du même nom. D'une ambiguité fascinante, Eastern boys raconte l'histoire d'amour entre un gigolo et un quinqua vieillissant dans laquelle se mêlent inextricablement compassion paternelle et désir sexuel. Très, très casse-gueule, et très très réussi.

Ca repart avec quoi ? Face à Bonello et Sissako, Eastern Boys fait figure d'outsider parmi les outsiders. Si Hippocrate et Les combattants ont en effet bénéficié d'un succès public, Eastern Boys n'a rassemblé que 50 000 spectateurs dans les salles. Bref, peu de chance qu'Eastern Boys reparte avec un prix, malheureusement...

Stéphanie Lamome pour première

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #césar 2015

Repost0

Publié le 19 Février 2015

Programmes tv du 21 au 26 mars 2015 :

 

Ciné+premier

Dimanche 22 à 8h05

La religieuse (drame)

XVIIIe siècle. Suzanne, 16 ans, est contrainte par sa famille à rentrer dans les ordres, alors qu’elle aspire à vivre dans « le monde ». Au couvent, elle est confrontée à l’arbitraire de la hiérarchie ecclésiastique : mères supérieures tour à tour bienveillantes, cruelles ou un peu trop aimantes… La passion et la force qui l’animent lui permettent de résister à la barbarie du couvent, poursuivant son unique but : lutter par tous les moyens pour retrouver sa liberté.

 

Numéro 23

Mardi 24 à 20h40

L'objet de mon affection (comédie)

Nina Borowski, jeune conseillere sociale, n'est pas tres heureuse en amour. Sa liaison avec Vince, avocat au franc parler et au comportement macho qui fuit des qu'on parle de mariage, est loin du grand amour dont elle a toujours reve. George Hason, educateur, a pour amant depuis quatre ans un professeur d'universite qui est sur le point de le quitter. Nina et George se rencontrent au cours d'un diner mondain. Ils sympathisent et Nina propose a George, qui accepte, une chambre d'ami dans son appartement. Commence alors une relation unique, la plus importante de leur vie.

 

Ciné+club

Samedi 28 à 00h50

Gérontophilia (drame)

Lake, 18 ans, un garçon plutôt ordinaire, vit avec une mère névrosée et sort avec une fille de son âge, un peu excentrique. Mais il se découvre un penchant de plus en plus fort pour... les vieux messieurs. Embauché dans une maison de retraite pour l’été, il tombe sous le charme de M. Peabody, un séduisant patient de 82 ans

 

Tf1

Lundi 2 à 20h50

Clem (saison 5)

la série de TF1, débutera le 2 mars à 20h55 avec l'épisode "Quand Maman dit stop !". Le deuxième épisode "Comment lui dire adieu ?" sera, quant à lui, diffusé le lundi 9 mars. Dans cet épisode, Caroline (incarnée par Victoria Abril), fait la rencontre d'un père de famille qui lui plait beaucoup. Fraîchement divorcée, elle hésite à se lancer dans une nouvelle relation sentimentale. En parallèle, Clem, Valentin, et toute la famille Brimont affrontent la disparition de Julien, juste avant les fêtes de Noël. La nouvelle saison accueille deux nouveaux comédiens : Rayane Bensetti et Philippe Lellouche.

 

Ciné+club

Mardi 3 à 20h45

Tom à la ferme (drame)

Un jeune publicitaire voyage jusqu'au fin fond de la campagne pour des funérailles et constate que personne n’y connaît son nom ni la nature de sa relation avec le défunt. Lorsque le frère aîné de celui-ci lui impose un jeu de rôles malsain visant à protéger sa mère et l'honneur de leur famille, une relation toxique s'amorce bientôt pour ne s'arrêter que lorsque la vérité éclatera enfin, quelles qu'en soient les conséquences.

France 2

Mercredi 4 à 20h45

Arletty une passion coupable (drame)

Alors que Paris vit sous le joug de l’Occupation allemande, en plein tournage des "Enfants du Paradis", au cœur d’une période tumultueuse de l’Histoire, Arletty, anticonformiste, continue de vivre au gré de ses envies. comme avec Antoinette, résistante avec qui elle entretient une liaison. Puis  tombe sous le charme d’un jeune officier allemand, Hans Jurgen Soehring. La liaison fera bruire le tout Paris, aussi bien dans les milieux collaborationnistes que résistants. Rien ne déstabilise la comédienne qui, portée par cet amour, refuse de se ranger dans un camp. Le portrait d’une époque trouble et complexe vue à travers la vie d’une femme, icône de sa génération, finalement rattrapée par ses choix à l’heure de l’épuration.

 

France 4

à 22h35

Tomboy (drame)

Laure a 10 ans. Laure est un garçon manqué. Arrivée dans un nouveau quartier, elle fait croire à Lisa et sa bande qu’elle est un garçon. Action ou vérité ? Action. L’été devient un grand terrain de jeu et Laure devient Michael, un garçon comme les autres… suffisamment différent pour attirer l’attention de Lisa qui en tombe amoureuse. Laure profite de sa nouvelle identité comme si la fin de l’été n’allait jamais révéler son troublant secret.

France 3

Jeudi 5 à 00h05

La révolution des femmes : un siècle de féminisme arabe (doc)

Quelle place les révolutions arabes ont-elles accordé aux femmes ? Alors qu’elles se sont soulevées aux côtés des hommes, leurs droits et leur statut ont déchaîné les passions et les combats politiques.
Pourtant, il y a 50 ans déjà, au lendemain des indépendances, la liberté et l’émancipation semblaient promises aux femmes arabes. Et les leaders politiques de l’époque, libérateurs des peuples, déclaraient tous vouloir aussi libérer les femmes.
Un demi-siècle plus tard, les femmes arabes doivent pourtant lutter plus que jamais, pour conquérir ou défendre leurs droits, chèrement acquis.
Que s’est-il passé ? Et comment les femmes arabes parviendront-elles à bousculer des sociétés cadenassées par le sexisme et le patriarcat ?
Ce film raconte l’histoire de leurs luttes, commencées il y a plus d’un siècle.

du coté des rediffs :

Alexandre le 22 sur D8

Rebecca le 22 sur TCM

Yves Saint Laurent sur C+ cinéma

People, jet set le 21 sur ciné+émotion

Les amants passagers le 22 sur ciné+émotion

Passion le 22 sur ciné+frisson et le 1 sur ciné+club

Violette le 22 sur c+family

Barnie et ses petites contrariétés le 27 sur ciné+premier

La parade le 2 sur arte

Furyo le 3 sur TCM

Du coté des séries

House of cards (saison 3 en intégralité) le 28 sur c+séries

Orphan black (saison 1) sur Syfy

Looking (saison 2) sur Ocs city

The good wife (saison 2) sur 6ter

Pretty little liars sur OCS max

Scandal (saison 2) sur téva

Game of thrones (saison 3) sur c+ et sur OCS Max

Shameless (saison 4) sur c+

Glee sur OCS max

Desparate Housewives sur M6

Melrose place sur AB1

Chicago Fire (saison 2) sur 13ième rue et(saison 1) sur D17

Six feet under sur OCS city

Masters of sx sur OCS city

Brooklyn nine-nine sur C+ série

Downton Abbey (saison 5) sur TMC

Plus belle la vie sur France3

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #programmes télé gay

Repost0

Publié le 18 Février 2015

Benedict Cumberbatch est nominé comme meilleur acteur cette année pour sa belle prestation d' Alan Turing, le brillant cryptologue gay  qui a su casser le code Enigma des nazis, et aider les Alliés à gagner la Seconde Guerre mondiale. Il a inventé ce que nous appelons maintenant l'ordinateur, dans Imitation game.

 

Il se rejoint une longue lignée d'acteurs qui ont été nominé aux Oscars pouravoir  joué des personnages LGBT, y compris Peter Finch, qui était le premier à être nommé, pour son rôle en tant que médecin gay dans le film de 1971 Sunday Bloody Sunday, et William Hurt, qui était le premier à gagner, pour sa performance d' un homme gay incarcérés en 1985  Baiser de la femme araignée.

 

Depuis, 37 acteurs ont été nominés pour des rôles LGBT et 11 d'entre eux ont gagné. Néanmoins, les 10 interprétatios suivantes nous tiennent particulièrement à cœurs

 

 

Les Oscars et les personnages LGBT

10. Jaye Davidson dans The Crying Game (1992)

Dans son premier film, l'acteur androgyne jouait l'amant énigmatique d'un soldat britannique mort en service. Ce thriller tortueux est devenu un incontournable - avec la fameuse scène ou il dévoile sa véritable identité : un grand moment et le bonne surprise du film.

 

9. Cher Silkwood (1983)

Karen Silkwood, employée dans une usine de traitement nucléaire, voit un de ses collègues de travail contaminé. Malgré les intimidations de sa hiérarchie, elle va tenter de mettre à jour de sombres affaires mettant en danger le personnel. Cette histoire s'inspire d'un fait divers qui a marqué l'Amérique.

Cher y joue la colocataire lesbienne de Meryl Streep .

8. Ian McKellen dans Gods and Monsters (1998)

Avant de jouer les personnages de Magneto et Gandalf, McKellen joua le rôle de James Whale, le réalisateur gay du film " Frankenstein", dont les derniers jours derniers jours de sa vie ont été consommés par son obsession pour son jardinier Hunky (Brendan Fraser).

Les Oscars et les personnages LGBT

7. Felicity Huffman dans Transamerica (2005)

Félicity Huffman a réalisé une performance délicatement sensible et plein d'humour pour son personnage transgenre. Il raconte l'histoire d'un voyage sur la route inattendue avec le fils qu'elle a engendré sans le savoir il y a de nombreuses années.

6. Judi Dench dans Chronique d'un scandale (2006)

Enseignante, à la veille de la retraite dans un collège de Londres, Barbara Covett n'a rien d'autre dans sa vie que son travail et un chat. Sa solitude prend fin avec l'arrivée du nouveau professeur d'art, Sheba Hart. La jeune femme se révèle l'amie idéale dont Barbara avait toujours rêvé.
Lorsque Barbara découvre que sa nouvelle amie a une liaison avec un de ses jeunes élèves, leur relation prend un tour plus redoutable. Barbara menace de révéler le scandale à tout le monde, à commencer par le mari de Sheba...
Dans ce jeu trouble et cruel, ce sont les propres secrets et les obsessions de Barbara qui font surface. Entre les deux femmes, commence un affrontement qui va les emmener au bout de leurs faux-semblants et de leurs mensonges...

Les Oscars et les personnages LGBT

5. Robert Preston dans Victor / Victoria (1982)

The Music Man a gagné sa seule nomination aux Oscars en jouant un flamboyant personnage gay travaillant dans une boîte de nuit dans les années 1930 à Paris, qui transforme la chanteuse affamés de Julie Andrews en une superstar transgenre. Preston est chaleureux et plein d'esprit dans l'une des meilleures comédies queer de tous les temps.

Les Oscars et les personnages LGBT

4. Jared Leto dans Dallas Buyers Club (2013)

Leto disparaît complètement dans le rôle de la rayonne transgenre souffrant du sida. Il va s'associer à l'escroc homophobe Matthew McConaughey pour obtenir des médicaments vitaux à ceux qui en ont besoin pendant les premiers années de l'épidémie de sida.

Les Oscars et les personnages LGBT

3. Annette Bening dans The Kids Are All Right (2010)

Bening donne une performance magnifique en tant que mère lesbienne de deux enfants, qui doivent composer avec l'apparition de leur père donneur de spermes (Mark Ruffalo) et l'infidélité de sa femme à l'esprit libre (Julianne Moore).

Les Oscars et les personnages LGBT

1. / 2. Heath Ledger et Jake Gyllenhaal dans Brokeback Mountain (2005)

Les deux acteurs ont donné une performance des plus puissants de leurs carrières respectives en jouant deux cow-boys qui essaient de nier leur amour l'un pour l'autre. Ang Lee a obtenu un Oscar du meilleur réalisateur pour ce chef-d'œuvre qui a changé pour toujours l'image de personnages homosexuels dans les films. Le fait que Brokeback n'ait pas gagné le titre du meilleur film est considéré par beaucoup comme l'une des injustices les plus flagrantes dans l'histoire des Oscars.

Et l'Oscar est allé à ...

Les acteurs qui ont remporté l'Oscar pour leur rôle de gay, lesbiennes, transgenres, bisexuels (ou bi-curieux) sont:

-William Hurt pour Le Baiser de la femme araignée (1985),

-Tom Hanks pour Philadelphie (1993),

- Hilary Swank pour garçons Don ' t Cry (1999),

- Nicole Kidman pour The Hours (2002),

- Charlize Theron pour monstre (2003),

- Philip Seymour Hoffman pourCapote (2005),

- Sean Penn pour Milk (2008),

- Penelope Cruz pour Vicky Cristina Barcelona (2008),

- Natalie Portman pour Black Swan (2010),

- Christopher Plummer pour Beginners (2010),

et Jared Leto pour Dallas Buyers Club (2013).

à qui le tour ?

source advocate

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #oscars 2015

Repost0