Publié le 22 Mars 2009

A voir dimanche soir: «The Event»

Par Louis Maury

PinkTV diffuse, dimanche 22 mars, «The Event», drame primé aux Teddy Awards de Berlin en 2003.

 

 

The Event

Matt Shapiro est mort. Une victime de plus du sida. Mais un de ses amis a appelé les urgences. L’assistante du procureur Nicole Devivo doit donc interroger les témoins. L’étrange attitude des proches de Matt sème le doute. Matt est-il vraiment mort du sida? S’est-il suicidé? Quelqu’un l’a-t-il aidé? Mais surtout, est-ce la seule victime?

Olympia Dukakis (Madrigal dans Les Chroniques de San Francisco, à droite sur la photo) incarne avec talent une mère qui fait face à la mort de son fils. Primé aux Teddy Awards de Berlin en 2003, Prix de la Meilleure Actrice pour Olympia Dukakis aux Chlotrudis Awards 2004, The Event, inédit en France, n'est pas forcément un modèle de mise en scène mais sa force dramatique est intense.
The Event, le dimanche 22 mars, à 22 heures, sur PinkTV.


THE EVENT
envoyé par optimalefr


source tétu

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #programmes télé gay

Repost0

Publié le 22 Mars 2009

Des jumelles bisexuelles remplacent Tila Tequila

La sulfureuse Tila Tequila, héroïne de A Shot of Love with Tila Tequila (Tila, célib et bi en français), ne fera plus endurer des épreuves ridicules à ses prétendants... du moins devant des caméras. En effet, la singapourienne, auto-proclamée « star de Myspace », ne signera pas pour une troisième saison de l'émission.
 Pour remplacer la star des deux premières éditions, la chaîne mise sur Rikki and Vikki, alias les « Ikki twins » ! Ces soeurs jumelles blondes, mais surtout bisexuelles, chercheront ainsi l'amour parmi 12 hommes hétérosexuels et 12 lesbiennes dans A double shot at love. La tâche s’avère ardue car au début, aucun des candidats ne sait que Rikki a une soeur, ce qui permet à Vikki de se substituer ni vu ni connu à sa jumelle... La supercherie révélée, les valeureux prétendants apprennent qu’ils devront séduire Rikki mais aussi Vikki… Allez, deux pour le prix d’une !

A partir du 23 mars sur MTV en même temps je pense que vous n'allez pas rater grand chose !

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #programmes télé gay

Repost0

Publié le 17 Mars 2009

Télé : semaine spéciale Sidaction sur PinkTV

A l'occasion du Sidaction 2009, PinkTV propose une programmation spéciale à partir du 18 mars. Des documentaires (HIV & ME de Stephen Fry, Hollywood AIDS), des fictions (The Event, 3 000 scénarios ...).
Comme chaque année, PinkTV s’associe au week-end du Sidaction 2009 (qui a lieu les 20, 21, 22 mars) et propose une programmation spéciale dès le 18 mars composée de fictions et de documentaires. Pendant toute cette période, PinkTV offre également son antenne au Sidaction et diffuse les spots d’appel aux dons ainsi que la mouche antenne "appelez le 110".

Voici la programmation de la chaîne :

- Mercredi 18 mars à 22h (partie n°1 ) + Jeudi 19 mars à 22h (partie n°2) : " HIV & ME ", documentaire de Stephen Fry

Plus de 25 ans après l’apparition du virus du sida et alors qu’il y a 3 fois plus de séropositifs en Angleterre qu’il y a 10 ans, le comédien Stephen Fry fait un état des lieux du sida dans ce documentaire produit par la BBC.
Des USA à la Grande-Bretagne en passant par l’Afrique, Stephen Fry est parti rencontrer ceux qui sont touchés par la maladie. Il a également parlé à des médecins et chercheurs, s’est entretenu avec ceux condamnés pour avoir délibérément contaminé d’autres personnes et a enfin recueilli le témoignage d’artistes engagés dans la lutte contre le sida comme l’écrivain Armistead Maupin.


- Vendredi 20 mars à 22h : " HOLLYWOOD AIDS "

Avec Barbra Streisand, Matthew Modine, Bette Midler, Sigourney Weaver, Madonna, Janet Jackson, Elizabeth Taylor, Christian Slater….

Dès la fin des années 80, beaucoup de stars d’Hollywood et de grands noms du showbiz ont montré leur engagement face au sida et ont sensibilisé le grand public. Sans aucun pathos, ce documentaire revient sur la manière dont certaines stars comme Liz Taylor ou Madonna ont fait leur cause de la lutte contre le sida. C’est également l’occasion d’évoquer comment l’homosexualité est perçue à Hollywood et s’affiche sur le petit ou grand écran.

La diffusion de ce documentaire sera suivie à 23h d’une sélection de spots de prévention qui ont été tournés ces dernières années avec notamment les 3 portraits réalisés par Sébastien Lifshitz pour l’INPES.

- Samedi 21 mars à 22h : " 3 000 SCENARIOS CONTRE UN VIRUS "

A l'initiative du CRIPS (Centre régional d'information et de prévention du sida), de Médecins du Monde et de l'AESSA (Association des enseignants sida de Saint-Antoine), un concours de scénarios a été lancé en 1993 auprès des jeunes de moins de 21 ans. Le thème était le sida et sa prévention à travers une vingtaine de situations concrètes comme l'achat d'un préservatif, la révélation à un(e) ami(e) de sa séropositivité etc. Sur plus de 4000 réponses, 30 idées originales ont été retenues par un jury et confiées chacune à un réalisateur professionnel comme Richard Berry, Jane Birkin, Jacques Deray…

- Dimanche 22 mars à 22h : " THE EVENT "

Film de Thom Fitzgerald (2005). Avec Brent Karver, Olympia Dukakis….

Matt Shapiro est mort. New-York compte une victime de plus du sida. Mais un de ses amis a appelé les urgences. L’assistante du procureur Nicole Devivo doit donc interroger les témoins. L’étrange attitude des proches de Matt sème le doute. Matt est-il mort du sida ? S’est-il suicidé ? Quelqu’un l’a-t-il aidé ? Et surtout, est-ce la seule victime ? Olympia Dukakis (Les Chroniques de San Francisco) réalise une véritable performance d’actrice dans le rôle d’une mère qui fait face à son plus grand drame : la mort de son fils.

Primé aux Teddy Awards de Berlin en 2003, Prix de la Meilleure Actrice pour Olympia Dukakis aux Chlotrudis Awards 2004, Genie Awards 2004, LA Outfest 2003.


- Et aussi pendant toute la semaine : " JAMAIS SANS K-POTE "

Le programme " Jamais sans K-Pote " est un ensemble de spots de prévention réalisé par PinkTV en partenariat avec 6 grands studios du X gay pour sensibiliser au port du préservatif et aux dangers des films bareback qui présentent des rapports non protégés. Ces spots sont accompagnés de messages de réalisateurs comme Chi Chi LaRue ou d’acteurs comme Adam Ku.


source e-llico

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #programmes télé gay

Repost0

Publié le 17 Mars 2009

 Une nuit à New York de Peter Sollett, 
Les déboires d'un lycéen pour le moins hors-cadre, ado sensible et délicat, seul hétéro dans un groupe de rock gay et unique représentant de sa génération à ne pas être dominé par son entrejambe et qui, à l'issue d'une nuit délirante passée dans la Grande Pomme, trouvera enfin le grand amour.




source tétu

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties cinéma

Repost0

Publié le 16 Mars 2009

DVD. Le vrai Harvey Milk, documentarisé par Rob Epstein en 1984.
 

Extrait de l'article :
Le film d’Epstein recueille les témoignages des proches de Milk, sa directrice de campagne, la coprésidente du comité de lutte contre la proposition 6 (projet de loi interdisant aux homosexuels le droit d’enseigner) ainsi que quelques amis. Notamment un syndicaliste qui serait resté homophobe s’il n’avait pas croisé Milk sur sa route (…).

The Times of Harvey Milk de Rob Epstein. M6 Vidéo, 20 euros, sortie le 18 mars.


Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #sorties dvd

Repost0

Publié le 15 Mars 2009

Dans L'effet papillon sur canal + un reportage sur une école réservée aux gays

Après le drapeau arc-en-ciel, la gay pride et Harvey Milk, les Américains viennent d'inventer le collège 100% homo pour ne plus se faire traiter de PD dans la cour de récré...

redif
Mardi 17/03 à 15:50
Dimanche 15/03 à 18:20
Jeudi 19/03 à 02:55








retrouvez l'émission sur http://www.canalplus.fr/pid2226.htm

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #programmes télé gay

Repost0

Publié le 13 Mars 2009

Skins : la fin ?

La série britannique Skins - que beaucoup qualifient de révolutionnaire – risque fort de voir ses jours finalement comptés.

En effet, selon les confidences d’une de ses actrices (Kaya Scodelario) au London Lite, il semblerait que la sulfureuse série - mettant en scène l’adolescence dans toute sa splendeur (comprendre « sans naïveté ou pudibonderie mal placées ») – ne soit pas assurée d’une quatrième saison.
" J'espère vraiment qu'on fera une quatrième saison de Skins mais je ne suis pas certaine que ça arrive ", explique-t-elle.

Alors que le tournage des derniers épisodes de la troisième saison (qui avait vu arriver une toute nouvelle équipe ainsi qu’un casting inédit) s'est achevé en décembre dernier, l'équipe attend toujours le feu vert de Channel 4 pour s’attaquer à la suite.

 pour les filles... Emily et Naomi dans « Skins »

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay

Repost0

Publié le 13 Mars 2009

France 3 : Jamais 2 sans 3 une comédie sur l'homosexualité

France diffuse dans quelques jours une comédie sur l'homosexualité intitulée "Jamais 2 sans 3", l'histoire d'un flic homo qui trouble son co-équipier...
Le même jour, Etienne, flic de son état, perd son coéquipier et découvre qu'il va être papa : ainsi commence "Jamais 2 sans 3", une comédie tournée pour France 3, qui traite de l'homosexualité avec légèreté et sans vulgarité.

Réalisé par Eric Summer sur un scénario et des dialogues d'Emmanuelle Sardou et de Vincent Solignac, le film est servi par de bons acteurs, dont Edouard Montoute (Etienne), Bruno Madinier (Alex) et Clémence Bretécher (Mélissa).

Un soir, empêtré dans ses problèmes personnels, Etienne noie son désespoir dans l'alcool et découvre le lendemain qu'il a peut être passé la nuit avec un homme... Cette homme, Alex, se révélera être son nouveau partenaire. Parallèlement, les deux flics vont devoir se lancer à la poursuite d'un serial killer.

"L'intrigue policière n'est qu'un prétexte, de même que l'homosexualité latente. C'est un téléfilm sur la tolérance où on ne se sent pas tenus de donner des réponses", estime Edouard Montoute, Etienne dans la fiction.

Avec Bruno Madinier, un flic qui assume son homosexualité, l'acteur d'origine guyanaise forme un tandem improbable. Là aussi, Edouard Montoute parle de tolérance "pas en tant que différence sexuelle, mais par le fait que les flics on deux personnalités diamétralement opposées et sont obligés de travailler ensemble".

Bruno Madinier, bien connu des téléspectateurs notamment grâce à "Dolmen" la saga d'été de TF1 qui a battu des records d'audience, campe un policier homo convaincant dans sa sensibilité mais jamais caricatural. "C'est une comédie, pas un porte-étendard", insiste-t-il.

"Traiter de l'homosexualité à l'écran n'est jamais chose facile. Il faut éviter les poncifs, respecter les mentalités, savoir émouvoir. Il est aisé de choquer, de marginaliser son sujet, de basculer dans le drame. Et tirer vers la comédie, c'est risquer de sombrer dans le cliché, la caricature, la farce lourde", analyse pour sa part le réalisateur Eric Summer.

France 3 a déjà traité le sujet en 2007, mais dans un genre dramatique. "Autopsy" mettait en scène une passion tragique entre deux hommes (Stéphane Freiss et Thierry Neuvic) dans l'univers machiste de la police.

"Jamais 2 sans 3" sera diffusé le jeudi 26 mars.
source e-llico

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #programmes télé gay

Repost0

Publié le 13 Mars 2009

Boris & Nadir - saison 2 : la web-série de prévention revient pour une seconde saison

La diffusion de la seconde saison de la web série de prévention "Boris et Nadir" est annoncée pour les 13, 20 et 27 mars. Les trois nouveaux épisodes abordent des thèmes inédits de prévention.
Cette co-production du studio de films X Citébeur et du Sneg Prévention (Syndicat National des Entreprises Gaies) est destinée à encourager le sexe sans risque chez les gays.

Elle s'inscrit dans le travail de prévention réalisé par le Sneg dans les établissements de la communauté gay et celui de Citébeur, en tant que producteur et diffuseur de vidéos pornos homosexuelles safe.

Les trois nouveaux épisodes traitent des fausses croyances sur les pratiques à risque dans des rapports dits "hors milieu", de la période de latence entre le premier test VIH et le test de confirmation lorsqu'une relation de couple s'installe et du couple sérodifférent.

Le tout est traité sur un mode non pornographique et convivial, qui valorise le plaisir d’être ensemble et met en scène l’amitié comme vecteur de prévention au sein de la communauté gay.

Les épisodes sont disponibles gratuitement en flash et en téléchargement sur le site du Sneg (www.sneg.org.) ainsi que sur la page prévention de Citébeur (www.borisetnadir.com.).

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #programmes télé gay

Repost0

Publié le 12 Mars 2009

The L Word : voilà, c’est fini…

Fans ou pas, inconditionnelles ou déçues des dernières heures, pour toutes, ce dimanche 8 mars 2009 aura signifié la fin d'une ère. La fin de «The L Word».

 

Shane de L WordAprès six années qui ont fait de la chronique des filles de West Hollywood la série à thématique homo à la durée de vie la plus longue de l'histoire, l'ultime épisode, le final comme on dit aux States, a été diffusé sur Showtime. Intitulé «Last Word» («le dernier mot» ou «mot de la fin»), cet épisode 8 de la saison 6 n'aura pourtant pas répondu à toutes les interrogations suscitées ces derniers mois par la série et son scénario fluctuant. Et encore moins réconcilié les Lez Girls avec Ilene Chaiken, la créatrice, qui semble de toute façon avoir quitté la Terre depuis belle lurette déjà, victime d'une mégalomanie galopante.

Mais quoi qu'il en soit, il y aura un avant et un après The L Word. Et les actrices formidables (oui, oui, même Mia Kirshner en Jenny) qui s'y sont révélées ou bonifiées vont nous manquer. Et puis quelle série va prendre le relais? Parce qu'on a aimé la critiquer cette saga californienne, mais mine de rien, elle a œuvré pour la visibilité lesbienne aux heures de grande écoute. Vu de France, où l'on est très en retard dans la diffusion, cette fin peut ne pas encore sembler «réelle». Mais de l'autre côté de l'Atlantique, il y a pourtant des signes qui viennent confirmer que tout est bien fini: une fête d'adieu a été organisée par la production la semaine dernière au Café La Bohème de West Hollywood en présence de certaines membres du casting (mais pas Jennifer Beals, Leisha Hailey, Rachel Shelley et Pam Grier... possiblement impliquées dans le spin-off?) et les éléments du décor ont même été mis en vente samedi à Vancouver, ville où la série était tournée. Il se murmure que le lit des TiBette aurait constitué l'un des clous de la vente. Pour le moment, on ne sait pas quelle est la veinarde qui s'est ainsi offert le droit de faire de doux rêves même bien après que tout soit fini.  


souce tétu

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay

Repost0