Publié le 14 Octobre 2013

Bientôt une suite à La vie d'Adèle ?

Abdellatif Kechiche promet une version plus longue de son film, d'environ 40 minutes. Avant de raconter le troisième chapitre de La vie d'Adèle ?

Lors d'une rencontre à New York, Abdellatif Kechiche a laissé entendre qu'il n'en avait pas fini avec Adèle. Déjà, il prévoit de monter une autre version du film événement, plus longue, sans doute pour le DVD : « Au cinéma, c'est la version courte du film. Il y en aura une autre plus tard. Pas beaucoup plus longue. Même pas une heure. » Des propos un peu modifiés par la traductrice, qui évoque de 40 minutes de scènes supplémentaires. De quoi parleront-elles ? Pour l'instant, mystère, mais l'on sait que le réalisateur a pas mal de rushes sous la main : ses deux comédiennes ont révélé lors du festival de Cannes qu'elles avaient été étonnées par ses choix. Elles pensaient que d'autres plans seraient conservés car de nombreuses séquences avaient été tournées.

Au cours de la même conférence de presse, Abdellatif a évoqué la possibilité d'une ou plusieurs suites à La vie d'Adèle. Sous titré Chapitre 1 et 2, le film ne raconte qu'une partie de la vie de l'héroïne et sa fin reste ouverte. « En faisant le film j'avais le sentiment de raconter une histoire romanesque, l'initiation d'une jeune fille qui va traverser la vie et j'ai imaginé le film comme un roman, sous forme de chapitres. J'ai imaginé ce personnage qui reviendrait dans le futur, tous les 3, 4 ans, 10 ans... je ne sais pas encore. Je l'ai imaginé même jusqu'à un âge avancé. Donc j'espère qu'il sera un personnage que je suivrai si je suis en vie encore très longtemps. J'aime ce personnage, cette femme forte courageuse et surtout libre, généreuse. Je ne peux pas faire un film de 20h mais j'imagine plusieurs histoires, plusieurs aventures qu'elle vivrait. Tout cela est de l'ordre de l'utopie, mais pourquoi pas. »

Adèle Exarchopoulos, qui incarne cette héroïne, serait visiblement elle aussi partante pour une suite : « J'aime aussi le fait que les gens s'approprient cette histoire. Chacun comprend la fin du film à sa manière. J'aime l'idée qu'Adèle marque les gens, elle existe dans leur esprit et si on trouve une bonne idée pour raconter la suite de sa vie, je signerai, c'est sûr. » Ce à quoi le réalisateur répond en riant : « Je n'ai pas dit que je ne changerai pas d'actrice. »

La Palme d'or La vie d'Adèle est sortie en France mercredi.

source première

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #La vie d'Adèle

Repost0

Publié le 14 Octobre 2013

Théâtre : Trilogie "un cœur sauvage"

Trilogie « Un cœur sauvage »: « S’accepter comme gay aujourd’hui reste encore un parcours initiatique. »

Le trilogie Un cœur sauvage / Un cœur en herbe / Un cœur de père, écrite par Christophe Botti, va être présentée dans son intégralité à partir du 9 janvier prochain au Théâtre Clavel à Paris.

Les pièces seront jouées en alternance les jeudis, vendredis et samedis à partir des 9, 10 et 11 janvier et elles seront jouées en intégrale les 16 Février, 9 Mars et 30 Mars à 14h. Afin de soutenir le projet, un kisskissbankbank permet d'acheter des places à l'avance: Un cœur sauvage, la trilogie.

casting : Pour " Un cœur sauvage", Pauline Acquart et Axel Huet donnent la réplique à Bastien. Elle vient plutôt du cinéma (elle jouait dans le magnifique Naissance des pieuvres et lui de la télé (il est dans En famille sur M6). Pour Un cœur en herbe, on a rencontré Kevin Miranda, c'était le rôle. Sa gentillesse et les auditions ont terminé de nous convaincre. Philippe Rambaut a participé à la création de la pièce. Il est plus vrai que nature. je suis content de reprendre avec lui. Enfin pour Un cœur de père, je retrouve Cécile Théodore qui quitte son rôle de flic sur France 2 pour jouer la terrible Mérédith. Cécile fait partie de ma famille théâtrale depuis longtemps. Ce sont des retrouvailles. Et je découvre Raphaël Hidrot avec qui je voulais bosser depuis un moment.

source tétu

un cœur de père

un cœur de père

un cœur en herbre

un cœur en herbre

un cœur sauvage

un cœur sauvage

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #théatre et culture, #Un cœur sauvage

Repost0

Publié le 13 Octobre 2013

Extrait vidéo de la comédie dramatique de Jean Marc-Vallée sur les premiers jours de l'épidémie de sida, " Dallas Buyers Club" sortira le 1er novembre dans certains cinémas américains.

Le film met en vedette Matthew McConaughey comme un texan homophobe, qui a été diagnostiqué positif au VIH en 1986. Il se mettra à faire de la contrebande illégale pour des traitements alternatifs aux États-Unis. Les gens parlent déjà d'un Oscar pour Jared Leto, qui a perdu 14 kg pour son rôle en tant que séropositive toxicomane transgenre nommée Rayon.

A Voir Mlle Rayon visitant son médecin, jouée par Jennifer Garner, dans le nouveau clip émouvant ci-dessous. Est-ce que sa performance transformatrice est digne d'un Oscar ?

source gay.net

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma

Repost0

Publié le 13 Octobre 2013

Les figurines les plus gay

Voici plusieurs figurines représentant des héros de sciences fictions dont les acteurs sont ouvertement gay. Voilà une belle collection à commencer et une image positive pour tous les jeunes homosexuels qui se cherchent encore.

Beaucoup d'entre nous ont d'abord connu l'acteur Zachary Quinto avec ses sourcils épais mais sexy, quand il a joué dans la série de science-fiction Heroes . Il incarnait le méchant ultime. Le fait que cette figurine comprend quelques-uns des accessoires les plus insolites de la série ne fait qu'ajouter à ses possibilités artistiques.

Les figurines les plus gay
Les figurines les plus gay

Qui est le plus puissant des acteurs homosexuel ? Eh bien, le fait que Sir Ian McKellen ait joué à la fois Magneto dans X-Men et un puissant sorcier dans "le seigneur des anneaux" semble indiquer que ce soit lui !

Les figurines les plus gay
Les figurines les plus gay

George Takei, le lieutentant Sulu: Star Trek

Les figurines les plus gay

Zachary Quinto en lieutenant Spock devrait être le bien le plus précieux dans votre collection de ces étranges figurines . Il suffit de regarder les détails! Par ailleurs, une conséquence inattendue et heureuse de jouer Spock a été la relation de Quinto avec Leonard Nimoy, qui avait un petit rôle dans le film de 2009 : «J'ai une telle admiration et un amour pour lui », dit Quinto. "C'est un homme incroyable, et je lui suis tellement reconnaissant non seulement pour avoir eu cette incroyable expérience créative, mais aussi pour avoir pu développer une relation amicale avec Leonard et son épouse, Susan - nous aller dîner, nous traînons, nous allons le théâtre, nous passons du temps ensemble."

Les figurines les plus gay

John Barrowman, Cpt. Jack Harkness: Torchwood

Non seulement John Barrowman est gay dans la vraie vie ,mais il a également joué le seul immortel homnisexual voyageant dans l'espace-temps.

Les figurines les plus gay

Neil Patrick Harris, Barney Stinson: How I Met Your Mother

Hélas pas de pièces mobiles dans cette figurine, autres que celle surdimensionné de sa caboche. Mais vous aurez un Neil Patrick Harris sur votre étagère. Et c'est assez génial, non?

Les figurines les plus gay

Red Hot Rupaul poupée

Alors que les fans connaissent RuPaul comme la matriarche de son super show populaire "Drag Race ", elle avait également connu la gloire dans les années 90 comme le «Super model of the World», et c'est ce que capture parfaitement sa poupée.

Les figurines les plus gay

Maintenant, pour un peu de perspective historique, nous avons pensé qu'il pourrait être utile de mentionner cette petite «poupée» commercialisée sous le nom de «première poupée gay pour tout le monde." Cette figurine était un croisement entre Robert Redford et Paul Newman, . Elle avait également des «parties intimes». Puis, en 2008, est apparu Dyke Dolls, qui étaient tout aussi stéréotypée.

Les figurines les plus gay

Jsais pas vous mais ça fait quand même un peu peur ?

source out.com

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #Science-Fiction

Repost0

Publié le 13 Octobre 2013

Le réalisateur du Majordome va faire un film d’action gay avec Alex Pettyfer

 

Lee Daniels a engagé Alex Pettyfer pour réaliser une version homosexuelle masculine interraciale de Mr & Mrs Smith.

Après le carton public et critique du Majordome avec Forest Whitaker, ambitieux film qui raconte cinquante ans de lutte pour les droits civiques et promet de faire une razzia aux Oscars 2014 (et 112 millions de dollars de recettes US pour un budget de 30), son réalisateur Lee Daniels veut changer radicalement de registre. Dans un entretien au magazine Out, Daniels a révélé travailler sur un film d’action "genre Mr & Mrs Smith gay, avec deux beaux mecs en tant que héros." Rappelons que Mr & Mrs Smith (avec Brad Pitt et Angelina Jolie) raconte le quotidien d’un couple en crise, chacun ignorant que l’autre est un super-assassin. Et dans le rôle d’un des deux héros de sa version homo, Daniels voudrait engager Alex Pettyfer, déjà remarqué dans Numéro Quatre et Magic Mike, et qui jouait un affreux esclavagiste (pléonasme) violeur et meurtrier dans Le Majordome. Pettyfer et Daniels semblent donc désormais inséparables.

 

Le film d’action gay -pour l’instant sans titre- de Daniels aurait comme twist qu’on ne saurait qu’à la fin du film qu’ils sont gay !" s’enthousiasme le réalisateur, spoilant le film à mort. Mais cela reste un concept suffisamment amusant pour qu’on souhaite à Daniels de mener son projet à terme, mais vu l’impossibilité de produire Ma vie avec Liberace au sein d'Hollywood parce que "trop gay" (le film de Steven Soderbergh avec Matt Damon et Michael Douglas a été sauvé par la chaîne de télévision HBO), il risque d’y avoir pas mal d’obstacles sur chemin. Daniels balaie l'objection. "Je ne pense pas que ce soit un problème. Je viens de faire gagner 100 millions de dollars avec Le Majordome, je fais partie d’un club sélect." Quand même, on verra bien si le sujet ne fera pas peur aux studios, qui représentent encore trop mal l'homosexualité dans leurs films d'après une étude récente. Pour l’instant, le réalisateur recherche "le bon acteur noir pour jouer en face de Pettyfer". Ah oui, car non seulement il s'agira d'un film gay, mais également interracial. De quoi faire hurler les réactionnaires... A suivre.

source première

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma

Repost0

Publié le 9 Octobre 2013

« C’est la fin »
L'impressionnante distribution de This is the End (le titre en V.O) composée de Jay Baruchel, James Franco, Craig Robinson, Danny McBride, Seth Rogen, Jonah Hill et d'une accumulation démesurée de caméos (Rihanna, pour ne citer qu'elle…), tous dans leur propre rôle - laissait présager une comédie irrévérencieuse à souhait. Soulagement : This is the End est aussi bon qu'on l'espérait. Drôle, audacieux, visuellement ambitieux, le film, réalisé par les complices Rogen et Evan Goldberg, ne manque pas une occasion d'étonner. Car tout ce petit monde décide de faire la fête…le jour de l’apocalypse ! Avec zombies en prime. Avec beaucoup d’humour et une belle dose d’homo érotisme, Rogen et Goldberg s'amusent à dynamiter de l'intérieur la culture du vedettariat et de la pop culture hollywoodienne. Les acteurs gardant leur véritable nom pour l'occasion, le procédé se révèle redoutablement efficace !

Un film d'Evan Goldberg et Seth Rogen avec Seth Rogen, Jay Baruchel, James Franco et Jonah Hill. Comédie. 1h47.

« La vie d’Adèle »
On oublie la polémique autour de Kechiche qui n’a jamais été un grand lecteur du code du travail. On oublie les polémiques récentes autour des déclarations des actrices. Les libertés de l’adaptation de ce film tiré d’une BD Le bleu est une couleur chaude, créée par la Française Julie Maroh à l'âge de 19 ans. On oublie aussi la frilosité du distributeur qui vante « une histoire d’amour universelle » alors qu’il s’agit, ben oui, d’une love story lesbienne ! Et on ne retient que la force, l’esprit, la démesure et l’intensité de cette éducation sentimentale d’une durée de trois heures qui capte le désir grandissant entre deux jeunes femmes qui, en se rencontrant, s’engagent aussi dans une intense expérience de transmission. D’Emma (Léa Seydoux), la jeune Adèle (Adèle Exarchopoulos) apprendra l’abandon, mais elle s’initiera aussi à la peinture et à la pensée de Sartre. D’Adèle, la rebelle Emma gagnera une certaine maturité par rapport aux contraintes sociales et calmera sa révolte. On pourra reprocher sa longueur, une certaine lenteur, mais quelle poésie au final et quelle communion entre les deux actrices! Au-delà de toutes les polémiques, difficile de ne pas comprendre l’emballement du jury cannois et des palmes accordées au film et aux actrices.

Un film de Abdellatif Kechiche avec Léa Seydoux, Adèle Exarchopoulos et Salim Kechiouche. Drame. 3 h

source tétu

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #La vie d'Adèle

Repost0

Publié le 8 Octobre 2013

"Game of Thrones" enfin en clair sur D8

La série événement d'HBO sera diffusée pour la première fois en France sur une chaîne gratuite de la TNT le lundi 28 octobre prochain.

Après une diffusion sur Canal +, la série fantastique Game of Thrones arrive en clair sur D8 le lundi 28 octobre. La chaîne proposera les deux premiers épisodes de la saga en seconde partie de soirée, à 22h45. Les téléspectateurs découvriront ainsi l’univers de Westeros et la lutte des sept familles royales pour le Trône de Fer.

source allociné

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay

Repost0

Publié le 7 Octobre 2013

Un autre jour, un autre film de James Franco. Et même s'il n'est pas gay il adore faire des films sur ce thème.

Sal suit les dernières heures de la vie de l'idole des jeunes des années 50 et nominé aux Oscars l'acteur Sal Mineo, qui a connu la gloire en face de James Dean dans  Rebel Without A Cause (la fureur de vivre) et qui a été assassiné à 37 ans.

Sal premières US le  22 octobre 

avec 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma, #Sal, #James franco

Repost0

Publié le 3 Octobre 2013

Dominic Cooper en Freddie Mercury ?

L'acteur anglais succéderait à Sacha Baron Cohen dans le premier rôle d'un film consacré au leader du groupe de rock Queen, avance Latino Review.

Depuis le désistement de Sacha Baron Cohen cet été, le biopic de Freddie Mercury piétine. Le mois dernier, une rumeur annonçait l'arrivée de Daniel Radcliffe, héros de la saga Harry Potter, dans la peau du chanteur mort en 1991. Un bruit de couloir aussitôt démenti par l'intéressé.

Désormais, le nom de Dominic Cooper fait surface. L'acteur révélé par le film musical Mamma Mia ! est surtout connu pour incarner le père d'Iron Man dans Captain America : First Avenger. Sa participation n'a toutefois rien d'officiel et demeure encore une rumeur. Le comédien devra par ailleurs recevoir le consentement des membres survivants du groupe Queen.

source commeaucinéma

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #cinéma gay

Repost0

Publié le 3 Octobre 2013

Programmes tv du 5 au 18 octobre 2013 :

Une semaine vintage !

TF1

Lundi 7 à 22h45

New york unité spéciale : "un homme peut en cacher un autre"(saison 14)

Alors que l'équipe traque un homme qui attaque les homosexuels, une nouvelle agression a lieu dans une chambre d'hôtel. La victime est un père de famille qui dissimule ses penchants à ses proches. Comme le craignaient les enquêteurs, il refuse de témoigner. Bientôt, un homme est retrouvé mort après avoir subi des sévices similaires. Un suspect sérieux est bientôt arrêté mais son avocate se révèle redoutable.

Arte

à 20h50

Rebecca (drame)

C'est à Monte-Carlo que le richissime et séduisant veuf Maxim de Winter croise le chemin d'une jeune domestique qu'il ne tarde pas à séduire. Bientôt, ils se marient et retournent habiter dans le manoir de Manderley, demeure familiale de Winter, au sud de l'Angleterre. Très rapidement, dans cet endroit lugubre et froid, la nouvelle Mme. de Winter se confronte aux domestiques qui ne semblent guère l'apprécier. Surtout, c'est Mme. Danvers, la gouvernante, qui est la plus vindicative. Car depuis toujours, elle servait Rebecca, l'ex-femme de M. de Winter décédée un an plus tôt dans un accident. Son souvenir semble hanter le château...

 

Gulli

Mercredi 9 à 20h45

L'instit : "le bouc émissaire"

 
Eric et Kellian vivent avec leur père. Celui-ci est séparé de leur mère et vit maintenant avec un homme. Lorsque son homosexualité est révélée, les enfants subissent les quolibets de leurs camarades.

 

 

NRJ12

Tellement vrai : "le regard des autres me fait peur" (doc)

 il y a Sébastien qui depuis son adolescence cache un lourd secret à sa famille. Il aime les hommes et redoute l'instant où il devra annoncer son orientation à ses parents. Mais, afin de s'épanouir enfin, il a décidé d'affronter leur jugement. Quel regard et quelle réaction aura son entourage lors de son annonce ?

 

Arte

Dimanche 13 à 22h20

Cocteau-Marais un couple mythique (doc)

L'éternel amour

Récit d'un amour inconditionnel et peu conventionnel, et de l'ascension mondaine d'un couple d'artistes d'abord vilipendés, puis élevés au rang de vedettes, ce documentaire fait aussi revivre le Tout-Paris vibrionnant de l'avant et de l'après-guerre. Cocteau et Marais ont formé autour d'eux un petit cercle bohème, où l'on croise l'athlétique Colette, chaussée été comme hiver de spartiates, Proust dans son nuage de poudre anti-asthme, Arletty pouffant aux blagues de l'écrivain… Riche en anecdotes, il dresse des portraits attachants des deux hommes – Cocteau, volubile et charmeur, toujours soucieux d'être aimé, Marais, fougueux, bosseur et d'une loyauté à toute épreuve –, sans gommer les zones d'ombre, en particulier la légèreté de l'écrivain face à l'occupant durant la Seconde Guerre mondiale. Ponctué d'extraits de films de Cocteau (La belle et la bête, L'éternel retour…) et d'interviews, il comprend des archives amusantes ou émouvantes, notamment celle de Marais, bouleversé après la mort de Cocteau survenue en 1963, et déclarant : "Je lui dois tout."

HD1

à 20h50

Les beignets de tomates vertes (drame)

De nos jours, en Alabama, Evelyn Couch, femme au foyer, mène une existence monotone jusqu'à ce qu'elle rencontre Ninny Threadgood, une vieille dame extraordinaire, qui va lui redonner goût à la vie. Celle-ci lui raconte sa jeunesse, 60 ans plus tôt, à Whistle Stop, petite bourgade du sud des Etats-Unis. L'histoire que raconte Ninny est celle de l'amitié entre deux femmes : Idgie, forte tête, véritable garçon manqué, et Ruth, douce et remarquable cuisinière. Mariée à Franck Bennett, un homme violent, Ruth finit par appeler Idgie au secours, et s'enfuit avec elle. Les deux femmes décident d'ouvrir un restaurant. Mais Bennett n'a pas dit son dernier mot...

 

 

France2

Mercredi 16 à 20h45

Vaugrand : "la place du mort"

 

Arte

à 20h50

Minuit dans le jardin du bien et du mal (drame)

John Kelso est envoye par le magazine "Town and Country" a Savannah pour couvrir la grande fete qu'organise chaque Noel John Williams, antiquaire et collectionneur d'art dans sa residence legendaire, Mercer House, situee au coeur historique de la ville. C'est l'occasion pour le journaliste de rencontrer tout le gratin local et de s'impregner de l'atmosphere raffinee de Savannah. Mais durant la nuit, John Williams est arrete et inculpe du meurtre de son jeune compagnon, Billy Hanson, un gigolo. Flairant un scandale mondain, John Kelso decide de rester.

France3

Vendredi 18 à 23h10

Delanoë libéré (doc)

À l’approche de la fin de son second mandat à la Mairie de Paris, Bertrand Delanoë se livre au réalisateur Yves Jeuland, avec qui il avait déjà travaillé pour le documentaire Paris à tout prix.

Pour ce faire, l’ancien sénateur commente, en plateau, les images de sa vie publique et personnelle. « Ma relation avec Bertrand Delanoë est, je pense, faite de confiance et de distance, explique Yves Jeuland. Il n’avait pas aimé Paris à tout prix ; il l’avait dit et répété haut et fort. Pour autant, il m’a fait confiance pour ce nouvel exercice, peut-être parce qu’il sait que je n’ai jamais cherché à le piéger. » Cette fois, le réalisateur a eu pour ambition d’explorer l’entretien filmé avec, pour référence, Discorama, l’ancienne émission musicale sur la première chaîne de l’ORTF, sans Denise Glaser.

 

rediff :

L’Apollonide, souvenir de la maison close sur ciné+emotion

3 garçons, 1 fille, 2 mariages sur ciné+premier

Room in rome sur c+

American beauty sur HD1

Le fils préféré sur ciné+émotion

Le mariage de mon meilleur ami sur tv breizh

Beginners sur ciné+émotion

Piège mortel sur ciné+club

Beauty sur ciné+club

Le derrière sur ciné+émotion

 

Du coté des séries :

Shameless us (saison 3) sur c+séries

Skins (saison 6) sur c+séries

90210 Beverly hills nouvelle génération (saison5) sur 6ter

Melrose place sur rtl9

Physique ou chimie sur rnj12

Greek sur june

Degrassie : nouvelle génération sur june

Desperate housewives sur 6ter et M6

Plus belle la vie france 3 et france4

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #programmes télé gay

Repost0