Publié le 14 Février 2020

Rédigé par Michael

Publié dans #Musique gay

Repost0

Publié le 13 Février 2020

Bientôt le nouvel album de Sam Smith.

Le chanteur-compositeur britannique a distillé des nouvelles sur son futur album au cours de l'année dernière, y compris sa collaboration avec Normani Dancing With A Stranger, l'incroyable single How Do You Sleep ? et la couverture de Donna Summer pour I Feel Love.

Maintenant, il a annoncé la sortie de son troisième album studio très attendu - il s'appelle To Die For, et il sortira le 1er mai 2020.

"Je suis plus fier de cet album que de tout ce que j'ai jamais fait", a-t-il déclaré. «Je me suis vraiment libéré ces deux dernières années en écrivant ceci et j'espère que vous pourrez danser et vous relier à ces histoires. C'est tout pour toi, toujours. "

Sam a également partagé la superbe couverture de l'album, une photo de son visage entouré par les mains de quatre amis; l'écrivain et interprète Alok, le musicien Shea Diamond, le photographe Madison Phipps et le designer Jeffrey C. Williams.

La chanson titre de l'album To Die For sortira ce vendredi 14 février.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #Musique gay

Repost0

Publié le 13 Février 2020

L' écrivain / réalisateur israélien Yuval Hadadi dirige le film, qui a été programmé dans des festivals de cinéma du monde entier. L'intrigue est centrée sur Yoav et Dan, un couple gay aisé, ensemble depuis 15 ans qui semble avoir tout. Cela change lorsque la meilleure amie de Yoav, Alma, annonce qu'elle est enceinte. La révélation incite Dan à vouloir lui-même des enfants, tandis que Yoav lutte avec ses propres démons intérieurs qui menacent de détruire leurs vies.

 

15 ans confronte des problèmes relationnels qui hantent. Est-ce que plus d'argent permet une relation sûre? Une relation ouverte peut-elle empêcher l'ennui et l'insatisfaction? Comment un couple peut-il survivre alors que les deux individus continuent d'évoluer en tant que personne ?

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #Streaming gay, #dvd gay

Repost0

Publié le 13 Février 2020

Elle chante l'amour comme "La flemme" ou les problèmes. Le 14 février 2020, Suzane sera en compétition pour obtenir la Victoire de la musique de la "révélation scène". Dans la salle, nul doute que son amoureuse sera là pour l'applaudir...

Le 14 février 2020 ne résonnera pas qu'au rythme des coeurs. Cette année, la Saint-Valentin devra partager la date avec les Victoires de la musique. Parmi les nouveaux noms à l'affiche de l'événement, auprès de Clara Luciani, Philippe Katerine ou Angèle, une frange incendiaire, une chemise bleu, blanc et noir satinée sortent du lot. La jeune Suzane, dont le premier album Toï Toï a vu le jour le 24 janvier dernier, sera en compétition contre Hoshi et Aloïse Sauvage pour la récompense de la "révélation scène". Si elle l'emporte, nul doute qu'elle la dédiera à l'élue de son coeur, celle qui lui a peut-être inspiré l'ultime titre de l'opus, intitulé Anouchka.

Il reste beaucoup plus de chemin à parcourir

"Cette chanson entend aussi casser certains clichés, comme celui voulant qu'une fille devienne lesbienne suite à de mauvaises expériences avec les garçons, explique-t-elle dans les colonnes de Libération, qui lui consacre son incontournable portrait de ce 13 février. Mais cela ne fait pas de moi une militante même si, question ouverture d'esprit, y compris dans une ville comme Paris, il reste beaucoup plus de chemin à parcourir qu'on pourrait l'imaginer." Suzane vit dans le seizième arrondissement de la capitale avec sa compagne, qu'elle a rencontré au lycée. L'élue de son coeur, précise le quotidien, travaille dans le secteur médical.

SUZANE, LE CHEMIN DE CROIX

Suzane a débarqué en bombe sur les scènes françaises. Peu étonnant, donc, que les Victoires de la musique s'intéressent à la showgirl autant qu'à la chanteuse. Avant même de sortir son album, la jeune Avignonnaise avait enchaîné plus de 120 dates, dont 32 passages en festival. Un destin assez inattendu pour Océane Colom – Suzane, son pseudonyme, vient de l'une de ses deux grand-mères –, qui a longtemps travaillé au rayon fromagerie, à la boulangerie ou au Club Med. Mais rien n'arrive au hasard. Dans Toï Toï, certains couplets ont directement été inspirés par son expérience de serveuse, pendant quatre ans dans le quartier parisien de Ménilmontant, qui a alimenté le titre L'insatisfait. Jolie petite histoire...

 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #lesbien

Repost0

Publié le 13 Février 2020

Alors qu'elle entame une nouvelle tournée et qu'elle a annoncé son retrait de la chanson mais pas de la musique, Catherine Lara se livre dans les pages de "Gala". Elle y parle de son métier, bien sûr, mais aussi de sa vie, elle qui partage son quotidien avec Samantha.

Catherine Lara a annoncé la nouvelle à ses fans : la chanson c'est terminé ! La star de 74 ans, qui se lance dans une tournée intitulée Entre la vie et l'amour, continuera toutefois la musique, elle qui veut mourir avec son violon. La dernière page de son histoire, la star continue de l'écrire au côté de Samantha, la femme qui partage sa vie depuis vingt-cinq ans.

Longuement interrogée dans les pages du magazine Gala, la rockeuse de diamants s'est livrée sur la longévité de son couple. "Je travaille juste sur 'notre' amour au quotidien. Je m'interroge en permanence, je me demande ce qu'il faut changer, améliorer, quel nouveau regard je dois porter sur Sam pour qu'elle sente que je l'aime. (...) Je fais en sorte d'être dans une merveilleuse sensualité. (...) Parce qu'il ne faut pas se mentir : la promiscuité dans un couple est un tue-l'amour terrible. Il faut être vigilante", a ainsi confié Catherine Lara. Nul doute qu'elle a à coeur de passer des nuits magiques... Et l'interprète d'ajouter qu'il lui est "indispensable" de dire fréquemment je t'aime car elle-même a besoin d'en être "gavée".

 

 

 

Catherine Lara, qui a été une des toutes premières personnalités médiatiques à se déclarer ouvertement lesbienne, a rencontré Samantha quand elle avait 50 ans. Un beau cadeau de la vie après avoir eu "le coeur miettes" suite à sa rupture avec Muriel Robin. "J'étais libre dans ma tête, et presque libre dans mon coeur. Je finissais aussi une histoire magnifique (...) Sam est arrivée comme un rayon de soleil, de zénitude et d'apaisement. Ce qui n'exclut pas la passion. En fait, à 50 ans et avec Samantha, j'ai découvert qu'il était possible d'aimer quelqu'un passionnément mais sereinement", a ajouté Catherine Lara.

En 2001, interrogée par Paris Match, Catherine Lara affirmait qu'entre elle et Sam c'était "pour la vie", et ajoutait : "cette fois j'en suis certaine. Je finirai mes jours près de Sam. Même dans mes rêves les plus fous, je n'aurais jamais imaginé avoir la chance de rencontrer une si belle personne."

L'interview intégrale de Catherine Lara est à retrouver dans Gala, dans les kiosques le 13 février 2020.

Source purepeople

 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #lesbien

Repost0

Publié le 13 Février 2020

Programmes tv du 15 au 28 février 2020 :

Ocs choc

Samedi 15 à 23h45

Millenium : ce qui ne me tue pas (thriller)

Frans Balder, éminent chercheur suédois en intelligence artificielle fait appel à Lisbeth Salander afin de récupérer un logiciel qu'il a créé et permettant de prendre le contrôle d'armes nucléaires. Mais la NSA ainsi qu'un groupe de terroristes mené par Jan Holster sont également sur la piste du logiciel. Traquée, Lisbeth va faire appel à son ami le journaliste Mikael Blomkvist qu'elle n'a pas vu depuis 3 ans.

Paramount channel

Dimanche 16 à 17h10

In & out (comédie)

Howard Brackett enseigne la littérature et la poésie anglaises au lycée de Greenleaf, une paisible bourgade de l'Indiana où il a passé son enfance. Célibataire désinvolte, il est fiancé depuis trois ans à la timide Emily Montgomery, qui attend avec impatience leur mariage, comme sa mère. C'est alors qu'un de ces anciens élèves, devenu comédien, reçoit un Oscar à Hollywood. Filmé par la télévision, il rend un hommage public à son ancien professeur et inspirateur, Howard Brackett... qui est gay.

OCS max

Lundi 17 à 20h40

Big daddy (comédie)

Pour impressionner sa petite amie Vanessa et à la suite d'un quiproquo, Sonny, célibataire endurci, fait croire qu'il est le père naturel de Julian, un jeune garçon de cinq ans qu'il adopte. C'est la catastrophe et l'enfer des nuits détruites, des séances insupportables de câlins sans parler de la chanson du Kangourou, qui font découvrir a Sony un monde qu'il ignorait totalement. Cependant Sonny fait face a ses responsabilités et un attachement profond naît entre lui et l'enfant. Jusqu'au jour où les services sociaux découvrent qu'il n'est pas le père du petit.

C+

Mardi 18 à 21h

Colette (drame)

1893. Malgré leurs quatorze ans d’écart, Gabrielle Sidonie Colette, jeune fille à l’esprit rebelle, épouse Willy, écrivain aussi égocentrique que séducteur. Grâce à ses relations, elle découvre le milieu artistique parisien qui stimule sa propre créativité. Sachant repérer les talents mieux que quiconque, Willy autorise Colette à écrire – à condition qu’il signe ses romans à sa place. Suite au triomphe de la série des Claudine, il ne tarde d’ailleurs pas à devenir célèbre. Pourtant, tandis que les infidélités de Willy pèsent sur le couple, Colette souffre de plus en plus de ne pas être reconnue pour son œuvre…

Arte

Mercredi 19 à 20h55

La religieuse (drame)

XVIIIe siècle. Suzanne, 16 ans, est contrainte par sa famille à rentrer dans les ordres, alors qu’elle aspire à vivre dans « le monde ». Au couvent, elle est confrontée à l’arbitraire de la hiérarchie ecclésiastique : mères supérieures tour à tour bienveillantes, cruelles ou un peu trop aimantes… La passion et la force qui l’animent lui permettent de résister à la barbarie du couvent, poursuivant son unique but : lutter par tous les moyens pour retrouver sa liberté.

C+séries

Vendredi 21 à 21h05

Years and years (saison 1)

La vie des Lyons, une famille de Manchester, racontée sur 15 ans alors que la Grande-Bretagne se retire de l'Europe et qu'un nouveau monde émerge. Vivienne Rook, une célébrité rebelle devenue une femme politique majeure, divise l'opinion par ses prises de position controversées. Son arrivée au pouvoir va bouleverser le pays et bien au-delà. Une famille ordinaire peut-elle faire la différence ?

Ciné+club

Lundi 24 à 20h50

The Danish girl (drame)

The Danish Girl retrace la remarquable histoire d'amour de Gerda Wegener et Lili Elbe, née Einar Wegener, l'artiste danoise connue comme la première personne à avoir subi une chirurgie de réattribution sexuelle en 1930. Le mariage et le travail de Lili et Gerda évoluent alors qu’ils s’embarquent sur les territoires encore inconnus du transgenre.

Ocs city

Mercredi 26 à 20h40

L'adieu à la nuit (drame)

Muriel est folle de joie de voir Alex, son petit-fils, qui vient passer quelques jours chez elle avant de partir vivre au Canada.  Intriguée par son comportement, elle découvre bientôt qu’il lui a menti. Alex se prépare à une autre vie. Muriel, bouleversée, doit réagir très vite…

Arte

Jeudi 27 à 20h55

Fiertés (drame)

De la veille de l’arrivée de François Mitterrand au pouvoir le 10 mai 1981 à l’adoption de la loi Taubira sur le mariage promulguée le 18 mai 2013 et votée le 23 avril, Fiertés s'intéresse à une histoire d’amour, et plus largement, la vie d’une famille et des combats menés par les homosexuels autour du Pacs, du mariage et de l’adoption.

Rediffusion :

Green book : sur la route du sud le 15 sur c+cinéma

La favorite le 15 sur c+cinéma

Un éléphant ça trompe énormément le 16 sur France 2

Valentine's day le 16 sur Tf1 séries

Karl Lagerfeld, une icône hors norme le 16 sur arte

André Téchiné un cinéaste insoumis le 16 sur ciné+émotion

Call me by your name le 17 sur c+cinéma

Furyo le 17 sur paramout channel

Un après-midi de chien le 18 à TMC

Macadam cowboy le 18 sur TCM

Le secret de Brokback Mountain le 19 sur ciné+émotion

Une femme fantastique le 19 sur Arte

Reflet dans un œil d’or le 20 sur ciné+classic

Thelma le 21 sur ciné+premier

Épouse-moi mon pote le 21 sur ciné+émotion

Girl le 22 sur c+cinéma

Milinium : les hommes qui n’aimaient pas les femmes le 22 sur Ocs choc

Nous irons tous au paradis le 23 sur France 2

Basic instinct le 23 sur Rtl9

Baisers cachés le 23 sur ciné+émotion

Nous finirons ensemble le 23 sur c+décalé

Tully le 25 sur ciné+émotion

Marvin sur ciné+premier le 26

Philomena le 27 sur ciné+émotion

Du coté des séries :

 

Brooklyn nine-nine sur c+séries

The deuce sur ocs city

Shades of blue (saison 3) sur 13ième rue

Dynastie (saison 1) sur téva

Legacies (saison 1) sur Syfy

The handmaid's tale sur Ocs max

Buffy contre les vampires sur téva

American horror story : hotel sur série club

This is us (saison 4) sur c+séries

The L word : génération Q (saison 1) sur c+séries

Demain nous appartient (saison 1) sur TF

Plus belle la vie sur France 3

Parents mode d'emploi sur France 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #programmes télé gay

Repost0

Publié le 12 Février 2020

Anthony Rapp et Ken Ithiphol ont partagé leurs superbes photos de fiançailles avec les fans.

L'acteur de Star Trek : Discovery, Anthony Rapp a révélé qu'il avait fait sa demande à son petit ami de longue date Ken en novembre de l'année dernière, disant à l'époque qu'il était «très heureux» et «tellement ravi» de se fiancer avec lui.

«Comme vous le savez, j'épouse ce merveilleux et bel homme. Merci @colagrossico d'avoir si bien pris soin de nous lors de notre séance de fiançailles », a écrit Anthony à côté d'une photo de la séance photo, tandis que Ken a ajouté:« J'adore mon fiancé. »

Colagrossi & Co, le duo de photographes et de cinéastes qui a dirigé la séance photo, a également partagé plusieurs images étonnantes d'Anthony et Ken sur leur propre page Instagram. 

Voir une sélection dans la galerie ci-dessous, ou voir la collection complète ici .

Anthony a fait l'histoire de Star Trek en 2017 lorsque son personnage, le lieutenant Paul Stamets, a été présenté dans l'épisode trois de Star Trek: Discovery en tant que premier personnage ouvertement gay, en couple avec le Dr Hugh Culber (Wilson Cruz).

Plus tard dans la même année, la série présentait le premier baiser gay à l'écran de Star Trek.

La relation historique a été saluée par George Takei, l'acteur ouvertement gay qui a joué Hikaru Sulu dans la série télévisée originale Star Trek, qui l'a qualifié de «beau moment» et a félicité la série pour avoir présenté un couple de même sexe.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #mariage gay

Repost0

Publié le 12 Février 2020

Connor Jessup, jeune acteur canadien aperçu dans American Crime, avait fait son coming out médiatique en juin 2019 dans un post sur Instagram. Interrogé par un magazine britannique, il est revenu sur les raisons qui l’ont poussé à retarder ce moment.

« J’ai su que j’étais gay quand j’avais treize ans, mais je l’ai caché pendant des années. » C’est ainsi que l’acteur canadien Connor Jessup, 25 ans, avait amorcé en juin dernier un long post Instagram dans lequel il faisait son coming out médiatique. Peu connu en France, le jeune acteur s’était fait un nom grâce à son rôle dans la série de science-fiction Falling Skies (2011-2015) de Steven Spielberg. Il avait ensuite joué dans la série canadienne American Crime. Il revient sur petit écran dans le rôle de Tyler Locke, un des personnages principaux de la série Locke and Key, un feuilleton d’horreur surnaturel diffusé depuis le 7 février sur Netflix.

Interrogé par le magazine britannique The Face lundi 10 février, Connor Jessup est revenu sur ce coming out tardif alors que, comme le relève le magazine, il incarne dans la série « un personnage très macho, hétéro » :  « J’étais sorti du placard dans ma vie privée depuis un moment. Et il se trouve que j’ai joué quelques personnages gays dans différents projets. Quand le temps est venu d’en faire la promotion, évidemment une grande partie des discussions tournaient autour de la sexualité, et je me suis retrouvé à me cacher derrière un langage neutre sur la fluidité, à expliquer en quoi la sexualité est un spectre, mais c’était une manière de m’éloigner du sujet et de le dépersonnaliser. Vous savez, plus vous choisissez de ne pas mentionner votre sexualité, plus vous avez l’impression de creuser votre propre trou. »

« Toutes ces excuses ne suffisaient plus »

Il arrive alors à un point où il n’en peut plus de se cacher derrière des réponses vagues, comme il le confie à The Face : « Il y a eu un moment où je me suis senti malhonnête et mal à l’aise. J’ai eu l’impression de limiter, de me censurer et de modifier mon propre comportement. Les raisons pour lesquelles je cachais ma sexualité sont devenues de plus en plus floues avec le temps. Ça n’avait plus aucun sens pour moi. Il y a donc beaucoup de facteurs qui m’ont amené à décider de dire quelque chose. Je me sentais gêné, pas gêné d’être gay, bien sûr, mais gêné de dire quoi que ce soit, gêné à l’idée de faire un post attirant l’attention sur moi en imaginant que les gens se soucieraient de ce que j’avais à dire. Donc je me suis dit que j’allais juste le garder pour moi. Mais finalement, toutes ces excuses ne suffisaient plus. »

C’est finalement en juin 2019 qu’il se décide à franchir le pas, dans un post sur sa page Instagram qui a récolté plus de 26 000 mentions « j’aime ». « Je suis un homme cis blanc issu d’une famille progressiste de la classe moyenne supérieure, écrivait-il alors. L’acceptation n’a jamais été une question. Mais malgré tout, malgré tous ces privilèges, j’étais réticent. Ça m’a pris des années. » Le jeune acteur dit avoir, pendant des années, joué un « jeu fastidieux« . Et de conclure, dans le contexte de la Marche des fiertés : « À tous les queers, déviants, inadaptés et amoureux que je compte dans ma vie : je vous aime. Je vous aime. Joyeuse Pride ! »

 Source Têtu

Crédit photo : Netflix

 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #Coming out

Repost0

Publié le 12 Février 2020

Au casting de la nouvelle saison des "Anges", Eddy a répondu aux questions de "Purepeople.com" lors de la conférence de presse. Le jeune homme a accepté de parler de celui qui le fait craquer depuis quelques mois maintenant, son compagnon Fred.

Figure incontournable de la télé-réalité, Eddy opère son grand retour sur le petit écran après quelques années d'absence. Le meilleur ami d'Anaïs Camizuli débarque ce mardi 11 février dans la douzième saison des Anges à Hong Kong. Purepeople.com l'a rencontré lors de la conférence de presse du programme à Paris. Le pétillant jeune homme de 26 ans en a profité pour expliquer ce qui l'avait poussé à rejoindre le casting. "Pour être clair, j'ai fait un petit burn-out, j'avais trop enchaîné plein de télé. Je me suis reposé, j'ai ouvert ma maison d'hôtes et je m'étais dit que je ne voulais plus refaire de télé. Mais c'était du déni et là j'avais envie, je sais que je suis fais pour ça. Et ça m'a fait beaucoup de bien de revivre une expérience."

L'aventure s'est avérée d'autant plus agréable que son petit ami Fred l'a rejoint sur le tournage. Eddy nous en dit plus à son sujet. "Fred, c'est mon nouveau gars. Je n'ai jamais eu de relation comme ça. Pour lui, c'était son coming-out, il n'a jamais fait de télé. C'est du nouveau pour moi dans ma vie, pour lui aussi et voilà c'est du sûr." Bien qu'ils se connaissent depuis sept ans, Eddy et Fred ne sont en couple que depuis trois mois, ce qui n'empêche pas l'ancien candidat de Secret Story d'être complètement accro. "On n'avait jamais rien fait, on avait toujours peur chacun de notre côté. Je suis amoureux, je suis très amoureux, je n'ai jamais été comme ça", nous avoue-t-il.

 

"JE N'AVAIS PAS LE TEMPS DE ME POSER"

Ce mardi 11 février, le couple était d'ailleurs invité sur le plateau de Faustine Bollaert dans Ça commence aujourd'hui (France 2). L'occasion pour eux d'expliquer pourquoi ils ont mis autant de temps à franchir le pas. "C'était un peu ma petite valeur sûre. Quand j'avais un petit coup de blues, je l'appelais. Quand je buvais un verre, je l'appelais... (...) Les années passent tellement vite. Lui, part en Australie pendant un an. Moi, j'enchaîne avec Les Anges. Je ne faisais que ça, donc je n'avais pas vraiment le temps de me poser", explique Eddy. Le déclic a lieu lorsque Fred se met à fréquenter un très bon ami du danseur. Se sentant "trahi", Eddy décide alors de le "nexter pendant un an et demi". Une véritable douleur pour Fred qui finit par le rejoindre sur le tournage des Anges en 2019 afin de concrétiser leur histoire.

Les téléspectateurs vont donc enfin pouvoir découvrir les deux hommes vivre leur amour au grand jour et surtout devant les caméras. Un cap important pour Eddy qui espère ouvrir la voie à d'autres couples homosexuels. "Je l'ai pris un peu comme une chance. Depuis sept ans que je fais de la télé, j'ai toujours rêvé d'avoir moi aussi mon acolyte dans une villa, vivre l'expérience avec un mec comme tout le monde. Et là je l'ai fait et c'est un truc de fou pour ma communauté qui est gay. Je ne pouvais pas passer à côté de ça. Il fallait qu'on soit un peu un exemple, qu'on y aille au culot. Y a quoi de mal en fait ?", nous a-t-il confié. De retour en France, Eddy et Fred coulent toujours des jours heureux. D'ailleurs, ils pensent déjà à la suite. "Peut-être une autre télé et si après cette autre télé tout se passe bien, on va prendre un truc ensemble, un appartement." Affaire à suivre...

Toute reproduction interdite sans la mention Purepeople.com.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people

Repost0

Publié le 12 Février 2020

Maria Bello est une femme comblée ! Dimanche 9 février 2020, elle a fait sa première apparition publique avec sa nouvelle compagne, ou plutôt fiancée, Dominique Crenn. En robe blanche et costume noir, les deux femmes dégageaient un air de mariage...

La tenniswoman Maria Sharapova, Antonio Banderas, Kim Kardashian... De nombreuses stars assistent aux soirées mondaines avec leurs moitiés. Maria Bello a elle aussi saisi l'occasion. Dimanche 9 février 2020, l'héroïne de la série NCIS a profité des Oscars pour officialiser ses fiançailles avec Dominique Crenn.

"Ma future femme n'est-elle pas superbe ?", demande Maria Bello à ses près de 120 000 abonnés. L'actrice de 52 ans y a partagé ses photos de la soirée des Oscars organisée par la fondation Elton John (Elton John AIDS Foundation). L'événement a eu lieu à West Hollywood Park. Maria Bello s'y est rendue avec sa compagne, ou plutôt fiancée, Dominique Creen. Le couple a également assisté à l'after-party du magazine Vanity Fair.

"J'ai dit 'Oui' Elle a dit 'Yes', précise Maria Bello dans sa légende. @dominiquecrenn et moi croyons qu'en vivant librement, nous inspirons les autres à être libres. Nous sommes libres parce que nous vivons et disons la vérité, et parce que nous croyons aux droits divins de liberté pour les autres. Nous valorisons l'amour, dans toutes ses formes, l'amour les uns pour les autres, l'amour pour la planète et nos enfants. Nous croyons que les femmes exigent leur place dans le débat et nous avons choisi d'y participer pour donner une voix et de la visibilité aux autres êtres humains qui souhaitent être libres. (...) je t'aime @dominiquecrenn".

Sublime en robe blanche Antonio Grimaldi, Maria Bello a donné un aperçu de son look pour le mariage ! Sa fiancée Dominique Crenn, habillée en Thom Browne pour leur folle soirée de dimanche, portera visiblement un costume.

Dominique Crenn exerce le métier de chef cuisinière. Maria Bello et elle se sont fiancées en décembre 2019, lors de vacances en amoureuses à Paris.

Maria Bello a fait son coming out en 2013, année du début de sa relation avec Clare Munn. Avant, l'actrice a été la compagne du scénariste Dan McDermott. Ils sont les parents d'un fils, Jackson, aujourd'hui âgé de 18 ans.

 

Source purepeople

 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #people, #lesbien, #mariage gay

Repost0