Publié le 20 Janvier 2021

L'acteur KJ Apa fait des révélations énormes sur ce qui va se passer dans les premiers épisodes.

 
 

L'attente aura été longue, mais Riverdale fait enfin son retour ce soir, à la télé américaine. Après quatre saisons de lycée, Archie et ses amis se préparent pour leur dernière danse à Riverdale High. Le bal de promo sera très émouvant et ensuite, place à la vraie vie !

Riverdale fera un saut dans le temps audacieux très tôt dans la saison 5, pour suivre l'évolution des acteurs, qui ne sont plus des ados depuis longtemps. KJ Apa, bientôt 24 ans, confie ainsi dans TVLine que ce saut dans le temps sera carrément de 7 années ! Cela veut donc dire que les personnages auront enfin le même âge que leurs interprètes. Le groupe aura sacrément grandi, et chacun sera à des moments très différents de sa vie. 

Apa se dit "plutôt excité d'avoir la chance de quitter le lycée et de jouer des scénarios plus matures. J'ai l'impression que c'est le genre de chose dont la série avait besoin pour rafraîchir tous les personnages. Le nouveau monde de Riverdale, maintenant que nous jouons des personnages plus vieux, sera quelque peu changé."

 

La star du teen show va plus loin et explique : "Nous apprenons que tout le monde s'est éloigné, en quelque sorte. Archie s'est enrôlé dans l'armée après avoir obtenu son diplôme, et quand il revient, après tout ce temps dans l'armée, il découvre que la ville est sur le point de devenir une ville fantôme, à cause de Hiram." On peut donc s'attendre à ce que l'ancienne rivalité reprenne de plus belle...

D'ailleurs, Archie ne sera pas le seul à revenir à Riverdale après de longues années loin de la maison. Ses amis du lycée reviendront eux aussi dans leur ville natale. "Ensemble, ils vont discuter de la manière dont ils peuvent à nouveau raviver la ville. Archie prend largement les devants à ce sujet. Il est revenu et a vu Riverdale se tourner à peu près vers les emmerdes... Il ne va pas laisser cela se produire."

La saison 5 verra donc la petite bande se donner les moyens de faire revivre la ville. Ce sera à voir en France, à partir de jeudi sur Netflix.

Source Première 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay

Repost0

Publié le 20 Janvier 2021

"J'espère que nous resterons sur Peacock pendant de nombreuses saisons, puis dans 30 ans, quelqu'un relancera notre reboot et inventera le threeboot !"

Salué par la critique américaine à la surprise générale, le reboot de Sauvés par le Gong a réussi ses débuts et aura logiquement droit à une saison 2. La plateforme américaine Peacock - de NBCUniversal - vient de commander la suite de Saved by the Bell, qui comprendra 10 épisodes supplémentaires.
 
"Je suis ravi que Sauvés par le Gong ait été renouvelée. J'ai été époustouflé par tout cet amour des gens pour la série et j'ai hâte d'y retourner et de faire plus d'épisodes", commente la showrunner Tracey Wigfield. "J'espère que nous resterons sur Peacock pendant de nombreuses saisons, puis dans 30 ans, quelqu'un relancera notre reboot et inventera le threeboot !"

Chez NBCUniversal Television, on se réjouit de "cette version fraîche et moderne de la série originale bien-aimée, qui a résonné auprès des téléspectateurs de tous âges. La saison 1 a abordé des questions d'actualité pertinentes avec esprit, cœur, humour et juste ce qu'il faut de nostalgie. Et nous avons hâte de ramener les fans à Bayside la saison prochaine."

En France, la nouvelle série Sauvés par le gong n'a ps encore de diffuseur

Sources première 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #Trans&transgenre

Repost0

Publié le 20 Janvier 2021

Après s'être focalisée sur le personnage de Zendaya le temps d'un épisode magistral, la série phare de HBO s'apprête à rempiler avec un nouveau chapitre qui s'annonce tout aussi intense, cette fois-ci centré sur Jules et ses tourments.
L'heure est bientôt venue de retrouver les ados les plus torturés de la télé américaine. En effet, dès le week-end à venir, Euphoria reviendra à l'antenne de HBO outre-Atlantique avec un nouvel épisode spécial. Spécial car il permet de régaler les fans de la série en attendant que la saison 2 soit enfin dans la boîte après avoir été retardée par la pandémie de Covid-19. Suite à un épisode acclamé par le public où l'on retrouvait Rue en proie à la dépression, le prochain promet d'explorer le personnage de Jules.
La dernière fois qu'on l'a aperçue, Jules grimpait à bord d'un train direction New York, abandonnant Rue sur le quai de la gare et mettant ainsi en péril leur relation naissante. Intitulé "F–k Anyone Who’s Not a Sea Blob", l'épisode spécial de Jules montrera la jeune femme durant les vacances de Noël alors qu'elle se ressasse les événements de l'année écoulée. Sur les réseaux sociaux, de nombreux fans ont été interpelés par un bref instant de tendresse entre Jules et Nate (Jacob Elordi), son tourmenteur au fil de la saison 1. Scène rêvée ou réelle ? C'est la question que l'on se pose tou·te·s.
Une avant-première française
Bien qu'il soit annoncé pour le 24 janvier du côté de HBO, cet épisode particulier de Euphoria sera disponible en exclusivité sur OCS à la demande dès le 23 janvier à 10h. Pour l'anecdote, il a été co-scénarisé par Hunter Schafer (qui interprète donc Jules) et Sam Levinson, créateur de la série. En prime, il inclura "Lo vas a olvidar", une collaboration musicale inédite entre Billie Eilish et Rosalía que l'on peut brièvement entendre dans ce trailer alléchant. Vite, la fin de semaine !

Source Têtu 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #lesbien, #Trans&transgenre

Repost0

Publié le 20 Janvier 2021

À l'occasion de sa semaine spéciale comédies british, Canal+ met l'intégralité de Crashing à dispo sur sa plateforme de streaming. Une pépite d'humour anglais terriblement queer-friendly à côté de laquelle il serait dommage de passer.

Du 18 au 24 janvier, la chaîne câblée Canal+ Séries inaugure Absolutely Funny, une semaine thématique entièrement consacrée aux fictions humoristiques à l'anglaise. Au sein de son line-up, Crashing, une comédie injustement confidentielle. Diffusée en 2016 outre-Manche, elle narre le quotidien d'une coloc' un tantinet singulière : en effet, plusieurs vingtenaires cohabitent dans un hôpital désaffecté en échange d'un loyer dérisoire. Mais dans cette maison du bonheur new age, les tensions peuvent être vives et les prises de bec nombreuses. Chez TÊTU, on a trouvé trois (indéniables) raisons de découvrir la série.

La touche Phoebe Waller-Bridge

Bien avant qu'elle ne soit érigée prodige de la petite lucarne avec Fleabag et Killing Eve, Phoebe Waller-Bridge s'est fait la main avec Crashing. Car oui, cette production britannique est sa toute première création sérielle. Un constat palpable dans l'écriture des épisodes, dont l'humour à la fois grinçant et humain évoque ses travaux les plus récents. En prime, la dramaturge se retrouve aussi devant la caméra : elle campe ici le rôle de Lulu, un véritable électron libre qui emménage dans cette colocation atypique et sème vite la zizanie. Avis aux amateurs·trices : on l'aperçoit d'ailleurs jouer (très mal) du ukulélé.

Un message de tolérance et de positivité

En plus d'être désopilante grâce à des personnages électriques et hauts en couleur, Crashing brille de par les valeurs qu'elle tente de véhiculer. Sa petite communauté vivant sous le même toit s'apparente à un melting-pot de personnes qui ne mènent pas les mêmes trains de vie, n'ont pas les mêmes aspirations et, en définitive, ne se ressemblent pas. Pour autant, une aura de bienveillance émane de chacune de leurs interactions, même lorsque ces colocataires particuliers se crêpent le chignon. Elle met sur un piédestal l'idée d'identité propre, notamment à travers le personnage farfelu de Mélodie (Julie Dray), une artiste française qui se contrefiche du regard de l'autre tout en prônant l'importance du self care. Alléluia !

Jonathan Bailey dans un rôle queer

Si vous l'aviez adoré avec ses rouflaquettes dans Bridgerton sur Netflix, vous allez encore plus tomber sous son charme dans Crashing. Notre dernier crush en date, Jonathan Bailey, incarne ici Sam, un membre de la colocation obsédé par ses deux passions croisées : le sexe et les conquêtes féminines. Jusqu'au jour où il se rapproche de Fred, un jeune homme introverti et ouvertement gay. Malgré des instants chaotiques, leur amitié se développe sous nos yeux et l'alchimie entre les deux acteurs atteint des sommets. À tel point qu'on regrette que la série n'ait pas décroché de saison 2, n'ayant pas réussi à trouver son public.

Mais ce n'est pas une raison de rater Crashing, dont les six épisodes sont disponibles sur MyCanal

source Têtu 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #Canal+

Repost0

Publié le 20 Janvier 2021

« Les États-Unis contre Billie Holiday » est le nouveau biopic sur la star de jazz Billie Holiday. Mais cette fois ci, Lee Daniels, le réalisateur ne mettra pas au placard la bisexualité, ni les combats militants pour les droits humains de l’icône de jazz.

Les États-Unis contre Billie Holiday/Capture d'écran YouTube @Hulu

Billie Holiday, l’icône de jazz et militante pour les droits humains était ouvertement bie. Elle s’est souvent affichée avec de grandes actrices, notamment avec Tallulah Bankhead qui est surtout connue pour son apparition dans le film Lifeboat d’Alfred Hitchcock. En 1972, la star avait déjà fait l’objet d’un biopic avec Diana Ross, qui interprétait la diva du jazz, mais malheureusement toutes les notions queer de sa vie privée avaient été mises sous le tapis.

Aujourd’hui, avec le réalisateur ouvertement gay Lee Daniels, les choses sont différentes et le réalisateur a bien l’intention de réveiller l’héritage LGBT+ de la vie privée ainsi que du combat pour les droits civiques de Billie Holiday qui sera interprété par Ansdra Day.

Publiquement queer

Bien que Billie Holiday ne soit pas connue du grand public pour être publiquement queer, Lee Daniels a déclaré que sa décision d’orienter le film sur cet aspect de sa vie était une évidence pour lui. Dans une récente interview avec The Hollywood Reporter, le réalisateur a déclaré qu’il a tout de suite trouvé que Ansdra Day « était une véritable enchanteresse et qu’elle incarnait à merveille l’esprit de Billie Holliday. »

Le film biopic de Billie Holiday fait suite à la récente sortie du Blues de Ma Rainey sur Netflix, qui raconte sans aucun secret l’histoire d’une autre chanteuse queer et noire.

Les États-Unis contre Billie Holiday sortira le 26 février sur la plateforme de streaming Hulu.

Source Komitid.fr 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #VOD gay, #lesbien, #Biopic

Repost0

Publié le 20 Janvier 2021

Ricky Martin est un père et un mari fou de joie. Mais pendant longtemps, le chanteur s'est privé du bonheur. Quitte à devoir inventer de nombreux mensonges...

À l'époque du tube Maria, nombre de femmes rêvaient de pouvoir goûter à son corps huilé sans avoir à compter jusqu'à trois. Sans savoir, hélas, que ça ne pourrait jamais arriver. Et pour cause, il aura fallu attendre l'année 2010 pour que Ricky Martin fasse son coming-out et explique qu'il n'aimait que les hommes. Le déclic ? Son envie folle de fonder une famille et son papa, qui l'a poussé à être lui même. "Le jour où j'ai compris qu'il fallait que je livre au monde ma vérité, je me suis soudain senti léger, s'est-il souvenu dans les colonnes du magazine Public. Mon plus grand regret, c'est de ne pas l'avoir fait plus tôt."

J'ai vraiment été très loin dans le mensonge

Aujourd'hui, la sexualité de Ricky Martin n'est plus vraiment un sujet. Marié à l'artiste suédois Jwan Yosef, il a réalisé son rêve de famille et est papa de quatre enfants, qu'il a eu à l'aide de mères porteuses : Valentino et Matteo, nés en août 2008, Lucia, née le 31 décembre 2018 et Renn, qui a vu le jour récemment, le 30 octobre 2019. Mais avant d'en arriver là, la popstar a dû imaginer de nombreux subterfuges. "J'ai longtemps dénigré la communauté gay, regrette-t-il. Je savais que j'étais homosexuel, c'était une évidence pour moi. Mais comme j'étais dans le déni et que je rejetais ma propre nature, j'ai surjoué les hétéros. J'ai vraiment été très loin dans le mensonge."

À 49 ans, il mène finalement sa vie de rêve. Il est non seulement chanteur mais aussi acteur - un métier qu'il a même commencé quand il avait 15 ans ! Il était dernièrement à l'affiche du film Jingle Jangle : Un Noël enchanté, mais est aussi devenu l'une des coqueluches de Ryan Murphy. S'il est au top, l'artiste avoue sans honte que c'est grâce à une discipline stricte... et l'aide de quelques chirurgiens.

"Le secret ? Peut-être un petit peu de Botox, ici et là, admet-il. Mais aussi beaucoup de relaxation. Mon capital, c'est ma voix, mais c'est aussi mon physique. L'un ne va pas sans l'autre. Je m'entraîne comme un athlète. Je fais attention à ce que je mange. Toujours sainement et sans abus. Je suis très à l'aise dans ma peau surtout depuis que je ne me mens plus à moi-même." Il aurait effectivement tort de s'en priver...

Retrouvez l'interview de Ricky Martin dans le magazine Public n° 914 du 15 janvier 2021.

source purepeople.com 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people

Repost0

Publié le 18 Janvier 2021

White lie (2020)

Kacey Rohl incarne Katie Arneson, une femme qui se donne beaucoup de mal pour faire croire au monde qu'elle a un cancer dans l'espoir d'utiliser le financement participatif et les bourses pour s’inscrire à l'université. Lorsque son université exigera des dossiers médicaux prouvant son état, Katie ne recula devant rien pour falcifier les documents nécessaires. Dans le même temps, son père menace de révéler que Katie est une menteuse

9-1-1 (saison 2)

La série produite par Ryan Murphy revient cette semaine aux USA, apportant avec lui le mélange habituel de drame policier et de pompier ainsi que la vie personnelle d'Owen (Rob Lowe). Avec Brian Michael Smith, peut-être l'acteur transmasculin le plus en vue au monde.  Et le fils gay d’Owen, T.K.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #VOD gay, #lesbien, #Trans&transgenre

Repost0

Publié le 16 Janvier 2021

Programmes tv du 16 au 29 janvier 2021 :

Pas grand chose à se mettre sous la dent 

Ocs city

Lundi 18 à 17h10

L'adieu à la nuit (drame)

Muriel est folle de joie de voir Alex, son petit-fils, qui vient passer quelques jours chez elle avant de partir vivre au Canada.  Intriguée par son comportement, elle découvre bientôt qu’il lui a menti. Alex se prépare à une autre vie. Muriel, bouleversée, doit réagir très vite…

Chérie 25

Vendredi 22 à 21h05

Sous les jupes des filles (comédie)

Paris. 28 premiers jours du printemps. 11 femmes.
Mères de famille, femmes d'affaires, copines, maîtresses ou épouses...
Toutes représentent une facette de la femme d'aujourd'hui : Complexes, joyeuses, complexées, explosives, insolentes, surprenantes... Bref, un être paradoxal, totalement déboussolé, définitivement vivant, FEMMES tout simplement !

Les rediffusions 

Gazon maudit le 16 sur ciné+émotion

Personne n'est parfait(e) le 16 sur ciné+club

La favorite le 18 sur ciné+émotion

Quand Chuck rencontre Larry le 19 sur Altice studio

Rock'n'Rolla le 19 sur ciné+frisson

JFK le 19 sur ciné+club

J. Edgar le 19 sur ciné+club

Tootsie le 21 sur TCM

Atomic blonde le 24 sur Rtl9

C'est quoi cette mamie le 24 sur Ocs max

Philadelphia le 24 sur Ocs city

Une journée particulière le 24 sur ciné+classic

Roubaix, une lumière le 25 sur ciné+club

Millénium les hommes qui n'aimaient pas les femmes le 29 sur ciné+frisson

Millénium 2 le 29 sur ciné+frisson

Du côté des séries :

Gentleman Jack sur Ocs city

Euphoria sur Ocs city

Wynonna Earp (saison 1) sur Syfy

Charmed (saison 2) sur Syfy

L'aliéniste (saison 1) sur C+séries

Batwoman (saison 1) sur Warner TV

Instinct (saison 1) sur M6

Killing Eve (saison 2) sur Tf1 séries

911 (saison 1) sur Téva

Marwel's runaways sur Syfy

American Horror story : 1984 sur c+séries

Stumptown (saison 1) sur M6

Modern Family (saison 2) sur NRJ12

Demain nous appartient sur Tf1

Ici tout commence sur TF1

Plus belle la vie sur France  3

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #programmes télé gay

Repost0

Publié le 15 Janvier 2021

Search Party a lancé sa quatrième saison avec une scène de polyamour.

Lors de la première, qui a fait ses débuts jeudi sur HBO Max, les personnages Drew (John Reynolds), Elliott (John Early) et Portia (Meredith Hagner) boivent ensemble un verre tout en faisant face aux conséquences du procès de la saison dernière, dans lequel Drew et Dory (Alia Shawkat) avait été accusé de meurtre.

À l'insu de ses camarades, Dory a été kidnappée par un fan obsessionnel, Chip (Cole Escola). Cependant, ses amis, croyant qu'elle les avait abandonnés pour des voyages européens, se saoulent, ce qui se traduit par une brève séance d’embrassade à trois.

Après s'être embrassés, les trois amis prétendent qu’il ne s’est jamais rien passé.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay

Repost0

Publié le 13 Janvier 2021

Two sentence hooro stories

Série d'anthologie revisitant des histoires sombres et horrifiques en les plaçant dans le contexte de notre ère digitale ultra-connectée. Les épisodes exploitent nos peurs les plus profondes, que ce soit au sujet de la mort, de l'abandon ou de la solitude

 

Dans sa deuxième saison, la série expérimente, innove et se centre sur des personnages de couleur et les personnes queer derrière et devant la caméra. La série très moderne intègre la diversité et l'inclusion sous forme de conte de fée, de harceleurs, de contagions , des histoires de fantômes, des possessions démoniaques et tout simplement de la folie humaine.

L'un des épisodes, «Elliot», suit un jeune lycéen transgenre qui vient de faire son coming out, et qui se trouve aux prises avec les problèmes habituels de transition publique, et qui est victime d'intimidation non seulement par d'autres élèves, mais aussi par l'administration de l'école. 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #Trans&transgenre

Repost0