Publié le 21 Juillet 2009

Jason, Richie, Will, Miranda, Gabrielle, Alex, Evan et Kelly sont huit jeunes adultes d'une vingtaine d'années qui vivent ensemble, dans la banlieue de Melbourne en Australie. Ils cherchent ainsi à découvrir l´amour de leur vie, s´interrogent sur leurs ambitions professionnelles, et essayent d'avoir une vie sociale et familiale épanouie.
Cette série australienne a reçu de très bonnes critiques, a été récompensée par des awards, et a battu des records d'audience en Australie. Elle a été annulée après 4 ans de loyaux services.

Il y a tout d'abord un gérant de bar ouvertement gay,

David Tredinnick

Simon Trader


Interprété(e) par David Tredinnick









Puis un jeune acteur, qui après une soirée bien arrosée avec simon se découvrira des penchants homosexuels mais il aura beaucoup de mal à s'assumer.
Spencer McLaren









L'esprit de la série
Série australienne, Nos vies secrètes (Secret life of us) ne peut échapper à une comparaison avec Friends. La série traite sensiblement des mêmes sujets et les personnages évoluent dans un univers comparable. Pourtant l'univers y est fondamentalement différent, et pas seulement au niveau de la douceur du climat. Même si la joyeuse bande aime faire la fête, traîner au café du coin et piquer des fous rires, la série n'est pas vraiment une comédie. Elle aborde avec humanisme et réalisme les questions qui hantent cette période de la vie, où chacun doit trouver sa place et apprendre à s'assumer par lui-même.
S'assumer dans tous les sens du terme : en amour, on y parle de sexualité et de doutes ; financièrement, chacun doit arriver à trouver la voie qui lui permettra de s'épanouir et de ramener un salaire décent. Et par les temps qui courent ce n'est pas une chose facile ; et enfin dans sa vie personnelle, il faut se forger une personnalité et accepter que l'on puisse être différent, dans ses sentiments, dans son physique ou sa vie professionnelle. Une différence qui n'est pas toujours facile à porter et peut constituer un handicap certain pour démarrer dans la vie.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay

Repost0

Publié le 20 Juillet 2009

ET ALORS ? / AS IF



« Et alors ? » (« As if » en version originale) est une série anglaise de 76 épisodes qui raconte la vie de six adolescents londoniens, Nicki, Sasha, Sooz, Alex, Jamie et Rob… L'intérêt de cette série réside principalement dans sa réalisation : montage très rapide, musique pop/rock/techno et manière originale de traiter les histoires (chaque épisode est présenté selon le point de vue d'un des personnages).

 

Ils sont 6 (3 filles et 3 garçons), ils ont 18 ans et plein d'imagination... Retrouvez leurs avantures pendantr tout l'été sur Virgin 17 !

Diffusion : du lundi au vendredi à 19h10



Alex est le bon garçon du groupe. Il est l'ami qui est toujours là au bon moment et il écoute les problèmes et donne des bons conseils au bon moment. Il est le fils exemplaire qui fait toujours ce que ses parents lui disent. Mais il est gay.



Le problème est que ses parents ne savent rien de l'homosexualité de leur fils et il ne sait pas comment leur dire. Alex sait que si ses parents apprennent qu'il est gay, ils en mourront. Par conséquent, pour le moment il reste à l'écart d'eux, un jour il leur dira la vérité.



Il est très ami avec Sooz et Jamie, et il les aide dans leur relation car il les aime beaucoup. Alex ferait tout ce qui était possible pour que tous les deux réussisent à trouver leurs voies ensemble. Alex, bien qu'il soit très timide, tombe amoureux d'un garçon qu'il a vu dans une discothèque et réussit à commencer une relation avec cet homme, Dan. un policier.Finalement il confessera son homosexualité à ses parents.






L'acteur qui joue Alex dans la série est Orlando Wells. Il est gai (dans tout les sens du therme) sensible mais confiant. Il aime le football (bien, qu'il soutienne les Spurs). Il pense que l'amour c'est juste une question d'organisation. Quand on ment à la personne qu'on aime ce n'est pas grave tant qu'il ne le découvre pas! Alors tout est une question d'organisation.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay

Repost0

Publié le 16 Juillet 2009

Cinéma : Le roi de l'évasion d'Alain Guiraudie, en salles

Surprenant, drôle, sensuel et fantaisiste, "Le roi de l'évasion" d'Alain Guiraudie, qui sort mercredi en salles après avoir été sélectionné à la Quinzaine des réalisateurs à Cannes, relate les improbables amours entre une adolescente et un homosexuel bien en chair.
Vendeur de matériel agricole dans le Tarn, Armand (Ludovic Berthillot, excellent) sillonne les fermes à la rencontre d'agriculteurs à qui il vend des tracteurs dernier cri, discutant rendement à l'hectare et paiement à crédit.

Si on l'accuse parfois d'user de son charme auprès de vieux célibataires esseulés c'est qu'Armand, cycliste émérite dont le physique de gorille masque mal une douceur infinie, n'a jamais caché son homosexualité épanouie.

Mais à la quarantaine bien tassée, le voilà tenaillé par le désir de troquer la liberté et les conquêtes faciles pour une vie tranquille, voire une famille. C'est alors que Curly, une adolescente délurée - la jeune Hafsia Herzi, César du meilleur espoir féminin 2008 pour "La Graine et le mulet", au jeu intense - s'amourache de lui tout en sachant "qu'il est pédé", après qu'il l'a sauvée d'une bande de voyous.

Bientôt poursuivis par la police ameutée par le père de la lycéenne, Armand et Curly partent en cavale à travers champs, pour vivre cet amour hors normes.

Une histoire originale, des dialogues savoureux d'une crudité souvent hilarante et une foule d'acteurs amateurs aux gueules inoubliables font de ce "Roi de l'évasion" l'une des sorties les plus intéressantes de l'été.

Le film dresse aussi une cartographie inattendue des lieux, plus ou moins clandestins, de drague homosexuelle à la campagne, tels ce bord de route en pleine forêt où se retrouvent cadres, ouvriers ou paysans de tous âges.

Et les barrières avec lesquelles la police prétend condamner le lieu sont l'une des mille vexations, souvent verbales envers les "pédales", découlant d'une homophobie ordinaire que Guiraudie (photo) dénonce en passant, sur le mode de l'humour.

"La répression est douce mais réelle", estime le réalisateur.

"Longtemps, j'ai considéré que l'homosexualité ne me déterminait pas en tant que cinéaste. J'ai montré une homosexualité qui ne posait aucun problème, mais c'était une forme de déni. En fait socialement, ça reste un problème", dit-il.

Picaresque et fantaisiste, "Le Roi de l'évasion" met en scène un groupe d'amis qui pimentent leurs ébats érotiques en croquant des "dourougnes", des racines aux effets aphrodisiaques, qu'un agriculteur fait pousser discrètement.

Sous des dehors hétérosexuels, leurs amours sont plurielles.

"Ca drague à la campagne ! C'est un monde discret, un monde d'hommes qui aiment les hommes sans forcément se sentir appartenir à la communauté homosexuelle", affirme Guiraudie qui signe là son troisième long métrage.


Cinéma : J'ai tué ma mère de Xavier Dolan

"J'ai tué ma mère" de Xavier Dolan est sur les écrans. Le réalisateur se met en scène en fils rebelle dans ce premier film singulier et décapant.
Le Québecquois Xavier Dolan, 19 ans à peine, se met en scène en fils rebelle dans ce premier film singulier et décapant, chaleureusement accueilli en mai, à la Quinzaine des réalisateurs à Cannes où il était en sélection officielle.

Ecrit en guise de "catharsis" par Dolan qui s'est inspiré de ses relations houleuses avec sa propre mère, ce film met en scène Hubert, un adolescent au visage d'ange doté d'un tempérament artiste et d'un ego démesuré et sa mère Chantale, qui l'élève seule à Montréal.

Face à la multiplication des disputes, de plus en plus violentes, qui émaillent leur quotidien, Chantale songe à envoyer son fils en pension... Porté par l'énergie de Xavier Dolan dont l'interprétation crève l'écran, "J'ai tué ma mère" dépasse le matériau purement autobiographique pour s'enrichir au plan formel d'une vraie démarche de cinéaste.


Brüno, la folle autrichienne, débarque sur les écrans français

Le comique britannique Sacha Baron Cohen traque l'homophobie et le "charité business" en vogue à Hollywood avec "Brüno" sorti en salles mercredi, trois ans après "Borat".
En 2007, "Borat, leçons culturelles sur l'Amérique au profit glorieuse nation Kazakhstan" lui a valu un Golden Globe et l'a propulsé dans le top 100 des personnalités les plus influentes du magazine Times.

Le film a rapporté 260 millions de dollars, quatorze fois son budget, un succès que pourrait surpasser "Brüno". Réalisé par Larry Charles comme "Borat", il a déjà récolté 30,4 M USD en un week-end à sa sortie aux Etats-Unis.

Mais l'Ukraine a décidé de l'interdire pour "atteinte à la morale" au motif qu'il montre "organes génitaux, rapports sexuels et perversions homosexuelles".

Mèche blonde et fort accent teuton, Brüno, qui rêve d'être "l'Autrichien le plus connu après Adolf Hitler" anime "Funkyzeit", le show télévisé "le plus influent et populaire dans tous les pays germaniques... excepté l'Allemagne".

Caricature d'homosexuel à la sexualité débridée, il pimente ses ébats érotiques en usant d'appareils de sa conception avec son amant "pygmée".
Fashion victim, il revêt un prototype de combinaison en velcro pour interviewer couturiers et mannequins - "C'est difficile de mettre la jambe droite devant la gauche ?" - et se retrouve scotché à tout un porte-manteau, sabotant le défilé d'une célèbre marque de prêt-à-porter.

Mais c'est aux Etats-Unis, temple du "politiquement correct", que Brüno comme Borat, trouve la scène digne de ses corrosives facéties.
Décidé à percer dans le show business, il consulte agents, producteurs et conseillers, devient figurant de série télévisée ou présentateur, le temps d'une émission-pilote devant un public-test.

Après bien des échecs, Brüno a soudain une "révélation".
Face à des écrans de TV montrant John Travolta, Tom Cruise et Kevin Spacey, il s'écrie: "Ils sont célèbres parce qu'ils sont hétérosexuels !" dynamitant, l'air de rien, la stratégie marketing d'une industrie cinématographique dont les stars répugnent à se déclarer homosexuels, de peur d'écorner leur image.

La satire se corse lorsque Baron Cohen, dont le film mêle fiction, interviews-piège et tournages sauvages dans des lieux publics, s'en prend à l'une des marottes des stars à Hollywood : le soutien à une "grande cause".
Il y invite ainsi la chanteuse Paula Abdul à décrire ses actions de charité, assise sur une "chaise en Mexicain", c'est-à-dire un homme à quatre pattes.

Sacha Baron Cohen, qui avait piégé La Toya Jackson, a retiré la séquence du film après le décès de son frère Michael, "par égard pour la famille Jackson".

Moins de pitié pour Madonna et Angelina Jolie, qui "ont chacune adopté un bébé noir : pourquoi pas moi" ? rugit Brüno, avant de sortir un chérubin d'un carton dans un aéroport, sous les yeux médusés des passagers.

Mais aussi loin qu'il aille, Brüno est à des années lumières de la bêtise crasse, des préjugés et de la haine bien réels, affichés par ses victimes.
Parmi eux, un "conseiller en hétérosexualité" prêche l'amour de Jésus pour résister à ses penchants, et une mère autorise une liposuccion sur son enfant pour lui faire perdre du poids avant un tournage de film.

Militaires, chasseurs, juifs orthodoxes, militants islamistes, fans de catch (l'une des meilleures scènes) ou ex-candidat à la présidentielle : choqués par "la folle" Brüno, ils dessinent tous les degrés de l'homophobie ordinaire.

source e-llico

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma

Repost0

Publié le 15 Juillet 2009

Rumer Willis dans "90210" !

Rumer Willis, la fille des deux stars Bruce Willis et Demi Moore, rejoint le casting de la deuxième saison de "90210" !

 c'est au tour de Rumer Willis, la fille aînée des deux stars Bruce Willis et Demi Moore, de rejoindre le casting de la seconde saison de 90210 ! Elle jouera pour "au moins un épisode" le rôle de Gia, une jolie lesbienne punk qui travaillera pour le Blaze News, journal de l'école West Bev, aux côtés de Navid (Michael Steger), Adrianna (Jessica Lowndes) et Silver (Jessica Stroup). Depuis l'année dernière, Rumer Willis multiplie les apparitions télévisées. En effet, on a pu la voir dans Médium, Les Experts : Manhattan et American Wives. Elle a également tourné avec Anna Faris dans Super blonde et on pourra la voir en Septembre dans Sorority Row.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay

Repost0

Publié le 15 Juillet 2009

Programmes tv du 18 au 31 juillet 2009 :

W9
Samedi 18 à 23h45
La folle route vers St Tropez (divertissement)
Jean Rock, figure incontournable de l’été tropézien, leur a promis une semaine de vacances inoubliables, mais sous condition… Magloire et Vincent Mcdoom doivent acheminer un de ses véhicules jusqu’à Saint-Tropez. C'est parti pour une folle route !


TCM
à 18h55
Biloxi blues (drame)
Eugene Morris Jérome quitte sa famille et Brooklyn en 1943 pour aller faire ses classes à Biloxi, dans la glorieuse armée américaine. Espérant y vivre sa plus belle aventure, il sera vite déçu, d'autant plus qu'il devient très vite le souffre-douleur du sergent Toomey, son instructeur.

France2
Dimanche 19 à 20h35
Urgences (saison 15)

Jimmy
à 20h45
Gouttes d'eau sur pierres brûlantes (comédie)
En Allemagne, dans les années soixante-dix, Léopold séduit Franz, un jeune homme de trente ans son cadet. Il l'installe chez lui. Tout se passe bien jusqu'au jour où un petit rien provoque une divergence entre eux deux...



TPS Star
Lundi 20 à 23h
Mon fils à moi (drame)
Une famille de classe moyenne dans une petite ville de province.
Le père est professeur à l¹université, la mère s¹occupe avec soin de sa maison, la fille aînée s¹apprête à quitter le foyer, et le fils cadet est au collège et prend des cours de piano.
On découvre très vite que la mère entretient avec son fils une relation ambiguë d¹amour et de haine, insupportable pour l¹enfant.
L¹apparente normalité de cette famille va se fissurer, jusqu'au drame

Arte
Mardi 21 à 22h45
Georges Michael : mon histoire (doc)

M6
à 13h35
Album de famille (téléfilm)
Seconde partie :
Après des années de vaches maigres, la chance semble de nouveau sourire aux Thayer. Contre vents et marées, Faye s'est imposée comme réalisatrice. Ward, lui aussi, a remonté la pente. Il a travaillé dur et vient de se lancer dans la production cinématographique. Ses écarts conjugaux, qui ont bien failli conduire le couple au divorce, font aujourd'hui partie du passé... Pourtant, les Thayer vont bientôt devoir affronter de nouvelles épreuves. Ward découvre que Lionel, son fils aîné, est homosexuel. Fou de rage, l'ex-lieutenant lui interdit de remettre les pieds à la maison.


France4
à 20h35
les amazones 3 ans après (théatre)
Trois ans plus tard, nos trois sympathiques quadra, en jachère sur le marché de l'amour, sont toujours là. Les données ont un peu changé avec l'arrivée d'un bel Argentin. Leur amitié n'en sera pas émoussée et une fois réunies, elles deviennent l'explosif et le détonateur de cette nouvelle comédie.

ARTE
mercredi 22   à 23h30
 Echo Park L.A.
L'histoire : Dans la communauté latino de Echo Park à Los Angeles, les esprits s’échauffent. Magdalena, 14 ans, découvre qu’elle est enceinte mais affirme être toujours vierge. Son père la rejette. Elle trouve alors refuge chez son arrière grand-oncle Tio Tomas, un homme au grand cœur qui héberge déjà Carlos, lui aussi exclu de la famille. Carlos, rebelle et beau gosse, se cherche et entame une relation avec un couple gay...


France3
Jeudi 23 à 20h35
un éléphant ça trompe énormément (comédie)
L'histoire de quatre copains, restés de grands enfants à l'approche de la quarantaine. Etienne est heureux dans son couple, mais il est obsédé par l'image d'une jeune femme en robe rouge...


à 22h55
nous irons tous au paradis (comédie)
Etienne, Daniel, Simon et Bouly, quatre amis inéparables, se lancent dans l'acquisition d'une maison de campagne. Leurs vies sentimentales deviennent de plus en plus compliquées, mais leur amitié indéfectible leur donne la force de braver tous les obstacles.


M6
à 20h40
People jet set 2 (comédie)
A Ibiza, on ne parle que de lui ! John-John est l'organisateur des soirées les plus folles et les plus extravagantes, capable d'attirer sur son seul nom les people les plus authentiques de la planète !
Pour Charles de Poulignac, prince déchu de la jet set parisienne, John-John est l'homme de la situation, l'instrument de la plus savoureuse des vengeances contre l'establishment qui l'a trahi.
Charles va donc affronter l'univers des clubbeurs survoltés d'Ibiza, des néo-baba cool déjantés et des gogo danseuses électrisées pour obtenir les grâces de celui qu'on surnomme The Queen of Ibiza...

Affligeant !!!!!!

ARTE
jeudi, 23 juillet 2009 à 23:10

 
Keith Haring

Le petit prince de la rue

   
Rediffusions :
31.07.2009 à 01:10
Keith Haring
(France, Italie, 2008, 82mn)
ARTE
Réalisateur: Christina Clausen
Étoile filante issue de l'underground new-yorkais du début des années 80, Keith Haring a révolutionné le monde de l'art en le démocratisant.

Ami d'Andy Warhol, de Grace Jones et de Jean-Michel Basquiat, Keith Haring est l'enfant prodige du pop art. Son style épuré et son tracé inimitable lui ont valu un succès instantané et planétaire. Le jeune Keith Haring, pilier gay de la scène underground new-yorkaise, semble avoir toujours su qu'il mourrait jeune. Avant même d'apprendre sa séropositivité, il n'a eu de cesse, pendant sa courte vie, de créer des oeuvres ludiques à la symbolique forte et de les rendre accessibles au plus grand nombre. Dans ce film fort et émouvant, ses amis et complices de toujours - Kenny Sharf, Yoko Ono, Tony Shafrazi et bien d'autres - retracent le parcours hors du commun de ce petit prince de la rue disparu trop tôt, en 1991.


20h40, Cinécinéma Club
Glissements progressifs du plaisir ,
 film français d'Alain Robbe-Grillet (1974). Alice est accusée du meurtre de son amie Nora (Anicée Alvina). L'avocate chargée de sa défense est troublée par son charme sensuel et se laisser entraîner dans ses jeux érotiques.

Ciné club
Samedi 25 à 20h40
Arthur rimbaud, l'homme aux semelles de vent (drame)
1er épisode :
Arthur Rimbaud a 26 ans et arrive à Aden pour chercher du travail autour de la Mer Rouge. Alfred Bardey, négociant, lui propose d'ouvrir un nouveau comptoir à Harar, en Abyssinie. Rimbaud, accompagné de Scopas, Grec, et de l'explorateur Lucereau, prend la tête d'uen caravane...

16h, NT1
Ma meilleure amie
Sur le chemin du travail, Alice (Julie Debazac) aperçoit une jeune femme qui fait la manche. Elle reconnaît immédiatement Michèle (Anouk Grinberg), son amie d'enfance. Elle la recueille chez elle et la présente à sa famille. Inséparables à l'adolescence, Michèle et Alice se sont perdues de vue en vieillissant, à moins qu'un secret ne les ait séparées... Téléfilm dramatique français d'Élisabeth Rappeneau (2004).  

TF1
Mardi 28 à 22h35
Mon incroyable fiancé 2 (divertissement)

Ciné club
mercredi 29 à 20h40
La vierge des tueurs (drame)
Apres une absence de trente ans, l'ecrivain Fernando Vallejo revient a Medellin, ou il a grandi. Il y decouvre une ville en proie a la violence, soumise a la mafia de la cocaine. Dans un bordel de garcons, il rencontre Alexis, qui a seize ans. Originaire des quartiers pauvres, le jeune garcon tue sur commande. Vallejo va cependant vivre avec lui une relation forte, jusqu'a ce que la mort la brise: Alexis est assassine par un homme a moto. Seul, le romancier se met a errer dans les rues de Medellin. Il croise le regard du jeune Wilmar. Une nouvelle histoire d'amour commence...

 

 

rediff :
She's the man sur ciné émotion
Scandaleusement célèbre sur ciné émotion
Ceux qui m'aiment prendront le train sur ciné premier et ciné club
The full monty sur ciné club
Le fils préféré sur ciné star
The nomi song sur arte
History boys sur ciné émotion
Sagan sur TPS star
JFK sur TPS star
Velvet glodmine sur ciné club
meurtrière sur ciné frisson
Reflets dans un oeil d'or sur TCM
Je t'aime, moi non plus sur ciné club
J'embrasse pas sur ciné émotion
Les témoins sur tps star
Querelle sur ciné club
my beautiful laundrette sur ciné star
chronique d'un scandale sur cinéémotion
Le Dahlia noir sur ciné premier
Modern love sur canal+



du coté des séries

  • Et alors ? sur virgin17
    love & bluff sur TF1
    Minuit le soir sur france2
    Nos vies secrètes sur AB1
    Regenesis sur SCIFI
    The starter wife sur canal+
    Hotel Babylon sur série club
    La vie devant nous sur TF6
    Avocats & associés france4 et jimmy
  • Six feet under sur France 4 dimanche à 00h
  • Queer eyes for a straight guy sur jimmy
  • Ugly betty (saison2) sur TF1
  • Les bleus : premiers pas dans la police (saison1) sur w9
  • The L-World sur Téva
  • crimes en série sur cinéfrisson
  • Skins (saison 2) sur canal+ et saison 1 sur Virgin 17
  • Mad men sur canal+  
  • Buffy contre les vampires sur W9
  • Dawson sur TMC
  • Urgence sur France2
  • Nip/tuck (saison5) sur M6  
  • OZ sur série club  
  • Desperate Houswives (saison 5) sur C+ family
  • Le rêve de Diana sur téva et M6.fr
  • Xéna sur Nrj12
  • Les condamnées sur RTL9
  • Rikki & Vikki, célibs et bi sur MCM
  • Berlin brigade criminel sur arte
  • Greek sur virgin17
  • Plus belle la vie france 3
  • Sex & the city (saison4) M6  et Téva
  • Melrose place dur TMC et fille TV
  • Faites comme chez vous sur série club

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #programmes télé gay

Repost0

Publié le 9 Juillet 2009

En salles, le film pionnier du saphisme hollywoodien

Par Yann Gonzalez

Après trente ans d'absence, on peut revoir cette semaine au cinéma «La Rumeur», premier film américain qui aborde franchement le sujet de l'homosexualité féminine. Audrey Hepburn et Shirley MacLaine, sublimes, illuminent ce bouleversant plaidoyer pour la différence

 

Invisible en salles depuis des années, La Rumeur (The Children’s hour en V.O.) est le remake d’un film de 1936, These Three (déjà réalisé par William Wyler), lui-même adapté d’une pièce de Lillian Hellman qui triompha à Broadway en 1934. Mais si la première mouture de Wyler avait écarté la thématique homosexuelle de la pièce par crainte de la censure, la version de 1961 aborde le sujet de front, devenant ainsi un film pionnier sur la question du saphisme.

Sensibilité hors pair
On y suit l’existence paisible de deux amies, Karen (Audrey Hepburn) et Martha (Shirley MacLaine), qui dirigent une institution pour jeunes filles. Jusqu’au jour où l’une de leurs élèves propage la rumeur que les deux femmes sont amantes…

Joué avec une sensibilité hors pair par son duo d’actrices, La Rumeur distille une angoisse qui va crescendo, le mensonge détruisant, au fil de sa propagation, le quotidien des héroïnes. Par ailleurs, plus le film avance, plus l’amitié de Karen et Martha devient ambiguë, jusqu’à un final poignant qui fait de La Rumeur un plaidoyer courageux pour la différence, à une époque où l’homosexualité était majoritairement perçue comme un vice honteux… A ne pas manquer.



En bonus, la bande-annonce :

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma

Repost0

Publié le 8 Juillet 2009

Clara Sheller, la trentenaire la plus compliquée du PAF, pourrait bien se faire une toile ! A moins qu'elle n'obtienne une saison 3 ?

L'hystérique mais mystérieuse Clara Sheller ne serait-elle pas en train de nous faire (encore) des cachoteries ? Sur sa page Facebook officielle, on peut lire en guise de statut : "Clara Sheller, le film...", sans plus d'explications et, notons-le, sans point d'interrogation ! La belle héroïne promet de donner plus d'informations dans les prochains jours. De quoi piquer la curiosité !

Pas de saison 3 ?
Doit-on comprendre que la série ne connaîtra pas de saison 3 sur France 2 ? De ce coté-là, c'est le flou le plus total. Alors qu'en Avril, Zoé Félix avait déclaré vouloir s'impliquer dans l'écriture de nouveaux épisodes avec le scénariste Nicolas Mercier, la production s'était empressée de déclarer que si une saison 3 était bien envisagée, elle n'était pas encore signée. Bien avant, en Septembre 2008, la même production assurait que France 2 avait commandé une nouvelle saison avant même de connaître les audiences de la 2ème. Il se trouve qu'entre temps, la saison 2 a été diffusée avec des scores d'audience pas mauvais mais loin du carton annoncé et espéré par la chaîne.

Trop osée Clara ?
Pour couronner le tout, selon des rumeurs rapportés dans l'hebdomadaire Télé Star, Patrice Duhamel, le directeur général de France 2 en charge de la fiction, aurait jugé la saison 2 trop osée. Le service de téléspectateurs de la chaîne aurait même reçu de nombreuses lettres de mécontentement ! Alors Clara trouvera-t-elle plus de liberté au ciné ? C'est tout ce qu'on lui souhaite !

Jean-Maxime Renault
allociné

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma

Repost0

Publié le 8 Juillet 2009

HBO vient de prendre une option sur le roman de Jeffrey Eugenides, Middlesex, pour en faire une série télévisée.

 
François Jadoulle
|
HBO adapte Middlesex en sérieHBO vient de prendre une option sur le roman de Jeffrey Eugenides, Middlesex, pour en faire une série télévisée.

Publié en 2002, ce roman a gagné le Prix Pulitzer de la Fiction en 2003. Son auteur est connu chez nous pour avoir écrit The Virgin Suicides, adapté au cinéma sous le même titre.

C'est Rita Wilson (Une vie à deux) qui produit ce projet pour HBO, avec le scénariste Donald Margulies. La série suivrait la vie de Calliope Stephanides et son histoire de famille qui amènera à des réponses concernant son problème d'identité sexuelle.

Voici le résumé du livre :

"Qu’est-ce qui définit le plus le sexe d’un enfant, les hormones ou l’éducation ? Calliope Helen Stephanide est une jeune fille de 15 ans. Cal, un homme de 40 ans. Leur point commun ? Ils ne font qu’un ! Middlesex raconte l’histoire d’un hermaphrodite et plus largement l’histoire d’une famille : des immigrés grecs arrivés aux États-Unis en 1922 après avoir fui leur ville natale envahie par les Turcs. Des terres d’Asie Mineure aux quartiers de Detroit, Jeffrey Eugenides dresse un portrait de l’Amérique des années 20 aux années 70. À la fois épopée et roman d’apprentissage, Middlesex mélange les genres avec une harmonie frappante et un rythme passionnant."

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay

Repost0

Publié le 8 Juillet 2009

«The starter wife» ou les coulisses bitchy des moeurs hollywodiennes

Par Louis Maury

Première série tournée par Debra Messing, après l'arrêt de la sitcom «Will&Grace;», cette plongée dans les mœurs hollywoodiennes est piquante...et très gay-friendly !

 

D'abord mini-série de six heures, suivie de ce format en 10 x 52 minutes, ce feuilleton s'inspire d'un best-seller écrit par Gigi Levangie Grazer. Divorcée de Brian Grazer, producteur notamment de Apollo 13 et du Da Vinci Code, elle y raconte comment elle a survécu à sa rupture, après avoir été blacklistée du tout Hollywood.

Dans cette suite, l'héroïne, Molly (Debra Messing), se lance dans une carrière littéraire, tandis que sa meilleure amie Joan (Judy Davis), ex-alcolo, est embauchée dans une clinique de désintoxication pour stars en perdition.

Quant à Rodney (Chris Diamantopoulos), son meilleur ami, décorateur homosexuel, il craque pour un musculeux quaterback...Cette fiction écrite par une «insider» (terme hollywoodien désignant quelqu'un qui connait comme sa poche les dessous hollywoodiens) ravira les amateurs de «people» par son mélange habile d'humour, de pathos et d'esprit bitchy et camp.

L'ex-vedette de Will & Grace n'a rien perdu de sa vis comica, Judy Davis, la Nathalie Baye australienne, est impeccable. Quant à Chris Diamantopoulos (ci-dessus à droite), à la ville, le mari de Becki Newton, la standardiste peste de Ugly Betty, dans le rôle casse gueule du décorateur gay, tire le meilleur de sa partition. A suivre !


The starter wife, tous les mercredi à 22 h 15 sur Canal +
.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay

Repost0

Publié le 6 Juillet 2009

Tu n'aimeras point

Un film de Paula Weiman-kelman

Titre original : EINAYM PKUHOT (Israël)
Duree : 1h31 mn
Distributeur : Haut et Court
Sortie en salles le 02 Septembre 2009
Année de production : 2009
Présenté en Sélection Officielle, Un Certain Regard au Festival de Cannes le 20 Mai 2009
Aaron est un respectable boucher de la communauté juive orthodoxe de Jérusalem, marié et père de quatre enfants. Un jour, il rencontre Ezri, un jeune étudiant dont il tombe amoureux.
Bouleversé par son désir, il commence à négliger sa famille et sa vie au sein de la communauté. Mais la culpabilité, le tourment et la pression des siens vont le pousser à prendre une grave décision.


I Love You Phillip Morris  

Un film de John Requa et Glenn Ficarra avec Jim Carrey et Ewan Mcgregor

Titre original : I LOVE YOU PHILLIP MORRIS (Etats-Unis)
Genre : Comedie
Distributeur : EuropaCorp Distribution
Sortie en salles le 09 Septembre 2009
Année de production : 2009
Présenté à la Quinzaine des Réalisateurs au Festival de Cannes le 19 Mai 2009
L'histoire vraie d'un ex-flic, ex-mari, ex-arnaqueur aux assurances, ex-prisonnier modèle et éternel amant du codétenu Philip Morris. Steven Russell est prêt à tout pour ne jamais être séparé de l'homme de sa vie. Ce qui implique notamment de ne pas moisir en prison...
Jusqu'où peut-on aller par amour ? Très loin si l'on en croit l'histoire incroyable de Steven Russell, un génie de l'évasion rattrapé par son romantisme.


À la carte

Un film de Nacho Fernández Velilla avec Javier Cámara et Lola Dueñas

Titre original : FUERA DE CARTA (Espagne)
Genre : Comedie Romantique- Duree : 111 mn
Distributeur : Optimale
Sortie en salles le 09 Septembre 2009
Année de production : 2008
Maxi croit que sa vie est parfaite : c’est un cuisinier prestigieux et reconnu, propriétaire d’un restaurant à la mode dans le quartier de Chueca à Madrid. Il vit son homosexualité sans complexe jusqu’au jour où son existence est bouleversée par l’arrivée de ses enfants, fruit d’un mariage d’apparence et par celle de son voisin, un séduisant ex-footballeur argentin.

L’amour, la famille, la jalousie, la paternité… vont dynamiter sa vie.


My Own Private Idaho  

Un film de Gus Van Sant avec River Phoenix, Keanu Reeves...

Titre original : MY OWN PRIVATE IDAHO (Etats-Unis)
Genre : Drame - Duree : 1H45 mn
Distributeur : Carlotta Films - Editeur DVD : Metropolitan FilmExport
Sortie à la Vente en DVD le 25 Août 2006
Sortie en salles le 16 Septembre 2009
(Reprise, Première sortie le 15 Janvier 1992)
Année de production : 1991
Mike et Scott sont deux jeunes drogués, arpentant les rues de Portland, vendant leurs corps à des hommes et des femmes pour survivre. Mike est timide, gay, amoureux de Scott et souffre de narcolepsie. Scott, lui, a quitté sa famille, et ne vit que pour tenir tête à son père. Commence alors pour les deux amis une grande quête qui va les mener de l'Idaho en Italie, à la recherche de la mère de Mike, qui l'a abandonné quand il était enfant…

Humpday

Un film de Lynn Shelton avec Mark Duplass, Joshua Leonard, Alycia Delmore

Titre original : HUMPDAY (Etats-Unis)
Genre : Comedie - Duree : 1h34 mn
Distributeur : Pyramide
Sortie en salles le 16 Septembre 2009
Année de production : 2009
Présenté à la Quinzaine des Réalisateurs au Festival de Cannes le 15 Mai 2009
Parfois, les grandes amitiés peuvent mener un peu trop loin…
Un soir, Andrew débarque sans prévenir chez Ben, son vieux copain de fac. Les deux hommes ne tardent pas à renouer avec leur bonne vieille complicité de machos hétéros. Afin de distraire Ben de sa petite vie bien rangée, Andrew l’entraîne dans une fête aux mœurs libérées.


Hôtel Woodstock  

Ang Lee offre un petit vent frais à la compétition

Un film d'Ang Lee avec Demetri Martin et Emile Hirsch

Titre original : TAKING WOODSTOCK (Etats-Unis)
Genre : Comedie Dramatique, Musique - Duree : 1h50 mn
Distributeur : Universal Pictures International France
Sortie en salles le 23 Septembre 2009
Année de production : 2009
Présenté en Sélection Officielle au Festival de Cannes le 16 Mai 2009
1969. Elliot, décorateur d’intérieur à Greenwich Village, traverse une mauvaise passe et doit retourner vivre chez ses parents, dans le nord de l’État de New York, où il tente de reprendre en main la gestion de leur motel délabré. Menacé de saisie, le père d’Elliot veut incendier le bâtiment sans même en avoir payé l’assurance alors qu’Elliot se demande encore comment il va enfin pouvoir annoncer qu’il est gay...

 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma

Repost0