canal+

Publié le 18 Janvier 2022

Cucumber

Henry, 46 ans, est confortablement installé avec son petit ami Lance, lorsqu'une soirée "rendez-vous comme au premier jour" vient bouleverser leur existence. Cette nuit-là, la plus désastreuse de sa vie, Henry se rapproche du charmant Freddie et du jeune Dean. De son côté, Lance fait la connaissance du mystérieux Daniel. Lorsque tout ce beau monde se retrouve sous le même toit, les tensions font place aux fous rire. Amis ou ennemis ?banana (saison 1)

Banana (saison 1)

Huit histoires interconnectées pleines d'esprit, drôles et uniques, couvrant différents aspects de la vie LGBT, mettant en scène de nouveaux talents émergents...

Grave

Dans la famille de Justine tout le monde est vétérinaire et végétarien. À 16 ans, elle est une adolescente surdouée sur le point d'intégrer l'école véto où sa sœur ainée est également élève. Cependant, à peine installés, le bizutage commence pour les premières années. On force Justine à manger de la viande crue.

Euphoria (saison 2)

 

On dit que l'adolescence est le temps où il faut choisir entre vivre et mourir. C'est bien la vie et la mort, ou en tout cas son risque, l'amour et les excès que choisissent Rue (Zendaya), Jules (Hunter Schafer) dans Euphoria.

Chloé 

Une femme pensant que son mari est infidèle décide d'embaucher une escort girl afin de prendre son époux en flagrant délit d'adultère...

Gossip Girl XOX (saison 1)

Huit ans après la fermeture du blog de Gossip Girl, un nouveau groupe de lycéens huppés de l'Upper East Side new-yorkais se retrouve pris pour cible sur les réseaux sociaux par la blogueuse anonyme, bien décidée à révéler tous leurs secrets.

Buffet contre les vampires (saison 1)

Buffy Summers (interprétée par Sarah Michelle Gellar) est une Tueuse de vampires issue d'une longue lignée d'Élues luttant contre les forces du mal, et notamment les vampires et les démons. À l'instar des précédentes Tueuses, elle bénéficie des enseignements de son Observateur, chargé de la guider et de l'entraîner

D'une famille à l'autre (don't call me my son)

Felipe profite de sa fin d’adolescence dans les fêtes branchées de São Paulo. Sa mère, qui l’élève seule avec sa jeune soeur, lui laisse une grande liberté. Sauf que leur mère n’est pas leur mère: un test ADN prouve qu’elle les a enlevés à la naissance. Séparés, les enfants sont précipités dans leur vraie famille. Les parents biologiques de Felipe, à sa recherche depuis 17 ans, se retrouvent face à un adolescent qui ne partage pas tout à fait leur conception de la vie…

Chouchou

Chouchou, un jeune Maghrébin, débarque clandestinement à Paris dans la seule intention de retrouver son neveu. Recueilli par le Père Léon et le Frère Jean, en charge d'une paroisse de banlieue parisienne, Chouchou trouve un emploi : assurer l'entretien du cabinet d'une psychanalyste, le docteur Nicole Milovavitch, et recevoir ses clients.

Ce dernier se rend bientôt à Clichy à la recherche de son neveu, devenu "Vanessa", chanteuse romantique au cabaret L'Apocalypse. Le jeune homme y retrouve ses amis et décide de se travestir lui aussi à ses heures libres. Devenu "serveuse" de nuit, il fait la rencontre de Stanislas, un quadragénaire habitué des lieux. C'est le coup de foudre.

Malheureusement, un patient du docteur Nicole Milovavitch, l'inspecteur Grégoire, a vent de l'arrivée clandestine de Chouchou à Paris et de sa double personnalité.

On ne choisit pas sa famille

Vivant largement au dessus de ses moyens, César Borgnoli, concessionnaire de voitures italiennes, est au bord de la ruine. Sa soeur Alex, qui vit en couple avec sa compagne Kim, lui propose de sauver le garage familial en lui mettant un marché en mains. César doit se faire passer pour le "mari" de Kim afin d’aller adopter légalement en Thaïlande la petite Maï, une adorable fillette de 5 ans, que le couple de femmes désire accueillir plus que tout au monde.
César s’imagine partir pour un week-end joignant l’utile à l’agréable…
Mais, entre lui et Kim, sa "nouvelle femme", le courant ne passe pas vraiment. Ajoutons à cela la police locale, les triades chinoises et quelques têtes de poissons farcis… le week-end prend vite l’allure d’un cauchemar.
D’autant plus qu’à peine arrivé à l’aéroport, le faux couple est accueilli par le docteur Luix, le médecin de l’orphelinat, un veuf neurasthénique et de mauvaise humeur, très attaché au mariage traditionnel ainsi qu’à la petite Maï.
Le scrupuleux médecin va accompagner dans leur périple César et Kim pour s’assurer qu’ils sont bien les parents parfaits pour la petite fille, et surtout pour vérifier qu’ils forment bien un vrai couple…
Devant le spectacle de ce couple improvisé et toujours en désaccord, le docteur Luix va de stupéfaction en étonnement, jusqu’au jour où il tombe en arrêt devant la ravissante Alex qui arrive à Bangkok pour sortir son frère de prison…

Guillaume et les garçons à table !

Le premier souvenir que j’ai de ma mère c’est quand j’avais quatre ou cinq ans. Elle nous appelle, mes deux frères et moi, pour le dîner en disant : "Les garçons et Guillaume, à table !" et la dernière fois que je lui ai parlé au téléphone, elle raccroche en me disant : "Je t’embrasse ma chérie" ; eh bien disons qu’entre ces deux phrases, il y a quelques malentendus.

Batwoman (saison 2)

Quand Ryan Wilder découvre pour la première fois le Batcostume de Kate Kane, elle ne sait pas à quel point sa vie est sur le point de changer. Lesbienne impertinente et intelligente avec un passé difficile, Ryan voit le costume comme sa chance d’être enfin puissante et non plus une victime, alors qu’elle survit dans les rues les plus dures de la ville. Tandis que Ryan devient une escroc dans l’ombre, Gotham s’interroge sur son héroïne disparue, croyant que Batwoman a fui la ville après une confrontation publique avec le Commandant Jacob Kane et les Crows.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #VOD gay, #canal+

Repost0

Publié le 28 Décembre 2021

Freefall (saison 1 et 2 )

 

Les engagés (saison 1)

Rien ne permet d’anticiper le point de rupture. Le jeune Hicham Alaoui, 22 ans, décide brusquement de s’enfuir de sa chambre d’ado attardé. Désertant sa famille qui ne soupçonne rien, il se rend à Lyon, à la rencontre du seul homosexuel qu’il connaisse : Thibaut Giaccherini. Ce dernier a 28 ans, c’est un activiste qui milite pour les droits LGBT. La quête d’identité intime, politique et sexuelle d’Hicham trouve en Thibaut un référent. Hicham admire ses combats. Il est fasciné par son univers bouillonnant et engagé. Il envie la force et l’affirmation de soi que Thibaut dégage. Mais, à mesure qu’il apprend à mieux le connaître, Hicham en devine de plus en plus les failles et les contradictions. Cette force est un masque. Pour trouver qui il est, Hicham va devoir tracer sa propre route...

Saint Laurent

1967 - 1976. La rencontre de l'un des plus grands couturiers de tous les temps avec une décennie libre. Aucun des deux n’en sortira intact.

Skam Norvège (saison 2)

Les petits et grands conflits qui ponctuent le quotidien d'une bande de lycéennes d'Oslo.

Beauty boys (saison 1)

A dix-sept ans, dans leur petit village, Léo et ses amis se passionnent pour le maquillage. Cette passion n'est pas au goût de Jules, le grand frère de Léo, qui craint d'être la risée de sa bande de potes. Le soir de la scène ouverte du village, contre l'avis de son frère, Léo monte sur une scène habillé en drag queen.

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #VOD gay, #canal+

Repost0

Publié le 28 Novembre 2021

  • This is Going to Hurt avec Ben Whishaw ; Médecin obstétricien à l’hôpital, Adam est souvent dépassé par les événements, submergé par des semaines de travail XXL, des décisions vitales à prendre et un salaire ridicule. Un parcours du combattant quotidien dans lequel sa vie personnelle prend des allures de bouée de sauvetage.

 

Killing Eve, reviendra pour une quatrième et dernière saison

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #canal+

Repost0

Publié le 30 Septembre 2021

L’adolescence d'aujourd’hui, plurielle et luttant pour exprimer ses désirs, racontée par une jeune auteure. Imparfaite, la série grandit au fil du temps.

 
 

La typo n’est pas que cosmétique et surtout pas fortuite. Genera+ion - qui sera diffusée sur Canal + à partir de ce soir en prime time - ambitionne de raconter la génération Z en la questionnant dans toute sa diversité. Et en plaidant l’authenticité. Co-créée par Zelda Barnz (à peine 18 ans à l’époque de l’écriture) et son père Daniel (Cake), produite par Lena Dunham (ce qui tient presque du passage de relais), la série se fait médiane, entre Sex Education et Euphoria (à laquelle on aura du mal à ne pas la comparer).

Au premier contact, le teen drama se montre chatoyant, extravagant, déluré. Il a des choses à dire (sa vision des réseaux sociaux figure parmi les plus pertinentes vues à l’écran) et un casting à fort potentiel (Justice Smith, bouleversant en fendant l’armure). Pourtant, il semble d’abord ne pas savoir par quel bout s’y prendre. En résulte un joyeux bordel, amusant, mais pas toujours à l’avantage de la série. Comme lorsqu’elle papillonne entre ses personnages, ses intrigues, et des procédés narratifs qu’elle laisse de côté, avant de passer à autre chose et peut-être d’y revenir (le jeu sur la notion de points de vue). Un terrain d’expérimentation imparfait à l’instar de ses protagonistes qui tâtonnent pour se construire. Il faut une poignée d’épisodes (sur seize) pour atteindre le coeur de la série, beaucoup moins inconséquente qu’en apparence. Le pré-générique tragicomique, découpé en séquences parcellaires qui introduisent la série jusqu’à la mi-saison, aurait dû nous mettre la puce à l’oreille. Genera+ion fonctionne et se révèle par petites touches. Mise bout à bout, la matière est hautement inflammable.

Source première

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #programmes télé gay, #séries gay, #canal+

Repost0

Publié le 8 Juillet 2021

Eden (saison 1) 2021

Eden, Australie. La disparition d’Hedwig, la meilleure amie de Scout à qui elle vient d’avouer ses sentiments, déclenche une série d’événements dévastateurs qui dévoilent le côté obscur et caché de cette ville côtière paradisiaque. Des secrets longtemps enfouis sont alors révélés au grand jour et des vies se croisent lors de cet été mouvementé. Eden va changer à tout jamais.

Avoir sur Canal+ VOD

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #lesbien, #canal+

Repost0

Publié le 8 Juillet 2021

Ammonite", le deuxième long métrage de Francis Lee qui faisait partie de la Sélection Officielle de Cannes 2020, est finalement diffusé en exclusivité sur Canal+. Le film réunit Kate Winslet et Saoirse Ronan dans une romance touchante.

 

DE QUOI ÇA PARLE ?

1840. Mary Anning fut une paléontologue renommée mais vit aujourd’hui modestement avec sa mère sur la côte sud et sauvage de l’Angleterre. Mary glane des ammonites sur la plage et les vend à des touristes fortunés. L’un d’eux, en partance pour un voyage d’affaires, lui demande de prendre en pension son épouse convalescente, Charlotte. C’est le début d’une histoire d’amour passionnée qui défiera toutes les barrières sociales et changera leurs vies à jamais.

C’EST AVEC QUI ?

Kate Winslet prête ses traits à Mary Anning, une paléontologue de talent mais qui n’est pas reconnue par ses pairs du fait de son statut de femme. Face à elle, l’irlando-américaine Saoirse Ronan interprète Charlotte, une jeune femme issue de l’aristocratie londonienne, en proie à une dépression.

 

Autour des deux femmes, on retrouve des actrices de choix. Parmi elles, Fiona Shaw – que l’on connaît pour ses rôles dans Harry Potter ou plus récemment dans Killing Eve – joue une ancienne amie de Mary. Quant à Gemma Jones, elle détonne dans la peau de l’austère Molly Anning, la mère de Mary.

ÇA VAUT LE COUP D’ŒIL ?

Avec ses sublimes paysages de la ville côtière de Lyme Regis dans le Dorset, Ammonite aurait vraiment mérité d’être apprécié sur grand écran. Minimaliste dans ses dialogues, naturaliste dans sa représentation d’une nature revêche et dominante, ce long métrage travaille habilement son atmosphère rude tant avec la lumière qu’avec le son.

Il en va de même avec Kate Winslet. Sans fard, peu amène, elle joue une femme aussi difficile d’accès que les fossiles qu’elles cherchent inlassablement sur la côte de Lyme. La faille, c’est Charlotte elle-même. Et son chagrin

 

Le visage diaphane de Saoirse Ronan et l’apparente fragilité de son personnage apportent de la douceur à toute cette rudesse. Elle désarçonne Mary en comprenant son travail, sa passion pour les fossiles. Il n’y a pas jeu de séduction entre les deux femmes. Elles se trouvent en passant par un autre chemin.

La vraie fausse vie de Mary Anning

Mary Anning a réellement existé mais n’a eu droit à une reconnaissance légitime que sur le tard. Parce qu’elle ne s’est jamais mariée, Francis Lee s’est mis à fantasmer sa vie amoureuse. Il l’imagine alors lesbienne, tombant sous le charme d’une jeune aristocrate.

Faisant fi des frontières de classe et des interdits au XIXème siècle liés à l’homosexualité, il raconte une histoire d’amour comme tant d’autres ont éclos au cinéma. Ammonite est le témoin de la rencontre entre deux solitudes. Ensemble, elles flamboient.

 

A cause de son histoire d’amour, de son époque et de ses paysages côtiers, Ammonite fait immanquablement penser à Portrait de la jeune fille en feu de Céline Sciamma. Et croise aussi La Leçon de piano de Jane Campion.

Kate Winslet et Saoirse Ronan imprègnent à chaque instant cette histoire d’amour trop longtemps interdite de cinéma. Cependant, le film souffre d’une comparaison inévitable avec l'opus de Céline Sciamma. Si la flamme brûle, elle y est moins ardente.

Malgré cette petite faille, le talent de Winslet et Ronan agit comme un charme qui fait passer les émotions que le scénario ne s’autorise pas. Ce sont leurs regards et leur étreinte qui resteront.

Source allocine.fr 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #programmes télé gay, #canal+

Repost0

Publié le 22 Mars 2021

Ryan Murphy a enfin levé le voile, avec un petit teaser.

 

Deux ans après la sortie de 1984, on sait enfin comment s'appellera la saison 10 d'American Horror Story, actuellement en tournage. Ryan Murphy a révélé sur les réseaux sociaux qu'elle porte le titre : American Horror Story : Double Feature. Au passage, le créateur a joint un court teaser qui décrit Double Feature comme "deux histoires horribles [en] une saison. Une côté mer, une côté sable..."

On sait que Macaulay Culkin a rejoint le casting et quelques habituels comme Frances Conroy, Leslie Grossman, Billie Lourd, Sarah Paulson, Evan Peters, Adina Porter, Lily Rabe, Angelica Ross et Finn Wittrock.

Cette saison 10, American Horror Story: Double Feature, sera diffusée à l'automne sur FX et en France sur Canal +.

Source première

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #canal+

Repost0

Publié le 4 Mars 2021

Alors que les César 2021 vont illuminer la soirée du 12 mars, CANAL+ met le cinéma et les séries au 1er plan. La brillante mini-série It’s a Sin,  Eté 85...

 

 

It's a Sin

Sortie le 22 janvier 2021 | 60min
Série : It's a Sin

 

Le nom de Russell T Davies est loin d’être inconnu pour les fans de séries. Après Queer as Folk, le renouveau de Doctor Who et son dernier succès en date Years and Years, le scénariste fait son retour sur le devant de la scène avec It’s a Sin. Cette mini-série en cinq épisodes suit le parcours de cinq personnages âgés de 18 ans et emménageant à Londres au début des années 80. Des jeunes qui vont rapidement se retrouver, devenir amis, colocataires et enchainer les soirées jusqu’à ce que leur vie soit bouleversée par l’arrivée du sida. Bercée par une bande originale nostalgique et ô combien addictive, qui met en lumière des jeunes talents comme Olly Alexander, Lydia West, Omari DouglasCallum Scott Howells ou Nathaniel Curtis, It’s a Sin est un hymne à la vie poignant, magnifique et bouleversant. Preuve de son succès : un record de tests de dépistage du VIH a été enregistré en Angleterre à la suite de la diffusion de la série. 

Eté 85 Mardi 16 mars

Sortie le 14 juillet 2020

 

Dernier né de François Ozon et nommé dans 12 catégories aux César 2021, Été 85 nous fait voyager - comme son titre l’indique - dans les années 80, à la rencontre d’Alex (Félix Lefebvre), 16 ans. Alors qu’il passe son été chez lui en Normandie, il fait la rencontre de David (Benjamin Voisin), deux ans de plus. Entre les deux naît une histoire d’amour aussi courte que tumultueuse, reposant sur un pacte conclu dès la naissance de leurs sentiments : dès que l’un mourra, l’autre ira danser sur sa tombe.

Retrouvez Été 85 sur myCANAL.



Lundi 8 mars

La Vie d’Adèle, Chapitre 1 et 2
Yves Saint Laurent

Mardi 9 mars

Les Garçons et Guillaume, à table !


Vendredi 12 mars

120 battements par minute


Samedi 20 mars

Queer as Folk - Série - Saison 1 à 3

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #VOD gay, #séries gay, #Canal+

Repost0

Publié le 27 Janvier 2021

La mini-série britannique "It’s a Sin" débarquera bientôt sur HBO Max. La plateforme de streaming vient d’en dévoiler une bande-annonce du show qui nous plonge dans le Londres du début des années 1980, lorsque les habitants de la capitale ont pris connaissance du SIDA.

 

It’s a Sin, la nouvelle création de Russell T Davies

HBO Max mettra bientôt en ligne la nouvelle série britannique It’s a Sin, qui nous plongera dans le quotidien de jeunes homosexuels à l’époque de la découverte du SIDA. L’histoire se déroule à Londres, où Ritchie, Rosco et Colin débarquent en 1981. Les trois amis découvrent alors la vie nocturne de la capitale anglaise. Mais peu de temps après, ils apprennent l’existence d’un nouveau virus qui pourrait mettre leur vie en danger…

C’est à Russell T. Davies que l’on doit It’s a Sin. Il est surtout connu pour avoir créé Queer as Folk, qui s’intéressait à la vie de trois adolescents homosexuels incarnés par Aidan Gillen, Craig Kelly et Charlie Hunnam. La série avait ensuite été adaptée en version américano-canadienne. Devant la caméra, It’s a Sin est portée par Olly Alexander, Lydia West, Omari Douglas, Callum Scott Howells et Nathaniel Curtis. On pourra aussi y voir dans des rôles réguliers Neil Patrick Harris et Keeley Hawes, alias Julia Montague dans Bodyguard.

Une bande-annonce saisissante

La bande-annonce d’It’s a Sin promet une série au ton réaliste saisissant. Elle débute avec l’arrivée des principaux protagonistes à Londres. Les jeunes adultes semblent d’abord apprécier leur nouvelle vie, remplie de fêtes nocturnes. Avant que les premières rumeurs sur un virus dévastateur ne leur parviennent. Alors qu’ils ne prennent pas la chose au sérieux dans un premier temps, ils sont vite forcés de se rendre à l’évidence sur l’épidémie.

Le trailer nous promet une plongée réaliste dans la vie de jeunes homosexuels à l’époque. Il montre également que la série traite aussi de la gestion du SIDA par le gouvernement britannique, qui cache l’information au public.

It’s a Sin dans moins d’un mois sur HBO Max

It’s a Sin a déjà été dévoilé en Grande-Bretagne sur Channel 4 et le service à la demande de la chaîne. Et les critiques se sont montrées dans l’ensemble séduites par la série. Celle-ci va donc être exportée.

HBO Max mettra en ligne l’intégralité d’It’s a Sin dans un peu plus de trois semaines. Les cinq épisodes d’environ une heure qui composent la mini-série seront tous dévoilés le 18 février prochain sur la plateforme américaine. Celle-ci n’est pas encore disponible en France. On devrait néanmoins pouvoir découvrir le show prochainement sur Canal+

Source cineseries

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #HBO, #Canal+

Repost0

Publié le 20 Janvier 2021

À l'occasion de sa semaine spéciale comédies british, Canal+ met l'intégralité de Crashing à dispo sur sa plateforme de streaming. Une pépite d'humour anglais terriblement queer-friendly à côté de laquelle il serait dommage de passer.

Du 18 au 24 janvier, la chaîne câblée Canal+ Séries inaugure Absolutely Funny, une semaine thématique entièrement consacrée aux fictions humoristiques à l'anglaise. Au sein de son line-up, Crashing, une comédie injustement confidentielle. Diffusée en 2016 outre-Manche, elle narre le quotidien d'une coloc' un tantinet singulière : en effet, plusieurs vingtenaires cohabitent dans un hôpital désaffecté en échange d'un loyer dérisoire. Mais dans cette maison du bonheur new age, les tensions peuvent être vives et les prises de bec nombreuses. Chez TÊTU, on a trouvé trois (indéniables) raisons de découvrir la série.

La touche Phoebe Waller-Bridge

Bien avant qu'elle ne soit érigée prodige de la petite lucarne avec Fleabag et Killing Eve, Phoebe Waller-Bridge s'est fait la main avec Crashing. Car oui, cette production britannique est sa toute première création sérielle. Un constat palpable dans l'écriture des épisodes, dont l'humour à la fois grinçant et humain évoque ses travaux les plus récents. En prime, la dramaturge se retrouve aussi devant la caméra : elle campe ici le rôle de Lulu, un véritable électron libre qui emménage dans cette colocation atypique et sème vite la zizanie. Avis aux amateurs·trices : on l'aperçoit d'ailleurs jouer (très mal) du ukulélé.

Un message de tolérance et de positivité

En plus d'être désopilante grâce à des personnages électriques et hauts en couleur, Crashing brille de par les valeurs qu'elle tente de véhiculer. Sa petite communauté vivant sous le même toit s'apparente à un melting-pot de personnes qui ne mènent pas les mêmes trains de vie, n'ont pas les mêmes aspirations et, en définitive, ne se ressemblent pas. Pour autant, une aura de bienveillance émane de chacune de leurs interactions, même lorsque ces colocataires particuliers se crêpent le chignon. Elle met sur un piédestal l'idée d'identité propre, notamment à travers le personnage farfelu de Mélodie (Julie Dray), une artiste française qui se contrefiche du regard de l'autre tout en prônant l'importance du self care. Alléluia !

Jonathan Bailey dans un rôle queer

Si vous l'aviez adoré avec ses rouflaquettes dans Bridgerton sur Netflix, vous allez encore plus tomber sous son charme dans Crashing. Notre dernier crush en date, Jonathan Bailey, incarne ici Sam, un membre de la colocation obsédé par ses deux passions croisées : le sexe et les conquêtes féminines. Jusqu'au jour où il se rapproche de Fred, un jeune homme introverti et ouvertement gay. Malgré des instants chaotiques, leur amitié se développe sous nos yeux et l'alchimie entre les deux acteurs atteint des sommets. À tel point qu'on regrette que la série n'ait pas décroché de saison 2, n'ayant pas réussi à trouver son public.

Mais ce n'est pas une raison de rater Crashing, dont les six épisodes sont disponibles sur MyCanal

source Têtu 

Voir les commentaires

Rédigé par Michael

Publié dans #séries gay, #Canal+

Repost0